Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 17:25

Body-One-logo.JPG

Mnémo : MLONE

Dernier cours : 0,26 €

Capitalisation boursière : 0,98 M €

http://www.bodyone.fr/

Hier 28 mars 2013 avait lieu l’AG annuelle de Body One à Pantin.

3 actionnaires individuels étaient présents alors que toutes les actions se trouvent être au nominatif et qu’il y a toujours plusieurs centaines d’actionnaires individuels !

Au-delà des comptes qui ont été approuvés, c’est l’avenir de la société qui importe.

En 2009 Body One a été reprise par Ariel Amsellem qui possède un peu plus de 75 % des actions.

La société avait alors une dette d’environ 8 M €.

Le dirigeant a demandé la mise en place d’un « plan de sauvegarde » pour organiser l’apurement de cette dette. Le tribunal de commerce de Bobigny a accepté le plan qui prévoyait

- un délai de 4 ans pour trouver un accord de remboursement les créanciers moyennant une décote de 70 % sur le montant de la dette

Dans le cadre d’un plan de sauvegarde, il est nécessaire de trouver l’accord de 100 % des créanciers. Cela s’est avéré impossible à obtenir.

Ceux qui ont accepté la décote de 70 % ont, à ce jour, déjà reçu 10 % de leur dette.

Au 31 mars 2012, la dette se montait encore à 5,3 M €.

C’est pourquoi la société s’est placée en « redressement judiciaire » le 24 octobre 2012 avec une 1ère période d’observation se terminant le 23 avril 2013.

Les créanciers ont alors été regroupés en famille que l’on appelle des « comités ». Il y a ainsi 3 comités :

èle comité des établissements de crédits (banques, leasers) « A » qui représente environ 3,2 M € de dettes

èle comité des fournisseurs « B » qui représente environ 1,1 M €

èle comité de l’état (URSAF ….) « C » qui représente environ 0,5 M €

Ce qui est intéressant dans le cadre d’un redressement judiciaire, c’est que les discutions pour apurer le passif ont lieu séparément avec chaque comité et qu’il n’est plus nécessaire que d’obtenir l’accord de 66 % d’un comité.

 Les 34 % se pliant à la majorité.

Dans le cadre du redressement judiciaire, Body One a proposé un remboursement de la dette de :

è18 % au comité « A » s’ajoutant aux 10 % pour ceux qui ont accepté le précédent plan

è15 % au comité « B »

Cela change tout !

Le résultat des négociations doit être présenté au tribunal le 15 avril 2013.

Etant donné le résultat des négociations précédentes, dans le cadre du plan de sauvegarde, Mr Ariel Amsellem a bon espoir d’obtenir l’accord des comités « A » et « B ». Les discutions avec le comité « C » se feront plus tard.

Il faut dire que le pdg est motivé car il a déjà investi 3,7 M € de ses propres deniers dans l’affaire !!

S’il y a accord, cela générera un produit exceptionnel de 3,7 M €, permettant de :

è reconstituer les Fonds Propres (aujourd’hui négatifs de 2,37 M €)

èsortir du redressement judiciaire

èretrouver la confiance des fournisseurs, des banquiers, des affiliés

èdévelopper la société dont l’exploitation est aujourd’hui proche de l’équilibre

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans BODY ONE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche