Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 16:49

Nom

Mnémo

Cours

Cours

Perf. sans coupon

Observation

02/04/2015

23/09/2015

SOLUTIONS 30

ALS30

13,765

18,25

32,58%

croissance régulière

MGI Digital Graphic

ALMDG

25,05

29,91

19,40%

croissance régulière

SCBSM

CBSM

6,59

5,8

-11,99%

croissance régulière

CBO Territoria

CBOT

3,57

3,51

-1,68%

croissance régulière

GAZTRANS TECHN

GTT

54,16

46,19

-14,72%

visibilité long terme

EUROLAND FINANCE

MLERO

0,46

0,48

4,35%

spéculatif

CAC 40

 

5074,14

4462,56

-12,05%

 

 

Le 2 avril 2015 je donnais ici mon portefeuille idéal. C'est un mélange de sociétés de rendement et de croissance.

Comment a t-il évolué ?

ALS30 a distribué 1 action gratuite pour 1 possédée (division du nominal par 2)

CBoT a versé un dividende de 0,15 € et GTT le solde du dividende de 1,16 €.

J'ai vendu ma ligne GTT à 55,75 € le 17 avril 2015 simplement pour prendre mes profits. J'y reviendrai probablement lorsque la bourse aura retrouvé ses esprits car je garde toute ma confiance dans la société !

Ce sont toutes des sociétés que je suis depuis de nombreuses années malgré que je ne les traite pas toutes dans ce blog. Je suis à chaque fois actionnaire stable et de longue date.

Je connais la plupart de leurs dirigeants.

Ce sont des sociétés destinées à des investisseurs avec un horizon de 1 à 5 ans.

Comme pour n'importe quelle société, il faut observer le comportement du cours de bourse avant d'acheter. Il y a toujours des creux, relatifs, par exemple entre 2 publications.

Par contre on peut vendre juste après une bonne nouvelle.

Il faut donc mettre ses valeurs dans les "favoris" de votre site boursier et s'intéresser à leur actualité.

Cet article n'est pas une recommandation d'achat mais un partage de mes convictions.

Repost 0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 14:32
CBoTerritoria: résultats S1 prometteurs

Mnémo : CBOT (dividende reçu en 2015 : 0,15 €, ANR 2015 : 5,21 €)

Dernier cours : 3,45 €

Capitalisation boursière : 111,02 M €

Mnémo : CBOTA (océane, nominal 3,60 €, coupon = 0,216 € ou 6 %, échéance max 2020)

Dernier cours : 3,90 € 

http://www.cboterritoria.com/

Les capitaux propres au 30 juin  2015 s’élevaient à 167,2 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,66. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Le rendement est de 4,34%

L’endettement est de 53,3% et 47,3% hors océanes

La décote sur ANR est de 33,8%

A privilégier pour ceux qui cherchent à placer des liquidités hors PEA !

A conserver précieusement pour ceux qui l'ont déjà dans un PEA.

Voici une valeur hors des turbulences boursières avec d'excellentes perspectives.

Campagne d’optimisation du coût et de la structure de la dette est en cours avec un objectif d’optimisation sur 80 M€ de dette, soit 33% de la dette globale.

L'ANR est en hausse de 0,11 € sur un an mais en baisse de 0,12 € par rapport au 31 décembre 2014 suite au versement du dividende de 0,15 € et à l'augmentation de 0,9% du nombre d'actions.

L'objectif des revenus locatifs est revu à la hausse à 12% (contre une prévision de 10% auparavant) à 17,3 M €.

Carnet de commandes record de 44,2 € de CA en Immobilier d’Entreprise acqui en 2015 et bonne dynamique dans les ventes de parcelles. N'oublions pas la diversification géographique sur l'île de Mayotte avec un premier succès de 22,9 M € pour un quartier d'affaire livrable fin 2017 !

Le patrimoine foncier de CBo c'est 223 ha aménageables et 131 ha aménagés ..... encore de la marge pour les prochaines années sachant que "l'aménageable" est passé de 23 ha à 223 ha en 10 ans !

           

Hausse des Résultats semestriels 2015 :

• Résultat net PdG : 2,6 M€, + 32 %

• Actifs de rendement : 277,5 M€, + 5 %

Perspectives favorables : carnet de commandes record en

Promotion immobilière d’Entreprise

 Sainte-Marie, le 23 septembre 2015

« Le premier semestre 2015 annonce le retour à la croissance de nos résultats portée par l’essor de l’activité dans le secteur de l’Immobilier d’Entreprise, en Promotion et en Foncière. Le succès des grands actifs du Portail, conjugué aux prochaines livraisons des programmes PILA, assure la progression significative des revenus locatifs. Parallèlement, notre carnet de commandes record en Promotion immobilière d’Entreprise, qui atteint à ce jour 44,2 M€, nous permet d’anticiper une bonne dynamique dès 2016 », déclare Eric Wuillai, Président-directeur général de CBo Territoria.

Comptes consolidés

S1 2015

S1 2014

Variation

en M€, normes IFRS

 

Retraité*

 

Chiffre d'affaires

25,2

22,1

+ 14 %

Résultat des activités

4,9

4,1

+ 20 %

Variation juste valeur

0,9

0,5

+ 77 %

Plus-value de cession

1

0,3

+ 209 %

Résultat opérationnel

6,9

5,3

+ 31 %

Résultat financier

-3

-2,2

+ 37 %

Résultat avant impôts

3,9

3,1

+ 27 %

Impôt sur les résultats

-1,5

-1,3

+ 22 %

Résultat net

2,6

1,9

+ 37 %

* Retraité selon la nouvelle norme IFRIC 21 qui impose la prise en compte de 100 % de la taxe foncière et de sa refacturation dès le 30 juin

Forte hausse des loyers de la Foncière et rebond du chiffre d'affaires en Promotion immobilière 

Au 1er semestre 2015, CBo Territoria a réalisé un chiffre d'affaires global de 25,2 M€ en progression de 14 % par rapport au 1er semestre 2014. Cette performance est portée par les deux activités du Groupe : Foncière et Promotion immobilière.

Concernant l'activité de Foncière, les loyers bruts affichent une hausse de 24 % pour atteindre 8,6 M€ contre 6,9 M€ au 1er semestre 2014. Cette forte croissance est soutenue par la mise en service au 2ème semestre 2014 de 22 500 m2 d'actifs commerciaux (Centre Commercial E.Leclerc, Retail Park et Quick du Parc d'activité du Portail). Les revenus locatifs bruts générés par les actifs d'immobilier d'entreprise représentent désormais 71 % des revenus locatifs bruts globaux contre 64 % au 1ersemestre 2014.

L'activité de Promotion immobilière réalise un chiffre d'affaires semestriel de 15,1 M€ en hausse de 10 % grâce à la dynamique en immobilier d'entreprise (Chiffre d'affaires de 2,5 M€ contre 0,6 M€ au S1 2014) et dans les terrains à bâtir (Chiffre d'affaires de 1,8 M€ contre 1,0 M€ au S1 2014) qui compense le recul dans l'Habitat privé (- 19 % à 4,4 M€) et social (- 13 % à 5,5 M€).

Un résultat net PdG de 2,6 M€ en hausse de 32 %

Au 1er semestre 2015, grâce à la progression de ses revenus locatifs bruts, l'activité de Foncière a dégagé un revenu net (EBITDA) de 7,2 M€, en hausse de 26 %.

Compte tenu d'un mix produit plus favorable, le taux de marge de l'activité de Promotion immobilière progresse légèrement à 12 % contre 11,6 % au 1er semestre 2014 (hors défaillances d'entreprises).

Le résultat semestriel des activités atteint 4,9 M€ contre 4,1 M€ au 1er semestre 2014, intégrant le revenu net de la Foncière et la marge en Promotion immobilière auxquels sont soustraits les frais de gestion du Groupe.

Le grand succès des grands actifs commerciaux (Centre commercial E.Leclerc et Retail Park) tire à la hausse la variation de la juste valeur qui, au global, progresse de 0,9 M€.

Après prise en compte de cette variation positive de Juste Valeur et de 1,0 M€ de plus-value de cession liée à la vente de logements en fin de défiscalisation, le résultat opérationnel de CBo Territoria ressort à 6,9 M€ en hausse de 31 % par rapport au 1er semestre 2014.

Suite à la livraison de 56,3 M€ d'actifs de rendement au 2ème semestre 2014, les frais financiers de ces opérations, immobilisés dans les actifs jusqu'à leur livraison, sont désormais affectés à la charge financière de la Foncière. En conséquence, le résultat financier passe de – 2,2 M€ à – 3,0 M€.

La charge d'impôts sur les résultats s'inscrit sur ce semestre à un niveau normalisé.

Après intérêts minoritaires, le résultat net Part du Groupe s'élève à 2,6 M€, en hausse de 32 %.

Croissance de + 5 % du patrimoine d'actifs de rendement en service

A l'issue du 1er semestre 2015, les actifs de rendement en service ressortent à 277,3 M€, en progression de 5 % par rapport au 31 décembre 2014. Ces actifs représentent désormais 79,8 % du patrimoine de CBo Territoria contre 76,9 % fin juin 2014, démontrant ainsi la montée en puissance des revenus récurrents de la Foncière au sein du Groupe.

Les actifs d'Immobilier d'Entreprise représentent au 30 juin 2015 une surface totale de 81 600 m2 avec un taux d'occupation stable de 93 %. Suite à la livraison des locaux Soredip (6 800 m2, valeur 12,6 M€), leur valeur progresse de 10 % à 182,6 M€ pour représenter 66 % des actifs de rendement du Groupe.

Les commerces, actifs à plus forte résilience, constituent 56 % de ces actifs professionnels.

Forts de leur succès, les actifs commerciaux du Portail bénéficient d'une hausse de leur Juste Valeur (classement « Prime » par DTZ) qui réduit mécaniquement le taux de rendement de 8,1 % à 7,6 %, reflétant ainsi la qualité de ces actifs.

Les actifs d'immobilier Résidentiel constitués de 508 logements enregistrent un taux d'occupation en légère diminution à 86 %, compte tenu de la politique de cession de ces actifs au terme de la période de détention obligatoire (mise en vacance des logements à céder). La valeur de ces actifs ressort à 94,7 M€, en baisse de 3,8 M€ (- 4 %) par rapport à fin 2014 suite à des cessions de 3,2 M€ et d'une baisse de juste valeur de 0,6 M€. Ces cessions ont représenté 14 logements contre 4 logements au 1er semestre 2014 et ont engendré 0,6 M€ de plus-value nette sur la période.

Evolution bilancielle 

Au 30 juin 2015, les capitaux propres Part du Groupe s'élèvent à 167,2 M€ et l'endettement net (LTV) représente 53 % des actifs immobiliers totaux (432,3 M€). Hors OCEANE (26,5 M€ à échéance 2019), ce ratio ressort à 47 %.

Conformément à sa politique prudentielle en Promotion immobilière dans un contexte qui reste globalement sensible, le stock de produits finis reste maitrisé à 16,8 M€ contre 14 M€ au 30 juin 2014.

Actif Net Réévalué (ANR) de 5,21 € par action

L'ANR, qui traduit principalement la valeur de l'activité de Foncière du Groupe, atteint 169 M€ au 30 juin 2015, un niveau proche des capitaux propres. Après le versement d'un dividende de 0,15 €/action en juin 2015 et une augmentation du nombre d'actions (levées de Stock-options), il s'établit à 5,21 € par action, soit + 2 % par rapport à fin juin 2014.

Perspectives

Au niveau de la Foncière, l'activité bénéficiera sur le 2ème semestre de la mise en service des locaux de Soredip et de la mise en location en fin d'année de 118 logements PILA (accession différée à la propriété). Le succès de ses grands actifs commerciaux permet au Groupe de relever son objectif de croissance des loyers en 2015 à 12 % contre 10 %, soit 17,3 M€ vs 17,0 M€. Les loyers atteignaient 15,4 M€ fin 2014.

L'activité de Promotion immobilière poursuit sa dynamique dans l'Immobilier d'Entreprise avec la signature d'un contrat de réservation de 6 400 mpar la Caisse Générale de Sécurité Sociale à Mayotte (chiffre d'affaires de 22,9 M€ sur deux ans) et 6 nouveaux contrats à La Réunion totalisant 3 500 m(chiffre d'affaires de 8,7 M€ sur deux ans).

Parallèlement, l'immobilier Résidentiel devrait évoluer de manière contrastée avec un marché des logements sociaux et privés toujours atone, alors que le segment des terrains à bâtir devrait poursuivre son rebond.

La mise en place de la nouvelle stratégie commerciale (ouverture d'une agence immobilière CBo Territoria, création d'un poste de responsable réseau commercial en Métropole) et la création de programmes de logements intermédiaires adaptés à la Loi Pinel Dom devraient permettre une reprise dans l'immobilier Résidentiel privé en 2016.

Prochaine publication :

Chiffre d'affaires 3e trimestre 2015 : jeudi 12 novembre 2015

Publication après Bourse

A propos de CBo Territoria

Propriétaire d'un patrimoine foncier exceptionnel de 3 000 hectares, CBo Territoria est un des acteurs clés du développement immobilier à l'Île de La Réunion et Mayotte, départements français en fort développement.

CBo Territoria détient un positionnement de premier plan dans ses 3 métiers :

- Aménagement urbain
- Promotion immobilière
- Foncière : développement de ses actifs patrimoniaux et gestion immobilière

 

NYSE Euronext C, FR0010193979, CBOT
www.cboterritoria.com

 

Repost 0
Published by Bernard - dans CBO TERRITORIA
commenter cet article
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 11:34

Mnémo : ALAUP

Dernier cours : 1,26 

Capitalisation boursière : 47,20 M €

http://www.auplata.fr/

http://www.columbusgoldcorp.com/s/StockQuote.asp

(pour suivre le cours et les nouvelles de Columbus)

Les capitaux propres au 31 décembre 2014 s’élevaient à 25,5 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,85.

 

Avis favorable du commissaire-enquêteur au projet d’unité industrielle de cyanuration d’Auplata

Auplata (Alternext - FR0010397760 - ALAUP), premier producteur d’or français, annonce qu’à la suite de l’enquête publique relative au projet d’usine de cyanuration sur la mine de Dieu Merci, qui s’est déroulée du 6 juillet 2015 au 7 août 2015, le commissaire-enquêteur a remis au Préfet de Guyane son rapport et ses conclusions avec avis favorable au projet.

Ce rapport, disponible sur le site de la Préfecture de la région Guyane (cliquez ici pour consulter le rapport), constitue l’avant-dernière étape avant la décision du Préfet sur le projet.

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or français, basé en Guyane française. Au total, Auplata dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise.

Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d’Ivoire et de permis miniers au Cameroun.

Depuis juin 2011, Auplata détient une participation dans la société canadienne d’exploration aurifère Columbus Gold cotée sur le marché TSX de la Bourse de Toronto (Canada).

Le capital social d’Auplata est composé de 37 463 881 actions cotées sur le marché Alternext à Paris (Euronext). ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.

 

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 16:37
FACILASOL : IMPORTANT

Mnémo : MLFAC

Dernier cours : 0,18 €

Capitalisation boursière : 0,78 M €

http://www.facilasol.fr/

 

On se souvient que Facilasol a été mise en liquidation judiciaire le 9 juin 2015.

Une partie du personnel et de activités ayant été reprise par Solewa.

Un grand nombre d'investisseurs ont certainement perdu beaucoup d'argent.

Mais chose IMPORTANTE, il est toujours possible de réaliser un "acheté / vendu" par l'intermédiaire de son opérateur financier. Ceci parce que la valeur est toujours "listée" chez Euronext !

Cela permettra de matérialiser la moins value (valable 10 ans).

Ceci est réalisable sur un compte ordinaire ou sur un PEA. Dans ce dernier cas cela n'est intéressant que pour ceux qui clôtureront leur PEA la même année. Le PEA devient alors un compte ordinaire permettant de sortir les moins values qui peuvent y être attachées.

A chacun de faire ses calculs.

Repost 0
Published by Bernard - dans FACILASOL
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 22:49

Mnémo : CBSM

Dernier cours : 5,76 €

Capitalisation boursière : 71,53 M €

Mnémo : YCBS (obligation convertible, nominal = 6,75 € ; intérêt annuel 9% = 0,6 €, échéance 1er juillet 2016)

Dernier cours : 7,01 €

http://www.scbsm.fr/

Les capitaux propres au 30 juin 2015 étaient de 109 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,65. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

46,2 % de décote par rapport à l'ANR, le cours de bourse semble bien bas alors que toutes les données économiques de la société sont en amélioration pour l'exercice clos au 30 juin 2015 !

Une décote de 33 % donnerait un cours de 7,14 €. Cela semblerait plus réaliste dans un contexte boursier normal. Cette année on a atteint le cours de 6,75 €.

Le dividende devrait être décidé lors de l'AG de fin décembre.

 

Près de 11 EUR de valeur d'’actifs par action et hausse du dividende

Résultats annuels au 30 juin 2015

Paris, le 15 septembre 2015 – SCBSM, foncière cotée sur Euronext Paris, présente ses résultats annuels au 30 juin 2015 (exercice 2014-2015) arrêtés par le Conseil d'administration[1].

Principales données financières au 30 juin 2015[2] :

Patrimoine

Patrimoine

Ratio

Revenus

Bénéfice

ANR

Capitaux

immobilier

Paris QCA

LTV

locatifs

net

 

propres

306 M€

49%

58%

19 M€

8 M€

10,71 €

109 M€

(+8 M€)

(+1 point)

(-1 point)

(+2%)

(+14%)

(+4,5%)

(+10%)

Un portefeuille équilibré entre potentiel et sécurité

Le Groupe dispose d'un patrimoine solide, valorisé à 306,4 M€ au 30 juin 2015, en hausse de 7,7 M€ malgré les arbitrages d'actifs réalisés au cours de l'exercice (2,9 M€). Après plusieurs années d'intense travail de reconfiguration du profil du Groupe, SCBSM détient un patrimoine sans équivalent associant la sécurité d'un portefeuille de bureaux parisiens au potentiel de plus-values importantes des retail parks en province.

Ce profil a convaincu de nouveaux investisseurs institutionnels européens qui ont souscrit à une émission obligataire de 28 M€ par placement privé. SCBSM a également poursuivi ses refinancements bancaires (41 M€  sur l'exercice) afin de réduire le coût moyen de sa dette tout en allongeant sa maturité.

Au 30 juin 2015, la dette totale du Groupe (bancaire et obligataire) s'élève à 193,3 M€ (maturité moyenne de 5 ans et coût moyen de 3,73%) après prise en compte d'une trésorerie disponible de 12,9 M€.

Le LTV du Groupe ressort à 58,3% contre 59,1% au 30 juin 2014. Hors emprunt obligataire, le LTV ressort à 49,0% (54,4% un an plus tôt).

Hausse de +54% de l'ANR par action en 6 ans

Sur l'exercice, SCBSM a enregistré 19,0 M€ de revenus locatifs, en progression de +2,5% sur un an grâce à une hausse de +5,5% des loyers. L'impact des arbitrages et de la vacance volontaire générée par la restructuration du site d'Angoulême-Soyaux (voir ci-après) a été amplement compensé par les premiers loyers additionnels issus du retail park de Perpignan-Rivesaltes.

Le résultat opérationnel avant variation de la juste valeur des immeubles de placement reste quasiment stable (11,6 M€ contre 12,1 M€).

SCBSM profite de la nouvelle appréciation de la valeur du patrimoine (+5,2 M€ après +7,2 M€ lors de l'exercice précédent) et de la baisse du coût de l'endettement financier net (-8,4 M€ contre -8,7 M€ un an plus tôt) et des autres charges financières (-0,4 M€ contre -3,4 M€). Au final, le bénéfice net progresse de +14% à 8,1 M€.

Au 30 juin 2015, SCBSM dispose de 109,0 M€ de capitaux propres (+10% sur un an) et d'un Actif Net Réévalué (ANR) par action[3] de 10,71 € (+4,5%). Depuis le 30 juin 2009, SCBSM a fait progresser son ANR par action de +54%, soit une progression régulière de +7,5% par an en moyenne confirmant la pertinence du modèle économique.

Nouvelles perspectives de croissance en 2016

L'exercice 2015-2016 qui vient de s'ouvrir offre à SCBSM de nouvelles opportunités de croissance des résultats et de création de valeur.

Le succès du programme de restructuration lourde et d'extension du retail park de Perpignan-Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) ouvre la voie à une progression des loyers dès cette année. En parallèle, la construction du futur retail park d'Angoulême-Soyaux (Charente), qui entraine dans un premier temps une vacance volontaire de 0,7 M€, doit générer dès l'exercice en cours une progression de la valeur du site et des revenus locatifs additionnels sur l'exercice suivant.

Dans le même temps, les travaux de l'immeuble de bureaux de la rue Poissonnière à Paris et sa prochaine certification environnementale (BREEAM In-Use) doivent contribuer à optimiser la valeur de cet actif Prime.

Politique confirmée de retour aux actionnaires

Conformément à son engagement pris en 2014, SCBSM souhaite s'inscrire dans une dynamique durable de retour aux actionnaires. Cette politique s'est traduite par l'annulation d'environ 6,5% du capital en décembre 2014 et une 1ère distribution de 0,05 € / action en janvier 2015.

A l'occasion de la prochaine Assemblée générale des actionnaires, SCBSM soumettra un projet de nouvelle distribution en progression par rapport au dernier versement.

A propos de SCBSM :

SCBSM est une foncière cotée sur Euronext à Paris (FR0006239109- CBSM) depuis novembre 2006. Le patrimoine immobilier du Groupe, hors projets en développement et participations minoritaires, s'élève au 30 juin 2015 à plus de 300 M€ dont 50% environ à Paris QCA. SCBSM dispose du statut SIIC. 

[1] Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis avant l'enregistrement du Document de référence déposé auprès de l'AMF

[2] Variations calculées par rapport au 30 juin 2014

[3] ANR de reconstitution, droits inclus

Repost 0
Published by Bernard - dans SCBSM
commenter cet article
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 19:02
ACANTHE DEVELOPPEMENT : pas de dividende complémentaire au titre de 2015

Mnémo : ACAN

Dernier cours : 0,36 €

Capitalisation boursière : 52,97 M €

http://www.acanthedeveloppement.com/

Les capitaux propres au 31 décembre 2014 sont de 189,6 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,27.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Voici le montant des dividendes versés depuis 11 ans.

Il semblerait que la périodicité de versement d'un gros dividende soit de 3 ans !

en €

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2014

2015

Total

montant distribué en cash

0,68

0,65

0,58

0,29

0,39

0,04

0,15

0,47

0,09

0,03

0,27

3,64

montant distribué en actions FIPP

 

 

 

 

 

 

 

0,6

 

 

 

0,6

 

Paris, le 19 août 2015

Communiqué à l’ensemble des Actionnaires

A la suite d’une cession d’un actif ayant fait l’objet de deux communiqués en date des 8 et 20 juillet 2015, le Conseil d’Administration de la société a pu décider du versement d’un acompte sur dividende de 0,27 € par action. Le versement a été effectué en date du 19 août 2015.

A toutes fins utiles, il est ici expressément précisé que le versement d’un « acompte sur dividende » ne signifie aucunement qu’un dividende complémentaire sera versé au titre de l’année 2015.

Le Conseil d'administration informe l'ensemble des actionnaires qu'il n'envisage pas de proposer, lors de l'Assemblée Générale appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2015, le vote d'un dividende complémentaire.

 

Repost 0
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 23:34
Dividendes d'actions, quelle fiscalité choisir : exemple du dividende d'Acanthe Developpement

Mnémo : ACAN

Dernier cours : 0,33 €

Capitalisation boursière : 48,55 M €

http://www.acanthedeveloppement.com/

Les capitaux propres au 31 décembre 2014 sont de 189,6 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,25.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Les dividendes d'actions reçus sur un compte ordinaire sont imposés de la façon suivante :

1 - prélèvement sociaux (CSG + RDS + 3 autres) de 15,5 %

(La CSG due sur les revenus du patrimoine soumis au barème progressif de l'impôt est déductible à hauteur de 5,1 % de votre revenu global imposable)

2 - prélèvement forfaitaire de 21 % ou imposition au barème progressif de l'Impôt sur le Revenu (IR) après abattement de 40%

Pour pouvoir choisir l'imposition au barème progressif de l'IR, il faut chaque année (avant le 30 novembre) remplir une demande de dispense de prélèvement forfaitaire auprès de votre (ou vos) intermédiaire(s) financier(s)

Pour avoir le droit à cette dispense les dividendes, il faut attester d'un Revenu Fiscal de Référence (RFR) inférieur à 50 000 € (célibataires, divorcés ou veufs) ou inférieur à 75 000 € (contribuables soumis à une imposition commune)

Mais dans quel cas l'imposition au barème progressif est elle intéressante ?

Il faut que vous vous trouviez dans les tranches 1 ou 2 c'est à dire avoir un taux marginal d'imposition inférieur à 21 %. Pour calculer le "revenu imposable par part", il faut diviser le "revenu fiscal de référence" (on le trouve en bas de la page 2 de l'avis d'imposition) par le nombre de part.

Tranche

Revenu imposable par part

Taux

1

Jusqu'à 9 690 €

0%

2

De 9 690 € à 26 764 €

14%

3

De 26 764 € à 71 754 €

30%

4

De 71 754 € à 151 956 €

41%

5

Plus de 151 956 € 

45%


 

Dans le cas du barème progressif, les dividendes ne sont pas taxés sur leur montant total. Il faut d'abord déduire :

- un abattement égal à 40 % des dividendes

- les frais de garde

Mais attention, si vous optez pour le prélèvement forfaitaire, vous ne bénéficiez pas des abattements de 40% !

 

Prenons un exemple en chiffre, sans tenir compte de l'abattement des 40 %, avec le gros dividende versé par Acanthe cette semaine :

Avant l'annonce de ce dividende de 0,27 €, l'action cotait 0,43 € (jeudi 13 août).

Vendredi soir, 14 août, avant détachement du dividende, l'action cotait : 0,58 €

Après détachement du dividende le 17 août, l'action cote 0,35 €. Elle a donc perdu 0,23 € après détachement de 0,27 € !

Mais que touchera réellement l'actionnaire ?

- 1ère hypothèse avec le prélèvement forfaitaire de 21 %

Il reste à l'actionnaire 0,27 x 0,635 = 0,1714 € soit un rendement de 29,56 % sur le cours de vendredi soir

- 2ème hypothèse avec la déclaration au barème progressif pour un contribuable imposée en tranche 2

Il reste à l'actionnaire 0,27 x 0,705 = 0,19035 € soit un rendement de 32,81 % sur le cours de vendredi soir

- 3ème hypothèse avec la déclaration au barème progressif pour un contribuable imposée en tranche 1

Il reste à l'actionnaire 0,27 x 0,845 = 0,22815 € soit un rendement de 39,33 % sur le cours de vendredi soir

 

A chacun de choisir, par défaut c'est le "prélèvement forfaitaire" qui est appliqué !

Repost 0
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 23:30
CBoTerritoria : un CA S1 prometteur pour l'ensemble de l'année 2015

Mnémo : CBOT (dividende reçu en 2015 : 0,15 €, ANR 2014 : 5,33 €)

Dernier cours : 3,52 €

Capitalisation boursière : 113,28 M €

Mnémo : CBOTA (océane, nominal 3,60 €, coupon = 0,216 € ou 6 %, échéance max 2020)

Dernier cours : 4,15 € 

http://www.cboterritoria.com/

Les capitaux propres au 31 déc  2014 s’élevaient à 168,9 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,62. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Le rendement est de 4,26%

L’endettement est de 51% et 44% hors océanes

La décote sur ANR est de 33,9%

A privilégier pour ceux qui cherchent à placer des liquidités hors PEA !

A conserver précieusement pour ceux qui l'ont déjà dans un PEA.

La vente des 14 logements est une bonne nouvelle pour le résultat 2015.

Les revenus locatifs de l'année sont attendus en hausse de 10 % à 16,9 M €.

La promotion immobilière professionnelle est repartie à la hausse  .... comme prévu.

Le 21 juillet la société a annoncé la signature de 20,4 M€ de nouveaux contrats en promotion immobilière auprès de différents acteurs professionnels et institutionnels.

Ces succès qui se répartissent entre 15,2 M€ de ventes actées et 5,2 M€ de contrats de réservation, contribueront à l’activité du 2ème semestre 2015 et à l’exercice 2016, en fonction de l’état d’avancement des travaux.

L'année 2015 semble bien partie.

 

Chiffre d’affaires 1er semestre 2015 : 25,2 M€, + 14 %

• Foncière : 8,6 M€ (+ 24 %), forte hausse des revenus issue des nouveaux actifs commerciaux

• Promotion : 15,1 M€ (+10 %), rebond confirmé de l’immobilier professionnel et des ventes de terrains à bâtir

Sainte-Marie, le 12 août 2015

Foncière : Forte hausse des revenus locatifs portée par la mise en service d’actifs commerciaux majeurs en 2014

Au 1er semestre 2015, les loyers bruts générés par l’activité de Foncière de CBo Territoria affichent une progression de 24 % pour atteindre 8,6 M€ contre 6,9 M€ au 1er semestre 2014. Cette performance est soutenue par l’élargissement du périmètre avec la mise en service au 2nd semestre 2014 de 22 500 m2 d’actifs commerciaux (Centre Commercial E.Leclerc, Retail Park et Quick du Parc d’activité du Portail).

Les actifs d’immobilier d’entreprise présentent au 30 juin 2015 une surface totale de 75 000 m2 avec un taux d’occupation stable de 94 %. Fort de la progression des actifs mis en service, les loyers progressent de 40 % à 6,1 M€, soit 71 % des loyers totaux du 1er semestre contre 64 % au 1er semestre 2014.

Les actifs d’immobilier résidentiel constitués de 508 logements ont généré 2,1 M€ de loyers, un niveau proche de celui du 1er semestre 2014.

Ils enregistrent un taux d’occupation en diminution à 85 % en raison de la politique de cessions de ces actifs au terme de la période de défiscalisation.

Ainsi certains logements ont été volontairement laissés vacants dans le but d’être vendus. Les cessions ont représenté 14 logements au 1er semestre 2015 contre 4 logements au 1er semestre 2014. Il est rappelé que la cession de ces actifs de rendement n’entre pas dans le calcul du chiffre d’affaires mais représente une source de plus-value qui participe aux résultats et permet de dégager des fonds propres.

 

Niveau consolidé, en M€

2015

2014

Variation

Normes IFRS, non audité

 

 

 

Chiffre d'affaires 1er trimestre

10,7

10,3

+ 3 %

Chiffre d'affaires 2nd trimestre

14,6

11,8

+ 24 %

 Dont Revenus locatifs bruts

4,3

3,5

+ 23 %

 Dont Ventes en Promotion immobilière

9,4

7,5

+ 26 %

 Dont Produits des activités annexes

0,8

0,8

NS

Chiffre d'affaires 3ème trimestre

 

14,5

+ 24 %

Chiffre d'affaires 4ème trimestre

 

24,1

+ 24 %

Chiffre d'affaires 1er semestre

25,2

22,1

+ 14 %

 Dont Revenus locatifs bruts

8,6

6,9

+ 24 %

 Dont Ventes en Promotion immobilière

15,1

13,7

+ 10 %

 Dont Produits des activités annexes

1,6

1,5

+ 6 %

 

Promotion immobilière : Rebond des ventes en immobilier professionnel et des ventes de terrains à bâtir

Au 1er semestre 2015, période traditionnellement peu représentative de la tendance des ventes annuelles, CBo Territoria réalise un chiffre d’affaires en Promotion de 15,1 M€ en hausse de 10 %. Cette performance est portée par l’immobilier professionnel et les terrains à bâtir.

- Conformément à ses objectifs et au pipeline de projets, la Promotion immobilière d’Entreprise affiche un net redressement avec un chiffre d’affaires de 2,5 M€ contre 0,6 M€ au 1er semestre 2014. 20,4 M€ de nouveaux contrats ont été signés sur la période confirmant la reprise de ce secteur d’activité.

- Suite à la mise en place d’une politique commerciale plus agressive et à l’élargissement de l’offre du Groupe, les ventes de terrains résidentiels à bâtir progressent de 83 % pour atteindre 1,8 M€.

- Le chiffre d’affaires en logements privés recule de 19 % à 4,4 M€ dans l’attente du 2nd semestre, période plus favorable aux ventes liées à la défiscalisation et aux effets de la nouvelle politique commerciale mise en place au 1er semestre.

- L’activité en logement social reste pénalisée par les difficultés de financement des bailleurs sociaux. Le chiffre d’affaires de ce segment baisse de 13 % à 5,5 M€ contre 6,4 M€ au 1er semestre 2014.

Progression des produits des activités annexes

Les activités annexes progressent de 6% à 1,6 M€. Elles regroupent les prestations de services immobiliers (gestion immobilière, commercialisation des biens du Groupe, prestations techniques) et les activités du golf du Bassin Bleu.

Prochaine publication :

- Résultats semestriels 2015 : mercredi 23 septembre 2015

A propos de CBo Territoria

Propriétaire d’un patrimoine foncier exceptionnel de 3 000 hectares, CBo Territoria est un des acteurs clés du développement immobilier de l’Île de La Réunion, département français en fort développement soutenu par une évolution démographique dynamique.

CBo Territoria détient un positionnement de premier plan dans ses 3 métiers :

- Aménagement Urbain et Gestion foncière;

- Promotion immobilière;

- Foncière : Développement et gestion immobilière des actifs patrimoniaux.

 NYSE Euronext, FR0010193979, CBOT 

Repost 0
Published by Bernard - dans CBO TERRITORIA
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 09:20
ACANTHE DEVELOPPEMENT : distribution, la semaine prochaine, d'un dividende de 0,27 € !!

Mnémo : ACAN

Dernier cours : 0,51 €

Capitalisation boursière : 75,03 M €

http://www.acanthedeveloppement.com/

Les capitaux propres au 31 décembre 2014 sont de 189,6 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,39.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Cette décision de distribution d'un gros dividende correspond à ce que j'avais demandé lors de l'AG du 25 juin 2015.

Voici ce que j'écrivais dans ce blog le 20 juillet 2015 :

"J'ai expliqué au dirigeant qu'un moyen radical de diminuer la décote, par rapport à l'ANR, serait de vendre un ou plusieurs des joyaux du groupe et de distribuer un gros dividende."

"Lors de cette AG, j'ai également suggéré de voter contre la résolution permettant la distribution en actions car l'augmentation du nombre d'actions fait baisser l'ANR."

Ce doit être la totalité de la plus value de la vente de François 1er qui est distribuée en cash sans possibilité de réinvestir en actions.

Les actions existantes au 1er janvier 2015, même si elles ont changé de main, entre temps, toucheront le dividende lundi.

Heureux actionnaires qui ont gardé leurs actions Acanthe dans un PEA....

La décision n'a pas traîné !

 

Paris, le 12 août 2015

Communiqué relatif à la mise en paiement d’un acompte sur dividendes

Le Conseil d’Administration d’Acanthe Développement s’est réuni ce jour et a décidé de la distribution d’un acompte à valoir sur le dividende de l’exercice qui sera clos le 31 décembre 2015, d’un montant de 39 723 820,20 euros, soit un dividende unitaire de 0,27 euro par action existant au 1er janvier 2015.

Le Conseil d’Administration a précisé que le détachement du coupon est fixé au 17 août 2015 et la mise en paiement de l’acompte sur dividendes interviendra le 19 août 2015.

 

Repost 0
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 22:41

Mnémo : ALAUP

Dernier cours : 1,36 

Capitalisation boursière : 50,85 M €

http://www.auplata.fr/

http://www.columbusgoldcorp.com/s/StockQuote.asp

(pour suivre le cours et les nouvelles de Columbus)

Les capitaux propres au 31 décembre 2014 s’élevaient à 25,5 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,99.

OMCI était une possession d'OSEAD fondée par Truffle Capital en 2006.

On reste en famille !

 

Auplata : acquiert OMCI en Côte d’Ivoire

 

Rémire-Montjoly, 09/06/2015

Auplata acquiert OMCI en Côte d'Ivoire Auplata (Alternext - FR0010397760 - ALAUP), premier producteur d'or français, annonce l'acquisition de 100% du capital de la société minière ivoirienne OMCI auprès de ses actionnaires historiques, OSEAD et CMT (Compagnie Minière de Touissit).

OMCI a pour activité la recherche et le développement de gisements de minerais, en particulier d'or, ainsi que la commercialisation de produits issus de l'extraction et du traitement de ces minerais. Le portefeuille minier d'OMCI est constitué de deux projets miniers : Mont Goma, situé près de la ville de Seguela dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, et Adzopé, situé près d'Abidjan dans le sud-est du pays.

Poursuite de l'exploration sur Mont Goma

Une campagne de prospection géochimique, réalisée en 2009 et 2010, a permis de mettre en évidence 4 zones anormales justifiant la poursuite de l'exploration sur les permis de Mont Goma, d'une surface totale de 673,8 km².
Les permis de recherche Mont Goma Sud et Mont Goma Nord ont été attribués à OMCI lors du conseil des Ministres du 25 février 2015, pour une première période de 4 ans. Ces deux permis constituent le projet minier de Mont Goma qui a une durée de vie en exploitation de 12 années. OMCI entend poursuivre sa campagne géochimique sur les 4 zones anormales découvertes, puis initier une phase de forages en s'appuyant sur les capacités financières de son partenaire local et en s'autofinançant via une politique de sous-traitance.

Adzopé : un gisement minier en partenariat avec Newmont Mining

OMCI a conclu l'acquisition, en 2013, auprès de Newmont Mining du permis minier d'Adzopé, qui s'étend sur une superficie de 186 km². Ce permis est actuellement en cours de renouvellement.
Au cours des premières campagnes de forage, deux zones se sont révélées particulièrement intéressantes : la zone de Kong avec un total de 64 forages (pour 3 508 mètres) et des anomalies aurifères solides (12m@7,9g/t, 48m@1,2g/t, 20m@1,7g/t) et la zone d'Adonkoi avec un total de 44 forages (pour 3 145 mètres) et des résultats également très encourageants (2m@5,4g/t, 12m@1,54g/t, 4m@5,49g/t, 2m@10,8g/t)
Dès renouvellement du permis, OMCI est déterminée à poursuivre les campagnes de forages, en s'appuyant sur son partenaire industriel et financier, afin de valoriser un potentiel qui pourrait atteindre le million d'onces sur ce permis.

Jean-François Fourt, Président-Directeur général d'Auplata déclare :

« Auplata est impatient de développer les activités d'OMCI en Côte d'Ivoire, à la fois à moyen terme en matière d'exploration et à court terme en matière d'exploitation aurifère, notamment au travers de sa politique éprouvée de sous-traitance et d'occupation du terrain. Cela permettra à la Côte d'Ivoire de devenir un relais de croissance pour le groupe Auplata. La similitude des caractéristiques géologiques et du potentiel de minéralisation aurifère entre le bouclier guyanais et la Côte d'Ivoire, va aussi nous permettre de capitaliser sur l'expérience des talents présents au sein du groupe et de mettre en valeur tout le potentiel d'OMCI. »

 

Auplata annonce l’entrée du Groupe Atlantique au capital de sa filiale OMCI

Signature d’un partenariat entre Auplata et le Groupe Atlantique pour le développement de l’activité minière d’OMCI

Projet de cotation en Bourse d’OMCI

Rémire-Montjoly, 21/07/2015

Auplata (Alternext - FR0010397760 - ALAUP), premier producteur d’or français, annonce l’entrée du Groupe Atlantique au capital de sa filiale ivoirienne OMCI, à hauteur de 50,0% à travers une augmentation de capital réservée.

Créé en 1988, Groupe Atlantique est un groupe privé africain, basé en Côte d’Ivoire, qui a pour objectif de contribuer au développement économique et social du continent africain. Depuis 2001, le Groupe Atlantique a connu une croissance soutenue dans de nombreux secteurs d’activité (Mines, Banques, Télécommunications, Assurances, Agro-industrie, Aéronautique, Ingénierie informatique, etc.), totalisant plus de 3 milliards de dollars d'actifs en Afrique de l’ouest et Afrique centrale.

Parallèlement à cette prise de participation, Groupe Atlantique renforce le portefeuille minier d’OMCI à travers l’apport de son patrimoine minier situé au Cameroun. Ce dernier est constitué de 184 autorisations d’exploitation de 1 ha chacune, dont certaines font déjà l’objet d’une exploitation aurifère, et d’un permis de recherche d’une superficie de 500 km².

Partenariat de développement entre Groupe Atlantique et Auplata

En marge de cette opération capitalistique, Groupe Atlantique et Auplata ont conclu un accord de partenariat pour le développement d’OMCI.

Groupe Atlantique s’est engagé à financer les développements opérationnels d’OMCI, avec pour objectif la mise en production, à court terme, du site minier de Mont Goma, d’une superficie de 445 km² dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, à travers un programme d’intégration de toute l’activité d’orpaillage artisanale locale dans un schéma de sous-traitance similaire à celui développé avec succès par Auplata en Guyane française. Dans cette perspective, OMCI va entreprendre une prise en main des sites en cours d’exploitation, à travers le déploiement d’équipes minières et de sécurité par site, et opérer une recherche de nouveaux sites d’exploitation.

Auplata sera pour sa part en charge de la poursuite des programmes d’exploration et des campagnes géologiques sur les différents permis miniers, dont celui d’Adzopé pour lequel OMCI a conclu un accord de partenariat avec Newmont Mining.

 Projet de cotation d’OMCI à la Bourse de Londres

Consécutivement à cette opération capitalistique et à la mise en œuvre d’un développement dynamique du patrimoine minier, Auplata et Groupe Atlantique envisagent un projet de cotation d’OMCI, à la Bourse de Londres.

Cette entrée en Bourse permettrait d’accroître la dimension internationale d’OMCI, tout en permettant de lever des fonds pour accélérer le développement en Afrique de l’Ouest.

Jean-François Fourt, Président-Directeur général d’Auplata et Président d’OMCI, commente :

« Nous sommes heureux et particulièrement fiers d’accueillir le Groupe Atlantique au capital d’OMCI, un partenaire industriel et financier solide, remarquablement bien implanté en Afrique de l’ouest. Grâce à leur fort appui local, nous allons pouvoir accélérer le développement d’OMCI, afin de permettre la génération immédiate de revenus provenant de l’activité minière, et mettre en valeur tout le potentiel minier.

OMCI va être doté d’organes de gouvernance et d’un management, composé d’une véritable équipe de professionnels de la mine sur le continent africain, qui seront indépendants de ceux d’Auplata, afin d’assurer un développement dynamique et parfaitement autonome de la société. Après les opérations couronnées de succès avec Colombus Gold et Nordgold, Auplata démontre ainsi, une nouvelle fois, sa capacité à favoriser le développement de sociétés minières disposant de leurs propres sources de financement, de gouvernance, et une vie boursière indépendante, tout en tant détenant une participation significative de leur capital. »

Kone Dossongui, Président du Groupe Atlantique, déclare :

« Nous avons toute confiance dans le business model et le track record d'Auplata. Nous sommes heureux d’avoir ainsi l’opportunité de développer notre pôle minier en bénéficiant de l'accompagnement et de la mise en place de procédures et de milestones pilotés par Auplata. »

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or français, basé en Guyane française. Au total, Auplata dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise.

Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d’Ivoire et de permis miniers au Cameroun.

Depuis juin 2011, Auplata détient une participation dans la société canadienne d’exploration aurifère Columbus Gold cotée sur le marché TSX de la Bourse de Toronto (Canada).

Le capital social d’Auplata est composé de 37 463 881 actions cotées sur le marché Alternext à Paris (Euronext). ISIN :

FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.

 

 

L’Ivoirien Koné Dossongui acquiert 50 % du minier OMCI

 

Par Jeune Afrique

 

http://www.jeuneafrique.com/249478/economie/cote-divoire-kone-dossongui-acquiert-50-du-groupe-minier-omci/

Le Groupe Atlantique, fondé et contrôlé par Koné Dossongui, apporte son patrimoine minier au Cameroun en échange de la moitié du capital de la société d'exploration aurifère OMCI, qui compte deux projets en Côte d'Ivoire.

 

Le producteur d’or français Auplata a annoncé l’entrée du Groupe Atlantique, contrôlé par Koné Dossongui, au capital de sa filiale OMCI. Le groupe ivoirien prend 50 % de cette société détentrice de deux projets miniers en Côte d’Ivoire : Mont Goma, situé près de la ville de Seguela dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, et Adzopé, situé près d’Abidjan. Groupe Atlantique apporte à OMCI son patrimoine minier situé au Cameroun, soit « 184 autorisations d’exploitation de 1 ha chacune, dont certaines font déjà l’objet d’une exploitation aurifère, et d’un permis de recherche d’une superficie de 500 km² », indique le communiqué diffusé par Auplata.

 

Présidé par Jean-François Fourt, qui détient 18,5 % du capital, Auplata a également annoncé un partenariat de développement avec le groupe de Koné Dossongui. Ce dernier « s’est engagé à financer les développements opérationnels d’OMCI, avec pour objectif la mise en production, à court terme, du site minier de Mont Goma, d’une superficie de 445 km² dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, à travers un programme d’intégration de toute l’activité d’orpaillage artisanale locale dans un schéma de sous-traitance similaire à celui développé avec succès par Auplata en Guyane française », a expliqué Auplata. OMCI compte « entreprendre une prise en main des sites en cours d’exploitation, à travers le déploiement d’équipes minières et de sécurité par site ».

Cotation

Un projet de cotation d’OMCI à la Bourse de Londres est également envisagé, notamment pour financer le développement de la société en Afrique de l’Ouest. Fondé en 1988 par Koné Dossongui, le Groupe Atlantique a notamment créé dans le passé l’opérateur télécoms ouest-africain Moov, revendu ensuite à Etisalat, ainsi que le groupe Banque Atlantique, dont la majorité du capital est désormais entre les mains du marocain Banque centrale populaire. Outre les mines, il reste actif dans les assurances et l’agro-industrie.

Premier producteur d’or français, Auplata est basé en Guyane française, où il opère historiquement. Au premier semestre 2015, la société a produit 143 kilogrammes d’or, soit 45,6 % de moins que l’an dernier, pour un revenu de 6 millions d’euros (contre 9,2 millions d’euros durant la même période en 2015). Début juin, Auplata a annoncé l’acquisition de 100 % du capital de la société minière ivoirienne OMCI, auparavant détenue par Osead, une société elle-aussi liée à Jean-François Fourt.

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche