Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 10:48

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 1,87 € (suspendu)

Capitalisation boursière : 3,11 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.gbint.fr/

http://www.actm-trailor.com/

 

ACTM : un projet de Scop (1) prend forme

http://www.ledauphine.com/drome/2014/10/21/montelimar-actm-un-projet-de-scop-prend-forme

C’est mercredi 22 octobre que les salariés de la société ACTM (fabricant de remorques pour poids lourds) seront fixés sur leur sort. Le tribunal de commerce de Romans-sur-Isère devra examiner les offres de reprise déposées suite au redressement judiciaire de l’entreprise.

D’après nos informations, une société des Alpes-Maritimes aurait déposé une offre. Et un projet de Scop est en train de se concrétiser autour d’une trentaine de salariés, annonce au Dauphiné la CGT Drôme.

(1) Les Scop, Sociétés coopératives et participatives, désignent les entreprises à statut Scop (Société coopérative de production) et à statut Scic (Société coopérative d’intérêt collectif). Soumises à l’impératif de profitabilité comme toute entreprise, elles bénéficient d’une gouvernance démocratique et d’une répartition des résultats prioritairement affectée à la pérennité des emplois et du projet d’entreprise.

ACTM : projet de SCOP ? Décision aujourd'hui 22 octobre 2014
Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 16:16

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 1,87 

Capitalisation boursière : 3,11 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.gbint.fr/

http://www.actm-trailor.com/

 

Les 94 salariés d'ACTM à Montélimar attendent toujours un repreneur

par Stéphane MilhommeLéo ChapuisFrance Bleu Drôme Ardèche

http://www.francebleu.fr/infos/les-94-salaries-d-atcm-montelimar-attendent-toujours-un-repreneur-1825934

Vendredi 03 octobre 2014 à 19h20

Manifestation des salariés de l'entreprise ACTM vendredi devant l'hôtel de ville de Montélimar. Cette société du sud Drôme, spécialisée dans la fabrication de remorques, risque de fermer, faute de repreneur. Les salariés demandent l'aide des pouvoirs publics, en priorité le maire et député UDI Franck Reynier.

C'est bientôt la fin du compte à rebours pour l'entreprise ACTM de Montélimar. Le fabricant de remorques est en redressement judiciaire depuis plus de deux mois. Les éventuels repreneurs ont jusqu'au 22 octobre pour déposer un dossier auprès du tribunal de commerce de Romans-sur-Isère. Sinon, ce sera la liquidation et le licenciement pour les 94 salariés. Pour l'instant aucune offre de reprise n'a été déposée. Les salariés se mobilisent et demandent de l'aide aux pouvoirs publics. Ce vendredi, ils étaient une soixantaine à manifester sous les fenêtres de l'hôtel de ville de Montélimar.

Des commandes mais pas d'argent pour la production

Les délégués syndicaux ont été reçus en mairie par le député-maire Franck Reynier (UDI) qui a dit qu'il allait voir ce qu'il pouvait faire pour débloquer la situation.

Le paradoxe avec ACTM, c'est que l'entreprise a des commandes mais elle n'a pas les moyens financiers de faire repartir la production, selon Dominique Romieu, délégué syndical CGT. Cette société a jusqu'au 22 octobre pour trouver un repreneur, sans quoi elle sera liquidée. Pour l'instant aucune offre de reprise n'a été déposée.

ACTM : dernière ligne droite
Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 20:19

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 1,87 

Capitalisation boursière : 3,11 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.gbint.fr/

http://www.actm-trailor.com/

Je possède 1 026 actions

http://www.societe.com/societe/trailor-actm-international-490130309.html

Décision de justice (4)

Depuis le 06-08-2014

http://www.societe.com/carto/alarm.png Redressement judiciaire

 

Administrateur judiciaire:

 

SELARL A J PARTENAIRES ADMINISTR

 

Mandataire judiciaire:

 

SELARL MJ SYNERGIE agissant par

TRAILOR ACTM : redressement judiciaire
Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 23:42

Groupe Behm Int

TRAILOR ACTM logo

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 1,20 

Capitalisation boursière : 1,99 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.gbint.fr/

http://www.actm-trailor.com/

 

Le groupe Behm International s’affiche en GBINT

Le groupe Behm International – acteur de poids sur le marché des bennes et porte-engins né du rapprochement des entreprises TAI et BTK en 2012 – s’affiche logo GBINT et un slogan : véhicules sur-mesures et sans frontières.

Le lancement de cette nouvelle identité sera officiellement acté lors de la prochaine édition du salon Solutrans, du 19 au 23 novembre 2013, à Lyon Eurexpo. "Il s’agissait tout simplement d’avoir une identité unique dont le nom de domaine soit disponible pour une harmonisation de l’ensemble de nos outils de communication", explique Yannick Sénamaud, directeur commercial du constructeur de bennes et de porte-engins.

Quelle est la part des anciens actionnaires de TAI dans ce nouveau groupe ?

N'oublions pas que Perceva Capital est l'actionnaire majoritaire de TAI.

Sur son site il est écrit : "En catalysant le rapprochement de TAI et BTK et au travers de son support financier, Perceva a permis au nouvel ensemble de se doter des moyens humains et opérationnels nécessaires pour constituer le leader industriel français de la filière. Appuyées par leurs partenaires (clients, fournisseurs...), les deux entreprises évoluent désormais ensemble, pour relever les défis du marché domestique et des marchés exports d´Europe et d´Afrique".

 

Sur le nouveau site internet de GBInt, un onglet "actionnaires" est prévu mais actuellement sans contenu comme celui consacré à la presse

Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 16:18

Groupe-Behm-Int.JPG

TRAILOR ACTM logo

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 3,93 

Capitalisation boursière : 6,53 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.actm-trailor.com/

 http://www.behm.fr/

 

Le communique que l’on a pu lire sur le site de ACTM Trailor en juillet 2012 me semble explicite :

http://www.actm-trailor.com/news/

les actionnaires (Perceva mais aussi les quelques actionnaires individuels dont je fais partie) de Trailor ACTM sont maintenant actionnaires d’un nouveau groupe « Behm International ».

C’est aussi ce que l’on peut comprendre sur le site de Perceva.

http://perceva.fr/FR/#Behm-International

Cela est confirmé dans l’article ci-dessous paru dans l’usine nouvelle en juin 2012.

Il ne reste plus qu’à changer le nom de l’entité coté en bourse.

En attendant le ramassage continue : 1 123 titres aujourd’hui et + 20%

Le Groupe Behm est sur Facebook avec de nombreuses photos d’engins ACTM.

 

Behm International fait redémarrer Trailor ACTM et BTK

Par Pascale Braun (Lorraine) - Publié le 12 juin 2012

Trailor ACTM international et Behm Titan Kaiser fusionnent au sein de Behm International pour développer le marché du véhicule industriel de spécialité à l’export.

Annoncée début juin, la fusion entre Trailor ACTM, spécialiste des semi-remorques implanté à Lunéville (Meurthe-et-Moselle) et Behm Titan Kaiser (BTK), fabricant véhicules de transport destinées aux marchandises et au BTP basé à Thionville (Moselle) arrive à point nommé pour consolider deux entreprises fragilisées.

Filiale lorraine du groupe TAI basé à Montélimar (Drôme), Trailor a perdu 61 postes en début d’année, passant ses effectifs à 42 personnes. Le groupe BTK, propriétaire des marques Behm, Titan et Kaiser, qui emploie 240 salariés, a pour sa part obtenu la prolongation de la période de sauvegarde pour son usine Kaiser de Longuyon (Meurthe-et-Moselle), spécialisée dans fabrication de bennes.

« Cette nouvelle entité va nous permettre de redévelopper nos activités, d’intensifier notre redéploiement commercial et d’offrir à nos clients des solutions innovantes, sur-mesure et compétitives, dans un environnement concurrentiel de plus en plus complexe. Les réaménagements significatifs des passifs financiers des deux groupes, conduits depuis le mois de janvier dernier, permettent par ailleurs au nouvel ensemble de bénéficier d’une situation financière assainie», indique Eric Vaney, président de TAI et de la nouvelle entité, dans un communiqué. Behm International, qui compte 350 salariés répartis sur cinq sites de production, escompte un chiffre d’affaires de plus de 60 millions d’euros lorsque les synergies se seront concrétisées.

 

Actionnaires du nouvel ensemble, Emile Behm et le fonds d’investissement Perceva Capital comptent sur ce rapprochement pour redéployer l’export et contrer la morosité du marché français.

Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 16:59

TRAILOR ACTM logo TRAILOR logo-copie-1

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 3,59 

Capitalisation boursière : 5,97 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.actm-trailor.com/

 http://www.behm.fr/

Que se passe t-il sur l’action TAI SA ?

Après être montée de 59% vendredi dernier, c’est à une hausse quotidienne de 10% à laquelle on assiste depuis le début de cette semaine.

On a grimpé de 124% en 1 mois !

La hausse a débuté après la mise en liquidation judiciaire de la branche Trailor Lunéville. On a l’impression que le groupe est débarrassé d’un boulet !

Je formule 2 hypothèses :

èLa société veut se retirer de la bourse.

Le 28 février dernier la société communiquait « la holding Groupe BEHM International (anciennement TAI Holding), détient 94% du capital de TAI SA ». La société BEHM doit monter à 95% pour déposer une offre de retrait de la bourse (1% équivaut à 16 000 titres).

 

èLe groupe BEHM veut se faire coter en bourse après avoir fusionner avec TAI SA

Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:37

TRAILOR ACTM logo  TRAILOR logo-copie-1

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 1,05 

Capitalisation boursière : 1,74 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.actm-trailor.com/

 http://www.behm.fr/

Quelle conséquence pour l’entreprise cotée : Trailor ACTM

ACTM continue de vivre aux dernières nouvelles ….

Par prudence, je conseillerais de réaliser un « acheté / vendu » à ceux qui détiennent des actions sur un compte ordinaire afin de matérialiser des moins values.

Écrit par  Doris Henry

C'est la fin d'un fleuron industriel en Meurthe-et-Moselle. Le fabricant de citernes et remorques Trailor basé à Lunéville a été liquidé ce mardi matin, par le tribunal de commerce de Nancy.

Placé en redressement judiciaire le mois dernier et en grosse difficulté financière, aucun repreneur ne s'est manifesté pour reprendre l'entreprise. Elle n'employait plus que 38 personnes. L'an dernier, en février 2012, une soixantaine de personnes avait déjà quitté l'entreprise dans le cadre d'un plan social.

 

Avec 120 ans d'âge, Trailor a longtemps été le plus gros employeur de Lunéville.

Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 18:29

TRAILOR logo-copie-1  TRAILOR ACTM logo

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 4,92 

Capitalisation boursière : 8,18 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.actm-trailor.com/

 

http://www.behm.fr/

 

AUCUN repreneur ne s'est porté candidat à la date butoir

Trailor : mince espoir

Publié le 23/06/2013

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/06/23/trailor-mince-espoir

L’avenir semble s’assombrir encore un peu plus pour les 38 derniers salariés de la société Trailor SA dont l’éventualité d’une reprise devait se faire vendredi, avant midi, selon l’échéancier formulé par le tribunal de Nancy le 22 mai dernier.

De source syndicale, aucune proposition « ferme et ficelée n’a été déposée » mais, selon la même source, un carrossier industriel est venu du Loiret cette semaine directement sur le site lunévillois pour « se rendre compte du potentiel de l’outil existant et de l’éventuelle possibilité, pour lui, de l’utiliser.

Il s’est dit intéressé ». Le contact semble toutefois en être resté là. L’espoir d’un plan de reprise est mince mais les salariés s’y attachent cependant et espèrent que puisse être accordé un délai supplémentaire dans l’idée que cette piste puisse être explorée.

Selon l’échéancier établi lors de l’audience du 22 mai, c’est à la date du 25 juin (mardi) que doit en effet se jouer l’avenir de l’historique société lunévilloise. Faute de candidat, il semble difficile d’échapper, cette fois, à la liquidation judiciaire.

Afin de préparer au mieux une demande de délai, un comité d’entreprise extraordinaire doit se tenir demain, à l’issue duquel est envisagée une rencontre avec des élus du secteur ainsi qu’un entretien avec l’administrateur judiciaire désigné en mai.

 

J-C. P.

Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 23:25

TRAILOR logo-copie-1  TRAILOR ACTM logo

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 4,92 

Capitalisation boursière : 8,18 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.actm-trailor.com/

http://www.behm.fr/

"Trailor a sa place dans le transport des hydrocarbures"

Par Pascale Braun (Lorraine) - Publié le 28 mai 2013

http://www.usinenouvelle.com/article/trailor-a-sa-place-dans-le-transport-des-hydrocarbures.N197772

Interview d’Eric Vaney,  PDG de Behm International - Leader français dans la construction de véhicules industriels, remorques et semi-remorques, le groupe Behm International emploie 350 salariés répartis sur six sites de production, et prévoit pour 2013 un chiffre d’affaires compris entre 55 et 60 millions d’euros. Sa filiale Trailor SA, basée à Lunéville (Meurthe-et-Moselle) a été placée en redressement judiciaire le 22 mai dernier.

Le placement en redressement judiciaire de Trailor SA, qui emploie 38 salariés, marque-t-il l’échec de la synergie sur laquelle vous misiez en constituant le groupe Behm International ?

Non, car à l’exception de Trailor, le rapprochement de Trailor ACTM International SA (Tai SA) et de Behm Titan Kaiser SA (BTK SA), réalisé en février 2012, s’est avéré fructueux. Il a permis de redéfinir la stratégie de chacun des cinq sites : les véhicules spéciaux, notamment ceux des pompiers, sur le site Behm de Longwyon (Meurthe-et-Moselle), les bennes en acier et aluminium Kaiser à Thionville (Moselle), les engins porte-paille et le matériel forestier Titan à Montchanin (Saône-et-Loire) et les porte-engins ACTM et les Carrosseries du Rhône dans le Vaucluse. Chacune de ces entités s’est redressée et affiche aujourd’hui des carnets de commandes remplis pour quatre à six mois. La situation est différente pour Trailor, affecté au marché très fermé du transport des hydrocarbures. Faute de volume, nous sommes obligés d’acheter les matières premières à la commande, ce qui est très pénalisant, et nous n’avons beaucoup de difficultés à obtenir des acomptes de la part de nos clients. Cet effet ciseaux nous a conduits au dépôt de bilan, mais ni la qualité de nos produits, ni les compétences des salariés ne sont mises en cause.

Quelle aide attendiez-vous du Fonds stratégique d’investissement ?

Nous avons sollicité le FSI régions à la fois pour accompagner le regain de commandes du groupe et pour subvenir au besoin en fonds de roulement de Trailor. En dépit du soutien de la préfecture de Meurthe-et-Moselle et du commissaire au Redressement productif, nous n’avons pas obtenu gain de cause. Les actionnaires du groupe, la famille Behm et le fonds Perceva, ont jugé la situation de Trailor trop délicate pour procéder à une augmentation de capital.

Quel avenir espérez-vous aujourd’hui pour Trailor ?

L’audience du 22 mai était capitale. Notre objectif était d’éviter la liquidation pour maintenir l’activité et les emplois. Nous avons jusqu’au 21 juin pour monter un dossier de reprise. Il est un peu tôt pour évoquer des pistes, mais nous avons bon espoir. Les difficultés financières ne doivent pas masquer la qualité de notre production. Trailor a sa place dans le marché du transport des hydrocarbures et peut intéresser un repreneur français ou étranger.

Au lendemain du placement en redressement judiciaire, le tribunal des prud’hommes a débouté 180 anciens salariés de Trailor qui demandaient réparation après avoir été exposés à l’amiante. Ils comptent faire appel. La société est-elle toujours concernée par ce risque ?

Trailor a exercé dans la réparation de wagons de chemin de fer jusqu’en 1992. L’amiante était utilisée pour l’isolation des wagons. C'est à ce titre que certains salariés auraient pu être éventuellement exposés à l'amiante. Ces opérations étaient réalisées dans des locaux qui ont été détruits selon les règles liées à l'amiante.
Dans les locaux actuels, l’amiante n’a pas été utilisée en fabrication
, mais il se peut qu’il y ait des plaques en fibrociment en toiture ou sous toiture dans certains bâtiments comme cela est le cas de nombreux bâtiments anciens. Toute intervention sur des éléments contenant de l'amiante dans les bâtiments existants doit être faite selon des règles strictes que l'entreprise respecte. Aucune obligation n'est faite de supprimer les éléments contenant de l'amiante dans les bâtiments concernés. Le personnel embauché après l’arrêt de l’activité de wagons ne bénéficie pas des conditions de départ retraite "Amiante", puisqu’il n’a pas été exposé à l'amiante dans le cycle de fabrication.

 

Propos recueillis par Pascale Braun

Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 16:31

TRAILOR ACTM logo  TRAILOR logo-copie-1

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 4,92 

Capitalisation boursière : 8,18 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.actm-trailor.com/

http://www.behm.fr/

Je pense que le tribunal n’a pas voulu donner le coup de grâce à l’entreprise Trailor en redressement judiciaire.

AMIANTE

LUNÉVILLE : LES EX-TRAILOR DÉBOUTÉS

180 ex-employés de la société de Lunéville réclamaient 5,5 M€.

24/05/2013

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/05/24/les-ex-trailor-deboutes

« C’est incompréhensible ! » Bernard Leclerc, le président d’ADEVA 54 (association des victimes de l’amiante), est sous le choc. Il ne comprend pas le jugement que vient de rendre le conseil des Prud’hommes de Nancy dans le dossier de l’amiante à la société Trailor de Lunéville.

180 anciens salariés de la fabrique de remorques et membres de son association ont en effet été déboutés de leurs demandes. L’affaire judiciaire s’était déroulée en deux temps.

149 salariés avaient d’abord plaidé leur cause en octobre dernier Tous sont bien portants. Mais tous ont été exposés durant des années à l’amiante et tous redoutent de déclencher un des cancers liés à ce produit aujourd’hui interdit. Ils réclamaient 30 000 € d’indemnités chacun. Soit un total de 4,5 M€.

A cela s’était ajouté près d’un million supplémentaire réclamé par une trentaine d’autres ex-Trailor qui avaient déposé le même type de dossier d’indemnisation un mois plus tard, en novembre. « On s’attendait à ce que les sommes soient revues à la baisse mais pas à être déboutés », réagit Bernard Leclerc. Après des mois de réflexion, le conseil des Prud’hommes n’a en effet pas accordé un seul centime aux salariés.

« Nous avions pourtant de la jurisprudence allant dans notre sens de toutes les cours d’appel de France et même de la cour de cassation », s’étonne le président d’ADEVA 54, lui-même ancien de chez Trailor.

Les salariés déboutés se réuniront à Lunéville le 29 mai pour faire le point avec leur avocat. Mais un appel est d’ores et déjà annoncé.

 

C. G.

Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche