Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 14:23

cogra logo

Mnémo : ALCOG

Dernier cours : 5,97 €

Capitalisation boursière : 14,59 M €

Mnémo : COGBS (attribué gratuitement)

Dernier cours : 0,29 € (5 BSAR permettent de souscrire à 1 act au prix de 6 € jusqu’au 27 oct 2014)

http://www.cogra.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2013 s’élevaient à 7,93 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,83. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Entretien avec Bernard Chapon, PDG et fondateur de Cogra

La page de l'ancienne usine de Mende est tournée !

Boursier.com : Comment s'est passé le démarrage de la nouvelle usine de Séverac-le-Château?

B.C. : La production a pu démarrer le 16 septembre, avec de petites productions. Puis à partir du 30 septembre, sur des niveaux de production plus normatifs, mais avec encore des arrêts, pour modifier et corriger des éléments techniques. Nous sommes toujours en phase d'ajustement, ce qui était prévu, et l'usine n'est pas encore à plein régime.

Boursier.com : Quand l'usine sera-t-elle en pleine capacité de production?

B.C. : Très rapidement. Les arrêts pour ajustements sont moins nombreux et pour des durées plus courtes. Toutes les corrections pour une production parfaite seront bientôt effectuées.

Boursier.com : Pourquoi la rentabilité s'est-elle dégradée lors du dernier exercice ?

B.C. : Le procédé à l'œuvre dans l'ancienne usine de Mende datait de 30 ans... Nous travaillions avec de la sciure, un combustible cher et la production sur le site n'était possible que seulement 16 heures sur 24. Durant cette période de transition vers la nouvelle usine de Séverac-le-Château, nous avions décidé de maintenir cette production car nous souhaitions stocker. Ce qui a entrainé des coûts, mais nous ne voulions pas échapper au Marché... Des frais de maintenance et de réparation nous ont pénalisés et sont à l'origine de la dégradation de nos comptes.

Boursier.com : Quid de la rentabilité sur le nouvel exercice ?

B.C. : Tous les éléments coûteux sont derrière nous. La page est tournée ! Notre rentabilité va augmenter progressivement grâce au double effet de la fermeture de notre ancienne et coûteuse usine de Mende et de l'ouverture de la nouvelle usine qui nous fait gagner en productivité. A titre d'exemple, nous avons produit 2.300 tonnes en 10/12 jours à Séverac-le-Château, soit le double de la production d'un mois de l'usine de Mende ! Nos résultats semestriels, bénéficieront déjà de la montée en puissance de la nouvelle usine, mais seront encore un peu affectés par la transition et par les mois de juillet et août où seule l'usine de Mende opérait. En outre, nous avons réactualisé nos prix, avec une hausse de plus de 10%, ce qui participera à l'amélioration de nos comptes.

Boursier.Com : Comment s'analyse la croissance de +12% du premier trimestre?

B.C. : Nous aurions pu faire mieux... Mais la période était compliquée, j'ai souhaité qu'on conserve des stocks pour ne pas démarrer la nouvelle usine avec un stock proche de 0. C'était indispensable pour assurer le relais en cas d'arrêt technique ou de problème. Vis-à-vis du marché, il aurait été très dangereux d'être en rupture...

Boursier.com : Comment se comporte le marché des granulés de bois?

B.C. : Le marché est toujours en forte croissance. Des phénomènes ont été enregistrés au niveau européen : en Italie, les acteurs concurrents autrichiens se retirent peu à peu du marché, car ils font face à leur propre consommation intérieure en forte hausse. Même phénomène en Allemagne, où le marché du particulier se développe significativement, obligeant les acteurs locaux à les adresser au détriment du nord de la France. Dans notre pays, nous avons été surpris de constater, pour la première fois, des prises de commandes durant la période estivale ! Certains clients ont compris la nécessité de s'approvisionner de façon régulière, y compris en période de non-consommation. Nous avons enregistré des commandes en juillet, ce qui est du jamais vu !

 

Propos recueillis par Arnaud Bivès - ©2013 www.boursier.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans COGRA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche