Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 11:55

Auplata logo

Mnémo : ALAUP

Dernier cours : 2,26 

Capitalisation boursière : 58,08 M €

http://www.auplata.fr/

http://www.columbusgoldcorp.com/s/StockQuote.asp

(pour suivre le cours et les nouvelles de Columbus)

Les capitaux propres au 30 juin 2013 s’élevaient à 23,7 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 2,45.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est, en principe, le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

AUPLATA : Des partenariats avec la Compagnie nationale des mines de France ?

26/02/14 à 16:33 - Investir.fr

L’annonce de la création d’une Compagnie nationale des mines de France par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a fait décoller le titre de la société aurifère, qui opère en Guyane française.

L'analyse (Investir)

Cela n’a pas échappé aux assidus de la Bourse : le cours de la petite société aurifère française Auplata a explosé lundi 24 février, grimpant de plus de 147% (et jusqu’à +168% en séance), à 2,62 euros. Des spéculations liées à la création de la Compagnie nationale des mines de France (CMF), annoncée par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, sont vraisemblablement à l’origine de ce mouvement massif (21% du capital échangé).

La CMF disposera d’une enveloppe de 200 à 400 millions d’euros pour investir dans le secteur minier d’ici 5 à 7 ans, afin de sécuriser les approvisionnements en matières premières de la France. « Elle accompagnera (…) l’exploitation du sous-sol de nos territoires d’outre-mer, comme en Guyane, où nous disposons de réserves d’or considérables et où sévit un orpaillage sauvage », confiait le ministre dès vendredi 21, dans un entretien accordé à Aujourd’hui en France.

Les investisseurs y ont vu une opportunité de développement pour Auplata, premier producteur d’or en Guyane française (594 kg en 2013, en hausse de 14%). La société, qui recherche déjà des partenaires parmi les grands groupes internationaux en vue de d’exploiter les sols de ses domaines, pourrait ainsi nouer des relations avec la CMF en vue de co-investissements. Jean-François Fourt, son président depuis juin 2012, se fixe une enveloppe de 20 à 30 millions d’euros d’investissements en 2014-2015 aux côtés de partenaires. « Nous avons pris connaissance avec intérêt des annonces du ministre et nous en félicitons, nous a indiqué Jean-François Fourt. Créer de vraies sociétés minières en Guyane va permettre de sortir de l’orpaillage, peu créateur d’emplois ».

 

Ce montant doit notamment permettre l’installation d’une unité de cyanuration (un procédé permettant le traitement des matériaux pour en extraire de l’or) pour laquelle Auplata vient de recevoir l’autorisation. Selon les estimations de la société, qualifiées de « très conservatrices », cette unité doit permettre d’accroître la production d’or de 20%. Le président a pour ambition de faire passer les comptes dans le vert dès 2014. Rappelons qu’Auplata a perdu plus de 12 millions d’euros en 2012. Les résultats 2013 seront publiés le 30 avril.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche