Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 17:40

GAUSSIN logo

Mnémo : ALGAU

Dernier cours : 3,06 €

Capitalisation boursière : 45,88  M €

Mnémo BSAR : GAUBS

Dernier cours : 0,95 €

http://www.gaussin.com/

Les capitaux propres au 31 août 2013 s’élevaient à 2,34 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 19,60. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est, en principe, le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Les Fonds propres doivent maintenant s'établir à plus de 16 M € !

 

Avec le CEA, Gaussin révolutionne le véhicule portuaire

Par Monique Clemens | 18/02 | 06:00

Diesel, électrique, hydrogène ou hybride : c'est le choix de motorisation que Gaussin Manugistique pourra bientôt proposer aux terminaux portuaires, qui attendent des véhicules plus propres pour la manutention des charges lourdes. Son concept « Power Pack », développé depuis mi-2012 avec le CEA de Grenoble dans le cadre d'un programme de R&D sur trois ans, est bien avancé. Le principe consiste à équiper le véhicule portuaire du module énergie de son choix, installé ou extrait en quelques minutes. Le véhicule tout électrique fonctionne déjà au siège de l'entreprise, à Héricourt (Haute-Saône) et le modèle à l'hydrogène, avec un système de pile à combustible, sera présenté au Salon TOC Container Supply Chain Europe, à Londres, fin juin.

Plus propre et plus sûr

« C'est un produit qui devient économiquement abordable, donc il y a une demande »,explique Christophe Gaussin, PDG de l'entreprise cotée sur Alternext, qui vient de lever 8,3 millions d'euros via un placement privé. L'autre volet du partenariat avec le CEA, doté d'un budget de 11,4 millions, porte sur l'automatisation des véhicules et requiert les compétences en robotique des chercheurs du CEA à Saclay. « Notre véhicule fonctionnera sans pilote à distance et s'affranchira des équipements au sol des technologies concurrentes », poursuit-il. « C'est le rêve des opérateurs portuaires pour ces opérations dangereuses. Notre solution répond à leur demande de sécurité et leur permettra aussi de gagner en productivité. »

Une trentaine de brevets protègent ces véhicules plus propres et plus sûrs, qui font déjà l'objet de 2 commandes : 40 exemplaires pour la Turquie et 50 pour l'Indonésie.

Monique Clémens

 

Correspondante à Besançon

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans GAUSSIN
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche