Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 14:06

STS logo 1

 

Mnémo : MLSTS

Dernier cours : 14,04 €

Capitalisation boursière : 87,36 M €

Mnémo : STSBS

Dernier cours : 0,02 €

http://www.group-sts.com/fr/

 

Les lecteurs de ce blog ne seront pas surpris par cette éventuelle excellente nouvelle puisque je vous en faisais part dès le 25 février 2011 :

http://appyjimmy92.over-blog.com/article-sts-group-grosse-acquisition-en-vue-67878619.html

Depuis plus d’un mois plusieurs d’entre vous m’ont fait part, souvent par téléphone, de leur inquiétude face à la stagnation puis à la baisse du titre STS.

A chaque fois j’ai donné mon hypothèse : grosse acquisition à venir + titre coiffé et AK en cours pour payer cette acquisition. On voit aujourd’hui que je n’étais pas loin de la vérité.

Je fais de la bourse depuis 40 ans et pendant ce temps beaucoup de choses ont changé !

Auparavant la bourse était le siège des analyses et des anticipations, on parlait d’investissements.

Aujourd’hui, on veut tout immédiatement, on ne vit que le présent et on parle plus de spéculations.

Mais pour celui qui s’intéresse à une action, il s’agit toujours d’une entreprise et là les choses ont peu changé. Pour réaliser une acquisition il faut toujours trouver une cible, étudier ses bilans, convaincre les dirigeants …. Il faut donc toujours beaucoup de temps pour arriver à terme.

Aujourd’hui, sans une communication très fréquente de la part d’une société, certains ont tendance à jeter très rapidement le bébé avec l’eau du bain !

Dans le cas de STS Group je m’intéresse à la société depuis son introduction en bourse donc depuis plus de 5 ans. J’ai appris à connaître les 5 dirigeants et je sais quelles sont leurs méthodes.

STS Group est la 1ère ligne de mon portefeuille.

Les 5 dirigeants sont très investis capitalistiquement dans leur société.

Je me donne encore un horizon de 2 à 3 ans pour être actionnaire d’un groupe leader mondial, restructuré et très profitable.

Il faut de la patience pour être récompensé.

Pour être actionnaire il faut s’intéresser aux entreprises et apprendre à connaître leurs dirigeants.

Autrement il reste les produits dérivés pour les joueurs ….

 

Boulogne Billancourt, le 17 mars 2011

Augmentation de capital destinée à une acquisition

STS vient de réaliser une augmentation de capital en vue de financer une acquisition dont le processus est avancé.

Une lettre d’intention d’achat émise par STS Group le 12 février 2011 et confirmée le 14 mars 2011 sur base des états financiers 2010 reçus, porte sur l’acquisition de 100% d’un groupe informatique international (la cible) spécialisé dans le logiciel de communication et documentaire.

L’entrée en négociation exclusive est fixée au 5 avril une fois écoulé le délai légal d’information des salariés de la cible et la durée de l’audit sera de 5 semaines. Au terme de ce délai, si l’audit n’a pas révélé de risques non gérables par STS Group, l’achat sera confirmé.

La cible réalise un chiffre d’affaires de 250M€ pour un EBIT de 9M€ reposant essentiellement sur une marge brute de logiciels et de services, présente un bilan sans dette bancaire et dispose d’une base de plusieurs centaines de milliers de clients PME dans 15 pays. La valeur d’Equity se situe autour de 20M€.

L’augmentation de capital initialement conditionnée à la réalisation de l’investissement dans la cible a finalement été souscrite par la plupart des fonds actionnaires (STS Group rappelle qu’elle a interdiction de faire appel public à l’épargne) sous deux formes :

- Une première tranche non conditionnelle de 2,3M€ sur la base d’une action à 16€

- Une deuxième tranche TEPA non conditionnelle pour 2,5M€ sur la base d’une action dont le prix sera fixé par le Conseil d’Administration dans une fourchette comprise entre 16€ et 20€

- Une troisième tranche conditionnée à la réalisation de la cible de 1,7M€ sur base d’une action à 16€

Le complément du financement pour l’achat de la cible sera assuré par une dette contractée par la cible, celle-ci disposant du cash-flow nécessaire à son remboursement.

Comme pour l’investissement dans Risc Group qui permet désormais à STS Group de vendre sous forme de « up-selling » ses offres logicielles de confiance numérique aux 25.000 clients TPE/PME de Risc Group, la cible offre la même opportunité à STS mais sur une base de clientèle beaucoup plus large.

STS Group dispose d’une avance technologique sur le marché de la confiance numérique qui repose sur trois éléments fondamentaux :

- Sa suite logicielle intégrée PEA : preuve, échange et archivage à valeur probante

- Sa capacité à traiter les volumes d’objets numériques les plus importants au monde

- Son réseau international de plateformes de confiance numérique

La nouvelle taille de sa base de clients consécutive à l’acquisition, conforterait STS

Group dans une positon de leader mondial avec un chiffre d’affaires consolidé de l’ordre de 400M€.

A propos de STS Group

STS Group est le leader européen des éditeurs de logiciels dans le domaine de la confiance numérique.

La confiance numérique regroupe l'authentification, l'échange et l'archivage "valeur probante'" de tout objet numérique. STS Group commercialise son offre logicielle au travers d'un réseau mondial de plateformes de confiance numérique. STS Group en dix ans d'existence affiche un CA 2010 de 99M€ pour un résultat net de 9,9M€ et des fonds propres de 64M€.

La société rappelle qu’elle ne dispose pas du statut d’Emetteur faisant appel à l’épargne publique et par conséquent l’offre d’action ne peut se faire qu’auprès d’investisseurs qualifiés agissant pour leur propre compte au sens de l’Article L.411-2 du Code Monétaire et Financier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Michel 18/03/2011 21:16



Bernard, tu crois vraiment que quelques actionnaires minoritaires qualifiés de spéculateurs dangereux peut faire en sorte qu'un cours soit divisé par 2 voire par 10 ? Ce que je constate sur les
forums c'est que les personnes qui mettent en garde sur telle ou telle société ont en fait souvent raison in fine, exemple : alloy, première mise en garde virulente (la personne a même été
interdite de forum) en janvier - liquidation de la société en décembre ; mlgol - qu'est devenue maintenant cette société ; elpi ; etc. et que penser de mlmob et mllar ?


A contrario sur mlcsp, en novembre un intervenant indiquait que le cours allait grimper très rapidement jusqu'en février mars : le cours est passé durant cette période de 2,72€ à 30€.


Je pense que lorsqu'une société est "clean" l'action des actionnaires minoritaires qualifiés de spéculateurs dangereux est du détail et négligeable. J'ai souvent laissé un message concernant le
STSBS dont le prolongement de sa vie et la "non cotation" me laissent perplexe et me font croire que, même si STS est une belle société, elle en a que faire des actionnaires minoritaires.



Jean-Michel 17/03/2011 21:15



Bernard, je ne comprends pas ta remarque "envers les petits actionnaires considérés comme des spéculateurs dangereux pour une société".


Tu crois vraiment que les spéculateurs sont les petits actionnaires : détiennent-ils la majorité du capital, ont ils des informations prévilégiées ? Alors par oppositions les gros actionnaires ne
sont pas des spéculateurs dangereux.


Qu'est ce qui prouve que les dangereux spéculateurs des forums sont des petits actionnaires ? et combien de sociétés ont roulé dans la farine les petits actionnaires ? Je trouve qu'il est un peu
facile d'accuser le petit actionnaire de tous les maux quand cela va mal et de le laisser sur le bord de la route quand tout va bien.



Bernard 18/03/2011 09:45



Jean Michel je te suggère de relire mes articles du 11 au 14 novembre 2010 au sujet d'échanges entre BC et quelques actionnaires de RISC.


On comprend que BC soit excédé !


Les forums font beaucoup de mal à certaines sociétés.


STS, comme bcp d'autres sociétés, a besoin d'actionnaires fidèles et qui jouent vraiment le jeu de la société.


Les sociétés ne veullent pas d'actionnaires "casino" et manipulateurs. Elles ont besoin de partenaires.


Il ne s'agit pas d'incriminer les petits actionnaires en général mais seulement certains d'entre eux qui s'expriment souvent d'une façon destructrice alors qu'ils ne possèdent même pas d'action.


 



pben 17/03/2011 15:25



Merci de votre réponse, mais cela me semble illogique et injuste : s'ils sont déjà actionnaires, ils sont prévenus des risques. L'interdiction d'appel "public" à l'épargne n'est pas trangressée
puisque les anciens actionnaires sont différents du "public". Par ailleurs, cela établit une discrimination entre actionnaires, ce qui est répréhensible au regard de la Loi.


L'intérêt de la souscription, même à un prix plus élevé que le marché actuel, réside dans la défiscalisation TEPA.



pben 17/03/2011 15:05



Bonjour Bernard,


Les anciens actionnaires non IQ auront-ils la possibilité de participer à cette AK? D'autant plus s'ils sont inscrits dans le comptes de la Société (nominatif administré)?



Bernard 17/03/2011 15:12



Non ces AK ne sont ouvertes qu'aux IQ mais qu'elle importance puisque l'on peut acheter plus bas en bourse ?


Les AK sont donc actuellement relutives.


A cause des attaques sur les forum, B. Calvignac est très méfiant envers les petits actionnaires considérés comme des spéculateurs dangereux pour une société !



Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche