Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 15:56

CBO logo 1

Mnémo : CBOT

Dernier cours : 3,07 €

Capitalisation boursière : 98,30 M €

Mnémo : CBOTA (océane)

Dernier cours : 3,79 €

http://www.cboterritoria.com/

Les capitaux propres au 30 juin 2012 s’élevaient à 137 M €. Le « price to book »(ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,71. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Rémy Cointreau et de Solutions 30 sont respectivement de 4,68 et de 4,27. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

L’océane est un produit peu connu. C’est pourtant le meilleur instrument financier pour une société en besoin d’argent :

- la société reçoit immédiatement les fonds

- l’augmentation de capital, donc la dilution pour les actionnaires, est différée

- la dilution, pour les actionnaires, sera inférieure à ce qu’elle aurait été avec une simple AK

- les détenteurs de l’océane touchent un confortable rendement (ici 6%) avec un espoir important de plus value sur le capital

Hier, lors d’une réunion Dietswell à Paris, j’ai fortement recommandé ce produit aux dirigeants.

Nous sommes confiants pour la fin de l'exercice et encore plus confiants vu la réussite de l'OCEANE !

Le 03/12/2012 à 14h00

Boursier.com : L'OCEANE lancée mi-novembre a rencontré un grand succès. Rappelez-nous les raisons de cette émission obligataire ?

E.W. : L'offre a été sur-souscrite, la demande a atteint 45,40 ME, soit le double de la taille initiale. Nous faisons jouer la clause de sur-allocation pour finalement lever les 26,5 ME. L'objectif est de permettre de doubler les actifs de rendement en location actuellement de 177 ME et d'arriver à 360 ME d'actifs de rendement au sein de CBO.

Boursier.com : Pourquoi une OCEANE et pas une augmentation de capital ?

E.W. : Le choix de l'OCEANE repose sur le fait que notre décote entre l'ANR de 4,40 Euros par titre, et le cours de 3 Euros environ, est très forte. La dilution qu'aurait procuré une augmentation de capital aurait été forte. Le faible cours de bourse signifiait que la lecture des investisseurs sur notre statut n'était pas claire. Il nous a semblé plus pertinent de choisir une OCEANE. La réussite de l'OCEANE témoigne du fait que le modèle de développement et de création de valeur a été compris !

Boursier.com : L'opération vous a-t-elle permis de rencontrer de nouveaux investisseurs ?

E.W. : La liste des institutionnels ayant souscrit est importante, pour des montants parfois significatifs. 14% des titres en volume proviennent des actionnaires qui ont utilisé le délai de priorité, ce qui représente plus de 3 ME. Pour 78%, il s'agit de souscriptions d'investisseurs institutionnels. La souscription privée s'élève à plus de 6,5 ME. L'autre élément important est l'engagement ferme de Proparco filiale de l'AFD, Agence Française du Développement, à hauteur de 10 ME.

Boursier.com : L'opération accélère t-elle ou valide t-elle vos objectifs d'atteindre 360 ME de patrimoine fin 2015 ?

E.W. : Cet objectif est validé. Nous visons 420 ME d'actifs pour les immeubles de placement avec 60 ME qui seront soit des terrains détenus constructibles ou du simple foncier, et 360 ME d'immeubles de rendement en location.

Boursier.com : Les chiffres à 9 mois que vous avez publiés témoignent de difficultés pour le pôle " promotion "...

E.W. : On a constaté un ralentissement t sur la promotion. Nous restons confiants avec, en général un fort taux de réalisation des actes signés en promotion au dernier trimestre. Nous maintenons l'objectif annuel d'un chiffre d'affaires élevé. Nous sommes confiants pour la fin de l'exercice et encore plus confiants vu la réussite de l'OCEANE !

Propos recueillis par Arnaud Bivès - ©2012 www.boursier.com

Repost 0
Published by Bernard - dans CBO TERRITORIA
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:21

ADT logo

Dernier cours : 0,34 €

Mnémo : ADT

Capitalisation boursière : 1,47 M €

http://www.adtsiic.eu/

Ce sont de très mauvais comptes semestriels mais sans surprise.

En 6 mois l’ANR est passé de 0,26 € à 0,11 € !!

Il se pourrait que la réduction de capital soit encore plus importante que prévue dans la convocation à l’AG de façon à ce que le prix de l’AK soit sensiblement inférieur à 0,11 €.

Il y a urgence à faire quelque chose pour sauver la société !!

 

ADT S.I.I.C. : FONCIERE PARIS NORD

RESULTATS 1er SEMESTRE 2012

A Paris, le 3 décembre 2012

Chiffres clefs

Patrimoine
14 Millions d'euros (y compris RIE)

Résultat net consolidé
(1.153 K€)

ANR
0,11 € par action

Faits marquants

èChangement de dénomination sociale du Groupe ADT SIIC remplacé par FONCIERE PARIS NORD,

èUn patrimoine entièrement situé au Centre d'Affaires Paris-Nord (LE BLANC MESNIL) reclassé en totalité en immeuble de placement,

èValeur expertisée de 14 Millions d'euros (soit 289 €/m²) du patrimoine,

èChangement de direction intervenue le 8 août 2012, confirmé par l'Assemblée Générale Ordinaire du 14 septembre 2012,

èLes comptes semestriels au 30 juin 2012 ont été examinés par le Conseil d'Administration le 30 novembre 2012,

èLes procédures de revue limitée sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport des commissaires aux comptes sur l'information financière semestrielle est en cours d'émission.

èLe chiffre d'affaires du 1er semestre 2012 s'est élevé à 975 K€ (loyers 663 K€ et charges refacturables 312 K€) contre 916 K€ au 1er semestre 2011 (loyers 630 K€ et charges refacturables 286 K€).

Patrimoine

Au 30 juin 2012, le patrimoine de Groupe Foncière Paris Nord est composé des 3 immeubles de bureaux et d'un RIE situés au Centre d'Affaires Paris-Nord - 183 avenue Descartes au BLANC MESNIL (93), représentant une surface totale de 48 587 m² (dont 4 377 m² de réserves).

Le patrimoine du Groupe a fait l'objet d'une expertise réalisée par la société COLOMER EXPERTISES.

L'expertise a été réalisée, comme pour les exercices précédents, selon des critères définis dans la Charte de l'expertise en Evaluation Immobilière et appliqués par l'ensemble des sociétés foncières cotées. La valeur d'expertise ressort à 14,05 M€.
A noter le reclassement comptable de l'intégralité du portefeuille d'immeubles destinés à la vente à « Immeubles de placement ».

Actif net Réévalué

Au 30 juin 2012, l'Actif Net réévalué hors droits se détermine donc ainsi :
485 K€ / 4.344.212 actions = 0,11 € par action

Perspectives

Changement de Direction et d'Administrateurs

L'Assemblée Générale Ordinaire Annuelle et Extraordinaire du 14 septembre 2012 a ratifié les nominations aux fonctions d'administrateur de Messieurs Jean François OTT, Alain DUMENIL, Jean Jacques ROSALIA et Michaël BENMOUSSA (nommé en qualité de Président Directeur Général) en remplacement des anciens administrateurs démissionnaires, et a nommé deux nouveaux administrateurs, Messieurs Richard LONSDALE HANDS et Robert COUCKE.

La nouvelle direction œuvre activement à la valorisation du patrimoine et au règlement des litiges en cours.

Changement de dénomination sociale

La société ADT SIIC a été renommée FONCIERE PARIS-NORD par décision de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 9 octobre 2012.

Continuité de l'exploitation :

Les comptes ont été établis dans une hypothèse de continuité d'exploitation.

Un budget de trésorerie établi par la société jusqu'au 30 avril 2013 a été réalisé en tenant compte des éléments suivants :

èAucun remboursement d'emprunt en principal du aux banques Crédit Foncier et Sade n'a été pris en compte sur la base des premières discussions tenues avec les banques au cours de ces derniers jours.

Bien qu'aucun accord écrit n'ait été abouti à ce jour, la Sade a confirmé, par courriel, que le gel d'amortissement du capital a été accepté, en son temps sur demande de la société et du mandataire ad hoc alors en fonction.

Contacté, le Crédit Foncier a confirmé l'origine de ce gel d'amortissement du capital. La Sade, afin de favoriser la conclusion d'un accord amiable de restructuration de la dette a arrêté un rendez-vous avec la direction de Foncière Paris Nord pour le 21 décembre 2012 et a confirmé le gel du remboursement du principal jusqu'au 31 décembre 2012.Le Crédit Foncier de France a accepté l'organisation d'une réunion pour le mois de janvier 2013 qui se tiendra avec la direction et les conseils des deux parties et a aussi confirmé oralement le gel du remboursement du principal jusqu'à la tenue de cette réunion.

èLes décaissements de taxe foncière ont été figées à 20.000 €/mois jusqu'au 15 mars 2013, à la suite d'un accord obtenu avec le Centre des Finances Publiques du Blanc-Mesnil et dans l'attente de la conclusion des recours déposés auprès de la Direction des Impôts de Seine-Saint-Denis relatifs aux montants résiduels de taxe foncière dus au titre des exercices 2010, 2011 et 2012, s'élevant au total à environ 2,6 M€ au 15 novembre 2012, après prise en compte d'un dégrèvement partiel de 100 K€ récemment obtenu concernant la société PAMIER.

èL'équilibre de trésorerie du groupe depuis le mois d'août dernier a été assuré en partie par un complément de crédit d'un montant de 500 K€ consenti par la société FIPP.

èLes sociétés FIPP et FPN poursuivent des discussions sur le règlement des prêts consentis par FIPP à FPN. Dans cette optique, FPN s'est engagée à céder à compter du 1 décembre 2012 à FIPP les 2 500 parts de la société VENUS qui font actuellement l'objet d'un nantissement en faveur de FIPP. Le prix de cession a été ainsi fixé à l'ANR de la société VENUS (dernier ANR connu et approuvé par les dirigeants de la société VENUS et les commissaires aux comptes) rapporté au nombre de part et FIPP s'est engagée à capitaliser au sein de la société FPN à l'issue de cette opération de cession le solde de la créance détenue sur FPN.

Foncière Paris Nord, foncière cotée au compartiment C d'Euronext Paris. La société est présidée par Monsieur Michael BENMOUSSA, Président Directeur Général
Code ISIN : 0000064594

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 18:15

CBO logo 1

Mnémo : CBOT

Dernier cours : 3,07 €

Capitalisation boursière : 98,30 M €

http://www.cboterritoria.com/

Les capitaux propres au 30 juin 2012 s’élevaient à 137 M €. Le « price to book »(ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,71. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Rémy Cointreau et de Solutions 30 sont respectivement de 4,68 et de 4,27. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

En tant que « public », j’ai été servi à 86 % en plus de ma part en tant qu’actionnaire..

 Sainte-Marie, le 29 novembre 2012 à 22h00

Vif succès de l’émission d’OCEANE

Taux de sursouscription de près de 200 %

26,5 M€ de fonds levés après exercice de la clause de sur-allocation

Proparco, 1er investisseur

CBo Territoria, aménageur, promoteur immobilier et foncière à La Réunion, annonce le succès de son premier emprunt obligataire réalisé sous la forme d’OCEANE, avec un taux d’intérêt annuel brut de 6,00 %, dont la période de souscription ouverte le 19 novembre, s’est achevée le 28 novembre 2012.

La forte demande de la part des investisseurs institutionnels et des actionnaires individuels a permis à CBo Territoria de lever 26,5 M€ en exerçant la clause de sur-allocation de 15%. Proparco est le premier souscripteur de cette émission obligataire.

Si CBo Territoria n’a pu répondre intégralement aux demandes de souscription des nouveaux investisseurs institutionnels et actionnaires individuels, les actionnaires présents au capital au 16 novembre 2012 ont été servis en totalité de leur demande grâce au délai de priorité à titre irréductible dont ils bénéficiaient. Ce dispositif a été proposé par CBo Territoria pour remercier ses actionnaires de leur fidélité.

Le montant brut de l’émission s’élève à 26 511 584,40 €, représenté par 7 364 329 obligations convertibles ayant chacune une valeur nominale de 3,60 €, cotées sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris (Code ISIN : FR0011359579).

Le règlement-livraison des titres interviendra le lundi 3 décembre 2012. L’admission des obligations aux négociations sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris aura lieu le mardi 4 décembre 2012.

Le produit de cette émission d’OCEANE permet à CBo Territoria de diversifier ses sources de financement dans le cadre du fort développement de son activité de Foncière. Les fonds levés vont être prioritairement affectés au développement de nouveaux actifs de rendement, à partir d’un pipeline particulièrement créateur de valeur, constitué d’opérations identifiées sur les terrains aménagés détenus par la société.

Eric-Wuillai, Président Directeur-général déclare :

« Le succès de notre émission d’OCEANE témoigne de la confiance des investisseurs et de la pertinence de notre stratégie de développement qui va faire entrer notre activité de Foncière dans une nouvelle phase de développement. Nous remercions vivement les investisseurs institutionnels français et européens, et les actionnaires individuels français qui ont participé au succès de cette opération.

Nous tenons à remercier en particulier PROPARCO, filiale dédiée au secteur privé de l’Agence Française de Développement, qui dès le début de notre projet d’émission d’OCEANE s’est engagé à y souscrire à hauteur de 10 M€, renforçant ainsi notre confiance dans le lancement de cette opération. Il s’agit d’une première étape à l’élaboration d’un partenariat à long terme avec cet établissement de référence dans le développement de projets socialement équitables, soutenables sur le plan environnemental et financièrement rentables. »

Claude Périou, Directeur général de PROPARCO ajoute :

« Nous nous réjouissons du succès de cette opération qui marque pour PROPARCO la reprise de l’investissement en fonds propres dans l’Outre-mer.

En s’engageant comme preneur ferme de l’émission, PROPARCO a voulu accompagner un acteur unique du paysage de l’aménagement ultra-marin. Par sa large offre de logements et d’immobilier professionnel, CBo Territoria joue un rôle clé dans l’aménagement du territoire réunionnais et dans la valorisation du patrimoine industriel de l’île. C’est aussi une source importante d’emplois, et un moteur de cohésion sociale. Son engagement en faveur du logement social et son exemplarité sur le plan environnemental en font un acteur incontournable pour soutenir un développement urbain durable à La Réunion. Le succès rencontré par l’émission sur le marché est une reconnaissance de la grande qualité de la société. »

La société CBo Territoria a été accompagnée par SODICA ECM en qualité de Conseil, par Invest Securities en qualité de Chef de File et Teneur de Livre et Portzamparc, Co-Chef de File, et par l’agence de communication Cap Value.

A propos de PROPARCO

PROPARCO, institution financière de développement, est détenue par l’Agence Française de Développement (AFD) et des actionnaires privés du Nord et du Sud. Sa mission est de catalyser l’investissement privé dans les pays émergents et en développement en faveur de la croissance, du développement durable et de l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement. PROPARCO compte parmi les principales institutions financières bilatérales de développement dans le monde. Elle intervient sur quatre continents, allant des grands pays émergents aux pays les plus pauvres, en particulier en Afrique, avec un haut niveau d’exigence en matière de responsabilité sociale et environnementale.

Pour plus d’informations, consulter le site www.proparco.fr

A propos de CBo Territoria

Propriétaire d’un patrimoine foncier exceptionnel de 3 000 hectares, CBo Territoria est un des acteurs clé du développement immobilier de l’Ile de La Réunion, département français d’Outre-mer caractérisé par une forte croissance démographique.

CBo Territoria détient un positionnement de premier plan dans ses trois métiers :

- Gestion foncière et aménagement de quartiers résidentiels et d’affaires ;

- Promotion immobilière et vente de terrains à bâtir ;

- Développement et gestion immobilière d’actifs patrimoniaux détenus en propre.

CBo Territoria a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 119,2 M€ en croissance de 66 % et un résultat net part du groupe de 16,6 M€. Au 31 décembre 2011, l’Actif Net Réévalué atteint 138,7 M€, soit 4,33 € par action.

NYSE Euronext, FR0010193979, CBOT

Prochaines publications :

- Chiffre d’affaires annuel 2012 : mercredi 22 février 2013

- Résultats annuels 2012 : mercredi 20 mars 2013

Publications après Bourse

Repost 0
Published by Bernard - dans CBO TERRITORIA
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 16:41

GAUSSIN logo

Mnémo : ALGAU

Dernier cours : 2,13 €

Capitalisation boursière : 15,19 M €

http://www.gaussin.com/

http://www-liten.cea.fr/

http://www-list.cea.fr/

Ce matin avait lieu à Paris une réunion SFAF pour commenter les résultats du S1 ainsi que la 1ère commande importante d’ATT par APM Tanger.

C’est d’ailleurs curieux que le cours de bourse ait monté juste après la réunion avec du volume !

Dans les communiqués émanants de la société, beaucoup de choses sont dites ou écrites. Il en a été de même ce matin.

Plus la réunion avançait et plus je me disais que Gaussin venait de prendre un virage dans le bon sens !

Par exemple les prévisions de CA à court terme :

S1 2012 : 1,12 M € (réalisé)

S2 2012 : 3 M €

S1 2013 : 9 M €

L’essentiel des investissements de recherche et de démonstration sont réalisés, tout au moins en ce qui concerne l’ATT.

L’heure de la récolte est arrivée : vendre, assembler, livrer et encaisser.

La marge est de 30 % et va encore augmenter dans les prochaines années.

C’est Gaussin qui a pris l’initiative de rompre « à l’amiable » avec EPD qui avait l’exclusivité de la fabrication des ATT en Chine. Cela pour différentes raisons :

èle client principal APM (la branche portuaire de Maersk) exigeait que les ATT soient fabriqués en Europe sous le contrôle de Gaussin

èexistence de barrières douanières dans certains pays pour les produits venant de Chine, ex : la Turquie

èchez EPD il n’y avait pratiquement que de l’assemblage à partir d’éléments fabriqués en Europe

èdélais importants (transports par bateaux) entre les fabricants européens et EPD puis entre EPD et le client

Les ATT seront maintenant assemblés à Héricourt chez Gaussin (5 ATT seront livrés à Tanger le 4 décembre 2012.

1 personne peut assembler 10 ATT / an. Il faut 50h pour assembler 1 Power Pack.

La région d’Héricourt est la zone d’emploi de Peugeot ce qui fait qu’il n’y a aucun problème d’embauche de personnel qualifié.

Les fournisseurs se trouvent en Pologne et en Tchéquie.

L’indemnité versée à EPD a permis à Gaussin de récupérer le droit à produire.

Les qualités et les plus mesurés lors des essais de Tanger :

èl’utilisation de l’ATT a permis de faire des économies de 51 %

èle système ATT permet de réaliser 35 « moves » par heure contre une moyenne de 20 à 25 avec d’autres matériels (le « move » est le positionnement du container par la grue sur la remorque)

L’avenir

On en a beaucoup parlé :

èla société se montre très confiante pour l’obtention de nouveaux contrats (effets d’entrainement après Tanger) d’autant plus que de nombreuses lettres d’intention (MOU) ont été signés avec des ports gérés par APM

èquelques détails ont été donnés sur l’important contrat, de 12 M € (3M € à donner par Gaussin en 2014), signé cet été avec le CEA. Il a bénéficié d’un agrément du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Les premiers lancements commerciaux devraient commencer en janvier 2013.

Il est question d’un Power Pack à hydrogène (demande de certains clients) et de l’AIV (Automotive Intelligent Vehicle).

èl’AIV est un ATT sans conducteur à bord et entièrement automatisé. La demande est importante pour ce genre de véhicule (rien que 2 500 machines pour Singapour).

Nous sommes là à un horizon 2014 avec un engin moins cher à produire que l’ATT.

Remarque : la situation financière de Gaussin n’inquiète pas plus les clients que les fournisseurs.

Repost 0
Published by Bernard - dans GAUSSIN
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 17:02

ADT logo

Dernier cours : 0,33 €

Mnémo : ADT

Capitalisation boursière : 1,43 M €

http://www.adtsiic.eu/

Ce matin avait lieu une AGO et une AGE de la société « Foncière Paris Nord (ex ADT) ».

C’était une 1ère convocation et le quorum n’a pas été atteint pour l’AGO (20%) et encore moins pour l’AGE (25%). En effet seulement 19% des actionnaires étaient représentés.

Une 2ème convocation aura lieu autour du 15 décembre 2012.

On se souvient que l’objet principal de cette AG est une réduction du capital faisant suite à l’abandon du statut de SIIC par la société.

Les conseils fiscaux de l’entreprise ont chiffré le « prix (exit taxe) » de cet abandon du statut SIIC, il est tout à fait « supportable » pour la société.

Par rapport à mon article du 24 octobre 2012, une nouvelle importante a été diffusée : dans un rectificatif à la convocation de l’AG, la réduction de capital est maintenant de 14 435 251,66 € pour le porter à 564 748,34 €.

Cela amènera le nominal de l’action à être de 0,13 € (il y a 4 344 218 actions).

L’ANR reste de 0,26 € avant parution des comptes du S1.

L’AK aura lieu après tenue de l’AGE, réunion du conseil d’administration et validation du prospectus par l’AMF. Donc pas avant début 2013 …. que de temps perdu avec ces reports d’AG !

Elle devrait se faire avec un « droit de priorité » pour les actionnaires.

Le prix de l’AK devrait être proche de 0,13 € (ma 3ème hypothèse de calcul dans mon article du …. 18 juillet 2012) sinon pourquoi faire une telle réduction de capital ? Sachant que l’AK ne peut pas se faire en dessous du nominal.

Ce prix attrayant, sachant que l’ANR est de 0,26 €, devrait permettre aux anciens actionnaires de se refaire ?

Mais qui souscrira à cette AK :

èprès de 80% des actionnaires sont « au porteur » et donc peu au courant de la vie de la société. Sauront-ils même qu’il y a une AK ??

èd’après la direction il y aurait de nombreux candidats « potentiels » pour souscrire à cette AK !

Une bonne nouvelle annoncée ce matin : la dette « Taxes foncières » (1,4 M €) de la société est figée, l’administration a accepté que Foncière Paris Nord ne paye que 20 000 € par mois.

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 18:34

 

Les règles changent avec chaque gouvernement. Qu’elles sont-elles aujourd’hui ?

èPour les contrats ouverts avant le 20 novembre 1991 :

- les primes versés avant le 13/10/1998 sont exonérées de droit de succession quelque soit l'âge de l'assuré.

- les primes versés après cette date bénéficient d'un abattement de 152 500 € par bénéficiaire, quelque soit l'âge de l'assuré.

èPour les contrats ouverts après le 20 novembre 1991 :

- les primes versées avant 70 ans sont exonérées d'impôt si elles ont été versées avant le 13/10/1998 et bénéficient d'un abattement de 152 500 € par bénéficiaire si elles ont été versées après cette date.

- les primes versées après 70 ans sont soumises au droit de succession après un abattement de 30 500 € euros par assuré.

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 16:05

CBO logo 1

Mnémo : CBOT

Dernier cours : 3,05 €

Capitalisation boursière : 97,66 M €

http://www.cboterritoria.com/

Les capitaux propres au 30 juin 2012 s’élevaient à 137 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,71. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Rémy Cointreau et de Solutions 30 sont respectivement de 4,68 et de 4,27. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Eric Wuillai, CBo Territoria

CBo Territoria prend résolument le virage de la fonciarisation

27.11.2012

CBo Territoria, aménageur-promoteur-investisseur sur l’Ile de la Réunion, vient de lancer une émission d’Oceane de 26 M€. Cette opération marque un tournant dans l’histoire de la jeune foncière cotée, avec en ligne de mire un patrimoine de 360 M€ à l'horizon 2015. Entretien avec Eric Wuillai, président directeur général de CBo Territoria.

Business Immo: Pourquoi cette émission d’OCEANE ?

Eric Wuillai : CBo Territoria3.15 | +0.64% a annoncé le lancement d’une émission d’OCEANE d’un montant de 23 M€, susceptible d’être portée à un montant nominal maximum de 26 M€. D’ores et déjà, Proparco, filiale de l’Agence Française du Développement dédiée au financement du secteur privé, a pris un engagement ferme de souscription à hauteur de 10 M€. L’objectif de cette émission est de permettre à CBo Territoria de diversifier ses sources de financement dans le cadre du fort développement de son activité de foncière à partir du foncier déjà aménagé détenu, sur la base d’un pipeline identifié d’opérations créatrices de valeur et au rendement avéré. Cette émission représente une opération clé pour accompagner l’entrée de la foncière dans sa nouvelle dimension à horizon 2015.

BI: En quoi consiste cette nouvelle dimension ?

EW: Après sept ans de développement soutenu, CBo Territoria prend résolument le virage de la fonciarisation. Parallèlement à notre activité de promoteur, principalement en logements et terrains à bâtir, nous développons un patrimoine immobilier locatif avec une activité de foncière majoritairement dans le secteur professionnel, avec l’objectif d’augmenter les revenus locatifs en immobilier d’entreprise. Cette foncière, aujourd’hui constituée de 177 M€ d’actifs de rendement, portera son patrimoine à 360 M€ à horizon 2015, avec une forte montée en puissance des commerces, premier secteur de développement pour CBo Territoria. Notre plan de développement de près de 200 M€ concentré sur l’immobilier d’entreprise intègre déjà un pipeline d’opérations d’ores et déjà identifiées de 160 M€.

BI: Quel est le track-record de CBo pour 2012 ?

EW: Sur les 9 premiers mois de l’année 2012, CBo Territoria a réalisé un chiffre d’affaires de 70,7 M€, en légère baisse (- 3 %) par rapport à la même période de 2011. L’activité de promotion a atteint 57,8 M€ (- 6 %), tandis que les revenus locatifs de la foncière ressortent à 9,6 M€ (+ 19 %). Nous anticipons un haut d’activité d’ici la fin de l’année, avec la transformation attendue des contrats de réservations acquis en promotion immobilière. Nos opérations d’aménagement en cours sur 180 hectares détenus en propre offrent un potentiel de développement de plus de 3 000 logements et de plus de 130 000 m2 de shon d’activités. La plus emblématique de ces opérations est celle de Beauséjour à Sainte-Marie. Première ville durable en milieu tropical réalisée par un opérateur privé, Beauséjour accueillera, à terme, 2 300 logements et 60 000 m2 de locaux professionnels et d’équipements, avec un horizon de livraison jusqu’en 2018.

BI: Comment accueillez-vous le nouveau dispositif d’investissement locatif Duflot plutôt favorable à l’outre-mer ?

EW: Nous sommes plutôt réservés sur ce nouveau dispositif fiscal s’il entre dans le plafond des 10 000 €. Pour investir à 10 000 km de la métropole, un vrai coup de pouce fiscal est nécessaire. La Réunion a besoin d’investisseurs métropolitains car, compte-tenu de son essor démographique porté par une population jeune, notre région a de forts besoins en logement en général et en logement intermédiaire en particulier.

AUTEUR : Sandra Roumi

Repost 0
Published by Bernard - dans CBO TERRITORIA
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 18:19

Olmix logo nouveau

Mnémo : MLOLM

Dernier cours : 3,822 €

Capitalisation boursière : 16,36 M €

http://www.olmix.com/fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2011 (Il y a plus d’1 an. Il faudra attendre les résultats au 30 juin 2012, probablement en novembre, pour actualiser)) étaient de 16,76 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,97. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Rémy Cointreau et de Solutions 30 sont respectivement de 4,68 et de 4,27. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Olmix est présente dans 60 pays à travers le monde, emploie 250 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 54,5 millions d’euros, dont 80 % à l’exportation.Pourtant il semblerait que cette société ait terminé son exercice 2011/2012 (exercice se terminant le 30 juin) dans de bonnes conditions :

L’action de cette société est délaissée en bourse : -18% depuis le début de l’année avec un volume de transactions squelettique.

- CA = 54,4 M € en hausse de 2%

- RN  (comptes sociaux) = 2,585 M € (convocation AG du 14 déc 2012 parue au BALO le 9 nov 2012)

- RN (consolidés) = 1,439 M € (convocation AG du 14 déc 2012 parue au BALO le 9 nov 2012)

Bien entendu cette société est cotée au ML. Les Fonds d’investissement ne s’intéressent plus à ce compartiment, ce qui fait dire à de nombreux dirigeants qu’ils souhaitent quitter la bourse.

Pourtant Olmix semble positionnée sur un métier d’avenir comme on peut le voir dans cette vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xu77ke_forum-atlanpole-blue-cluster-2012-herve-demais-olmix_tech

Interview réalisée lors du Forum Atlanpole Blue Cluster qui s'est tenu à la Baule le 2 octobre 2012.
Hervé DEMAIS chargé de développement produit OLMIX : « Les algues vertes sont beaucoup moins méprisables aujourd’hui qu’elles ne l’ont été. C’est une ressource naturelle très intéressante sur le plan de sa composition chimique et de tout ce qu’on peut en tirer. On vise à développer de nouveaux marchés concernant la nutrition et la santé animale et végétale. »

et dans l’article ci-dessous paru dans « La revue de l’alimentation animale » :

http://www.revue-alimentation-animale.fr/entreprisesmarches/matieres-premieres-entreprisesmarches/olmix-ressources-locales-pour-solutions-globales/

Ajouté le 30 octobre 2012 dans Matières premières

Olmix : ressources locales pour solutions globales

Le spécialiste de la chimie verte organisait pour la première fois un symposium international consacré aux algues et à leur valorisation à l’échelle industrielle sur plusieurs marchés, notamment celui de la nutrition et de la santé animale. Avec le lancement récent du projet Ulvans, Olmix espère mettre en place rapidement une filière complète de valorisation des algues, à la fois rentable économiquement et porteuse de solutions nutritionnelles nouvelles.

Si la recherche sur les algues apparaît très dynamique, notamment en Bretagne, il n’existe pas encore de filière véritablement structurée qui mette en valeur cette richesse des fonds marins à échelle industrielle. C’est de ce constat qu’est parti Olmix pour lancer le projet Ulvans afin de valoriser les algues en commercialisant des produits innovants sur plusieurs marchés, dont celui de l’alimentation animale. Après une annonce officielle en juillet de cette année, Olmix a renforcé le lancement du projet en organisant à Pontivy, dans le Morbihan, le premier symposium consacré aux algues, à même de constituer une « révolution bleue » selon le spécialiste des solutions naturelles pour la nutrition animale. « C’est une source d’activité nouvelle d’un grand bénéfice pour la santé animale et humaine », a déclaré le Dr Henri Salmon, directeur de recherche à l’Inra de Tours, lors de son intervention consacrée à l’action immunitaire et anti-inflammatoire des polysaccharides marins (MSP). « Les polysaccharides marins tels que les ulvanes contiennent des sucres rares comme le rhamnose, que l’on trouve aussi dans les plantes, ainsi qu’une forte teneur en sulfate (SO3). Ces compositions sont associées à différentes bio-activités comme l’action anti-inflammatoire, anticoagulante, antioxydante, ou même antilipidémique. Étant donné la diversité énorme des MSP, il y a un vrai intérêt à standardiser les produits commerciaux. » (...)

Nouveaux marchés

À l’heure d’évoquer les applications industrielles des recherches sur les algues, Olmix ne cache pas que le projet Ulvans va lui permettre de trouver des nouveaux marchés : « Face au développement de l’aquaculture, qui représente un marché de volume, les algues apparaissent comme des protéines de substitution prometteuses, souligne Hervé Balusson, directeur d’Olmix. La protéine de substitution aux farines de poisson est un enjeu mondial et les algues constituent des matières premières durables ; pourquoi pas envisager à terme une filière algoculture ? » Philippe Potin, directeur de recherche au CNRS, explique que les algues (rouges, brunes, vertes) recèlent des composés uniques très intéressants pour les productions animales et agricoles (minéraux, potasse…). (...)

S’adressant aux éleveurs, Olmix mettra à disposition des solutions sous forme liquide, pâte, poudre, dans la continuité de la gamme qu’elle a développée à ce jour. La société bretonne a en effet bâti son activité autour de la valorisation des ressources naturelles telles que l’argile et les algues, depuis sa création en 1995. (...)

« Cap sur l’Afrique »

Le symposium a aussi été l’occasion d’évoquer l’intérêt des micro-algues en aquaculture, présenté par Roger Gilbert, rédacteur en chef britannique de deux magazines scientifiques, venus remplacer le Pr. Simon J. Davies, de l’Université de Plymouth. Selon l’exposé de ce dernier, les algues constituent non seulement une source riche de protéines, acides aminés, minéraux, huiles et acides gras essentiels, mais elles peuvent aussi favoriser la formation de la microflore commensale intestinale et maintenir l’intégrité gastro-intestinale chez les poissons. (...)

Le symposium comptait également une présence étrangère très marquée (150 personnes d’Afrique, Asie, Russie, Europe de l’Est), Olmix commercialisant sa gamme dans une soixantaine de pays. Annonçant un « cap sur l’Afrique » pour les dix prochaines années (et aussi en Amérique du Sud), la société a notamment accueilli le ministre ivoirien des ressources animales et halieutiques, M. Adjoumani, accompagné d’une délégation de scientifiques venus découvrir les filières d’élevage bretonnes. Alain Réocreux, directeur du développement à l’international rappelait pour sa part que les marchés se situent beaucoup dans les pays à forte croissance : « Les pays émergents sont très demandeurs de nouvelles technologies. »

Sarah Le Blé

Repost 0
Published by Bernard - dans OLMIX
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 19:45

GAUSSIN logo

Mnémo : ALGAU

Dernier cours : 2,38 €

Capitalisation boursière : 16,97 M €

http://www.gaussin.com/

http://www-liten.cea.fr/

http://www-list.cea.fr/

 

 Héricourt, le 23 novembre 2012

Situation intermédiaire au 30 juin 2012 *

Première commande ferme de véhicules complets ATT – V3

Situation de la trésorerie et maintien de l’incertitude sur la continuité d’exploitation

GAUSSIN SA (ALTERNEXT FR0010342329) - Le Conseil d’administration du groupe Gaussin qui s’est tenu le 15 novembre 2012 a arrêté les comptes semestriels consolidés clos au 30 juin 2012.

1. Chiffres clés consolidés au 30 juin 2012 du Groupe GAUSSIN

Le groupe Gaussin en K €

30/06/2012    6 mois

30/06/2011    6 mois

CA

1 121 €

1 233 €

REX

-4 471 €

-2 554 €

Résultat courant des entreprises intégrées

-4 478 €

-2 745 €

Résultat net des entreprises intégrées

-6 788 €

-2 633 €

- dont part du groupe

-6 777 €

-2 559 €

Capitaux propres groupe

8 590 €

13 750 €

Disponibilité et VMP

852 €

3 568 €

Emprunts et dettes financières

3 563 €

3 441 €

Total du bilan

20 318 €

24 217 €

 

 2. Une commande de 48 véhicules ATT-V3 et 51 Powerpacksa été signée le 26 septembre 2012 dont 9 véhicules déjà livrés et 39 à livrer dans un calendrier s’échelonnant de janvier à avril 2013 ;

3. Le 15 octobre 2012, la société Gaussin et EPD Singapore Manufacturing ont décidé de mettre fin immédiatement aux accords de sous-traitance de la production industrielle du véhicule ATT.

Cet accord s’est traduit par une indemnité transactionnelle versée par la Société qui met fin à tout recours et a impacté le résultat semestriel au 30 juin 2012 globalement affecté d’une perte exceptionnelle de 2 310 K€. Gaussin recouvre l’entière maîtrise de ses droits de fabrication et de propriété intellectuelle et la possibilité de mettre en place d’autres modalités de sous-traitance;

4. Pour la production des véhicules ATT le groupe GAUSSIN a d’ores et déjà qualifié des sous-traitants et défini le processus opérationnel de fabrication. Sur les 39 ATT-V3 à livrer sur la commande en cours, le premier lot de 5 ATT est approvisionné à partir de stocks existants dans le Groupe, pour les suivants, à livrer par lot à partir de mars 2013, les prix et les délais de réalisation sont en cours de négociation avec les sous-traitants;

5. Le Groupe a réalisé une part substantielle des mesures annoncées en juillet 2012pour assurer la continuité d’exploitation mais doit encore faire face à une incertitude relative à la continuité d’exploitation en cas de non réalisation des mesures annoncées dans les 12 mois à venir à compter du 30 juin 2012 ;

6. Le risque lié au différend avec Dubaï Investments Industries, portant sur une demande globale proche de 4 850 K€ et non provisionné, fait l’objet d’une procédure d’arbitrage qui peut demander plusieurs mois.

* La situation intermédiaire au 30 juin 2012 a fait l’objet d’un rapport de revue limitée des commissaires aux comptes qui contient trois observations :

« sans remettre en cause l’opinion exprimée ci-dessus, nous attirons votre attention sur les points suivants :

- L’incertitude relative à la continuité d’exploitation de la société en cas de non réalisation d’hypothèses structurantes, telle qu’exposée dans la Note I. « Risque de liquidité et critères de continuité d’exploitation » de l'annexe.

- La note III.A « Litiges – Evénements nés avant 2012 et non terminés au 30/06/2012 » expose le litige avec Dubaï Investments Industrie dont les demandes en réparation déposées auprès des autorités compétentes de Dubaï s’élèvent à un montant total de 4,850 K€, demandes jugées infondées par la Société la conduisant à ne pas comptabiliser à ce titre de provision pour risques et charges.

- La note III.B « Litiges – Evénements survenus au cours du premier trimestre 2012 », fait état de l’accord transactionnel signé avec la société EPD Singapore Manufacturing le 15 octobre, mettant fin au partenariat entre les deux sociétés. »

Situation intermédiaire au 30 juin 2012

Le périmètre de consolidation regroupe les sociétés Gaussin, Event, Leaderlease, Dock It Port Equipment et 7 SCI, consolidées par intégration globale, ainsi que la société Métalliance (et filiales), consolidée par mise en équivalence.

L’activité du groupe GAUSSIN durant le premier semestre 2012 a été consacrée, outre la poursuite régulière de l’activité historique MTO, à la finalisation de la première réussite de commercialisation du véhicule ATT dans sa nouvelle version V3 obtenue après la clôture semestrielle (voir ci-dessous).

Cette première réussite commerciale a été largement soutenue par la disponibilité des équipes techniques du groupe GAUSSIN, qui ont effectué de nombreux déplacements de Héricourt à Tanger et ont assuré une présence régulière sur le terminal portuaire marocain durant tout le premier semestre 2012. En effet, il était nécessaire, compte tenu de la totale nouveauté que représente l’ATT, de donner au client toutes les assurances sur la compétence et la disponibilité des équipes techniques GAUSSIN, sur la fiabilité du véhicule, de démontrer les qualités du véhicule et notamment mettre en exergue les économies réalisées et la rapidité du retour sur l’investissement. Ce sont ces actions, entreprises au cours du premier semestre 2012, consommatrices de ressources humaines et techniques, qui ont été le vecteur de cette réussite.

Ainsi les équipes commerciales et techniques ont été moins mobilisées sur l’activité historique MTO qui reste cependant une activité essentielle du groupe. Cette activité

 MTO reste une activité à forte sollicitation de R&D et constitue un vivier d’idées nouvelles pour la filiale EVENT.

L’activité produite totale du premier semestre 2012 à hauteur de 1 652 K€ contre 1 204 K€ au 30 juin 2011 comprend principalement le chiffre d’affaires consolidé de 1 121 K€ (constaté à la livraison des équipements) qui provient principalement de l’activité historique MTO (984 K€) et la production stockée (véhicules ATT) à hauteur de 481 K€.

Les charges d'exploitation du premier semestre se sont respectivement élevées à 6 533 K€ en 2012 contre 4 071 K€ pour l'exercice précédent. Les évolutions les plus significatives sur la période sont :

- Un accroissement des achats consommés de 659 K€ pour la fabrication des véhicules ATT,

- Un accroissement des autres achats et charges externes de 1 030 K€ dû notamment au déploiement des véhicules de démonstration ATT dans les terminaux portuaires de clients potentiels (Maroc, Italie, Pologne) et des coûts de transport et frais de missions des techniciens correspondants, aux frais engagés pour le changement de compartiment sur le marché Alternext et à l’augmentation des honoraires de conseils juridiques et de conseils en dépôts et maintenance de brevets.

Il en ressort un résultat d’exploitation de - 4 471 K€.

Le résultat net consolidé part du Groupe au 30 juin 2012, - 6 777 K€, est impacté par la perte exceptionnelle (2 310 K€) incluant notamment les effets du protocole d’accord transactionnel signé entre GAUSSIN et la société EPD le 15 octobre 2012. Celles-ci ont décidé de mettre un terme définitif à leurs accords, chacune étant libérée de ses engagements et Gaussin recouvrant, pour ce qui la concerne, l’entière maîtrise de ses droits de fabrication et de propriété intellectuelle (voir paragraphe ci-dessous).

Commande ferme de véhicules complets ATT – V3 :

APM Terminals Tangier, le premier opérateur du port Tanger Med, a confirmé la commande ferme de 48 véhicules ATT V3 et de 51 POWERPACKs auprès de GAUSSIN.

Cette commande importante intervient après la finalisation par APM Terminals Tangier de tests réalisés avec 9 véhicules ATT V3 d’octobre 2011 à juin 2012 (cf. communiqué du 1er août).

Outre les 9 véhicules qui avaient été mis à disposition sur le port dans le cadre des tests réalisés, la commande porte sur 39 ATT supplémentaires dont la livraison est prévue au cours du premier semestre 2013. 51 unités de POWERPACK, système de motorisation associé, ont également été commandées.

Repost 0
Published by Bernard - dans GAUSSIN
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 19:28

Evolution de l’organisation de la production de la gamme ATT

Le groupe GAUSSIN avait conclu le 15/12/09, avec la société EPD SINGAPORE Manufacturing (EPD) des accords de sous-traitance de la production industrielle du véhicule ATT. Les conditions d’exécution des accords précités, liées notamment aux volumes de production envisagés n’avaient pas pu être satisfaites compte tenu des retards enregistrés par chacune des parties.

Au 31/12/2011 les volumes et le calendrier de production contractuels n’avaient pas pu être satisfaits compte tenu des retards enregistrés de part et d’autre.

Au cours du 1er semestre 2012, GAUSSIN avait entrepris de concilier les intérêts respectifs de chacun des signataires et, dans une perspective opérationnelle préventive, de se rapprocher d’EPD pour proposer de réaménager et d’ajuster leur partenariat commun aux contraintes industrielles et commerciales rencontrées.

En date du 15/10/12, les sociétés GAUSSIN SA et EPD SINGAPORE Manufacturing ont mis un terme définitif à leurs accords, chacune des parties étant libérée de ses engagements, GAUSSIN SA recouvrant, pour ce qui la concerne, l’entière maîtrise de ses droits de fabrication et de propriété intellectuelle.

La Société recourt dorénavant à la sous-traitance auprès de fabricants implantés en Europe et au Moyen Orient pour les semi remorques TT et le MTO. Les fabrications sous-traitées au Moyen Orient concernent la totalité des semi-remorques TT commandés et en cours de fabrication.

De façon générale, pour ses activités MTO et ATT, le Groupe dispose de fournisseurs, pour l’achat des matières premières et des composants, et de sous-traitants pour la production des sous-ensembles constituant les véhicules.

Pour les ATT-V3 le Groupe a déjà qualifié les sous-traitants et procède actuellement à la mise en place de son nouveau dispositif d'approvisionnement dans un objectif d'optimisation de la qualité, des livraisons et des prix.

Les Power Packs (moteurs) sont assemblés par le Groupe GAUSSIN dans les bâtiments dont il dispose à Héricourt. Les 3 halls d’assemblage dont dispose le Groupe à Héricourt, d’une surface de 4520 m2, sont dotés de tous les équipements nécessaires à l’assemblage final des véhicules et des Power Pack. Un plan d’accroissement des ressources humaines sur plusieurs mois a été mis en place et les premiers recrutements de techniciens monteurs sont en cours.

Les étapes du processus opérationnel avec les sous-traitants et de mise en route chez le client, similaire au processus de fabrication pour les équipements MTO, sont les suivantes:

1. GAUSSIN consulte les sous-traitants pour obtenir les prix et les délais de livraison des différents sous-ensembles constituant un ATT puis passe commande et verse un acompte.

2. Le sous-traitant fabrique et assemble les composants dans son usine, suivant les spécifications définies par la Société puis conditionne les sous-ensembles dans les containers pour l’expédition. Il s’occupe du transport et livre soit dans les locaux du Groupe Gaussin, à Héricourt, ou chez le client final.

3. La Société procède ensuite au paiement du solde après contrôle de la qualité et remise des bordereaux de livraisons.

A ce stade sur les 39 véhicules ATT commandés, le premier lot de 5 ATT est approvisionné à partir de stocks existants dans le Groupe, pour les suivants, à livrer par lot à partir de mars 2013, les prix et les délais de réalisation sont en cours de négociation avec les sous-traitants.

La Société conserve la maîtrise de composants clés installés par ses propres soins ; leur absence rend impossible la mise en route et l’utilisation du matériel par des tiers.

Pour visualiser le déroulement d’un assemblage dans le Groupe voir: http://youtu.be/kM9PoSdKnIY

Evolution du carnet de commandes

Carnet de cdes en K € (2)

au 15/10/12

au 31/08/12

au 30/06/12

Total

8 701 €

2 633 €

2 133 €

- dont MTO

1 358 €

732 €

928 €

- dont équipements ATT

7 343 €

1 901 €

1 205 €

(2)Le carnet de commandes correspond à la contrevaleur en € des commandes fermes et signées par les clients.

Le carnet de commandes, 8 701 K€ au 15 octobre, intègre la commande de véhicules complets ATT-V3, les livraisons devant intervenir au cours du premier semestre 2013.

Avancées commerciales

- Commandes en cours et livraisons réalisées d’équipements de la gamme ATT :

zone géographique

remorques TT

au 15 oct 2012

au 17 juillet 2012 (3)

au 31 déc 2011

cdes fermes déjà livrées

cdes fermes non encore livrées

cdes fermes déjà livrées

cdes fermes non encore livrées

cdes fermes déjà livrées

cdes fermes non encore livrées

Afrique

 

37

 

8

 

 

Asie

 

 

 

 

 

 

Europe

 

 

 

 

 

 

Moyen Orient

12

6

 

18

35

 

Amérique du Sud

 

16

 

16

 

16

Total

12

59

0

42

35

16

 

zone géographique

véhicules ATT

au 15 oct 2012

au 17 juillet 2012 (3)

cdes fermes déjà livrées

cdes fermes non encore livrées

cdes fermes déjà livrées

cdes fermes non encore livrées

Afrique

9

39

 

 

Asie

 

 

 

 

Europe

 

 

 

 

Moyen Orient

 

 

 

 

Amérique du Sud

 

 

 

 

Total

9

39

0

0

(3) date du prospectus visé par l’AMF

- Accords de mise à disposition sous forme de MOU (Memorandum of Understanding) :

Au 15 octobre, 3 MOU sont en cours, représentant un potentiel de 375 ATT pour lesquels 5 véhicules de démonstration sont en tests chez 3 clients potentiels :

Zone

Nb de clients potentiels

Nb d'ATT de démonstration

MOU Nb d'ATT potentiels

Afrique

 

 

 

Asie

1

1

100

Europe

1

3

50

Moyen Orient

1

1

225

Amérique du Sud

 

 

 

Total

3

5

375

Repost 0
Published by Bernard - dans GAUSSIN
commenter cet article

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche