Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 19:38

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 10,20 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 181,83 €

http://www.rentabiliweb.org/

http://www.jaina.fr/accueil.html

Les capitaux propres au 31 déc 2013 sont à 71 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 2,56.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Une société saine et de croissance, l'horizon semble dégagé !

Dans le tableau des chiffres clés, j'ai mis les chiffres des 5 dernières années.

On se rend compte qu'après le creux de 2012, il y a encore beaucoup de chemin pour retrouver les chiffres de rentabilité des années 2010/2011 !

Le cours de bourse a repris 155,64% en 1 an et 28,46% depuis le 1er janvier 2014.

JB Descroix Vernier a su repositionner sa société avec succès.

 

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI

- Chiffre d'affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M€, + 2,7% vs. 2012

- Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5%

- Amélioration sensible du résultat opérationnel courant : 4,2 M€, soit + 34% par rapport à 2012

- Structure financière saine et solide

Bruxelles, le 03 mars 2013 à 17h30,

Information règlementée

Le Groupe Rentabiliweb (ISIN BE0946620946 – Mnemo BIL) publie ce jour ses résultats de l'exercice 2013.

Chiffres clés de l'exercice 2013

en K €

2013

2012

2011

2010

2009

var 2013/2012

CA

71 877

70 013

83 264

90 041

65 444

2,70%

Marge brute

41 313

41 217

47 595

41 932

33 663

0,20%

en % du CA

57,50%

58,90%

57,20%

46,60%

51,40%

-1,4 pts

Résultat opérationnel courant

4 159

3 108

15 955

15 465

11 358

33,80%

en % du CA

5,80%

4,40%

19,20%

17,20%

17,40%

+1,3 pts

Résultat opérationnel

3 153

1 188

18 183

12 985

11 114

165,40%

en % du CA

4,40%

1,70%

21,80%

14,40%

 

+2,7 pts

Résultat Net consolidé

2 917

1 113

10 576

8 015

7 452

162,00%

en % du CA

4,10%

1,60%

12,70%

8,90%

 

+2,5 pts

A l'occasion de la publication de ces résultats, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président Fondateur de Rentabiliweb, déclare : « Nos performances 2013 traduisent la pertinence de notre positionnement stratégique et le succès de notre solution de paiement Be2bill, grâce à laquelle nous avons franchi le cap du milliard d'euros de volume d'affaires signé cette année. Alors même que le pôle B to C confirme son retour à la croissance, l'ensemble des segments d'activité du pôle B to B a connu une forte progression, permettant de dégager un niveau de marge brute très satisfaisant pour l'ensemble du Groupe. L'année 2014 est placée sous le signe du déploiement international de notre stratégie dans le secteur bancaire. La création de notre nouvelle filiale aux Pays-Bas, place de référence pour le paiement, va marquer nos premiers pas vers l'obtention et l'exploitation des agréments EME et EC (Emetteur de Monnaie Electronique et Etablissement de Crédit). »

Evolution des performances de l'exercice 2013

Pôle B to B : une stratégie de prise de parts de marché couronnée par d'excellentes performances

Le Chiffre d'affaires du pôle B to B s'établit à 32 M€ sur l'exercice 2013 contre 26 M€ en 2012, en hausse de 22%. Du fait de la pondération élevée des activités à forte valeur ajoutée telles que Be2bill, le taux de marge brute progresse de + 4,6 points en 2013 par rapport à l'exercice précédent et ressort à 47,9% du CA.

Les charges opérationnelles sont restées stables par rapport à 2012 (8,2M€), la mutualisation des coûts sur l'ensemble des activités du pôle B to B ayant permis de compenser les dépenses d'investissement sur l'activité Be2bill.

L'activité monétique a renforcé son expertise par le recrutement de nouveaux talents ce qui s'est mécaniquement traduit par une hausse de 54% des charges de personnel par rapport à l'exercice précédent. Le résultat opérationnel courant s'est nettement amélioré, s'élevant à -1,5 M€ contre - 3,4M€ en 2012.

Pôle B to C: l'assurance d'une génération régulière de free cash-flow

Le Chiffre d'affaires du pôle B to C s'élève à 40 M€ en 2013 contre 44 M€ en 2012, soit une baisse de 9%, conformément à la politique de repositionnement sur des activités génératrices de free cash-flow.

Cette stratégie permet au pôle B to C de maintenir un taux de marge brute parmi les plus élevé du secteur (65,1%) notamment grâce à des relations privilégiées avec les partenaires. La maitrise des charges s'est poursuivie, ainsi les charges opérationnelles et les charges de personnel sont en baisse respectivement de 4% et de 29% par rapport à 2012. Une partie des économies a été investie en dépenses marketing afin de poursuivre cette dynamique de croissance.

Une amélioration sensible du Résultat Opérationnel

Le résultat opérationnel courant du Groupe s'établit à 4,2 M€ en 2013 contre 3,1 M€ en 2012. Pour la troisième année consécutive, les charges corporate sont en baisse régulière, l'exercice 2013 se traduisant par une économie de 23% par rapport à 2012. Le pôle holding et les départements centraux bénéficient également de la meilleure maitrise des charges opérationnelles (-32% par rapport à 2012) et des charges de personnel (-5%).

Ainsi sous l'effet d'une forte hausse du résultat opérationnel et en l'absence de coûts non opérationnels significatifs, le résultat net consolidé est en très forte progression pour l'exercice 2013 et s'établit à 3 millions d'euros contre 1 million d'euros en 2012, soit + 160%.

Une situation financière toujours très saine

Sur l'exercice 2013, la trésorerie s'élève à 5,8 M€ contre 7,8 M€ sur l'exercice 2012. Cette évolution est principalement liée aux bonnes performances de fin d'année du segment télécom pour lequel le besoin en fond de roulement représente deux mois de chiffre d'affaires.

Le Groupe ne constate aucun endettement financieret affiche ainsi une structure financière toujours solide avec des capitaux propres, au 31 décembre 2013, s'élevant à 71 M€.

 

Prochaine communication Publication du CA du premier trimestre 2014, le 17 avril 2014

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 11:27

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 9,20 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 164,01 €

http://www.rentabiliweb.org/

http://www.jaina.fr/accueil.html

Les capitaux propres au 30 juin 2013 sont à 69,4 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 2,36.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Le cours de bourse a repris 125% en 1 an et 15% depuis le 1er janvier 2014.

JB Descroix Vernier a su repositionner sa société avec succès.

 

ACCELERATION DE LA CROISSANCE AU 4eme TRIMESTRE 2013 : + 14,6%

CHIFFRE D'AFFAIRES ANNUEL SUPERIEUR AUX OBJECTIFS : + 2,7% vs. 2012 (72 M€)

SUCCES DU REPOSITIONNEMENT STRATEGIQUE DU GROUPE :

Volume d'affaires signé supérieur à 1 milliard d'euros pour Be2bill au 31 décembre 2013

Forte dynamique de croissance sur tous les segments d'activité du pôle B to B

Deuxième trimestre consécutif de croissance de l‘activité B to C

Bruxelles, le 13 février 2014 à 7h30 Information règlementée

Le Groupe Rentabiliweb (ISIN BE0946620946 – Mnemo BIL) publie ce jour son chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre et l'exercice 2013. Les ventes du Groupe s'établissent à 71,9 M€ pour 2013, en hausse de 2,7% par rapport à l'exercice précédent, dont une hausse de 14,6% de l'activité au quatrième trimestre par rapport au quatrième trimestre 2012.

Cette croissance de l'activité témoigne du succès des priorités stratégiques déployées par le Groupe :

- Un pôle B to B bénéficiant des importantes prises de part de marché de Be2bill sur le paiement par cartes et de fortes performances des activités Marketing direct et Télécom.

- Un pôle B to C restructuré, optimisé, recentré sur des services à forte audience (sites grands publics comme l'astrologie, la rencontre ou encore le gaming) et générateur de cash-flow régulier ;

(en milliers d'euros)

2013

2012

Variation

T4 2013

T4 2012

Variation

Chiffre d'affaires

71 877

70 013

2,70%

20 080

17 515

14,60%

dont monétisation d'audience pour compte de tiers (B to B)

31 828

26 027

22,30%

9 708

7 396

31,30%

dont monétisation d'audience pour compte propre (B to C)

40 049

43 986

-9,00%

10 371

10 119

2,50%

Pôle B to B – Succès commercial confirmé de Be2bill

L'activité B to B réalise, sur le quatrième trimestre 2013, un chiffre d'affaires de 9,7M€, en progression de 31,3% par rapport au quatrième trimestre 2012. Sur l'année, l'activité B to B réalise un chiffre d'affaires de 31,8 M€, affichant une progression de 22,3% par rapport à 2012.

Be2bill, la solution de paiement par cartes confirme son potentiel de conquête de nouvelles parts de marché. Ainsi, à fin décembre 2013 :

- Le runrate signé par l'activité encaissement au 31/12 s'élevait à 1,04 milliard d'€,

- Be2bill a séduit plus de 900 marchands, à comparer à un peu moins de 200 à fin 2012

- Le runrate fondé sur le volume d'affaires encaissé s'établissait à 381,3 M€

- Le taux de commission moyen s'échelonne, selon le type de partenariat conclu, de 0,8 à 1,2%.

Entre septembre et décembre 2013, Be2bill a divisé par deux ses délais d'installation en renforçant ses process et ses équipes techniques. Le différentiel entre le volume d'affaires signé et encaissé se réduit progressivement. Fort de ces performances, le Groupe va, à travers sa nouvelle filiale opérationnelle stratégique aux Pays-Bas, intensifier sa présence à l'international. Il vise notamment l'obtention et à l'exploitation des agréments EME et EC (Emetteur de Monnaie Electronique et Etablissement de Crédit) afin de pouvoir offrir de nouveaux services à ses clients (tenue de comptes, virements et prélèvements, émission de monnaie électronique ou de cartes).

Comme anticipé, les activités Marketing direct et Télécom bénéficient des effets de leur repositionnement opérationnel mené en 2012 et connaissent des fortes hausses d'activité en 2013. Pour sa part, le Micro-paiement a vu son niveau d'activité se stabiliser après plusieurs semestres d'activité impactés par les mutations du marché.

Pôle B to C – Confirmation du retour de la croissance au 4éme trimestre

Le chiffre d'affaires du pôle B to C s'élève à 10,4 M€ sur le quatrième trimestre 2013, en hausse de 2,5% par rapport au quatrième trimestre 2012. Depuis plusieurs trimestres, le pôle B to C tire ainsi profit des restructurations engagées l'an passé et en particulier de son repositionnement sur des activités génératrices de free cash-flow. Sur l'exercice 2013, le chiffre d'affaires s'établit par conséquent en baisse de 9,0% par rapport à 2012, à 40,0 M€.

Dans le secteur de la Rencontre, en dépit d'un marché difficile, l'exercice 2013 est marqué par la reprise de la croissance de l'activité, trimestre après trimestre.

Le groupe renforce sa présence sur la Clientèle féminine et le Jeu familial.  Les deux unités ont été rapprochées au sein d'une même filiale afin d'optimiser leurs charges techniques et de créer des synergies commerciales.

Les performances 2013 de l'Astrologie sont conformes aux attentes du groupe. Les vecteurs de croissance de l'activité ont été optimisés ce qui a eu pour effet une progression séquentielle constante.

Perspectives

Aux vues des performances annuelles d'activité, le Groupe confirme son objectif de réaliser un EBIT consolidé 2013 en croissance par rapport à celui de 2012.

Prochaine communication

 

Publication des résultats annuels 2013 : le 3 mars 2014.

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 14:42

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 5,78 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 99,24 €

http://www.rentabiliweb.org/

http://www.jaina.fr/accueil.html

Les capitaux propres au 30 juin 2013 sont à 69,4 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,42.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

On comprend maintenant le sens du communiqué du 30 octobre 2013 (voir ci-dessous) : renforcement du dirigeant au capital de l'entreprise !

RETOUR DE LA CROISSANCE AU 3e TRIMESTRE 2013 : CA +14,2%

Pôle B to C : confirmation de la reprise de la croissance sur tous les segments d'activité

Pôle B to B : accélération de la croissance avec + 36.9% grâce notamment au dynamisme de Be2bill

Bruxelles, le 6 novembre 2013 à 7h30 Information règlementée

Le Groupe Rentabiliweb (ISIN BE0946620946 – Mnemo BIL) publie ce jour son chiffre d'affaires pour le troisième trimestre 2013 qui affiche une hausse de 14,2% par rapport au troisième trimestre 2012. Sur les neufs premiers mois de l'exercice 2013, les ventes s'établissent à 51,8 M€, quasiment stables par rapport à la même période de l'exercice précédent.

La progression de plus de 14% de l'activité au cours du troisième trimestre 2013 illustre le bien-fondé des priorités stratégiques déployées avec succès par le Groupe:

-       Au sein du pôle B to B, la solution de paiement par cartes Be2bill confirme la dynamique de son succès commercial. Les atouts de la solution (amélioration sensible du taux de conversion et meilleure gestion de la fraude) ont permis d'atteindre un volume d'affaires signé dépassant les objectifs internes du trimestre. Au 30 septembre, Be2bill compte ainsi 715 sites marchands contre 400 à mi-juillet  2013 et 191 à fin décembre 2012. La structure poursuit sa montée en puissance pour s'adapter à la forte demande et réduire la durée, plus longue que prévue côté clients, du délai d'intégration (phase de recette) ;

-       Le pôle B to C retrouve la croissance ce trimestre - et ce malgré une base comparable plus difficile que pour les trimestres précédents- grâce au développement ciblé de l'offre sur les thématiques rentables. Ce pôle de sites grand public qui se concentre sur des services à forte audience (comme l'astrologie, la rencontre ou encore le gaming) est générateur de cash-flow régulier.

Evolution de l'activité du troisième trimestre 2013

Pôle B to B–Succès commercial toujours soutenu pour Be2bill

L'activité B to B réalise, sur le troisième trimestre 2013, un chiffre d'affaires de 8 M€, en progression de 36,9% par rapport au troisième trimestre 2012.

Be2bill, la solution de paiement par cartes, conquiert de nouvelles parts de marché sur le trimestre :

-       le volume d'affaires signé et attendu dépasse les prévisions internes les plus optimistes : A fin septembre 2013, Be2bill a signé avec plus de 700 sites marchands dont plusieurs dans le Top 50 du e-commerce français ;

-       la solution connait un ramp-up (part des transactions confiées à Be2bill) en croissance sur l'ensemble des clients ;

-       l'amélioration du taux de conversion a été mesurée par de récents tests comparatifs, A/B testing : Be2bill permet d'accroître de +10,7%le chiffre d'affaires de nouveaux clients ;

-       l'encaissement en devises étrangères, et particulièrement en livre sterling, est en constante augmentation et représente déjà 14% du volume d'affaires mensuel processé à fin septembre.

Dans le Micro-paiement, ce trimestre a vu l'arrêt de la baisse du chiffre d'affaires, après plusieurs semestres d'activité impactés par les mutations du marché.

Dans les activités Marketing direct et Télécoms, les effets positifs de la restructuration opérationnelle menée en 2012 continuent d'être des leviers de chiffre d'affaires additionnel.

Pôle B to C –Confirmation de la reprise de la croissance sur l'ensemble des secteurs d'activité

Le chiffre d'affaires du B to C, qui s'élève à 10,5 M€ sur le troisième trimestre 2013, est en hausse de 1,4% par rapport au troisième trimestre 2012, trimestre qui pourtant constituait une base de comparaison plus défavorable que les deux premiers trimestres. L'activité B to C confirme ainsi sa reprise amorcée au cours du deuxième trimestre 2013, fruit des restructurations engagées et du renouvellement des produits historiques.

L'ensemble des secteurs de ce pôle affiche ainsi une progression d'activité. Dans un contexte toujours difficile et concurrentiel, le secteur de la Rencontre a connu une forte augmentation du chiffre d'affaires tant par rapport au troisième trimestre 2012  qu'en séquentiel. La tendance baissière du second semestre 2012 est enrayée.

Le Gaming / Sites communautaires a enregistré une bonne croissance sur la fin du troisième trimestre 2013.

Pour sa part, le segment Astrologie est en cours de restructuration organisationnelle pour soutenir la croissance. Une forte synergie avec les équipes du dating est ainsi en cours de développement.

Perspectives

Les performances du troisième trimestre tant sur le pôle B to B que sur le pôle B to C confortent le Groupe dans sa capacité à réaliser un chiffre d'affaires légèrement plus élevé qu'initialement prévu, proche du niveau de 2012.

Au vu des performances des 9 premiers mois, le Groupe anticipe un EBIT consolidé 2013 en croissance par rapport à celui de 2012.

Prochaine communication

Publication du chiffre d'affaires annuel 2013 : 13 février 2014.

 

RENTABILIWEB : DECLARATION DE FRANCHISSEMENT DE SEUIL A LA HAUSSE DU DIRIGEANT

Bruxelles, le 30 octobre 2013, à 7h30

Information règlementée - Publication effectuée en application de la loi du 2 mai 2007 relative à la publicité des participations importantes dans des émetteurs dont les actions sont admises à la négociation sur un marché réglementé et portant des dispositions diverses.

Rentabiliweb Group, dont le capital social est représenté par 17 862 905 titres conférant le droit de vote, a reçu une notification conjointe de Monsieur Jean-Baptiste Descroix-Vernier et de la société Saint Georges Finance.

Au 28 octobre 2013, Monsieur Jean-Baptiste Descroix-Vernier détient 622.000 actions Rentabiliweb Group et est actionnaire de contrôle de la société Saint Georges Finance qui détient elle-même 8.940.836 actions Rentabiliweb Group.

Il en résulte que Monsieur Jean-Baptiste Descroix-Vernier et la société Saint Georges Finance détiennent de concert 9.562.836 actions Rentabiliweb Group soit 53.53 % du capital contre 48.88% précédemment.

L'entreprise précise par ailleurs qu'aucun de ses actionnaires de référence n'a cédé ses titres, ni allégé sa position. Les acquisitions de titres se sont faites sur le marché boursier ou hors marché par blocs.

 

Jean-Baptiste Descroix-Vernier disposant par ailleurs de 3.432.944 « parts bénéficiaires » depuis l'Assemblée Générale du 20.05.2010, les droits de votes qu'il détient à titre personnel ou via Saint Georges Finance sont portés à 61.02%.

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 15:50

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 4,82 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 82,76 €

http://www.rentabiliweb.org/

http://www.jaina.fr/accueil.html

Les capitaux propres au 30 juin 2013 sont à 69,4 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,19.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Résultat test A/B : Be2bill accroît le chiffre d'affaires jusqu'à +10,7%

Bruxelles, le 16 octobre 2013,

Une étude* réalisée par la société AB Tasty, spécialisée dans les tests comparatifs sur Internet, confirme l'influence déterminante de la solution de paiement Be2bill (Groupe Rentabiliweb) sur les taux de conversion des sites marchands.

Pendant les quinze jours d'une période de forte activité (période de soldes), AB Tasty a effectué un test A/B entre Be2bill et une solution de paiement issue d'une banque traditionnelle sur le site de son client MODZ.fr.

- Sur l'ensemble des transactions, Be2bill obtient un taux de conversion supérieur de +7,1 %

- Sur les transactions en provenance de nouveaux clients, le taux de conversion est supérieur de +10,7%.

Ces opérations de testing ont affiché au cours de l'étude un taux de pertinence d'une fiabilité de 99.7%.

Cette étude démontre ainsi l'influence positive de Be2bill sur la conversion des sites marchands sans que ceux-ci aient à recourir à un effort supplémentaire.

« Le test d'AB Tasty nous a permis de valider un accroissement de chiffre d'affaires supplémentaire, à trafic équivalent, en changeant tout simplement de solution de paiement.» affirme Thierry Flechet, Président de MODZ.

«  Le paiement est une étape clé dans la  vente en ligne. Avec un système d'encaissement optimisé et orienté « taux de conversion », les commerçants peuvent désormais maximiser leur chiffre d'affaires et leur rentabilité, à trafic constant.», préciseThibaut Faurès Fustel de Coulanges, Président de Rentabiliweb Europe

Fort de ces résultats, le Groupe Rentabiliweb a décidé de lancer une étude comparative plus large afin de mesurer la performance de sa solution de paiement Be2bill face aux solutions proposées par les principales banques traditionnelles françaises. Cette étude sera intégrée dans un rapport plus vaste sur le paiement en ligne et publiée courant 2014.

* source AB Tasty

http://fr.abtasty.com/avec-ab-tasty-les-e-commercants-testent-leurs-prestataires-de-paiement-et-maximisent-leur-conversion-le-cas-modz-be2bill_128

A propos de Rentabiliweb

Créé en 2002, le Groupe Rentabiliweb offre aux professionnels et aux webmasters la plus importante plate-forme de services de monétisation de leur trafic avec notamment des solutions de paiement. Il a été définitivement agréé Etablissement de  paiement par la Banque de France et membre du Groupement Carte Bancaire afin de pouvoir offrir des solutions d’encaissement en ligne avec la solution Be2Bill. Il développe par ailleurs des programmes d’affiliation, offre des solutions de régie publicitaire on-line, des services vocaux interactifs aux médias offline, et possède une expertise reconnue dans les solutions de fidélisation et de Marketing Direct.

Rentabiliweb est également l’un des premiers éditeurs francophones avec un bouquet de services qui couvre l’ensemble du divertissement grand public : astrologie, services communautaires, jeux familiaux, services grand public et conseils aux Internautes, rencontres, féminin et bien-être, humour et divertissement.

Le Groupe, coté sur le compartiment C d'Euronext Bruxelles et Paris compte à ce jour 19 filiales implantées en Europe et en Amérique et emploie plus de 230 collaborateurs répartis dans le monde. Rentabiliweb a dégagé un chiffre d’affaires 2012 de plus de 70M€ et 1,1M€ d’EBIT. Rentabiliweb est une entreprise qui engage sa responsabilité sociale dans les secteurs d’activité qu’elle développe et qui applique rigoureusement les dix principes établis par l’ONU en tant qu’adhérant au Pacte Mondial. Le Groupe est éligible aux FCPI, disposant du label « Entreprise innovante » d’OSEO.

A propos de Be2bill – www.be2bill.com

Be2bill est une solution de paiement multicanal lancée par Rentabiliweb en 2012. Son statut d’établissement acquéreur -avec la possibilité d’ouvrir des contrats commerçants VAD et de proximité- et de prestataire technique (Payment Service Provider) lui permet d’offrir aux sites de vente en ligne et aux points de vente physiques des solutions optimisées de transactions par cartes bancaires.

Rentabiliweb Europe est agréé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel (Banque de France) depuis 2011 et est également membre du Groupement Cartes Bancaires. La solution Be2bill s’appuie sur une plateforme sécurisée agréée PCI/DSS Service Provider level 1 et est le premier établissement acquéreur à avoir obtenu la licence de « Merchant Agent » par le premier réseau mondial VISA.

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 22:47

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 5,29 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 90,83 €

http://www.rentabiliweb.org/

http://www.jaina.fr/accueil.html

Les capitaux propres au 30 juin 2013 sont à 69,4 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,30.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

La rentabilité fait partie de l'ADN de Rentabiliweb

Entretien avec Jean-Baptiste Descroix-Vernier, PDG de Rentabiliweb

Boursier.com : Rentabiliweb a renoué avec la rentabilité lors des 6 premiers mois de 2013, encourageant pour la suite?

J.B.D.V. : Ce premier semestre confirme notre ambition de renouer avec la rentabilité en 2013, après les lourds investissements de 2012. Nous sommes dans les clous pour y parvenir... Les chiffres de ce semestre nous permettent de valider l'objectif annuel d'atteindre un volume de transactions en 'run rate' de 750 millions d'euros a minima, et celui du retour à la rentabilité, avec une croissance significative de l'EBIT.

Boursier.com : Comment s'annonce le deuxième semestre ?

J.B.D.V. : Nous sommes confiants pour la suite de l'exercice, mais à ce stade, laissons passer l'été et n'anticipons pas sur une fin d'année toujours cruciale pour le e-commerce avec la période de Noël. Il faut prendre en compte la crise économique, le montant des paniers moyens chez les e-commerçants...

Boursier.com : L'objectif global du groupe reste de retrouver les niveaux de rentabilité des années passées...

J.B.D.V. : Rentabiliweb a toujours été une société très rentable, cela fait partie de notre ADN. Pour poursuivre ce "trend" de rentabilité, il nous a fallu investir beaucoup, lors des 18 derniers mois, ce qui a forcément pesé sur nos comptes. Je rappelle que c'était un choix délibéré et murement réfléchi de financer ces développements via notre Trésorerie, et de ne pas avoir recours à de l'endettement ou à une opération de marché.

Boursier.com : Vous annonciez 200 clients au 31 décembre 2012 pour l'offre Be2bill. Combien, au 30 juin, un an après le lancement ?

J.B.D.V. : Entre 400 et 450 clients e-commerçants utilisaient notre solution au 30 juin. De très belles références ont été signées au cours des derniers mois comme Pecheur.com, PlaceMinute, Expertissim, LittleFashionGallery, Aquarelle, Netbet, Sarbacane, MODZ, Speeder, Turbopoker, Made.com, Solaris, Edagora, Lamaloli... Des centaines d'autres devraient prochainement choisir notre offre... La solution plait car elle fonctionne bien, elle est très sécurisée. Et lorsque le commerçant compare notre offre avec celles des banques traditionnelles, il trouve une solution globale plus performante, avec un seul interlocuteur.

Boursier.com : Outre une offre compétitive par le prix, quels avantages présente-t-elle ?

J.B.D.V. : De façon générale, les sites marchands génèrent davantage de chiffre d'affaires et peuvent monitorer leur activité. La part des transactions confiées à Be2bill augmente chaque mois sur 100% des clients.

Boursier.com : Le mode de rémunération de Rentabiliweb, pour cette offre, est-il similaire à celui d'une banque traditionnelle ?

J.B.D.V. : Absolument. Nous encaissons une micro commission sur chaque transaction bancaire. J'ajoute qu'au cours du semestre, la stratégie de prise de parts de marché ne s'est pas faite au détriment de ce taux de commissionnement, compris entre 0.8% et 1%.

 

Propos recueillis par Arnaud Bivès 

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 11:39

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 5,04 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 86,54 €

http://www.rentabiliweb.org/

http://www.jaina.fr/accueil.html

Les capitaux propres au 30 juin 2013 sont à 69,4 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,25.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Au-delà des chiffres, un peu rébarbatifs, il faut noter la spectaculaire remontée des marges entre le S2 2012 et le S1 2013 ! Il y a encore un sérieux effort pour retrouver ceux d’il y a 1 an ….

C’est tout de même curieux comme la situation peut se dégrader ou s’améliorer si vite !!

 

RESULTATS SEMESTRIELS 2013

- RETOUR DE LA CROISSANCE AVEC PROGRESSION SEQUENTIELLE DE L'ACTIVITE ET DES PERFORMANCES OPERATIONNELLES

èRebond de l'activité au 2ème trimestre 2013 :

CA B to B : + 9% vs. 1er trimestre 2013
CA B to C : + 17% vs. 1er trimestre 2013

èEBIT :

1,9 M€ au 1er semestre 2013 vs. (1,1) M€ au 2ème semestre 2012

- SUCCES COMMERCIAL CROISSANT DE BE2BILL ET CONFIRMATION DE L'OBJECTIF ANNUEL

Bruxelles, le 30 juillet 2013 à 7h30
Information règlementée

Le Groupe Rentabiliweb (ISIN BE0946620946 – Mnemo BIL) publie ce jour ses comptes pour les six premiers mois de l'exercice 2013.

Commentant les résultats du premier semestre, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président du Conseil d'administration du Groupe, déclare :

«Nos performances récentes témoignent de la pertinence du virage stratégique qu'a entrepris le Groupe en accélérant son développement autour d'un service complet de paiement pour les commerçants. Le Groupe a su tirer parti de la convergence de ses offres B to B (paiement, marketing et interactivité télécom), et ainsi faire fructifier les importantes synergies existantes entre ces différentes expertises. Au 15 juillet 2013, 400 comptes marchands (VAD) ont été ouverts contre 190 à fin décembre dernier. Grâce au succès de l'offre Be2bill, qui rencontre un large écho et la satisfaction de nos clients, notre Groupe renoue avec une nouvelle dynamique de croissance de son activité et de sa rentabilité

Chiffres clés du premier semestre 2013

Compte de résultat en K €

S1 2012

S2 2012

S1 2013

S1 2013 / S1 2012

S1 2013 / S2 2012

CA

36 268

33 745

33 260

-8,3%

-1,4%

Marge brute

21 652

19 566

19 826

-8,4%

1,3%

en % du CA

59,7%

58,0%

59,6%

-0,1 point

+1,6 point

Résultat opérationnel courant (EBIT)

4 202 

-1 095 

1 874 

-55,40%

271,2%

en % du CA

11,6%

-3,2%

5,6%

-6,0 point

+8,9 points

Résultat opérationnel

3 098 

-1 910 

1 397 

-54,90%

173,1%

en % du CA

8,5%

-5,7%

4,2%

-4,3 point

+9,9 points

Résultat Net consolidé

2 355 

-1 242 

1 098 

-53,4%

188,4%

en % du CA

6,5%

-3,7%

3,3%

-3,2 point

+7,0 points

Evolution de l'activité du premier semestre 2013

èPôle B to B - La structuration menée en 2012 porte déjà ses premiers fruits

L'activité B to B a réalisé un chiffre d'affaires de 14,1 M€ sur le premier semestre 2013, par rapport à 12,8 M€ au premier semestre 2012. Cette progression de 10% est le fruit de la structuration menée en 2012 pour accélérer le développement de l'activité monétique. Le Groupe capitalise ainsi sur l'approche convergente des métiers du paiement, de l'interactivité télécom et du marketing.

A la faveur du rapprochement de ces activités monétique, marketing et télécom, des synergies commerciales, opérationnelles et financières sont d'ores et déjà en place. Elles soutiennent le rythme de croissance du chiffre d'affaires, en progression de 9% entre le 1er trimestre 2013 et le 2ème trimestre 2013, et permettent le redressement du résultat opérationnel courant. S'il ressort à -868 K€ à fin juin 2013 (vs –988 K€ au 1er semestre 2012), il s'améliore en séquentiel de plus de 1,5M€ entre le 2ème semestre 2012 et le 1er semestre 2013.

Forte dynamique de l'offre monétique Be2bill

Au premier semestre 2013, l'offre monétique Be2bill s'est affirmée comme une solution attractive et unique auprès des commerçants. Sa forte dynamique repose sur :

Un succès commercial confirmé

De très belles références ont été signées au cours des derniers mois comme Pecheur.com, PlaceMinute, Expertissim, LittleFashionGallery, Aquarelle, Netbet, Sarbacane, MODZ, Speeder, Turbopoker, Made.com, Solaris, Edagora, Lamaloli. Une montée en puissance qui a fait passer le poids du 1er client en volume d'affaires de 70% à 36%. Ces nouvelles références témoignent de la force commerciale de l'offre Be2bill qui attire des commerçants de toutes tailles (des volumes d'affaires inférieurs à 100K€/mois comme supérieurs à 5M€/mois), dans des secteurs d'activité très divers (retail, gambling, mode, luxe, équipement, décoration, dating, software...). Grâce aux caractéristiques uniques de Be2bill (augmentation du taux de conversion, réduction du taux d'abandon et de la fraude, tarifs), les sites marchands génèrent davantage de chiffre d'affaires et peuvent monitorer leur activité. La part des transactions confiées à Be2bill (« ramp-up ») augmente chaque mois sur 100% des clients.

Une croissance solide et maîtrisée

Au cours du semestre, la stratégie de prise de parts de marché ne s'est pas faite au détriment du taux de commissionnement, compris entre 0.8% et 1%. La montée en puissance de la solution a par ailleurs permis de réduire de deux tiers le délai d'intégration d'un nouveau client (pour ceux dont le volume d'affaires est inférieur à 5 M€ par mois) qui s'effectue aujourd'hui en moins de 20 jours, et pour certains en moins d'une journée !

Une offre consolidée (certifications, partenariats)

La solution Be2bill a obtenu le plus haut niveau de sécurisation des transactions avec le label PCI DSS Service provider level 1 et a été le premier acquéreur à être certifié Visa Merchant Agent. La consolidation des partenariats avec Natixis Paiement, les CMS et les agences web transforme ces derniers en apporteurs d'affaires et contribue à la croissance de l'activité.

Cette stratégie de consolidation de l'offre Be2bill va se poursuivre au second semestre 2013 et sera axée sur :

L'accélération de la stratégie d'acceptation et de collecte de nouveaux moyens de paiement (autres que CB, Visa, Mastercard, Amex, Paypal, etc.) ;

La poursuite du déploiement de l'offre d'encaissement cross canal qui permettra aux marchands de piloter, de monitorer et d'optimiser leurs transactions on et offline.

èPôle B to C - La stratégie axée sur la rentabilité se poursuit

Le chiffre d'affaires du B to C, qui s'élève à 19,2 M€ au 1er semestre 2013 contre 23,5 M€ à fin juin 2012, marque une inflexion positive au  2ème trimestre 2013, en croissance de 17% par rapport au 1er trimestre 2013. L'activité B to C renoue ainsi avec la croissance en 2013 grâce à une restructuration globale et la mise en place de nouveaux leviers marketing.

Au cours du semestre, conformément à sa stratégie, Rentabiliweb a poursuivi ses investissements marketing (investissements promotionnels, achat de mots-clés, achat de bases de données) afin de renforcer la croissance future et pérenniser la rentabilité. L'EBIT ressort ainsi à 4,6 M€ au 1er semestre 2013 (vs. 7,3 M€ au 1er semestre 2012). Pour autant, il traduit une amélioration séquentielle de + 23% entre le 2ème semestre 2012 et le 1er semestre 2013.

Discipline accrue sur les coûts de structure

Le résultat opérationnel consolidé s'établit à 1,4 M€, contre 3,1 M€ à fin juin 2012, marqué par le repli de l'activité et du résultat opérationnel courant du pôle B to C. Il comprend néanmoins des coûts de structure en baisse de 9%. Cette optimisation des coûts s'est traduite par une économie de 0,5 M€ entre le 2ème semestre 2012 et le 1er semestre 2013, soit un gain de 24%. Au total, le résultat net du Groupe s'élève à 1,1M€ à fin juin 2013.

Une situation financière solide

Le Groupe Rentabiliweb clôture le 1ersemestre 2013 avec une trésorerie excédentaire de 8 M€, en hausse depuis le 31 décembre 2012, tout en ayant poursuivi ses investissements dans le B to C, intensifié le développement de son activité monétique et en s'appuyant sur une gestion serrée du BFR.

Le Groupe affiche une structure financière solide avec des capitaux propres, au 30 juin 2013, s'élevant à 69,4M€ et toujours aucun recours à un endettement financier.

Perspectives

L'activité monétique a connu sur le 1ersemestre le déploiement attendu. Le volume d'affaires est en constante augmentation avec un record quotidien d'encaissement le 7 juillet (début de la période des soldes). Cette prise de parts de marché va se poursuivre au second semestre, Be2bill étant bien positionné pour pleinement bénéficier des périodes de fin d'année.

A ce jour, 70% de l'objectif annuel est signé et sécurisé, et près de 35% d'ores et déjà encaissé. Rentabiliweb confirme ainsi a minima son objectif de runrate au 31 décembre 2013 de 750 millions d'euros sur l'activité monétique. La solution est d'ores et déjà calibrée pour absorber 10 fois plus de transactions à la minute qu'aujourd'hui sans investissement additionnel lourd. Pour autant, la structure financière de la filiale Rentabiliweb Europe a été renforcée à travers une augmentation de capital, souscrite par la maison-mère, de plus de 5M€ en juin 2013, permettant ainsi de financer la croissance à venir tout en répondant aux ratios prudentiels.

La stratégie actuelle du Groupe devrait permettre d'atteindre un EBIT consolidé 2013 en croissance par rapport à 2012 et un chiffre d'affaires en légère baisse traduisant ainsi un recentrage sur les activités les plus rentables.

Prochaine communication

 

Publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013 : 6 novembre 2013.

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:31

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 5,02 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 86,19 €

http://www.rentabiliweb.org/

http://www.jaina.fr/accueil.html

Les capitaux propres au 31 décembre 2012 sont à 68,5 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,25.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Voilà qui explique la hausse de plus de 10%, avec un fort volume, avant-hier !

D’ailleurs, dans le forum de Boursorama, quelqu’un avait parlé de beaucoup de contrats signés !!

Rentabiliweb signe plusieurs références majeures du e-commerce dont tout récemment :

Aquarelle, Betclic et MODZ pour sa solution d'encaissement Be2bill

Zalando pour le marketing direct

Rue du Commerce pour les solutions télécoms

Bruxelles, le 19 juin 2013,

Rentabiliweb annonce la signature de plusieurs contrats commerciaux avec des références majeures du e-commerce. Ces contrats concernent essentiellement la solution de paiement Be2bill, mais aussi d'autres services B2B du Groupe Rentabiliweb tels le marketing direct ou les télécoms.

Avec son approche convergente des métiers du paiement, de l'interactivité télécom et du marketing, Rentabiliweb répond désormais aux besoins de plusieurs centaines de clients e-commerçants pour:

-       Acquérir et fidéliser les clients avec des opérations de génération d'audience, de targeting ou de fidélisation,

-       Récupérer les clients « perdus » ou non identifiés  grâce au retargeting,

-       Rester en contact avec les clients via des campagnes SMS, des services de téléphonie d'entreprise et de supports clients,

-       Effectuer, sécuriser et optimiser le paiement et les transactions par cartes sur Internet.

Treize mois après  son lancement commercial, Be2bill, la solution de paiement multicanal par Cartes Bancaires a séduit plusieurs centaines de marchands.

Parmi eux : Betclic, Directoptic, NetBet, Aquarelle, Made.com, Kenzo, Placeminute, Winamax, Pecheur.com (groupe Oxylane), Sarbacane, MODZ, Expertissim, Happyview, Remixjob, LamaLoli, LittleFashionGallery.

Pour accompagner ce déploiement rapide, les équipes Be2bill sont passées de 12 personnes en janvier 2012 à près de 80 aujourd'hui.

« Plus de sécurité, plus de souplesse dans la gestion du 3D Secure, plus d'optimisation marketing, plus d'options et de suivi, plus de transformation et moins d'abandons de panier, les e-commerçants plébiscitent notre service de paiement. Be2bill leur offre des leviers de rentabilité que les opérateurs traditionnels ne fournissent pas », indique Thibaut Faurès Fustel de Coulanges, président de Rentabiliweb Europe.

Le Groupe Rentabiliweb tout entier profite de l'essor de Be2bill. Au premier rang, les filiales de marketing direct telles que Mailorama et Eperflex®, leader du retargeting par e-mail en France.

Une option de jumelage Be2bill-Eperflex® qui permet de réduire les abandons de paiement a ainsi été lancée il y quelques mois.

La dynamique du marketing direct s'est traduite par la signature de plusieurs contrats avec de grandes marques telles Zalando, Lastminute, Pixmania, Spartoo, MisterGoodDeal, Meetic, Fnac.com, Ebookers, Marionnaud, Numericable.

Enfin les solutions télécoms de Rentabiliweb Interactive (push SMS, SAV téléphonique, notifications par SMS du suivi des commandes...) ont séduit plusieurs dizaines de nouveaux clients au cours des six derniers mois parmi lesquels Rue du Commerce.

 

Chacune de ces solutions expertes propose l'optimisation d'une étape-clé du parcours client. Utilisées de façon synergique, elles permettent à Rentabiliweb de déployer une offre commerciale unique qui couvre l'ensemble de la chaîne de valeur du e-commerce. 

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 15:55

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 3,95 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 67,82 €

http://www.rentabiliweb.org/

http://www.jaina.fr/accueil.html

Les capitaux propres au 31 décembre 2012 sont à 68,5 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,99.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé. Ainsi celui de Rémy Cointreau est de 4,68.

J’avoue ne pas savoir mesurer le potentiel des starts-ups du fonds Jaïna Capital même si tout le monde connaît les qualités de Marc Simoncini, le fondateur de Meetic.

Partenariat entre Jaïna Capital et Rentabiliweb sur le paiement en ligne

Rentabiliweb devient l’opérateur de paiement des sites de la « galaxie » Jaïna Capital

La solution Be2bill est déjà opérationnelle sur des sites tels que made.com, littlefashiongallery.com, famihero.com, etc.

Ce partenariat couvre les prestations d’encaissement nationales et internationales

 Bruxelles, le 5 mars 2013

Be2bill, la solution de paiement en ligne du Groupe Rentabiliweb, annonce avoir signé un partenariat global avec le fonds d’investissement Jaïna Capital dirigé par Marc Simoncini. Ce partenariat a pour objet le traitement et l’optimisation des paiements par Internet des sites de la galaxie Jaïna Capital.

L’accord s’applique à l’ensemble des sites e-commerçants dans lesquels Jaïna Capital a investi et leur offre :

- L’encaissement des transactions à la fois en euros et en devises étrangères via une intégration unique ;

- le management intelligent de la fraude et la gestion des risques en France et à l’international ;

- la garantie d’un taux de conversion optimisé ;

- Des outils de reporting et de monitoring intuitifs ;

- la qualité de l’accompagnement et la facilité d’intégration technique…

«Nous avons choisi de développer un partenariat avec Be2bill car c’est l’un des seuls acteurs du marché à disposer d’une solution aussi complète de paiement optimisée par Internet. Il est essentiel pour les sites et enseignes que nous soutenons de travailler avec un partenaire technique fiable et performant qui intègre nos enjeux d’e-commerçants avec une offre souple et facile à intégrer. Ce partenariat pour la gestion des paiements en euros et en livre sterling aidera à augmenter les taux de conversion en France et à l’international. Nous serons amenés à travailler à l’avenir sur d’autres enseignes ou d’autres cinématiques de paiement», déclare Emmanuel Prévost, directeur associé de Jaïna Capital.

«Jaïna Capital n’investit que dans des projets à fort potentiel et soutient des entreprises parmi les plus innovantes du Web européen. C’est aussi une équipe qui maîtrise à la perfection les logiques du e-commerce. Ce partenariat sera très constructif.» précise Thibaut Faurès Fustel de Coulanges, Président de Rentabiliweb Europe.

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 11:05

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 4,21 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 72,28 €

http://www.rentabiliweb.org/

Les capitaux propres au 31 décembre 2012 sont à 68,5 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,05.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé. Ainsi celui de Rémy Cointreau est de 4,68.

Les résultats sont une déception, les analystes attendaient plutôt 4 M € au lieu de 1 M € !

Mais on savait depuis le S1 que 2012 était une année de transition puisque la société se voit contrainte de changer de modèle économique car le secteur marchand du web évolue très rapidement.

Investir prévoit un résultat 2013 autour de 7,5 M € !! Attention donc au cours de bourse si cette confirmation apparaissait dans les résultats du S1 2013.

Chose très importante, les fondamentaux du bilan sont confirmés :

ècapitaux propres de 68,5 M €

è aucun endettement

ètrésorerie positive de 7,8 M €

 

Résultats annuels 2012 : une année charnière

Déploiement opérationnel de l'offre monétique Be2bill

Renforcement des activités B to C toujours fortement génératrices de cash flow

Bruxelles, le 19 février 2013 à 7h30
Information règlementée

Rentabiliweb publie ce jour ses résultats de l'exercice 2012. L'année a été marquée par la montée en puissance de la solution de paiement par cartes Be2bill, marché sur lequel le groupe se positionne comme un acteur majeur, et le ralentissement concomitant des activités historiques, tels que la publicité et le micro-paiement.

La croissance du Groupe s'appuie sur deux axes forts :

èLes activités complémentaires de paiement, de marketing direct et de services télécom, soit un pôle B to B resserré sur les offres les plus pertinentes, permettent de répondre aux enjeux de rentabilité du e-commerce (acquisition de trafic, fidélisation des clients et optimisation des taux de conversion).

èLes activités B to C fortement génératrices de cash-flow procurent au groupe un levier additionnel de compétence sur les problématiques du e-commerce. Ce pôle est constitué de plusieurs segments : la rencontre, l'astrologie, le féminin bien-être et les communautés.

Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président du Conseil d'administration du Groupe, déclare :
« Accompagner les e-commerçants est un enjeu majeur pour les acteurs du web. Anticipant depuis 2 ans les mutations dans les comportements des internautes et les enjeux pour les e-commerçants, Rentabiliweb a construit une offre unique qui allie paiement et web-marketing. Cette offre convergente n'existe ni chez les banques traditionnelles, ni chez les Prestataires de Services de Paiement (PSP), ni chez les acteurs du e-marketing. Moins d'un an après sa commercialisation, la solution de paiement Be2bill est déjà utilisée par plus de 200 e-commerçants. Le succès rencontré depuis son lancement confirme la pertinence de l'analyse stratégique. »

Résultats 2012

èLe chiffre d'affaires s'établit à 70 M€, reflétant ainsi la bascule entre les activités historiques et les nouveaux leviers de croissance. Le B to C a été marqué par une conjoncture économique difficile qui a pesé sur la consommation des ménages et le marché publicitaire. Dans le pôle B to B, le phénomène marquant aura été la restructuration du portefeuille client de l'activité micro paiement et l'arrêt de la commercialisation des Facebook Credit, qui, à titre indicatif, pesait 3,5M€ en 2011.

èLe taux de marge brute se maintient à un niveau élevé et continue à progresser de 58,9% vs 57,2% en 2011.

èLa société a procédé à des recrutements de nouveaux hauts potentiels, à des investissements majeurs et à des réorganisations juridiques pour adapter l'entreprise à son nouveau profil. L'impact pèse à hauteur de 3.1M€ sur l'exercice mais est porteur de synergies qui donneront leur effet dès 2013.

èL'impact sur les charges liées au lancement et au développement de Be2bill depuis avril 2012 s'établit à 5,7 M€ sur l'exercice. A titre d'exemple, l'extension de l'agrément PCI DSS (normes internationales de sécurisation des transactions), attendue en 2013, a été entièrement financé en 2012.

èLe Groupe rappelle qu'il dispose d'une situation financière très solide avec des capitaux propre de M€ 68,5 aucun endettement et une situation nette de trésorerie positive de 7,8 M€.

Chiffres clés consolidés

en K €

2012

2011

2010

2009

var 2012/2011

CA

70 013

83 264

90 041

65 444

-15,90%

Marge brute

41 217

47 595

41 932

33 663

-13,40%

en % du CA

58,90%

57,20%

46,60%

51,40%

+1,7 pts

Résultat opérationnel courant

3 108

15 955

15 465

11 358

-80,50%

en % du CA

4,40%

19,20%

17,20%

17,40%

s

Résultat opérationnel

1 188

18 183

12 985

11 114

-93,50%

en % du CA

1,70%

21,80%

14,40%

 

-20,1 pts

Résultat Net consolidé

1 113

10 576

8 015

7 452

-89,50%

en % du CA

1,60%

12,70%

8,90%

 

-11,1 pts

Evolution de l'activité de l'exercice 2012

Pôle B to B - Acquisition, fidélisation, monétisation : exploitation des synergies au service du e-commerce

L'activité B to B a réalisé un chiffre d'affaires de 26 M€ sur l'exercice 2012 contre 34,1 M€ en 2011.

Le pôle paiement composé du micro paiement et de l'encaissement de cartes (Be2bill) enregistre une baisse du chiffre d'affaires notamment liée à l'arrêt de la commercialisation des Facebook Credit qui représentait 3,5 M€ en 2011 et à la restructuration du portefeuille client de l'activité micro paiement.

Sur le second semestre, l'offre d'encaissement Be2bill a connu une dynamique commerciale très encourageante qui s'est traduite par des signatures de contrats avec de grandes références telles que Winamax, Kenzo ou pêcheur.com (groupe Oxylane) ainsi que par une montée en charge très satisfaisante : 100% des clients confient à Be2bill, chaque mois, une part croissante de leurs flux. Be2bill a par ailleurs consolidé les relations avec ses partenaires notamment avec les CMS (Prestashop, Magento, etc.). La poursuite du déploiement de la solution de paiement par cartes vers un large spectre de e-commerçants et la finalisation de la structuration de Be2Bill devraient permettre d'envisager l'équilibre financier de cette activité à partir des derniers mois de 2013.

L'évolution de l'activité du pôle marketing direct reflète le resserrement des budgets marketing des annonceurs et la volonté du Groupe de recentrer ses offres sur celles les plus génératrices de valeur. Eperflex, la solution de reciblage des cyberacheteurs par e-mail s'impose comme une référence sur le marché et a conclu des accords exclusifs avec des annonceurs comme Zalando, Pixmania, Lastminute, Mistergooddeal et Spartoo. Eperflex leur permet en effet de générer des ventes additionnelles tout en diminuant les abandons de navigation et les échecs de paiement.

Le pôle télécom a poursuivi sa structuration autour d'un panel d'offres comprenant le routage de campagnes SMS, la fourniture de téléphonie d'entreprise et de centre d'appels, l'infogérance ainsi que le traitement des numéros surtaxés (plate-forme 0800). L'exercice 2012 a été marqué par la signature de contrats clients importants dont les effets sur le chiffre d'affaires se ressentiront dès 2013.

Pôle B to C : Progression constante de l'Astrologie

Le chiffre d'affaires du pôle B to C atteint 44 M€ en 2012 contre 49,1 M€ en 2011.

Le recul du chiffre d'affaires de l'activité Dating, lié à un contexte difficile et concurrentiel, est maîtrisé et en cours d'être compensé par l'astrologie dont la croissance est continue depuis son intégration dans le groupe.

L'activité Astrologie bénéficie de la transition du marché du off line vers le online. Cette mutation, combinée au lancement de nouveaux produits et à l'exploitation de nouveaux canaux de distribution tel que le mobile, permet d'assoir une solide augmentation du chiffre d'affaires en 2012.

Progression du taux de Marge Brute

La Marge Brute du Groupe s'établit à 41,2 M€ contre 47,6 M€ en 2012, soit un taux de marge brute de 58,9% qui traduit notamment une hausse de 8 points du taux de marge brute du Pôle B to B sous l'effet de la rationalisation du portefeuille de clients de l'activité de micro paiement. Le pôle B to C a préservé un taux de marge brute très satisfaisant (68,1% contre 72,3% en 2011) qui témoigne de la bonne qualité de ses relations de long terme avec ses partenaires.

Une évolution du Résultat Opérationnel qui reflète la mise en oeuvre de la stratégie de croissance

Le résultat opérationnel courant du Groupe s'établit à 3,1 M€ contre 15,9 M€ en 2011.

Le résultat opérationnel courant de l'activité B to B est fortement impacté par la contribution négative de Be2bill à hauteur de 5,7 M€ dont l'essentiel provient des charges de personnel, de marketing et de consulting. Dans cette activité, le Groupe est désormais structuré pour atteindre ses fortes ambitions de conquêtes de parts de marchés.

Dans le pôle B to C, le résultat opérationnel courant ressort à 11M€. Les charges opérationnelles et de personnel ont été maitrisées permettant un maintien des investissements marketing de l'activité Astrologie.

La baisse du résultat opérationnel courant, qui ressort à 1,2M€, s'explique essentiellement par l'existence de coûts exceptionnels non récurrents sur l'année 2012 (principalement le non versement d'un complément de prix et un défaut de paiement d'un de nos clients suite à l'insolvabilité d'un de ses partenaires), alors que le Groupe avait enregistré sur le 1er semestre 2011 un produit exceptionnel de 2,5 millions d'euros (débouclage de la garantie de passif liée à une précédente acquisition).

Au total, le résultat net consolidé s'établit à 1 million d'euros au 31 décembre 2012.

Une situation financière solide

Pour l'exercice 2012, le cash-flow disponible s'établit à 1,6 M€ et la trésorerie nette s'élève à 7,8 M€.

Le Groupe affiche une structure financière toujours solide avec des capitaux propres, au 31 décembre 2012, s'élevant à 68,5 M€, et aucun endettement financier. La stratégie et les actions menées en 2012 permettent au Groupe Rentabiliweb d'attendre désormais des résultats durables. Les premiers indicateurs de 2013 valident confortent le Groupe dans le choix de sa stratégie.

Prochaine communication

Publication du chiffre d'affaires du premier trimestre 2013 : jeudi 18 avril 2013.

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 11:42

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 4,78 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 82,07 €

http://www.rentabiliweb.org/

Les capitaux propres au 30 juin 2012 sont à 70 M €. Le « price to book »(ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,17.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé. Ainsi celui de Rémy Cointreau est de 4,68.

Le résultat 2012 estimé se situe autour de 4 M € contre 11 M € en 2011.

Le pari des paiements en ligne

02/01/13

Le conseil

Achat spéculatif / Objectif : 6 €

Le titre est tombé à son niveau de début 2007. Nous tablons sur un rebond du bénéfice net en 2013, vers 7,5 millions d’euros. La capitalisation ne dépasse pas 11,2 fois cette estimation. Un pari réservé aux investisseurs avertis. Objectif : 6 euros.

Le cours au moment du conseil : 4.7 €

L'analyse (Investir)

L’exercice 2012 a été décevant. Alors que les systèmes de micropaiement (via les opérateurs télécoms) sont en déclin, la nouvelle offre de paiement par carte bancaire (Be2bill) n’a été lancée que fin avril, avec quatre mois de retard. Du coup, à fin septembre, le chiffre d’affaires du pôle Monétisation pour compte de tiers (B2B) a chuté de 32 %, à 18,6 millions d’euros. L’activité Monétisation pour compte propre (B2C) a mieux résisté (– 8 %, à 33,9 millions) et devrait retrouver le chemin de la croissance dès que la montée en puissance des sites de voyance aura compensé la concurrence accrue dans la rencontre (Facebook, notamment).

Les bénéfices de B2C permettent de financer sans endettement le développement de Be2bill. Un système prometteur car les commissions prélevées aux sites marchands sont raisonnables (de 0,7 à 1 %, dont un tiers pour la banque de l’internaute). Cette année, les coûts, en partie exceptionnels, ont atteint entre 5 et 6 millions d’euros. Le point mort est visé « avant fin 2013, avec un volume traité de 750 millions à 1 milliard d’euros », assure Jean-Baptiste Descroix-Vernier. La plate-forme d’encaissement par carte a déjà été adoptée par quelque 200 e-commerçants (Pêcheur.com, racheté par le groupe Mulliez Auchan en 2011, Winamax, Kenzo, etc.). Le partenariat annoncé mi-septembre avec la société Payvision permet désormais aux clients de gérer les encaissements en devises. De grandes enseignes qui n’ont pas pris le risque de changer de prestataire pendant les fêtes pourraient bientôt confier à Be2bill une fraction de leur trafic.

Jean-Luc Champetier

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche