Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 11:26

smalto logo 1

 

Mnémo : MLSML

Dernier cours : 0,26 €

Capitalisation boursière : 5,71 M €

Mnémo : SMLBS (5 BS + 0,1 € permettent de recevoir 1 act nouvelle, maturité : 1er juillet 2018)

Dernier cours : 0,04 €

http://smaltocorporate.com/

La capitalisation est ridiculement basse pour une valeur de luxe ! 20% du CA !

Les anciens actionnaires de Ducos & Sarrat risquent de voir leur patience récompensée ....

Le tailleur Francesco Smalto est à vendre

Publié le 08-01-2014 à 18h39 - Mis à jour à 18h39

Par Thiébault Dromard

http://www.challenges.fr/entreprise/20140108.CHA8943/le-tailleur-francesco-smalto-est-a-vendre.html

EXCLUSIF Les noms de ses clients -chefs d'Etat et grands patrons- sont tenus secrets. tout juste sait-on que François Mitterrand appréciait ses costumes. Cette marque française intéresse notamment des Chinois.

Après avoir vendu l’été dernier le joaillier Poiray, l’homme d’affaires Alain Dumenil a décidé de mettre en vente le tailleur Smalto qu’il avait racheté au fondateur, Francesco Smalto en 1962. Alain Dumenil contrôle aujourd’hui 65% du capital en direct. Le solde est côté sur le marché libre. Mais grâce à des instruments convertibles il en détient en réalité près de 90%.

Cette marque de luxe pour homme inscrite au label des entreprises du patrimoine vivant enregistre un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros en croissance de 10% et dégage un bénéfice de l’ordre de 500.000 euros sur le dernier exercice. C’est Thierry le Guenic qui dirige la marque. 

Nommé en 2008, il a pour mission de redresser une maison qui perd alors 4 millions d’euros. Sa stratégie consiste à privilégier la montée en gamme. Exit les collections fabriquées en Chine. Les mots d’ordre : qualité, rigueur et exclusivité. La maison se concentre sur ses savoir faire et sur deux de ses produits : le costume grande mesure où l’ensemble est réalisé à la main dans les ateliers de la marque installé dans le 16ème arrondissement et le prêt-à-porter.

Des costumes sur mesure à 7.000 euros pièce

25 personnes travaillent dans l’atelier parisien qui réalise près de 1.000 costumes sur mesure par an. Prix d’entrée de ce produit d’exception: 7.000 euros. La maison conserve jalousement son carnet d’adresses de clients. Tout juste sait-on qu’elle a habillé bon nombre de chefs d’Etat et patron du Cac 40. "Nous avons habillé quelques présidents des Etats-Unis et François Mitterrand", lâchera un collaborateur.

Les collections prêt-à-porter sont fabriquées en France et en Italie. Elles représentent 70% du chiffre d’affaires avec des prix toujours élevé : à partir de 2.000 euros les articles d’entrée de gamme. Enfin, la maison travaille aussi sur des produits d’exception qui pèse pour 15% du chiffre d’affaires. Ce sont des pièces uniques, évidemment sur mesure, qui représente des semaines de travail comme ce manteau en vigogne vendu plus de 50.000 euros.

Les Chinois sont sur les rangs

Pour donner de la visibilité à la marque, la direction de Smalto a signé au printemps dernier, un contrat avec l’équipe de France de football. Elle avait auparavant signé un contrat similaire avec le racing club de Toulon.

Une banque d’affaires devrait être désignée dans le courant du mois de janvier pour gérer le processus de cession. Mais d'ores et déjà, des investisseurs chinois ont fait savoir qu'ils souhaitaient voir le dossier.

 

Le haut de gamme pour homme est aujourd’hui un vrai relais de croissance pour les groupes de luxe. Chacun dispose aujourd’hui de sa marque phare : Brioni pour Kering, Berluti pour LVMH, Dunhill pour Richemont. Des groupes qui regarderont forcément ce dossier.

Repost 0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 17:23

smalto logo 1

Mnémo : MLSML

Dernier cours : 0,38 €

Capitalisation boursière : 8,33 M €

Mnémo : SMLBS (10 BS + 0,2 € permettent de recevoir 1 act nouvelle, maturité : 1er juillet 2013)

Dernier cours : 0,04 €

http://www.ds-holding.fr/

 

En rhabillant les Bleus, le tailleur Smalto revient au premier plan

Par Dominique Chapuis | 07/02 | 07:00

La griffe devient le nouvel habilleur officiel de l'équipe de France de football.
Ce partenariat prestigieux va asseoir sa notoriété à l'étranger.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommation/actu/0202480240858-en-rhabillant-les-bleus-le-tailleur-smalto-revient-au-premier-plan-535923.php

Costume trois-pièces bleu nuit, chemise blanche à poignets mousquetaires, cravate en soie tricotée bleu nuit et souliers richelieu en agneau. C'est désormais habillé par le tailleur de luxe Smalto, à la place de Louis Feraud, que les joueurs de l'équipe de France de football descendront du bus, lors des sorties officielles. Le contrat a été signé hier entre la société et la Fédération française de football ; il court jusqu'à l'été 2016.

La prise de mesures à Clairefontaine a démarré lundi et les tailleurs de la griffe ont travaillé jusqu'à 2 heures du matin ce jour-là pour commencer à confectionner les 35 tenues des Bleus. Des costumes qu'ils porteront à leur arrivée au stade le 22 mars pour le match éliminatoire de la Coupe du monde 2014 contre la Géorgie.

Retour à l'équilibre en 2011

Avec ce partenariat prestigieux, Smalto revient au premier plan. Achetée il y a dix ans par le financier Alain Dumenil - qui contrôle 65 % du capital, le reste étant coté sur le marché libre -, la maison est repartie sur des bases solides. Thierry Le Guénic, son patron depuis 2008, a achevé la réorganisation. La société est revenue à l'équilibre en 2011, après des années de perte.

Son chiffre d'affaires s'est établi à 27 millions d'euros l'an dernier, en hausse de 35 % sur trois ans, avec un résultat d'exploitation de 0,5 million. Les licences stoppées, comme le parfum, Smalto s'est recentré sur son savoir-faire d'origine : la grande mesure, c'est à dire le top de la confection personnalisée. « Notre volonté est de rester une marque artisanale de luxe, avec une élégance classique et intemporelle, comme l'a toujours voulu son fondateur », précise Thierry Le Guénic.

Lancée en 1962 à Paris par le couturier d'origine italienne Francesco Smalto (quatre-vingt-quatre ans), la griffe dispose du plus grand atelier de grande mesure parisien, avec 28 salariés sur un total de 110. Son objectif est de « perpétuer cette tradition de tailleur » pour une riche clientèle. Le prix de départ des costumes s'élève à 5.000 euros et peut grimper, en fonction du choix du tissu et des finitions.

« Nos clients sont des grands patrons ou des politiques français mais aussi russes ou américains, relate le dirigeant. Pour certains, nous en sommes à la troisième génération, c'est le petit-fils de vingt ans qui vient nous voir. » Dans la majorité des cas, ce sont les tailleurs de la griffe qui voyagent, pour aller prendre les mesures à l'autre bout de la planète. Dernière commande de choc : celle de 60 costumes, smokings et gilets, à coudre en un mois et demi. La griffe reste très discrète sur la nationalité du client. L'atelier a dû rappeler d'anciens tailleurs à la retraite pour l'honorer en temps voulu !

Cette activité représente 25 % du chiffre d'affaires. Le reste des ventes est constitué par le prêt-à-porter (35 %) vendu dans ses boutiques, avec des costumes à partir de 1.000 euros pour la ligne la plus accessible. Mais la griffe veut monter en gamme. La fabrication se fait en Italie et en France. L'international pèse 45 % de l'activité, avec un réseau de 220 points de vente (franchises, multimarques) et seulement 4 boutiques en propre (Paris, Cannes, Bordeaux et Genève).

En Chine, où Smalto est implanté depuis 2006, les ambitions sont grandes, avec un plan d'ouvertures de 165 points de vente d'ici à 2017. Une vingtaine ont déjà été inaugurées. Nouveaux marchés visés : l'Angleterre et les Etats-Unis. « Mon objectif d'ici à trois ans est d'ouvrir 5 magasins en propre outre-Atlantique, en Russie, au Brésil et au Moyen-Orient », reprend Thierry LeGuénic. Le partenariat avec les Bleus devrait l'aider à marquer rapidement des points.

Repost 0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 16:14

smalto logo 1

Mnémo : MLSML

Dernier cours : 0,42 €

Capitalisation boursière : 9,21 M €

Mnémo : SMLBS

Dernier cours : pas de cotation cette année

http://www.ds-holding.fr/  

Depuis le regroupement des actions Smalto, le marché du BS est devenu squelettique !

Les actions Smalto ont été regroupées par 10 le 20 octobre 2011.

Dans un avis du 25 octobre 2011, Euronext indique les nouvelles modalités du BS :

Les caractéristiques des Bons de souscription SMALTO cotés sur Euronext Paris sont ajustées comme suit:

Nouvelle parité: 1 BSA pour 1 actions de valeur nominale € 0,2

Action sous-jacente Action SMALTO (FR0011131788)

Mais il se trouve que ces nouvelles modalités sont fausses ou tout au moins incompréhensibles !!

Je m’explique :

Quelles étaient les anciennes modalités :

1 BS + 0,02 € permettaient d’obtenir 1 act avant regroupement

Après regroupement par 10, les modalités deviennent :

1 BS + 0,02 € permettent d’obtenir 1/10 act regroupée

ou

10 BS + 0,2 € permettent d’obtenir 1 act regroupée

Par exemple si je possède 50 000 BS, en versant (50 000 : 10) x 0,2 € = 1 000 €, j’obtiens  (50 000 : 10) actions cotées 0,42 € soit une valeur de 2 100 €.

La limite d’exercice des BS est le 1er juillet 2013.

Il serait dommage de perdre ces BS parce qu’ils ne cotent pas. Mais votre intermédiaire doit appliquer les modalités ci-dessus et pas celles d’Euronext qui ne veulent rien dire et qui amènent à verser 10 fois plus si j’ai tout compris !! 

Repost 0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 15:05

smalto logo 1

Mnémo : MLSML

Dernier cours : 0,48 €

Capitalisation boursière : 10,12 M €

Mnémo : SMLBS

Dernier cours : 0,06 €

http://www.ds-holding.fr/

Cette interview a été réalisée par le site internet « mediarh.com »

Smalto

Secteur : Haute Couture
Effectif : 125 salariés
Chiffre d'affaires : 30 millions d'euros

Cinq questions à :
Thierry Le Guénic,
DG délégué, Smalto

Mediarh.com : Qu’est-ce qui caractérise votre entreprise ?
Thierry Le Guénic : La maison Smalto, créée en 1962, est spécialisée dans la création et la distribution de vêtements et d’accessoires pour hommes, avec un positionnement luxe. Elle s’est développée à la fois dans la Haute Couture et le prêt-à-porter.
La maison Smalto dispose de son propre atelier de haute couture, situé à Paris. 45 personnes travaillent au sein de cet atelier. La maison Smalto est la seule griffe masculine membre de la Fédération de la Haute Couture Parisienne.
Cet atelier est une caractéristique majeure du groupe Smalto, qui le différencie de tous ses concurrents.
Nous sommes très attachés à perpétuer un savoir faire qui nécessite de longues années de travail avant d’atteindre les exigences en matière de qualité de fabrication de la maison.
Les autres produits de la Maison Smalto sont commercialisés par les boutiques détenues en propre, les grands magasins (corners), les multimarques, les franchises, en France et à l’export. Au total, la marque dispose de plus de
250 points de vente prêt-à-porter dans le monde.
Smalto poursuit aujourd’hui une stratégie de conquête qui s’appuie sur trois leviers :
• L’affirmation du positionnement luxe avec une visibilité accrue sur tous les marchés cible de Smalto : développement de l’activité Couture, déclinaison de l’identité tailleur de la marque dans les boutiques à travers un espace dédié (Mesure et commandes spéciales), poursuite des relations étroites et historiques avec le monde du cinéma, et sponsoring d’évènements sportifs prestigieux notamment.
• La globalisation de la marque à travers l’extension de l’offre produit avec le développement de l’univers casual et « sportswear chic » homme, la déclinaison du vestiaire Smalto sur le segment de l’enfant et de la femme, le lancement d’une collection « Héritage » revisitant les intemporels crées par M. Francesco Smalto, lui-même, l’élargissement de l’offre produit grâce à la recherche de nouvelles licences sur d’autres segments de marché.
• Une politique commerciale ambitieuse sur le prêt-à-porter passant par l’internationalisation croissante du réseau de distribution avec la poursuite du maillage du territoire français, le renforcement en Europe de l’Est et au Moyen-Orient,
une présence accrue en Asie (ouverture de nouveaux points de vente sur le territoire chinois, implantation dans des nouveaux pays Singapour, Indonésie,..), l’implantation en Amérique du Sud et en Europe continentale (hors France).
Le Groupe Smalto réalise près de 30 M€ de chiffre d’affaire dont
50% à l’export.
A quels besoins correspondent vos recrutements ? et quels sont les postes à pourvoir ?
Nos besoins en matière de recrutement correspondent à notre décision de développer nos nouvelles lignes de produits, et notre volonté de nous implanter sur de nouvelles zones géographiques via les distributeurs multimarques.

En janvier sera présentée la nouvelle ligne « Smalto Femme » uniquement orientée sur le tailleur et le smoking. A ce titre un poste de commercial, homme ou femme, dédié à la commercialisation de cette nouvelle ligne auprès de multimarques est à pourvoir. La zone géographique concerne la France et les pays où la marque Smalto est déjà implantée.
De même, nous lançons une collection
Smalto junior, qui reprend l’ensemble des codes masculins adapté à l’enfant de 8 à 12/14 ans. Un poste de commercial, homme ou femme, dédié au lancement de cette nouvelle ligne auprès de multimarques est également à pourvoir.
Nous sommes également à la recherche d’un(e) commercial(e) pour couvrir toute la partie ouest de la France sur les lignes Smalto Homme.
Nous sommes en recherche permanente de personnel qualifié, ou à former et dédié à notre activité couture. Des postes sont à pourvoir en tant que coupeur, monteur, et commercial.
Quelles sont les valeurs à partager ?
Nous avons l’habitude de dire que Smalto est « l’Elégance Absolue ». Cette recherche d’élégance absolue exigence le respect de valeurs fortes alliant tradition et modernité.
Ainsi, l’éthique, l’excellence, l’engagement, et la responsabilité sont les quatre valeurs qui nous gouvernent quotidiennement.
Ces valeurs se combinent avec une recherche permanente de la satisfaction de nos clients au travers un service et une qualité de produits irréprochable.
Quels sont les plus que vous offrez à ceux que vous souhaitez recruter ?
Les postes à caractère commercial permettent au candidat retenu d’intervenir directement dès le début de la réalisation du projet, et ce, de manière très opérationnelle. C’est une réelle opportunité de prendre une responsabilité clé sur le développement de la ligne Smalto Femme et la ligne Smalto junior.
Les postes à pourvoir sur les métiers de la Haute Couture, coupeurs, monteurs, permettent à tout candidat d’acquérir une formation de très haut niveau, dans une maison disposant d’un savoir-faire d’exception unique au monde.
Description des postes à pourvoir.
-
Deux postes de commerciaux sont à pourvoir, nécessitant une expérience préalable de 5 à 10 ans dans l’activité de prêt à porter. Les candidats s’attacheront à réussir le lancement commercial de deux nouvelles lignes « Smalto Femme » et « Smalto Junior ». Les candidats devront disposer d’une bonne connaissance terrain et d’un bon réseau relationnel sur la France et l’Europe.
-
Un poste de commercial France région Ouest est à également pourvoir également. Il aura pour responsabilité la poursuite du développement du réseau multimarque sur la ligne homme.
Ces trois postes, nécessitant une réelle autonomie et un vrai sens de l’engagement, sont rattachés à la Direction commerciale.
Des postes de coupeurs et monteurs, ayant une expérience même très légère sont disponibles au sein de nos ateliers Haute Couture.

Repost 0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 18:26

smalto logo 1

Mnémo : MLSML

Dernier cours : 0,10 €

Capitalisation boursière : 20,04 M €

Mnémo : SMLBS

Dernier cours : 0,04 €

http://www.ds-holding.fr/

 

Les anciens actionnaires de Ducos & Sarrat vont-ils enfin être récompensés de leur patience ?

Suite à l’article ci-dessous, l’action a fait un bond. Alors qu’elle se négociait, depuis des mois, entre 0,06 et 0,07 € elle vient de grimper à 0,10 / 0,11 € avec du volume.

Comme pour les autres sociétés du groupe Alain Duménil, on regrettera le manque de communication officielle à destination des actionnaires.

Dans l’article ci-dessous on apprend que le CA de l’exercice se terminant au 31 mars 2011 s’est monté à 26 M €. Il était de 22,5 M € 1 an plus tôt.

N’oublions pas non plus que l’an dernier, chaque action avait reçu un dividende de 0,01 €

N’oublions pas également le BSA SMALTO qui a une durée de vie de plus de 2 ans (10 juillet 2013) et un prix d’exercice de 0,02 € avec une parité de 1 act pour 1 BSA.

Sa valeur instantanée est de 0,08 €.

Il peut être intéressant d’exercer ses BS pour défiscaliser (à l’ISF ou / et l’IR) le montant à verser pour obtenir les actions nouvelles.

 

Smalto voit grand sur le marché chinois - Florentin Collomp

Le Figaro, no. 20786 - Le Figaro Économie, mercredi 1 juin 2011, p. 21

La marque masculine française, tout juste redressée, prévoit d'ouvrir 135 magasins en Chine.

http://toutsurlachine.blogspot.com/2011/06/smalto-voit-grand-sur-le-marche-chinois.html

La griffe masculine Smalto part à l'assaut du vaste marché chinois. Elle vient de signer un accord de distribution avec un groupe local, Shanshan, qui prévoit d'ouvrir pas moins de 135 magasins à son enseigne dans le pays en six ans. Un peu tard, la marque suit les traces du leader du prêt-à-porter de luxe masculin, l'italien Zegna, très implanté en Chine depuis 1991.

Smalto cherche à prendre son essor hors des frontières de l'Hexagone. Pour l'heure, moins de 20 % de son activité vient de l'étranger. La marque a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 26 millions d'euros et sort de deux ans de réorganisation après des années de pertes.

La maison fondée en 1962 par le couturier d'origine italienne Francesco Smalto est, depuis 2001, entre les mains de l'homme d'affaires Alain Duménil. Alors que les Arnault et les Pinault se battaient pour acquérir les plus beaux fleurons du luxe, ce financier se prit à rêver de constituer lui aussi un groupe de luxe en rachetant des entreprises mal en point. Après Smalto, il met la main sur Stéphane Kélian, Jean-Louis Scherrer et le joaillier Poiray. À l'exception de ce dernier, ces affaires finissent par capoter. Pendant ce temps, il investit pour relancer Smalto et le replacer dans la mode contemporaine, avec la styliste Youn Chong Bak. Mais l'entreprise ne parvient pas à atteindre la rentabilité.

« Partenariat au Moyen-Orient »
En 2008, l'affaire est recapitalisée à hauteur de 32 millions d'euros, introduite en Bourse au marché libre et change de patron. Thierry Le Guénic lance une restructuration couronnée par un retour à l'équilibre l'an dernier.

Le projet chinois devrait servir d'exemple à une montée en puissance internationale. « Nous devrions développer ce modèle de partenariat au Moyen-Orient et dans les pays de l'Est », annonce Thierry Le Guénic. En propre, la marque ne possède que quatre boutiques en France, l'essentiel de ses ventes étant réalisées avec des détaillants multimarques et de grands magasins. Elle mise aussi sur son atelier de costumes sur mesure, qui emploie 28 ouvriers à Paris.

Un savoir-faire grâce auquel Smalto cherche désormais à conquérir aussi les femmes. Il leur propose depuis peu une collection de tailleurs et smokings.

Repost 0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 22:51
smalto logo 1

Mnémo : MLSML

Dernier cours : 0,08 €

Capitalisation boursière : 12,42 M €

http://www.ds-holding.fr/

Confirmation de ce que je vous annonçais dès le 21 janvier 2010.

 

Communiqué : 9 mars 2010

L’alliance d’un savoir-faire unique

La maison Smalto et le groupe Franck Muller annoncent avec fierté leur alliance stratégique. En effet, la maison Smalto a signé une licence pour le développement, la production et la distribution des pièces horlogères Smalto avec le groupe Franck Muller.

Le groupe Franck Muller regroupe des marques prestigieuses telles que la marque éponyme ainsi que Barthelay, Backes & Strauss, Rodolphe, Pierre Kunz et Martin Braun. Il est spécialisé dans la manufacture de pièces de Haute Horlogerie, pièces serties et grandes complications.

La maison Smalto se distingue depuis 1962 par son excellence dans le monde de la Haute Couture et mêle tradition du vêtement haut de gamme et innovation, portant un regard unique sur l’élégance.

Cet accord allie donc deux partenaires partageant le même amour de l’artisanat et de l’esthétique. L’importance de la mise en commun d’un savoir-faire unique se reflète dans les propos des dirigeants des deux groupes.

M. Alain Duménil, Président de Smalto, pour sa part a déclaré : « nous avons été impressionnés par la qualité du sa-voir-faire horloger de la manufacture et le rapprochement de nos deux compagnies permettra sans nul doute de développer des produits exceptionnels ».

M. Vartan Sir-makes, propriétaire du groupe Franck Muller a déclaré : « notre partenariat avec la marque Smalto apporte non seulement au groupe une possibilité de se diversifier en acquérant une licence, mais nous permet également de nous allier avec une marque représentant le Haut de Gamme de la Couture et qui partage avec nous le goût des produits manufacturés et de l’élégance. »

Le lancement international de la collection est prévu pour septembre 2010.

Cet accord s’inscrit dans la stratégie de mondialisation et de globalisation de la marque Smalto.

Repost 0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 10:40
smalto logo 1

AD n’est-il pas en cours de création d’une filière horlogère ?

Après avoir racheté le joaillier de la place Vendôme « Poiray », l’avoir introduit en bourse sur le ML.

Après avoir acheté l’Agéfi suisse, début 2009, groupe de presse important qui édite le Quotidien suisse de la finance, ainsi que les magazines Evasion et Profil mais qui possède surtout les pages horlogères les plus intéressantes de tous les quotidiens francophones.

Voici maintenant qu’AD passe un accord avec un grand horloger suisse pour fabriquer une ligne de montres Smalto – Frank Muller Watchland.

http://www.franckmuller.com/
Smalto F Muller 1

Où est la cohérence dans tout cela ?

 

...du groupe Franck Muller, qui vient de signer un accord de licence horlogère avec le couturier parisien Smalto (groupe Alliance Designers du tycoon franco-suisse Alain Duménil, classé dans les 100 premières fortunes françaises et dans les 300 premières en Suisse) : les premières collections Smalto-Watchland sont attendues pour l’automne, dans un esprit proche de celui des montres autrefois licenciées par l’ex-groupe Egana, dont le groupe Franck Muller a repris quelques éléments. Intérêt complémentaire pour Franck Muller Watchland : Alain Duménil est également propriétaire de Poiray, excellente référence joaillière française dont Alain Duménil ne sait visiblement pas trop quoi faire...

http://www.businessmontres.com/breve_1320.htm

Repost 0

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche