Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 00:09

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 6,06 €

Capitalisation boursière : 16,34 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,1 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2014 s’élevaient à 10,74 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,52. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Voici quelques extraits de l'analyse d'Euroland qui suit la valeur avec un conseil "Acheter" avec un objectif de 7 € :

La dette financière de Cogra ressort à 9,4 M€ et devrait générer selon nous des paiements d’intérêts annuels de l’ordre de 0,3 M€. Compte tenu d’une trésorerie de 1,8 M€, la dette nette ressort à 7,7 M€ et représente un gearing de 71%, caractéristique du modèle capitalistique de Cogra.

Il reste aujourd’hui 870 934 BSAR à exercer, représentant ainsi une augmentation de capital potentielle de 1,0 M€.

 

Entretien avec Bernard Chapon, PDG et fondateur de Cogra

Mieux armés pour affronter un hiver doux...

Ce matin à 06h05

Boursier.com : Les comptes annuels de Cogra bénéficient largement de la nouvelle usine de Sévérac-le-Château, le bénéfice atteint 575 KE, mais l'EBITDA progresse largement

B.C. : Les comptes annuels de Cogra valident notre constat antérieur, sur la nécessité de la nouvelle usine et nos investissements, qui avaient guidé notre introduction en Bourse. La vétusté de l'usine de Mende nous coûtait de l'argent. Aujourd'hui, l'EBITDA, à 1,9 ME, soit 11 % du chiffre d'affaires, est en hausse significative, grâce à l'arrêt de la production de l'usine historique de Mende et au bon démarrage du nouvel outil de production à Séverac-le-Château.

Boursier.com : Sur l'exercice passé, la nouvelle usine a été opérationnelle sur 9 mois, cela signifie-t-il qu'il y aura encore 3 mois d'effet de base favorable sur le nouvel exercice ?

B.C. : Absolument, sachant que sur les 9 mois, il y a eu, au départ, la mise en route, période, où la productivité n'était pas à 100%. Au mois d'août, nous avons fortement amélioré la productivité de l'usine de Craponne, avec la réalisation de travaux techniques, et la mise en service de matériel plus performant. J'estime les gains de productivité autour de 10 à 15%. Cela nous permettra de produire de façon continue et importante l'hiver, notamment durant la période où un creux se fait toujours sentir en février, mars.

Boursier.com : Quel est le niveau maximal d'EBITDA que Cogra peut atteindre en rythme de croisière ? (NDLR : il est ressorti à 11% sur l'exercice)

B.C. : Sur un exercice idéal, sans investissement, sans éléments exceptionnels, avec un hiver normal, on peut, penser que le niveau optimal d'EBITDA serait de 14%. Nous possédons les éléments industriels pour atteindre un tel niveau.

Boursier.com : Cogra proposera, lors de la prochaine AG le 17 octobre, le prolongement de 2 ans de la période d'exercice des BSAR contre la date initialement fixée au 27 octobre. Etait-ce demandé par les détenteurs de BSAR ?

B.C. : Beaucoup le demandaient. Nous sommes dans les objectifs de cours correspondant à l'exercice de Bons, 6 Euros, il fait sens de rallonger la période d'exercice... Depuis l'attribution gratuite de 2 217 934 BSAR à tous les actionnaires en octobre 2012, 1 347 000 BSAR ont été exercés, représentant la création de 269 420 actions nouvelles.

Boursier.com : Vous expliquez avoir profité du climat doux l'hiver dernier pour faire des stocks, mais qu'adviendra- t-il si un deuxième hiver doux devait intervenir ?

B.C. : Nous réduirions la production, pour ne pas atteindre des niveaux de stocks trop élevés. C'est une éventualité que nous avons partagée avec d'autres confrères... L'an passé, l'usine de Mende était arrêtée et celle de Sévérac débutait sa production, le contexte était totalement différent pour Cogra. Il faut souligner que le gain de nouveaux distributeurs, même s'il ne permettrait pas de compenser un hiver plus doux que la normale, nous permet toutefois de moins dépendre de cet aléa climatique. Nous sommes donc mieux armés pour affronter un hiver doux, avec un plus grand nombre de distributeurs. Cependant, je pense que l'hiver prochain devrait être plutôt " normalisé ". On a connu des hivers doux par le passé, mais on n'en a jamais vu 2 de suite !

Propos recueillis par Arnaud Bivès — ©2014, Boursier.com

COGRA : interview du PdG dans Boursier.com
Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 13:05

 

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 6,08 €

Capitalisation boursière : 16,40 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,09 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2014 s’élevaient à 10,74 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,52. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

La société poursuit sereinement ses objectifs de montée en puissance de la production et de la rentabilité. Les chiffres du bilan se sont fortement améliorés.

Le PER 2013/2014 est encore de 20,5 mais devrait fortement s'améliorer sur l'exercice en cours. Le résultat de l'exercice en cours devrait être autour de 1 M € contre 0,6 M €.

80 000 tonnes ont été cette année (contre 60 000 tonnes en 2012/2013) pour une capacité qui a été poussée à 130 000 tonnes.

 

Résultats de l’exercice 2013/2014

Nette amélioration de la rentabilité

Perspectives 2014/2015 favorables

Proposition de prolongation de la période d’exercice des BSAR

Mende, le 11 septembre 2014 à 18h00

Cogra, pionnier de l’énergie bois en France, annonce ses résultats annuels 2013/2014 (12 mois, clos le 30 juin 2014) ; la transition rapide vers la nouvelle usine construite en 2013 améliore significativement la rentabilité.

Résultats consolidés audités, en K€ 30/06/2014 30/06/2013 variation
Chiffre d'affaires net 16 855 16 978 -1%
Produits d'exploitation 21 210 14 696 44%
Achat de marchandises 2 622 2 656 -1%
Achat de matières premières 9 286 5 828 59%
Autres achats et charges externes 5 146 4 341 19%
Salaires et charges sociales 1 813 1 683 8%
Impôts, taxes et assimilés 316 257 23%
EBITDA 1923 523 268%
En % du CA 11% 3%  
Amortissements et provisions 1143 756 51%
Résultat d'exploitation 802 -185 ns
En % du CA 5% -1%  
Résultat financier -150 -80 -87%
Résultat exceptionnel 98 82 18%
Résultat net 575 -182 ns
En % du CA 3% -1%  

Principaux éléments du compte de résultats

Le chiffre d’affaires total de l’exercice 2013/2014 s’élève à 16,8 M€ (-1%). Après un bon 1er semestre (+11%), la dynamique commerciale a été freinée au 2nd semestre 2013/2014 par les températures inhabituellement élevées de l’hiver 2013/2014 qui ont logiquement diminué les besoins de chauffage. Les ventes d’équipements ont suivi la même tendance. Néanmoins, Cogra a su profiter de cette période pour se focaliser sur la montée en puissance de son nouvel outil de production à Séverac-Le-Château et constituer des stocks clés pour répondre aux besoins de ses clients dès l’automne 2014. Dans le même temps Cogra s’est consacré à l’élargissement de son réseau de distribution et a notamment ciblé de nouvelles typologies de distributeurs attirés par la notoriété croissante de ce mode de chauffage économique et écologique.

Sur l’exercice, Cogra a produit plus de 80 000 tonnes de granulés et l’usine de Séverac-le-Château a été exploitée 9 mois, incluant la période de démarrage. Les ventes de Cogra en France représentent 81 % du chiffre d’affaires et celles à l’export 19 %, majoritairement portées par le réseau de revendeurs en Italie. La part du chiffre d’affaires générée par les granulés est de 76 % (contre 77% en 2012/2013). Les activités de service, un élément clé pour attirer et fidéliser les clients, représentent désormais 1,5% du chiffre d’affaires, contre 0,6% pour l’exercice précédent.

L’EBITDA, à 1,9 M€ (11 % du CA) est en hausse significative grâce à l’arrêt de la production de l’usine historique de Mende et au bon démarrage du nouvel outil de production à Séverac-le-Château. Après comptabilisation des amortissements (1,1 M€ liés à la construction de la nouvelle usine), le résultat d’exploitation ressort à 0,8 M€ (contre une perte de 0,2 M€ en 2012/2103). Le résultat financier, à -0,1 M€, et le résultat exceptionnel à +0,1 M€, ramènent le résultat net consolidé à 0,6 M€, soit 3 % du chiffre d’affaires.

La bonne gestion des approvisionnements, la modernité des capacités de production et l’offre qualitative, piliers du développement continu de Cogra et du modèle économique présenté lors de son introduction sur Alternext en 2012, se reflètent clairement dans ses niveaux de rentabilité.

Principaux éléments du bilan

Le total du bilan au 30 juin 2014 s’établit à 22,5 M€, contre 15,3 M€ au 30 juin 2013. La hausse des immobilisations, à 11,4 M€, contre 5,0 M€ en 2012/2013, traduit les investissements dans le nouvel outil de production. Les stocks suivent la même tendance à 7,2 M€ (contre 2,9 M€ au 30 juin 2013) en liaison avec les conditions météorologiques exceptionnelles de l’hiver dernier et les capacités actuelles permises par l’espace de stockage additionnel de Séverac-le-Château.

Perspectives 2014/2015

La demande globale pour des modes de consommation responsable et économiquement avantageux et transparents est en croissance et les premières tendances météorologiques à moyen terme anticipent des conditions climatiques normalisées cet hiver. Dans ce contexte, Cogra calibre sa capacité de production, poursuit l’élargissement de son réseau de distribution et augmente sa capacité de stockage portée par la reconnaissance de ses clients pour la qualité de sa production et de son offre.

Au cours de ce début d’exercice, Cogra a notamment investi pour moderniser le matériel et les process de production de son usine de Craponne sur Arzon permettant de dégager de nouveaux gisements de rentabilité et de porter sa capacité de production annuelle de ses deux sites au-delà des 100 000 tonnes.

Concernant les distributeurs Cogra étoffe notamment son carnet de commandes auprès de commerces de proximité spécialistes de l’équipement de la maison et également de grandes surfaces. Enfin, l’augmentation de la capacité de stockage pourra être réalisée avec le reconditionnement de l’usine de Mende ciblé pour l’exercice 2014/2015.

Ainsi, pour l’exercice 2014/2015, dans la mesure ou les conditions climatiques se normalisent, Cogra table sur une nouvelle croissance de ses ventes et de sa rentabilité.

Proposition de prolongation de l’échéance des BSAR

Lors du Conseil d’Administration du 4 septembre 2014, la société a enregistré l’exercice de 210 170 BSAR représentant 42 034 nouvelles actions. Depuis l’attribution gratuite de 2 217 934 BSAR à tous les actionnaires en octobre 2012, 1 347 000 BSAR ont été exercés, représentant la création de 269 420 actions nouvelles. A ce jour, le capital social de Cogra est de 2 057 342,25 € composé de 2 743 123 actions. Pour rappel, cinq (5) BSAR donnent droit à leur détenteur de souscrire une (1) action Cogra au prix de 6 euros avant le 27 octobre 2014. Les BSAR Cogra sont cotés sur Alternext sous le code ISIN FR0011346618.

Les ressources dégagées pour la Société ont notamment contribué à la construction de la nouvelle usine de Séverac-le-Château et améliorent globalement le financement des stocks et de l’outil de production laissant à Cogra la marge de manœuvre nécessaire à son expansion et au déploiement de son modèle économique.

Lors de l’Assemblée générale des porteurs de BSAR qui sera convoquée à Mende le 17 octobre 2014, il sera proposé d’allonger de 2 ans la période d’exercice des BSAR (soit le 27 octobre 2016) en conservant toutes les autres caractéristiques. Les porteurs de BSAR sont invités à participer activement, en votant par exemple par correspondance et trouveront toutes les informations nécessaires sur le site internet de Cogra : www.cogra.fr.

Agenda financier 2014/2015

- Chiffre d’affaires du 1er trimestre (clos le 30 septembre) : 22 octobre 2014

- Assemblée générale de l’exercice 2013/2014 : 17 octobre 2014 à Mende, ZAE du Causse d’Auge

- Chiffre d’affaires du 1er semestre (clos le 31 décembre) : 14 janvier 2015

A propos de Cogra, pionnier de l’énergie bois

Producteur de granulés de bois depuis 30 ans, Cogra s’est imposé en France comme un acteur de référence du secteur grâce à une approche qualitative et durable de son métier.

 

COGRA : retour à une exploitation bénéficiaire
Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 15:49

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 5,94 €

Capitalisation boursière : 16,02 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,11 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 31 déc 2013 s’élevaient à 10,1 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,58. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

La société poursuit sereinement ses objectifs de montée en puissance de la production et de la rentabilité.

80 000 tonnes pourraient être produite cette année (contre 60 000 tonnes en 2012/2013)  pour une capacité qui a été poussée à 130 000 tonnes.

 

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre de l’exercice 2013/2014

Mende, le 14 avril 2014 à 18h00 –

Cogra, pionnier de l’énergie bois en France, annonce pour le 3ème trimestre de l'exercice 2013/2014 un chiffre d'affaires stable par rapport au 3ème trimestre de l’exercice précédent malgré des conditions météorologiques défavorables.

Chiffre d'affaires non audités en millions d'euros

2011/2012

2012/2013

2013/2014

Variation

1er trimestre (1erjuillet - 30 septembre)

2,59

3,16

3,53

12%

2ème trimestre (1eroctobre - 31 décembre)

4,75

6,52

7,22

11%

3e trimestre (31 décembre - 31 mars)

3,55

4,21

4,19

-0,50%

9 mois (1er juillet - 31 mars)

10,89

13,89

14,94

7%

Le chiffre d’affaires généré par Cogra au 3ème  trimestre s’élève à 4,19 M€ contre 4,21 M€ pour la même période de l’exercice 2012/2013 en liaison avec les conditions climatiques particulièrement douces cet d’hiver.

Pour ce 2nd semestre, Cogra souhaite continuer de développer plus en avant ses offres et services aux particuliers et se focaliser sur la poursuite de la croissance des ventes directes. Parallèlement, l'optimisation de l'exploitation des unités de production est toujours au centre des priorités et l'élargissement des sources d'approvisionnement en matière première pour la nouvelle usine de Séverac-le-Château en fait partie.

L'exploitation à pleine puissance de ses deux unités de production va permettre à Cogra de continuer de donner la priorité à la croissance et à la rentabilité au titre de l'exercice 2013/2014.

Sur les 9 mois de l’exercice 2013/2014, Cogra enregistre un chiffre d’affaires de 14,9 M€ contre 13,9 M€ pour la même période de l’exercice précédent, soit une croissance de 7 %. La croissance pourrait être ralentie au 2nd semestre 2013/2014 face à ces conditions climatiques exceptionnelles réduisant ponctuellement les besoins de chauffage. Sur le long terme, Cogra ne tient pas compte des aléas climatiques et profite de cette période pour constituer un niveau de stock qui permettra de répondre à la demande future tout en continuant de donner la priorité à l’optimisation de sa rentabilité.

Prochaine publication

- Chiffre d’affaires du 4ème trimestre (clos au 30 juin 2014) : le 15 juillet 2014

A propos de Cogra, pionnier de l’énergie bois ALCOG - FR0011071570

Producteur de granulés de bois depuis 30 ans, Cogra s’est imposé en France comme un acteur de référence du secteur grâce à une approche qualitative et durable de son métier.

Avec deux usines d’une capacité totale de production de 65 000 tonnes, Cogra a produit 65 000 tonnes en 2012 de granulés de première qualité qui ont été commercialisées en direct en France et à l’étranger ou via son réseau de 600 revendeurs.

L’activité de production de granulés bois, couplée à une activité de conseil et distribution de poêles et chaudières forme un ensemble cohérent et différenciant qui permet d’apporter une réponse globale aux consommateurs soucieux de leurs économies d’énergie et de la protection de l’environnement.

COGRA : CA T3, poursuite de la croissance tranquille
Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 16:57

cogra logo

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 6,25 €

Capitalisation boursière : 16,54 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,11 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 31 déc 2013 s’élevaient à 10,1 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,63. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

En 6 mois la rentabilité de l'entreprise s'est fortement améliorée. Cela est principalement à l'entrée en service de la nouvelle usine de Séverac le Château.

La société a réussi son changement de taille !

Attention à ceux qui ont défiscalisé avec l'AK de 2012, il faut conserver les titres jusqu'en début 2018. Par contre les BS peuvent être vendus à tout moment.

Le gain par rapport au prix de l'AK (5€) est déjà de 25% en moins de 2 ans sans compter le montant du BS distribué gratuitement et la réduction d'impôts !

Résultats du 1er semestre 2013/2014

Chiffre d’affaires : 10,7 M€ - +11%

EBITDA : 1,0 M€ - +36%

Production portée à 100 000 tonnes

Mende, le 25 mars 2014 à 07h00 –

Cogra, pionnier de l’énergie bois en France, annonce ses résultats du 1er semestre 2013/2014 (1er juillet 2013 au 31 décembre 2013) : le chiffre d’affaires est en croissance de 11 % et le résultat d’exploitation progresse de 6% tandis que Cogra a finalisé la construction de sa nouvelle usine à Séverac-le-Château et démarré la production.

Résultats consolidés audités, en K€

31-12-2013    6 mois

31-12-2012    6 mois

variation   6 mois

30-6-2013    1 an

Chiffre d'affaires net

10 744

9 658

11%

16 978

Produits d'exploitation

10 091

7 914

28%

14 696

Achat de marchandises

1 556

1 545

1%

2 656

Achat de matières premières

3 737

2 530

48%

5 828

Autres achats et charges externes

2 463

2 232

10%

4 341

Salaires et charges sociales

941

845

11%

1 683

Impôts, taxes et assimilés

138

109

26%

257

EBITDA

1 012

743

36%

523

En % du CA

9%

8%

 

3%

Amortissements et provisions

586

363

62%

756

Résultat d'exploitation

432

407

6%

-185

En % du CA

4%

4%

 

-1%

Résultat financier

-42

-37

14%

-80

Résultat exceptionnel

28

40

-29%

82

Résultat net

348

268

30%

-182

En % du CA

3%

3%

 

-1%

Les comptes semestriels sociaux ont fait l'objet d'un examen limité du Commissaire aux Comptes.

Activité et résultats du 1er semestre 2013/2014

Le chiffre d'affaires généré par Cogra au 1er semestre 2013/2014 s'élève à 10,7 M€, en croissance de 11 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. La bonne dynamique commerciale reflète l'augmentation des volumes de vente de granulés bois et témoigne de l'intérêt grandissant du public pour cette énergie renouvelable et économique. La production annuelle est désormais de 100 000 tonnes (contre 65 000 précédemment) et la capacité de production atteint 130 000 tonnes.

Les ventes de granulés ont représenté 73 % du chiffre d'affaires et augmentent de 13 %, soutenues notamment par la croissance des ventes directes ; celles de poêles et chaudières, à 26 % du chiffre d'affaires, sont en hausse de 9 %. En terme géographique, la France a totalisé 79 % des ventes du Groupe (contre 71% au S1 2012-13) et le réseau de revendeurs compte désormais plus de 600 points de vente (contre 400 précédemment).

L'EBITDA de la période est de 1,0 M€ en croissance de 36 % en ligne avec les gisements d'améliorations anticipées par Cogra. La progression de la rentabilité a été permise par l'arrêt de l'usine de Mende et le bon calibrage tant en terme de ressources que de calendrier de la construction de l'usine de Séverac-le-Château : l'usine a été construite en 5 mois et la production a démarré progressivement et sans encombre durant l'automne. L'augmentation du coût des matières premières (+48 %) est principalement due à l'accroissement des volumes mobilisés pour l'usine de Séverac- le-Château. Les effectifs de 42 salariés sont stables.

Les amortissements 2013/2014 à 0,6 M€ sont liés au nouveau site de production tandis que ceux de 2012/2013 correspondaient au site de Craponne sur Arzon qui a été construit en 2006 et amorti en seulement 7 ans. Après intégration du résultat financier, constitué principalement des intérêts sur la dette (l'endettement financier net est de 4,1 M€ au 31/12/2013), le résultat net, en hausse de 30 %, ressort à 0,3 M€ (3 % du chiffre d'affaires).

Les solides résultats publiés par Cogra valident sa stratégie de développement fondée sur une approche qualitative et durable de son métier. L’activité de production de granulés bois, couplée à une activité de conseil et distribution de poêles et chaudières forme un ensemble cohérent et différenciant qui permet d’apporter une réponse globale aux consommateurs soucieux de leurs économies d’énergie et de la protection de l’environnement.

Au 31 décembre 2013, Cogra présente une structure financière saine avec une trésorerie de près de 2,1 M€ et des fonds propres de 10,1 M€ (7,9 M€ au 30/06/2013) renforcés par l’exercice de BSAR au cours de ce semestre (1,3 M€) et une augmentation de capital réservée (1,2 M€ en octobre 2013). L’endettement financier est maitrisé (gearing de 41 %).

Perspectives pour le 2ème semestre de l’exercice 2013/2014

Dans un contexte particulièrement favorable à l’essor des énergies renouvelables, Cogra souhaite tirer profit de son expertise dans la fabrication de granulés de bois et l’installation de poêles et chaudières pour répondre efficacement à la demande croissante pour l’énergie bois. Une tendance profonde que les températures élevées cet hiver ne remet pas en cause même si la croissance sera ralentie sur le 2nd semestre 2013/2014. Le plan d’action du second semestre donne de nouveau la priorité à la croissance et à la rentabilité en s’appuyant sur :

- L’élargissement progressif des sources d’approvisionnement dédiées à Séverac-le-Château ;

- Le reconditionnement de l’usine de Mende en centre de stockage ;

- La montée en puissance de la production ;

- La poursuite du développement des ventes directes.

A plus long terme Cogra étudiera d’éventuelles opportunités de croissances externes et/ou l’expansion en propre de ses capacités de production afin de continuer à déployer son modèle de proximité et de qualité sur des zones à fort potentiel.

Agenda financier 2014

- Résultats semestriels 2013-2014 : Mise à disposition du rapport financier le 26 mars 2014

- Chiffre d’affaires du 3ème trimestre (clos au 31 mars 2014) : le 14 avril 2014

- Chiffre d’affaires du 4ème trimestre (clos au 30 juin 2014) : le 15 juillet 2014

A propos de Cogra, pionnier de l’énergie bois ALCOG - FR0011071570

Producteur de granulés de bois depuis 30 ans, Cogra s’est imposé en France comme un acteur de référence du secteur grâce à une approche qualitative et durable de son métier.

Avec deux usines d’une capacité totale de production de 65 000 tonnes, Cogra a produit 65 000 tonnes en 2012 de granulés de première qualité qui ont été commercialisées en direct en France et à l’étranger ou via son réseau de 600 revendeurs. L’activité de production de granulés bois, couplée à une activité de conseil et distribution de poêles et chaudières forme un ensemble cohérent et différenciant qui permet d’apporter une réponse globale aux consommateurs soucieux de leurs économies d’énergie et de la protection de l’environnement.

Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 15:11

cogra logo

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 6 €

Capitalisation boursière : 15,88 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,14 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2013 s’élevaient à 7,93 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 2. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Chiffre d’affaires du 2ème trimestre 2013/2014

Croissance continue du chiffre d’affaires : +11 % à 7,22 M€

Mende, le 14 janvier 2014 à 08h00 –

Cogra, pionnier de l’énergie bois en France, annonce un chiffre d’affaires de 7,22 M€ pour le 2ème trimestre 2013/2014 en hausse de 11% par rapport à l’exercice précédent, après une croissance de 12% au 1er trimestre.

CA en M€ non audités

2013 - 2014

2012 - 2013

2011 - 2012

variation 2014 / 2013

T1 : juill - 1er juillet - 30 sept 2013

3,53

3,16

2,59

12,00%

T2 : oct - 1er oct - 31 déc 2013

7,22

6,52

4,75

11,00%

Total : S1 1er juillet - 31 déc 2013

10,75

9,68

7,34

11,00%

Le chiffre d’affaires généré par Cogra au 2ème trimestre 2013/2014 (période du 1er octobre au 31 décembre 2013) s’élève à 7,22 M€ en croissance de 11 % par rapport à la même période de l’exercice précédent.

La nouvelle usine de Séverac-le-Château à démarré sa production au 2ème trimestre et sa montée en puissance permet à Cogra de poursuivre une croissance régulière sur le 1er semestre 2013/2014.

Cette croissance sur la première partie de l’exercice intervient dans une période de transition, marquée notamment par l’arrêt de l’usine historique de Mende dont la fin de vie impactait négativement la rentabilité.

Aujourd’hui, le site est en cours de reconversion en centre de stockage afin d’anticiper une demande toujours croissante.

Le fonctionnement à plein régime de ces outils de production et notamment du site de Séverac-le-Château permettra à Cogra, pour la seconde moitié de l’exercice, de poursuivre son objectif de croissance rentable.

Agenda financier 2014

- Résultats semestriels 2013-2014 : le 18 mars 2013

- Chiffre d’affaires du 3ème trimestre (clos au 31 mars 2014) : le 8 avril 2013

- Chiffre d’affaires du 4ème trimestre (clos au 30 juin 2014) : le 15 juillet 2013

A propos de Cogra, pionnier de l’énergie bois ALCOG - FR0011071570

Producteur de granulés de bois depuis 30 ans, Cogra s’est imposé en France comme un acteur de référence du secteur grâce à une approche qualitative et durable de son métier.

Avec deux usines d’une capacité totale de production de plus de 100 000 tonnes, Cogra produit des granulés de première qualité qui sont commercialisés en direct en France et à l’étranger ou via son réseau de plus de 700 revendeurs. L’activité de production de granulés bois, couplée à une activité de conseil et distribution de poêles et chaudières forment un ensemble cohérent et différenciant qui permet d’apporter une réponse globale aux consommateurs soucieux de leurs économies d’énergie et de la protection de l’environnement.

 

Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 10:40

cogra logo

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 5,98 €

Capitalisation boursière : 14,61 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,29 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2013 s’élevaient à 7,93 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,84. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Lancement d’une augmentation de capital

par placement privé

Mende, le 28 octobre 2013 à 8h00

Cogra (FR0011071570, ALCOG), pionnier de l’énergie bois en France, annonce aujourd’hui le lancement d’une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription, par placement privé, auprès d’investisseurs qualifiés exclusivement, conformément à l’article L.411-2 II du Code monétaire et financier.

Le produit brut de cette opération devrait se situer aux alentours de 1,2 M€.

Cette opération vise à financer la montée en puissance de la nouvelle usine de Séverac-le-Château mise en service en septembre 2013 et le reconditionnement de l’usine de Mende, arrêtée en août 2013, en centre de stockage afin d’anticiper une nouvelle croissance de la demande cet hiver. Doté d’un nouvel outil de production moderne, Cogra prévoit d’augmenter rapidement sa capacité de production et de retrouver l’équilibre opérationnel.

Cette augmentation de capital sera réalisée en vertu de la 13ème résolution approuvée lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires du 25 octobre 2013. Le Conseil d’Administration de la Société, tenu le 25 octobre à la suite de l’Assemblée Générale, a statué sur les modalités de l’opération, à savoir l’émission de 203 667 actions à 6,00 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 0,56 % par rapport à la moyenne pondérée des cours de l’action de la Société des 20 dernières séances de bourse précédant la fixation du prix.

La dilution résultant de l’augmentation de capital représente 8,34 % par rapport aux 2 443 076 actions actuellement en circulation.

Cogra a demandé concomitamment à NYSE Euronext la suspension de la cotation de ses titres sur Alternext Paris. Les échanges d’actions devraient pouvoir reprendre dès la publication des résultats du placement privé.

Le Placement Privé sera effectué via la construction d’un livre d’ordres auprès d’investisseurs qualifiés et sera dirigé par la Banque Delubac & Cie, agissant en tant que Chef de File et Teneur de Livre.

Euroland Corporate est le Conseil et Listing Sponsor de la Société dans le cadre de cette opération.

Avertissement :

Le présent communiqué ne constitue pas et ne saurait être considéré comme constituant une offre au public au sens de la réglementation en vigueur, une offre de souscription ou une sollicitation d’intérêt du public en vue d’une opération par offre au public de titres financiers de Cogra. Aucune offre au public de titres financiers de Cogra ne sera effectuée en France ou à l’étranger, conformément à l’article L.411-2 du Code monétaire et financier. En conséquence, aucun Prospectus ne sera publié, ni visé par l’AMF.

A propos de Cogra, pionnier de l’énergie bois ALCOG - FR0011071570

Producteur de granulés de bois depuis 30 ans, Cogra s’est imposé en France comme un acteur de référence du secteur grâce à une approche qualitative et durable de son métier.

Avec deux usines d’une capacité totale de production de plus de 100 000 tonnes, Cogra produit des granulés de première qualité qui sont commercialisés en direct en France et à l’étranger ou via son réseau de plus de 700 revendeurs. L’activité de production de granulés bois, couplée à une activité de conseil et distribution de poêles et chaudières forment un ensemble cohérent et différenciant qui permet d’apporter une réponse globale aux consommateurs soucieux de leurs économies d’énergie et de la protection de l’environnement.

 

Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 14:23

cogra logo

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 5,97 €

Capitalisation boursière : 14,59 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,29 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2013 s’élevaient à 7,93 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,83. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Entretien avec Bernard Chapon, PDG et fondateur de Cogra

La page de l'ancienne usine de Mende est tournée !

Boursier.com : Comment s'est passé le démarrage de la nouvelle usine de Séverac-le-Château?

B.C. : La production a pu démarrer le 16 septembre, avec de petites productions. Puis à partir du 30 septembre, sur des niveaux de production plus normatifs, mais avec encore des arrêts, pour modifier et corriger des éléments techniques. Nous sommes toujours en phase d'ajustement, ce qui était prévu, et l'usine n'est pas encore à plein régime.

Boursier.com : Quand l'usine sera-t-elle en pleine capacité de production?

B.C. : Très rapidement. Les arrêts pour ajustements sont moins nombreux et pour des durées plus courtes. Toutes les corrections pour une production parfaite seront bientôt effectuées.

Boursier.com : Pourquoi la rentabilité s'est-elle dégradée lors du dernier exercice ?

B.C. : Le procédé à l'œuvre dans l'ancienne usine de Mende datait de 30 ans... Nous travaillions avec de la sciure, un combustible cher et la production sur le site n'était possible que seulement 16 heures sur 24. Durant cette période de transition vers la nouvelle usine de Séverac-le-Château, nous avions décidé de maintenir cette production car nous souhaitions stocker. Ce qui a entrainé des coûts, mais nous ne voulions pas échapper au Marché... Des frais de maintenance et de réparation nous ont pénalisés et sont à l'origine de la dégradation de nos comptes.

Boursier.com : Quid de la rentabilité sur le nouvel exercice ?

B.C. : Tous les éléments coûteux sont derrière nous. La page est tournée ! Notre rentabilité va augmenter progressivement grâce au double effet de la fermeture de notre ancienne et coûteuse usine de Mende et de l'ouverture de la nouvelle usine qui nous fait gagner en productivité. A titre d'exemple, nous avons produit 2.300 tonnes en 10/12 jours à Séverac-le-Château, soit le double de la production d'un mois de l'usine de Mende ! Nos résultats semestriels, bénéficieront déjà de la montée en puissance de la nouvelle usine, mais seront encore un peu affectés par la transition et par les mois de juillet et août où seule l'usine de Mende opérait. En outre, nous avons réactualisé nos prix, avec une hausse de plus de 10%, ce qui participera à l'amélioration de nos comptes.

Boursier.Com : Comment s'analyse la croissance de +12% du premier trimestre?

B.C. : Nous aurions pu faire mieux... Mais la période était compliquée, j'ai souhaité qu'on conserve des stocks pour ne pas démarrer la nouvelle usine avec un stock proche de 0. C'était indispensable pour assurer le relais en cas d'arrêt technique ou de problème. Vis-à-vis du marché, il aurait été très dangereux d'être en rupture...

Boursier.com : Comment se comporte le marché des granulés de bois?

B.C. : Le marché est toujours en forte croissance. Des phénomènes ont été enregistrés au niveau européen : en Italie, les acteurs concurrents autrichiens se retirent peu à peu du marché, car ils font face à leur propre consommation intérieure en forte hausse. Même phénomène en Allemagne, où le marché du particulier se développe significativement, obligeant les acteurs locaux à les adresser au détriment du nord de la France. Dans notre pays, nous avons été surpris de constater, pour la première fois, des prises de commandes durant la période estivale ! Certains clients ont compris la nécessité de s'approvisionner de façon régulière, y compris en période de non-consommation. Nous avons enregistré des commandes en juillet, ce qui est du jamais vu !

 

Propos recueillis par Arnaud Bivès - ©2013 www.boursier.com

Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 10:44

cogra logo

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 5,82 €

Capitalisation boursière : 14,22 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,29 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2013 s’élevaient à 7,93 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,79. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2013/2014

3,5 M€ en croissance de 12 %

 Mende, le 16 octobre 2013, à 8h00 - Cogra, pionnier de l’énergie bois en France, annonce son chiffre d’affaires du 1er trimestre de l’exercice 2013/2014 (clos le 30 septembre 2013). Le Groupe affiche une croissance de 12 % tandis que le démarrage du nouveau site de production de Séverac-le-Château se déroule particulièrement bien.

Activité et chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires généré par Cogra au 1er trimestre de l'exercice 2013/2014 s'élève à 3,5 millions d'euros contre 3,2 millions d'euros au 1er trimestre de l'exercice précédent, soit une croissance annuelle de 12 %. Les volumes de ventes de granulés bois ont représenté environ 75 % du chiffre d'affaires tandis que les ventes de poêles ont été plus soutenues.
La croissance du chiffre d'affaires a pu être assurée malgré l'arrêt de l'usine de Mende dans le courant du mois d'août et le démarrage progressif en septembre du nouveau site de production de Séverac-le-Château. Les premiers essais ont démontré la qualité et la fiabilité du nouvel outil de production. Les dernières mises au point sont en cours et
l'usine devrait être exploitée à plein temps dès le début du mois novembre. A ce stade, les dépenses engagées sont conformes aux anticipations et la certification Din+ est en cours d'obtention.
Afin d'anticiper la poursuite de la croissance de la demande et de la pénétration de Cogra sur ces principaux marchés (France, Italie, Suisse, Belgique, Hollande), le site historique de Mende pourra être reconditionné en centre de stockage dès que le matériel aura été déménagé.
Le niveau de stock reste stable par rapport à fin juin et le fonctionnement à plein régime du site de Séverac- le-Château permettra à Cogra d'entamer l'hiver avec un niveau de stock adéquat.

Perspectives 2013/2014

Pour l'exercice 2013/2014, Cogra table sur une poursuite de sa croissance et une amélioration de sa rentabilité soutenue par la fermeture de l'usine de Mende, la montée en puissance de l'usine de Séverac-le- Château.

Agenda financier

- Assemblée générale de l’exercice 2012/2013 : 25 octobre 2013 à 18h00 au siège (Mende)

- Chiffre d’affaires du 1er semestre (clos le 31 décembre) : 14 janvier 2014

- Résultat du 1er semestre : 18 mars 2014

A propos de Cogra, pionnier de l’énergie bois

Producteur de granulés de bois depuis 30 ans, Cogra s’est imposé en France comme un acteur de référence du secteur grâce à une approche qualitative et durable de son métier.

Avec deux usines d’une capacité totale de production de plus de 100 000 tonnes, Cogra produit des granulés de première qualité qui sont commercialisés en direct en France et à l’étranger ou via son réseau de plus de 700 revendeurs. L’activité de production de granulés bois, couplée à une activité de conseil et distribution de poêles et chaudières forment un ensemble cohérent et différenciant qui permet d’apporter une réponse globale aux consommateurs soucieux de leurs économies d’énergie et de la protection de l’environnement.

 

Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 18:08

cogra logo

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 5,98 €

Capitalisation boursière : 14,61 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,27 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2013 s’élevaient à 7,93 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,84. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

les résultats ont été grevés par des surcoûts d’exploitation de l’usine vétuste de Mende. C'était prévu, l'exercice en cours 2013/2014 a démarré dans une nouvelle usine beaucoup plus rentable.

Cogra a contracté plusieurs emprunts, notamment auprès d’Oséo, destinés à financer la construction et le matériel de la nouvelle usine. Malgré cela la trésorerie reste positive à 0,7 M €. Entre autres grâce à l'exercice régulier de BSAR.

La croissance estimée du CA pour l'exercice en cours est de 17%.

Le résultat estimé au 30 juin 2015 se situe à 1,6 M € soit un résultat de 0,65 €/action et un PE de 9.2.

En attendant confirmation de la rentabilité retrouvée en 2014, je trouve que la valeur est à son prix.

Attention le BSAR n'a plus que 13 mois de vie !

Résultats de l’exercice 2012/2013

Une légère perte annuelle anticipée pour finaliser la transition vers

le nouveau site de production de Séverac-le-Château

Mende, le 17 septembre 2013 à 08h00 –

Cogra, pionnier de l’énergie bois en France, annonce ses résultats annuels 2012/2013 (12 mois, clos le 30 juin 2013) avec une croissance solide des ventes (+30%) et un niveau de profitabilité ponctuellement impacté par la transition du site historique de Mende vers le nouveau site de production de Séverac-le-Château.

résultats consolidés audités en K€

30-juin-10

30-juin-11

30-juin-12

30-juin-13

variation

CA net

9 055

10 353

13 047

16 978

30%

produits d'exploitation

9 269

11 737

13 931

14 696

5%

achat de marchandise

2 125

2 003

2 069

2 656

28%

achat de matières premières

2 312

4 148

5 188

5 828

12%

autres achats et charges externes

2 448

3 033

3 773

4 341

15%

salaires et charges sociales

1 409

1 463

1 620

1 683

4%

EBITDA

912

956

1 227

641

-48%

en % du CA

10%

9%

9%

4%

 

amortissements

773

791

704

736

5%

REX

139

165

513

-185

-136%

en % du CA

2%

2%

4%

-1%

 

résultat financier

-111

-97

-96

-80

-16%

RN

108

162

347

-182

-153%

en % du CA

1%

2%

3%

-1%

 

Principaux éléments du compte de résultats

Le chiffre d’affaires total de l’exercice 2012-2013 s’élève à 17,0 M€, soit une croissance annuelle de 30 %.

La dynamique commerciale a été soutenue par les ventes de granulés en sacs à destination du nombre croissant de foyers optant pour une solution de chauffage économique et écologique ainsi que le développement progressif des activités de services.

La répartition géographique est sensiblement égale à celle de l’exercice précédent avec 74 % des ventes réalisées en France et 26 % à l’export, principalement en Italie et en Belgique. La part du chiffre d’affaires générée par granulés est de 77 % (contre 74 % en 2011/2012) et la demande des particuliers pour les granulés en sacs a de nouveau été la plus soutenue (80 % du total des ventes de granulés).

L’EBITDA, à 0,6 M€ (4 % du CA) enregistre les effets de la transition de l’usine historique de Mende vers le nouveau site de production de Séverac-le-Château. D’une part, Cogra a alloué des moyens pour pallier l’obsolescence de son usine historique de Mende afin de répondre à la forte demande de ses acheteurs pour ses granulés de bois. La production au site de Mende a été arrêtée en août 2013 et ne pèsera donc plus sur les résultats du Groupe. Dans une moindre mesure, l’EBITDA traduit la hausse ponctuelle des coûts de transports qui a permis d’anticiper et de sécuriser l’approvisionnement en matières premières du nouveau site de Séverac-le-Château. La construction de cette nouvelle usine est en passe d’être achevée, conformément au calendrier.

Le résultat d’exploitation ressort à -0,2 M€ après comptabilisation des amortissements liés à la construction de l’usine de Craponne sur Arzon qui avaient démarré fin 2006 et s’achèveront fin 2013. Le niveau d’amortissements retenus pour le nouveau site de Séverac-le-Château sera légèrement supérieur.

Le résultat financier, à -0,1 M€ amène le résultat net consolidé à -0,2 M€.

Principaux éléments du bilan

Le total du bilan au 30 juin 2013 s’établit à 15,3 M€, contre 9,8 M€ au 30 juin 2012. La diminution des stocks au 30 juin 2013 traduit la bonne performance commerciale tandis que le niveau d’endettement reflète principalement les financements bancaires engagés pour la construction du nouveau site de production.

La trésorerie au 30 juin est de 5,4 M€, contre 1,8 M€ pour l’exercice précédent, en liaison avec l’exercice des BSAR.

Perspectives 2013/2014

L’exercice 2013/2014 a démarré avec un carnet de commandes bien orienté.

Les premiers essais à Séverac-le-Château sont prévus dans les prochains jours. Le site historique de Mende, qui a été récemment arrêté, sera reconditionné en centre de stockage afin d’anticiper une nouvelle croissance de la demande cet hiver. Doté d’un nouvel outil de production moderne, Cogra pourra rapidement augmenter sa capacité de production et retrouver l’équilibre opérationnel.

Dans ce contexte, Cogra continue de déployer sa stratégie de croissance rentable en se focalisant sur :

- La poursuite des efforts de recherche et développement afin de soutenir l’amélioration continue des conditions de combustion du granulé via les poêles et chaudières, facteurs de différenciation, de reconnaissance et de croissance durable.

- Le développement des services personnalisés et de proximité dédié aux clients particuliers et professionnels au moment de l’acquisition d’un appareil à granulés de bois et proposant aussi le service après-vente et la maintenance, facteurs de fidélisation et d’accélération de l’expansion commerciale.

- La montée en puissance des actions marketing destinées à soutenir l’expansion des ventes directes et du réseau de distribution en France et dans les principaux pays cibles (Italie, Suisse, Belgique, Hollande).

Pour l’exercice 2013/2014, Cogra table sur une poursuite de sa croissance et une amélioration de sa rentabilité soutenue par la fermeture de l’usine de Mende, la normalisation des coûts de transports et des prix de ventes. La capacité de l’usine de Séverac-le-Château à monter en puissance dans les prochains mois sera déterminante pour quantifier ses objectifs.

Exercice de BSAR

Le 6 septembre 2013, 303 430 BSAR ont été exercés qui ont induit la création de 60 686 actions nouvelles à un prix de 6 euros par action soit 364 116 euros. Depuis l’attribution gratuite de BSAR à tous les actionnaires en octobre 2012, 1 101 575 BSAR ont été exercés, représentant 220 315 actions nouvelles.

A ce jour, le capital social se porte à 1 832 307 euros et le nombre total d'actions s'élève à présent à 2 443 076.

Pour rappel, cinq (5) BSAR donnent droit à leur détenteur de souscrire une (1) action Cogra au prix de 6 euros avant le 27 octobre 2014. Les BSAR Cogra sont cotés sur Alternext sous le code ISIN FR0011346618.

Agenda financier 2013/2014

- Chiffre d’affaires du 1er trimestre (clos le 30 septembre) : 22 octobre 2013

- Assemblée générale de l’exercice 2012/2013 : 25 octobre 2013 à 18h00 au siège (Mende)

- Chiffre d’affaires du 1er semestre (clos le 31 décembre) : 14 janvier 2014

- Résultat du 1er semestre : 18 mars 2014

A propos de Cogra, pionnier de l’énergie bois ALCOG - FR0011071570

Producteur de granulés de bois depuis 30 ans, Cogra s’est imposé en France comme un acteur de référence du secteur grâce à une approche qualitative et durable de son métier.

 Avec deux usines d’une capacité totale de production de plus de 100 000 tonnes, Cogra produit des granulés de première qualité qui sont commercialisés en direct en France et à l’étranger ou via son réseau de plus de 700 revendeurs. L’activité de production de granulés bois, couplée à une activité de conseil et distribution de poêles et chaudières forment un ensemble cohérent et différenciant qui permet d’apporter une réponse globale aux consommateurs soucieux de leurs économies d’énergie et de la protection de l’environnement.

Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 10:01

cogra logo

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 5,80 €

Capitalisation boursière : 13,50 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,30 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 31 décembre 2011 (il y a 16 mois) s’élevaient à 5,38 M € contre 2,79 M € 6 mois plus tôt. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 2,50. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Chiffre d’affaires du 4e trimestre et de l’exercice 2012/2013

Chiffre d’affaires du 4ème trimestre : 3,1 M€ en croissance de 63 %

Chiffre d’affaires 2012/2013 : 17,0 M€ en croissance de 30 %

Mende, le 16 juillet 2013 à 08h00 –

Cogra, pionnier de l’énergie bois en France, annonce son chiffre d’affaires du 4ème trimestre (clos le 30 juin 2013) en croissance de 63 % par rapport au 4ème trimestre de l’exercice précédent, une excellente performance commerciale liée principalement à une forte demande et, dans une moindre mesure, à la politique de déstockage menée pour préparer la transition sur le nouveau site de production de Séverac-leChâteau.

Activité et chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires total de l’exercice 2012-2013 s’élève à 17,0 M€, soit une croissance annuelle de 30 %. La dynamique commerciale a été soutenue par les ventes de granulés en sac à destination du nombre croissant de foyers optant pour une solution de chauffage économique et écologique ainsi que le développement progressif des activités de services.

CA en M€ non audités

2012 - 2013

2011 - 2012

variation

T1 juill - sept 2012

3,16

2,59

22,00%

T2 oct - déc 2012

6,52

4,75

37,30%

T3 janv - mars 2013

4,21

3,55

18,60%

T4 avril - juin 2013

3,10

1,90

63,00%

année complète

17,00

13,05

30,00%

 

Sur l’exercice, Cogra a réalisé 74% de ses ventes en France et 26% à l’export, principalement en Italie et en Belgique.

La part du chiffre d’affaires généré par les ventes de granulés est de 77%. Les ventes de granulés en sacs à destination des particuliers ont été les plus soutenues et représentent 80% du total des ventes de granulés.

La construction du nouveau site de production à Sévérac-le-Château qui se poursuit conformément au calendrier, et les conditions d’exploitation du site de Mende, en fin de vie, pèseront sur les résultats annuels 2012/2013. Toutefois, la diminution ponctuelle de la rentabilité doit être pondérée au regard de la délocalisation à Sévérac-le-Château dès le début du mois de septembre. En effet, cet outil de production, moderne et adapté aux exigences de qualité de Cogra, permettra d’arrêter la production du site historique de Mende avant de le reconditionner en centre de stockage et normalisera les coûts de transport et de production.

L’exercice 2013/2014 a démarré avec un carnet de commandes bien orienté et une capacité de production qui augmentera dès le 1er semestre de l’exercice. Plus d’informations seront communiquées à l’occasion de la publication des résultats annuels 2012/2013, le 17 septembre 2013.

A propos de Cogra, pionnier de l’énergie bois ALCOG - FR0011071570

Producteur de granulés de bois depuis 30 ans, Cogra s’est imposé en France comme un acteur de référence du secteur grâce à une approche qualitative et durable de son métier.

 

Avec deux usines d’une capacité totale de production de 65 000 tonnes, Cogra produit des granulés de première qualité qui sont commercialisés en direct en France et à l’étranger ou via son réseau de plus de 400 revendeurs. L’activité de production de granulés bois, couplée à une activité de conseil et distribution de poêles et chaudières forment un ensemble cohérent et différenciant qui permet d’apporter une réponse globale aux consommateurs soucieux de leurs économies d’énergie et de la protection de l’environnement.

Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche