Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 15:59

loginPeople logo

Mnémo : MLLP

Dernier cours : 2,78 €

Capitalisation boursière : 8,24 M €

Mnémo : LPBS (1 act à 11,25 € jusqu’au 31 déc 2014)

Dernier cours : 0,9 €

Mnémo : LPBSR (1 act à 2,60 € jusqu’au 16 juin 2016)

Dernier cours : 2,20 €

http://www.loginpeople.com/

 

LoginPeople est en perte en 2012 …. comme les années précédentes depuis sa création.

années

2012

2011

2010

2009

2008

2007

CA

58 694

268 125

203 231

785 522

495 349

144 624

RN

-1 337 830

-1 273 840

-2 334 444

-2 200 463

-1 183 157

-179 083

On trouvera le rapport du conseil d’administration sur le site de la société :

https://www.loginpeople.com/espace-actionnaires/documentations-financieres

Le report déficitaire se monte à : 8,57 M €

Dans son rapport, le pdg se montre optimiste pour 2013 et surtout 2014.

Fin 2012, les capitaux propres ont été reconstitués. Mais où en sera t-on fin 2013 ?

Jusqu’à quand la SRL Sennac, actionnaire majoritaire, continuera t-elle à porter la société à bout de bras ?

Repost 0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 15:29

Auplata logo

Mnémo : ALAUP

Dernier cours : 1,25 €

Capitalisation boursière : 27,13 M €

http://www.auplata.fr/

http://www.columbusgoldcorp.com/s/StockQuote.asp

(pour suivre le cours et les nouvelles de Columbus)

Les capitaux propres au 30 juin 2012 s’élevaient à 28,3 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,95.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Solutions 30 sont de 4,70. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

L’EBITDA, qui reflète la véritable performance économique, est positive et en forte croissance.

Le RN n’est qu’un chiffre comptable, négatif en raison de la provision de 11,5 M € sur Columbus.

Il me semble que la société, avec sa nouvelle direction, est maintenant en état de marche.

 

 Paris, le 30/04/2013

Résultats annuels 2012

Chiffre d’affaires : + 58%

EBITDA : + 86%

Au cours de sa réunion du 30 avril 2013, le Conseil d’administration d’Auplata a arrêté les comptes annuels consolidés au titre de l’exercice 2012 clos le 31 décembre 2012. Ces comptes sont établis selon le référentiel comptable international IFRS (International Financial Reporting Standards).

En 2012, aucun changement de méthode comptable n’est intervenu à l’exception d’un point spécifique concernant la production immobilisée. Pour se mettre en conformité avec le cadre conceptuel des normes IFRS, AUPLATA a procédé à un reclassement de présentation de la production immobilisée au compte de résultat qui est désormais présentée en déduction des charges concernées. Conformément à la norme IAS 8 (« Méthodes comptables, changements d’estimations comptables et erreurs »), les comptes 2011 ont été retraités.

Comptes consolidés en K€ - Normes IFRS - Données auditées

2012

2011           retraité

CHIFFRE D'AFFAIRES

20 860

13 241

EBITDA

2 467

1 324

 Marge d’EBITDA (en %)

11,80%

10,00%

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT

1 017

(1 258)

 Marge opérationnelle courante (en %)

4,90%

 

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL *

-9 894

(5 937)

RÉSULTAT NET PART DU GROUPE

-12 779

(5 609)

EBITDA : Résultat opérationnel courant avant dotations aux amortissements et aux provisions et écarts d’acquisition négatifs

* Inclut une dépréciation des titres Columbus Gold pour un montant de 11,5 M€.

En 2012, Auplata a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 20,9 M€, en croissance de 58% par rapport à 2011. Cette forte progression de l’activité est le résultat de la hausse de la production d’or brut sur l’exercice, 522 kg contre 377 kg en 2011, et d’un prix de vente moyen en hausse de 13% par rapport à 2011.

Progression de 86% de l’EBITDA à 2,5 M€

La poursuite des efforts de productivité conjuguée à la bonne maîtrise des charges de structure, et notamment des frais de personnel en hausse limitée de 20%, ont permis à Auplata d’enregistrer un EBITDA, principal indicateur de la performance économique de l’entreprise, de 2,5 M€, en hausse de 86%. La marge d’EBITDA 2012 s’est ainsi établie à 11,8%, contre 10,0% en 2011.

Il faut noter qu’une partie de la hausse des charges d’exploitation s’explique par le démarrage de l’activité sur le site minier de Dorlin en octobre 2012 et par les frais de remise à niveaux de certaines installations minières et de traitement.

Après comptabilisation des dotations nettes aux amortissements et aux provisions,le résultat opérationnel courant ressort à 1,0 M€ en 2012, contre une perte opérationnelle courante de (1,3) M€ un an auparavant.

Conformément aux normes IFRS, compte tenu de la baisse significative et prolongée du cours de Bourse de l’action Columbus Gold Corp., le résultat opérationnel intègre la dépréciation des titres Columbus Gold mis en équivalence pour un montant de 11,5 M€, inchangé par rapport à celui enregistré au 30 juin 2012. Cet ajustement de la valeur de la participation de 29,44% détenue par Auplata au capital de Columbus Gold est purement comptable, sans impact sur la trésorerie du groupe. Le résultat opérationnel s’est ainsi établi à (9,9) M€ en 2012.

Le résultat financier s’est élevé à (0,7) M€, constitué pour l’essentiel du paiement du coupon obligataire lié à l’obligation Auplata émise le 1er mars 2010.

Après prise en compte de la quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence, soit (1,4) M€ liés à Columbus Gold, le résultat net part du groupe s’est élevé à (12,7) M€ en 2012.

2,5 M€ de trésorerie nette au 31 décembre 2012

Concomitamment à la forte progression de l’EBITDA et du résultat opérationnel courant, l’année 2012 a également été marquée par une amélioration sensible de la situation de trésorerie d’Auplata.

Au cours de l’exercice, le groupe a enregistré 3,2 M€ de flux de trésorerie générés par l’activité. Les investissements du groupe se sont élevés à 2,4 M€, portant sur du matériel d’usine, du matériel de forage et de carrière et la remise en état et modernisation des installations existantes.

En outre, l’exercice 2012 a été également marquée par l’augmentation de capital réservée de 4,5 M€ souscrite par OSEAD et NG² en juin 2012. Auplata a également procédé à des remboursements d’emprunts et dettes financières à hauteur de 0,5 M€ l’an dernier.

Sur l’ensemble de l’exercice, la trésorerie d’Auplata s’est ainsi accrue de 5,4 M€. Au 31 décembre 2012, les capitaux propres part du groupe s’élevaient à 28,3 M€. La trésorerie disponible était de 8,3 M€ et les dettes financières de 5,8 M€, constituées pour l’essentiel de l’emprunt obligataire échéance mars 2015. Fin 2012, Auplata bénéficiait ainsi d’une trésorerie nette de 2,5 M€.

Perspectives

En 2012, Auplata a mené un important travail d’ingénierie pour l’optimisation de ses usines de gravimétrie. En 2013 la mise en œuvre opérationnelle va être entreprise pour améliorer le rendement par des investissements de maintenance, de remplacement et de modernisation des équipements et des installations.

Le Groupe a également pour objectif en 2013 de renforcer ses efforts de prospection et d’exploration sur les sites en exploitation de Dieu Merci et Yaou, mais également sur les secteurs encore non exploités. Des campagnes complémentaires liées à l’exploitation de Dieu Merci et Yaou ont été entreprises. Une campagne de forages sur le site de Yaou devrait être lancée en mai 2013.

Dans le secteur de Courriège, qui jouxte le site minier de Dieu Merci, les actions engagées les années précédentes ont été poursuivies en 2012. Elles ont permis de confirmer la présence d’une zone minéralisée. Une demande de PEX (Permis d’Exploitation) est en préparation.

Sur la zone de Bon Espoir, d’une superficie de 122 km² située dans le nord-ouest de la Guyane française, la campagne d’exploration initiée en octobre 2011 s’est poursuivie jusqu’à mars 2012. 350 trous à la tarière ont été réalisés et 2 118 échantillons ont été prélevés et analysés. Une demande de renouvellement du PER (Permis Exclusif de Recherche) de Bon Espoir a été déposée le 30 juin 2011 pour une durée de cinq ans et un engagement de dépenses d’exploration de 1 250 K€. Cette demande reste, à ce jour, en cours d’instruction.

En vue d’assurer une présence sur le site de Dorlin, une filiale spécifique a été créée :

èla Compagnie Minière de Dorlin. Outre le fait d’accroître la production d’or du groupe, l’exploitation du site de Dorlin permet également de sécuriser cette zone minière à travers la présence de personnel, et ainsi éviter son exploitation illégale, mais aussi de contribuer au développement économique du tissu local.

Pour Auplata, l’amélioration de la récupération aurifère de ses actifs en Guyane passe par le développement de technologies de lixiviation qui complèteront ou remplaceront de façon innovante et respectueuse de l’environnement, les procédés gravimétriques actuellement utilisés.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS :

Production et chiffre d’affaires du 1er trimestre 2013, le 15 mai 2013 après Bourse.

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or de Guyane française. Née en juillet 2004, la société Auplata exploite deux mines d’or, Dieu Merci et Yaou. Au total, Auplata dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers, tous situés en Guyane française.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière aurifère guyanaise.

Depuis juin 2011, Auplata est également le premier actionnaire de la société canadienne d’exploration aurifère Columbus Gold cotée sur le marché TSX de la Bourse de Toronto (Canada).

Le capital social d’Auplata est composé de 21 700 388 actions cotées sur le marché NYSE Alternext à Paris (NYSE Euronext).

Action Auplata : FR0010397760 – ALAUP

Obligation Auplata 03/2015 : FR0010849968

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 12:59

TTI logot

Mnémo : MLTTI

Dernier cours : 1,27 €

Capitalisation boursière : 5,36 M €

http://www.ttinteractive.com/

Les capitaux propres au 31 décembre 2012 sont de 9,62 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,55.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé. Ainsi celui de Solutions 30 est de 4,70.

 

Résultats 2012 du Groupe TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE

Paris, le 30 avril 2013

Le Groupe TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE (TTI), éditeur et opérateur de solutions logicielles en mode SaaS, à destination du secteur du transport, publie ce jour ses résultats pour l’exercice 2012.

Résultats consolidés (normes IFRS) en K€

2012

2011

CA

8 587

10 978

Brésil

6 247

7 283

France/Caraïbes/Asie

2 339

3 695

Résultat opérationnel courant (ROC)

-888

692

ROC/CA

-10,34%

6,30%

Coûts de restructuration

-158

 

Dotations exceptionnelles aux amortissements

-3 162

 

Résultat opérationnel

-4 272

644

Résultat opérationnel/CA

-49,70%

5,90%

Résultat net part du groupe

-4 993

66

 

 

2012

2011

Capitaux propres

9 625

14 675

Disponibilités

1 992

3 543

Dette nette

529

-1 337

Gearing en % des capitaux propres

5,50%

 

 

Un chiffre d’affaires 2012 en baisse mais des évolutions contrastées par filiale

Bien qu’en retrait de 21,8% à 8,6 M€, l’évolution du chiffre d’affaires en 2012 a été contrastée entre les différentes filiales du Groupe TTI.

La filiale TTI do Brasil, a subi en 2012, à la fois l’impact de la perte programmée de son client TRIP, parti dans le courant de l’année 2011, mais aussi la baisse de 18% entre janvier et décembre 2012 du Real Brésilien par rapport à l’Euro. Pour autant, le dynamisme commercial des autres clients Brésiliens (notamment Webjet et Avianca do Brasil) en croissance de près de 12% à taux de change constant, a permis d’atténuer le repli du chiffre d’affaires de la filiale, qui s’est élevé à 6,2 M€ contre 7,2 M€ un an auparavant (soit -14%).

Le chiffre d’affaires cumulé des entités France, Caraïbes et Asie a été fortement impacté par les évènements géopolitiques liés au « printemps Arabe », et surtout par le départ programmé de certains de ses gros clients (principalement Arik Air en Afrique) durant l’année 2011, qui n’a pu être entièrement compensé en 2012 par le démarrage de nouveaux contrats. Le chiffre d’affaires cumulé de ces 2 entités recule ainsi de 37% à 2,3 M€.

Toutefois, si l’on neutralise l’impact du départ de clients, le chiffre d’affaires cumulé des entités France, Caraïbes et Asie est en hausse de près de 10%, notamment tiré par la forte croissance de TTI Asia (+35% en 2012 par rapport à 2011). Ces résultats confirment les décisions stratégiques d’investir en Asie prises dès 2010.

Le Groupe TTI dispose donc d’un business model qui lui permet de compter sur un socle de revenus récurrent pour rebondir vers l’avenir. Conformément à son modèle de croissance, les compagnies aériennes signées par le Groupe en 2011 et 2012 commencent aujourd’hui à générer des revenus qui à moyen terme permettront de compenser la perte de clients historiques.

Une réorganisation et des charges exceptionnelles ont grevé le résultat 2012

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s’établit à -888 k€, conséquence directe de la baisse du chiffre d’affaires. Le Résultat Opérationnel quant à lui s’établit à - 4,27 M€, contre 644 k€ en 2011. Ce déficit significatif s’explique par des opérations exceptionnelles menées par le Groupe en 2012.

Tout d’abord, le Groupe TTI s’est lancé, au premier semestre 2012, dans une démarche d’optimisation de son organisation pour la rendre plus flexible et mieux adaptée aux besoins des clients du Groupe. Le plan de rationalisation des coûts conduit par le Groupe s’est matérialisé par une réduction de 19% des charges de personnel en France et de 21,2% à l’échelle du Groupe (-1,4 M€) et une diminution des autres frais opérationnels.

De plus, Travel Technology Interactive S.A. a effectué un apport partiel d'actif à sa nouvelle filiale Travel Technology Interactive France S.A.S, avec effet rétroactif au 1er janvier 2012. Le Groupe TTI est désormais constitué d’une holding, Travel Technology Interactive, qui détient 4 filiales (France, Brésil, Caraïbes et Asie), chacune chargée de commercialiser les solutions du Groupe dans leur zone géographique respective. TTI France et TTI do Brasil sont également chargées des développements technologiques du Groupe.

Ces efforts de réorganisation ont généré des coûts exceptionnels en 2012 à hauteur de 158 K€.

Par ailleurs, le Groupe a initié fin 2011, puis tout au long de l’exercice 2012, un programme majeur de renouvellement de ses solutions technologiques à destination des compagnies aériennes. Dans ce cadre, le Groupe TTI a comptabilisé des dotations exceptionnelles aux amortissements de près de 3,2 M€ qui ont fortement pesé sur le Résultat Opérationnel. Ces dotations exceptionnelles sont majoritairement liées à l’accélération des amortissements des programmes informatiques (notamment Aeropack NG et aussi Reservaweb) du Groupe TTI logiquement appliquée en parallèle de la sortie en 2013 de la nouvelle plateforme baptisée Zenith®, remplaçant les logiciels Aeropack NG et ReservaWeb, et source de plus grandes synergies technologiques et opérationnelles au sein du Groupe

2013 : poursuite du plan de réduction des coûts et lancement de la nouvelle plateforme Zenith ®

En 2013, à l’instar des efforts fournis en 2012, le Groupe entend poursuivre de façon ciblée son plan de réduction des charges.

En avril 2013, TTI a officiellement lancé la commercialisation de sa nouvelle plateforme Zenith ®, conformément à son programme de développement. Cette nouvelle solution permet d’offrir une plateforme PSS unique à tous ses clients, afin de renforcer le positionnement et la compétitivité du Groupe sur un marché structurellement porteur mais fortement concurrentiel, qui a conduit au développement de compagnies hybrides, à mi-chemin entre les compagnies low cost et les compagnies traditionnelles.

C’est la solidité financière du Groupe, assise notamment sur un taux d'endettement net faible (gearing de 5,5% fin 2012), qui lui a permis de financer les orientations stratégiques décidées sur l'exercice.

OSEO a de plus participé à hauteur de 940 K€ fin 2012 au financement des nouvelles solutions innovantes développées par les équipes du Groupe TTI.

Perspectives

Malgré un exercice 2012 décevant bien que conforme aux anticipations, le Groupe TTI a tenu son plan d’acquisition de nouveaux clients avec 11 nouvelles compagnies aériennes signées sur l’exercice, tant sur ses solutions PSS que sa solution cargo, Nexlog. Ces signatures interviennent dans les principales zones commerciales ciblées par le Groupe (Amériques, Afrique, Asie) en récompense des efforts consentis pour développer de nouveaux marchés.

Le Groupe rappelle que son deuxième principal client Brésilien, Webjet, a été racheté en 2012 par GOL, 2ème compagnie aérienne du Brésil. Ce rachat, effectif à compter de début novembre 2012, a contraint Webjet à abandonner la solution Reservaweb fin 2012. L’impact sur le chiffre d’affaires se matérialisera en 2013. Toutefois, le Groupe mène actuellement des négociations avec GOL visant à compenser tout ou partie de la baisse des revenus engendrée par le rachat de Webjet.

Le Groupe est confiant dans le début de commercialisation de Zenith ® . Cette nouvelle plateforme PSS du Groupe, a été bien reçue par le monde de l’aérien. Cette solution permet au Groupe de se repositionner de façon plus large sur le marché des compagnies aériennes transportant jusqu’à 10 millions de passagers annuels. Elle offre aussi aux compagnies aériennes low costs, traditionnelles ou hybrides, la flexibilité nécessaire à la conduite de leurs opérations. De même, la nouvelle version internationale de sa solution cargo Nexlog sera lancée avant la fin de l’année. Le Groupe vise sur  l’exercice 2013 l’acquisition globale d’une dizaine de nouveaux clients.

Commentant cette publication, Grégoire Echalier, Directeur Général délégué, déclare « le Groupe TTI a connu un exercice 2012 particulièrement difficile mais les efforts et investissements entrepris permettent aujourd’hui d’envisager l’avenir sereinement. 2013 sera encore une année charnière au cours de laquelle nous entendons maximiser le lancement commercial de notre nouvelle plateforme Zenith ® pour répondre aux attentes du marché. Le Groupe continuera sa mue en 2013 avec le lancement d’ici la fin de l’année de sa nouvelle version Nexlog, pour le marché cargo. Avec ses deux nouvelles solutions innovantes, Zenith ® et Nexlog, le Groupe entend renouer avec la rentabilité en 2014. »

Prochains rendez-vous

Réunion SFAF : le 11 juin 2013 à 14h30

Chiffre d’affaires et activités du 1er semestre : le 31 octobre 2013

A propos du Groupe TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE (TTI)

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE est un éditeur et opérateur, en mode SaaS, de solutions logicielles à destination du secteur du transport. TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE commercialise principalement ZENITH®, sa nouvelle solution technologique de gestion d’inventaire et de réservation à destination des compagnies aériennes régionales, ainsi que NEXLOG, sa solution technologique à destination des compagnies cargo.

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE est le partenaire mondial de AMADEUS sur ce segment de compagnies aériennes.

Depuis août 2006, TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE dispose de la reconnaissance mondiale de l’organisme de régulation IATA pour sa compatibilité avec la norme du « billet électronique IATA ». TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE dispose de clients basés aujourd’hui en Europe, aux Amériques, en Asie/Pacifique et en Afrique.

La société est cotée sur le NYSE ALTERNEXT à Paris depuis le 18 avril 2011. Elle est labellisée Entreprise Innovante par OSEO.

Repost 0
Published by Bernard - dans TTI
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 18:39

Solutions 30 logo

Mnémo : ALS30

Dernier cours : 24,10 €

Capitalisation boursière : 59,91 M €

http://www.solutions30.com/

Introduction à 2,425 € (ajusté : distributions gratuites d’action 1 pour 1 en juin 2009 et 2010) le 15 déc 2005

Les capitaux propres au 31 décembre 2012 sont de 12,67 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 4,70.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé. Ainsi celui de Rémy Cointreau est de 4,68.

Il est certain que la publication, du prix de rachat, avant l’AG du 15 mai 2013 évitera toute spéculation de la part de ceux qui, en votant contre le transfert, auraient été tentés de miser sur un prix supérieur au cours de bourse.

 

 Communiqué de presse du 30 avril 2013

Projet de transfert du siège social : communication du rapport de l’expert indépendant  et fixation des termes de l’offre de rachat en cas de demande de rachat par les actionnaires souhaitant voter contre le projet de transfert du siège social  au Grand Duché du Luxembourg

L’assemblée générale ordinaire et extraordinaire de SOLUTIONS 30 SE se réunira le 15 mai 2013 afin de se prononcer notamment sur un projet de transfert de son siège social au Grand-Duché du Luxembourg.

Conformément aux termes du projet de traité de transfert du siège social, SOLUTIONS 30 SE a procédé, le 5 avril 2013, à la nomination de la société Penthièvre Finance en qualité d’expert indépendant chargé d’évaluer l’action SOLUTIONS 30, conformément à l’article L.433-4 II du Code Monétaire et Financier qui prévoit l’application de la méthode multicritères.

Le rapport de Penthièvre Finance, disponible en intégralité sur le site internet de SOLUTIONS 30 SE, fait apparaître une valorisation de l’action comprise entre 19,18 € et 24,10 € en faisant application de la méthode multicritères. Pour arriver à ses conclusions, le rapport de Penthièvre Finance précise que « les récentes acquisitions devraient peser sur la marge opérationnelle de l’année 2013 qui devrait se situer à un niveau proche de celle constatée au second semestre 2012 ».

Sur la base de ce rapport, le Directoire du 29 avril 2013 a décidé, à l’unanimité, d’arrêter à la somme de 21,64 € le prix de rachat qui sera offert aux actionnaires ayant voté contre le projet de transfert du siège social et demandant le rachat de leurs actions.

Ce prix de rachat de 21,64 € correspond à la moyenne arithmétique de la fourchette de valeur susvisée. En outre, ce montant est proche de la valeur moyenne des transactions récentes sur le capital.

Le Directoire estime que le prix de 21,64 € est cohérent au regard :

- de la fourchette de valorisation arrêtée par l’expert indépendant,

- du service de liquidité que la Société propose à un prix garanti dans le cadre de l’obligation légale de rachat liée au transfert du siège social de la Société.

Par ailleurs, la Société envisage de recéder dans le marché tout ou partie des titres acquis dans le cadre de ce rachat. Dans cette hypothèse, elle prendra le temps nécessaire pour reclasser les actions rachetées sous forme de bloc afin de ne pas influer sur l’évolution du cours.

Le Directoire souhaite préciser que, compte tenu de la durée de la procédure de rachat d’actions, si, pendant la période d’opposition d’un mois visée ci-dessous, le cours de bourse de la Société venait à subir :

- une baisse du cours moyen pondéré de l’action SOLUTIONS 30, calculée sur une période glissante de 20 jours de bourse excédant 15% du cours de l’action SOLUTIONS 30 au 29 avril 2013, confirmée par une baisse similaire de l’indice « Small Caps » QS0010989133 MS 190 (calculée sur une période glissante de 20 jours à compter du 29 avril 2013) ;

- une hausse du cours moyen pondéré de l’action SOLUTIONS 30, calculée sur une période glissante de 20 jours de bourse excédant 15% du cours de l’action SOLUTIONS 30 au 29 avril 2013, confirmée par une hausse similaire de l’indice « Small Caps » QS0010989133 MS 190 (calculée sur une période glissante de 20 jours à compter du 29 avril 2013) ;

alors le prix de 21,64 € visé ci-dessus deviendra caduc et le Directoire demandera à Penthièvre Finance une nouvelle évaluation de l’action SOLUTIONS 30 tenant compte des nouvelles conditions du marché.

Pour rappel, conformément aux dispositions des articles L.229-2 alinéa 3 et R.229-3 du Code de commerce, les actionnaires de la Société qui auront voté, lors de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire convoquée pour le 15 mai 2013, contre le projet de transfert, pourront former opposition au projet de transfert (les actionnaires s’étant abstenus ou ayant émis un vote positif lors de cette assemblée ne pourront pas bénéficier de la procédure d’opposition ci-dessous décrite).

En cas d’opposition, les actionnaires peuvent obtenir le rachat de leurs actions. L’opposition et la demande de rachat doivent, pour être recevables, être formées dans un délai d’un mois à compter de la dernière en date des publications prescrites par l’article R.229-5 du Code de commerce et être adressées par lettre recommandée avec demande d’avis de réception.

La Société adressera alors à l’actionnaire demandeur une offre de rachat de ses titres par lettre recommandée avec demande d’avis de réception dans les 15 jours suivant la réception de la demande de rachat. L’offre de rachat comprendra :

- le prix offert par action, lequel sera déterminé conformément aux dispositions de l’article L.433-4 du Code Monétaire et Financier (méthode multicritères), étant précisé qu’en cas de nouvelle évaluation de la société Penthièvre Finance conformément à ce qui est indiqué ci-dessus, les actionnaires seront informés, selon les mêmes formes, du nouveau prix proposé,

- le mode de paiement proposé,

- le délai pendant lequel l’offre est maintenue, qui ne sera pas inférieur à 20 jours,

- le lieu où elle peut être acceptée.

Il est enfin précisé qu’en cas d’opposition au projet de transfert et/ou de demande de rachat d’actions par les actionnaires minoritaires, il est d’ores et déjà prévu que dans un souci de préserver la capacité financière de la Société, le Directoire examinera, à l’issue de la période d’opposition d’un mois visée ci-dessus, le coût total pour la Société que représentera ces demandes et se réserve le droit, si ce coût est supérieur à un seuil qu’il fixera, de décider d’arrêter les opérations de transfert. En conséquence, en cas d’opposition d’un actionnaire, l’offre de rachat qui lui sera communiquée sera établie sous condition suspensive de la décision définitive du directoire quant aux opérations de transfert.

Les actionnaires ont accès, sur le site Internet de la société SOLUTIONS 30 (http://www.solutions30.com) aux documents suivants : le projet de transfert, l’avis de projet de transfert, le rapport du directoire présenté à l’assemblée générale du 15 mai 2013 ainsi que le texte des résolutions.

Prochains rendez-vous :

15 mai 2013 : Assemblée générale des actionnaires

A propos de Solutions 30

Le groupe Solutions 30 (ex PC30) est le leader européen des solutions pour les Nouvelles Technologies. Sa mission est de rendre accessibles à tous, particuliers et entreprises, les mutations technologiques qui transforment notre vie quotidienne: hier l’informatique et Internet, aujourd’hui le numérique, demain les technologies qui rendront le monde toujours plus interconnecté en temps réel. Fort de plus de 4 millions d’interventions réalisées depuis sa création et organisé autour d’un réseau de techniciens de proximité, Solutions 30 couvre actuellement la totalité du territoire en France, Italie, Espagne, Pays-Bas, Belgique et Allemagne.

Solutions 30 est une société cotée sur Alternext- ISIN FR0010263335 – code ALS30. 

Repost 0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 18:25

RISC logo

Mnémo : RSC

Dernier cours : 5,04 € (suspendu)

Capitalisation boursière : 5,44 M €

http://www.risc-group.com/risc-group-corporate/

http://www.navaho.fr/site/index.htm

 

Point sur la publication des comptes annuels 2011-2012

Boulogne-Billancourt, le 30 avril 2013

Comme annoncé dans le communiqué du 19 février 2013, la société Risc Group travaille à la finalisation des accords sur la restructuration des dettes du groupe. Dans ce contexte, la société n’est pas en mesure de publier ses résultats annuels de l’exercice 2011-2012 le 30 avril comme initialement prévu.

La société va solliciter à nouveau le Tribunal de commerce afin d’obtenir un délai supplémentaire pour la tenue de son Assemblée Générale et la publication de ses comptes de l’exercice clos le 30 juin 2012.

Le groupe informera le marché au fur et à mesure de l’avancée de ces négociations. La cotation de l’action reste suspendue dans l’attente de la finalisation des discussions en cours.

A propos de Risc Group

Risc Group, acteur majeur européen des services informatiques externalisés, propose aux entreprises des solutions de réseaux, de communication, d’hébergement/infogérance, de sauvegarde en ligne et de confiance numérique en mode SaaS.

Risc Group est organisé autour de deux pôles :

Risc Group InBox : le pôle TPE & PME dédié aux sociétés en France et à l’international disposant de 5 à 100 postes informatiques.

Risc Group IT Solutions : le pôle Moyennes & Grandes Entreprises en France dédié aux sociétés disposant de plus de 100 postes informatiques.

Coté sur Euronext Paris, Risc Group est une société anonyme au capital de 21.580.900 € qui a réalisé un chiffre d’affaires de 40,9 M€ sur son dernier exercice fiscal de 12 mois clos le 30 juin 2012.

Code Isin : FR0010542647 | Code MNEMO : RSC

Repost 0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 15:19

Solutions 30 logo

Mnémo : ALS30

Dernier cours : 24 €

Capitalisation boursière : 59,66 M €

http://www.solutions30.com/

Introduction à 2,425 € (ajusté : distributions gratuites d’action 1 pour 1 en juin 2009 et 2010) le 15 déc 2005

Les capitaux propres au 31 décembre 2012 sont de 12,67 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 4,70.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé. Ainsi celui de Rémy Cointreau est de 4,68.

 

1er trimestre 2013

Quasi-stabilité du chiffre d’affaires

Forte croissance de la rentabilité d’exploitation

Confirmation des bonnes perspectives

 Communiqué de presse du 19 avril 2013

Le chiffre d’affaires consolidé, non audité, du Groupe SOLUTIONS 30 pour le 1er trimestre 2013 s’est établi à 19,6 M€, à comparer à 20,2 M€ au 1er trimestre 2012. Rappelons que le 1er trimestre 2013 a été marqué en France par des intempéries particulièrement fortes et prolongées.

Le résultat courant avant impôt du trimestre est en forte hausse par rapport à celui du 1er trimestre 2012. Cette progression de la rentabilité d’exploitation reflète la forte capacité d’intégration par le Groupe des acquisitions qu’il réalise.

Comme annoncé lors de la publication des résultats annuels 2012, cette progression de la rentabilité se poursuivra sur l’ensemble de l’exercice, pour lequel le Groupe prévoit un horizon de chiffre d’affaires de 100 M€.

Prochains rendez-vous :

Mercredi 15 mai 2013 : Assemblée générale mixte des actionnaires

Semaine du 15 juillet 2013 : Chiffre d’affaires du 1er semestre 2013

A propos de Solutions 30

Le groupe Solutions 30 (ex PC30) est le leader européen des solutions pour les Nouvelles Technologies. Sa mission est de rendre accessibles à tous, particuliers et entreprises, les mutations technologiques qui transforment notre vie quotidienne: hier l’informatique et Internet, aujourd’hui le numérique, demain les technologies qui rendront le monde toujours plus interconnecté en temps réel. Fort de plus de 4 millions d’interventions réalisées depuis sa création et organisé autour d’un réseau de techniciens de proximité, Solutions 30 couvre actuellement la totalité du territoire en France, Italie, Espagne, Pays-Bas, Belgique et Allemagne.

Solutions 30 est une société cotée sur Alternext- ISIN FR0010263335 – code ALS30. 

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 18:19

GAUSSIN logo

Mnémo : ALGAU

Dernier cours : 1,73 €

Capitalisation boursière : 16,29  M €

http://www.gaussin.com/

 

 Héricourt, le 26 avril 2013

Informations complémentaires à la suite de l’intervention du Président de la Société dans l’émission « la Bourse et la Vie » du 18 avril 2013

GAUSSIN Manugistique (ALGAU - FR0010342329) précise par le présent communiqué les déclarations faites par le Président de la Société lors d’un entretien dans l’émission « la Bourse et la Vie » le 18 avril 2013.

Le Président de la Société a déclaré : «Le carnet de commandes à près de 17 M€ traduit la phase d’entrée en commercialisation. Nous pensons d’ailleurs être positif en résultat sur cette année 2013 et toute l’équipe GAUSSIN va dans ce sens. Avec 17 M€ de chiffre d’affaires, on peut espérer faire des résultats ; on change de format, le poids des aléas des dépenses liées au développement et au prototypage étant dernière nous maintenant».

La Société précise que ces propos n’avaient pas vocation à exprimer des prévisions ni de chiffre d’affaires ni de résultat pour l’exercice 2013 mais traduisaient la mobilisation des équipes du Groupe et l’espoir d’atteindre des résultats positifs à partir d’un carnet de commandes de près de 17 M€ (cf. communiqué de presse du 13 mars 2013).

En termes d’activité commerciale, il a été précisé lors de l’entretien précité qu’au-delà des intentions de clients sous forme de Memorandum of Understanding (MOU) portant sur un total de 375 ATT, comme présenté dans le communiqué de presse du 13 mars 2013, une signature d’un MOU portant sur 50 ATT - version full electric - pourrait intervenir prochainement avec le client APM Tangier.

Enfin, concernant les devis en cours, il a été mentionné lors de l’entretien précité un appel d’offre du sultanat d’Omanpour lequel GAUSSIN a été retenu en liste restreinte pour 80 ATT ainsi qu’une demande d’un opérateur turc portant sur 100 ATT.

En juin 2013, la société présentera le Power Pack – full electric – au salon TOC Container Supply Chain Europe de Rotterdam.

A propos de GAUSSIN

GAUSSIN MANUGISTIQUE® est spécialisée dans l’audit des process de manutention et la réalisation de systèmes sur roues pour la mise en place et le transport de charges lourdes, volumineuses ou délicates. Avec plus de 50 000 véhicules de manutention à travers le monde, GAUSSIN Manugistique bénéficie d'une forte notoriété sur quatre marchés en pleine expansion : l'Energie, le Transport, l’Environnement et les Matières Premières.

GAUSSIN MANUGISTIQUE® est coté sur NYSE Alternext depuis le 16 juin 2010. Les actions GAUSSIN sont cotées, depuis le 20 juillet 2012, sur le groupe de cotation E2 (Offre au public), depuis l’obtention du Visa AMF n°12-360 en date du 17/07/12 sur le Prospectus, disponible sans frais sur www.gaussin.com.

Repost 0
Published by Bernard - dans GAUSSIN
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 18:33

Antevenio logo

Dernier cours : 3,91 €

Mnémo : ALANT

Capitalisation boursière : 16,45 M €

http://www.antevenio.com/fr-p/

Clairement l’année 2012 n’est pas à marquer d’une pierre blanche, c’est celle des restructurations et des adaptations face à la crise du secteur.

Mais l’essentiel a été préservé, le bilan de la société est bon.

Et la société est en cash net de plus de 4 M€.

Résultats annuels 2012

Résultat net positif à 0,3 M€ dans une année de restructuration

Chiffre d’affaires en hausse de 5%, dépassant le seuil des 25 M€

Résultat bénéficiaire malgré la restructuration et la contribution négative de Clash Media

Trésorerie nette toujours élevée à 4,4 M€

Position concurrentielle renforcée dans un marché de l’e-publicité en moins forte croissance.

Madrid, le 24 avril 2013,

Le Groupe Antevenio (ISIN ES0109429037) leader espagnol de la publicité et du marketing interactif, publie un résultat net consolidé part du Groupe de 0,3 M€ pour l’année 2012, à comparer à 1,3 M€ l’année précédente. Dans un contexte de moindre croissance du marché de l’e-publicité, en particulier en Espagne, ces résultats reflètent à la fois le poids des restructurations opérées au 1er semestre, et la contribution temporairement négative de l’acquisition de Clash Media réalisée dans la deuxième partie de l’année. Avec une structure de coûts allégée et une activité mieux répartie géographiquement et sectoriellement, le Groupe aborde l’année 2013 avec confiance.

Consolidés audités en M €

2012

2011

variation 2012/2011

Chiffre d'affaires total

25,4 

24,2 

5,00%

Chiffre d’affaires (1)

24,2 

23,0 

5,20%

Marge brute

12,2 

12,6 

 

Marge brute / CA net

50,40%

54,80%

 

Total charges d'exploitation

24,1 

22,1 

9,00%

Résultat d’exploitation

0,5 

2,0 

-75,00%

en % du CA net

2,10%

8,80%

 

Résultat courant avant impôts

0,4 

2,0 

-80,00%

Impôt sur les sociétés

0,2 

0,9 

 

Résultat net consolidé

0,2 

1,1 

82,00%

Marge nette

0,80%

4,90%

 

Résultat net part du groupe

0,3 

1,3 

-77,00%

(1) Chiffre d’affaires net des remises sur les ventes publicitaires

Une activité plus internationale, tirée par les portails

L’activité de l’année 2012 a été marquée par :

èune stabilité du chiffre d’affaires Emailing (12,5% du CA à 3,4M€) lié à la révision à la baisse des budgets des annonceurs ;

èun maintien du chiffre d’affaires Régie (28,9% du CA à 7,9 M€), activité fortement touchée sur son marché traditionnel par la crise de l’économie espagnole, mais compensée par la vente d’espace publicitaire sur les réseaux sociaux lancée en 2012. Les marges sur cette nouvelle activité sont toutefois plus faibles ;

èun recul marqué du chiffre d’affaires Performance (19,8% du CA à 5,4 M€), qui s’explique à la fois par le caractère essentiellement domestique de cette activité ainsi que par une migration progressive des activités Performance vers les Portails ;

èun succès continu des activités Portail (38,8% du CA à 10,6 M€), en hausse de 16,5% et de plus en plus internationales.

La part sur le chiffre d’affaires 2012 de Clash Media (désormais rebaptisée Antevenio Publicité), consolidée depuis le 1er août, est d’environ 0,5 M€.

Une restructuration nécessaire, qui pèse sur les résultats

Le résultat d’exploitation du Groupe s’établit à 0,5 M€ en 2012, contre 2,0 M€ l’année précédente. Cette baisse du résultat s’explique par 4 principaux facteurs :

èla diminution de la marge brute sur l’activité de Régie du fait d’une part croissante de la publicité sur Facebook, moins margée,

èet sur l’activité de portail à l’international (Turquie, Pologne et Brésil) dont les charges directes sont plus élevées sur l’année de lancement ;

èla restructuration opérée en Espagne au 1er semestre ;

èune augmentation de 0,6 M€ des provisions pour créances douteuses;

èla contribution négative de 0,3 M€ d’Antevenio Publicité France, déficitaire avant l’acquisition au 1er août 2012.

Après prise en compte d’écart de change négatifs, le résultat avant impôts s’établit à 0,4 M€ et le résultat net à 0,2 M€.

Le résultat net part du groupe est légèrement supérieur et s’établit à 0,3 M€.

La structure financière de la société reste solide. Antevenio n’a aucune dette financière et dispose d’une trésorerie nette de 4,4 M€.

Perspectives 2013

Du fait du ralentissement économique, et d’une plus grande maturité, les perspectives de croissance des marchés de la publicité et du marketing en ligne sont moins importantes qu’auparavant. Antevenio s’est préparé à ce nouvel environnement de marché en investissant dans des segments porteurs comme les portails, en étendant la part de son activité à l’international et en prenant une position de leader sur ses marchés. Avec une structure de charge optimisée, une trésorerie solide et un portefeuille produit renouvelé et diversifié, le Groupe s’est donné les moyens de poursuivre sa croissance et rétablir sa rentabilité dans un environnement en constante évolution.

A propos d’Antevenio

Créé en 1997, Antevenio est le leader espagnol de la publicité et du marketing interactif. Il offre une large gamme de services à travers quatre activités complémentaires: Emailing, Régie publicitaire interactive, Performance. Portails. Ses équipes apportent aux marques et aux e-commerçants des réponses innovantes et adaptées aux problématiques de notoriété, de conquête et de fidélisation sur internet.

Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 25,4 millions d’euros en 2012.

Antevenio est coté sur Alternext d’Euronext Paris depuis le 15 février 2007 (ISIN ESO109429037)

Repost 0
Published by Bernard - dans ANTEVENIO
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 18:09

Dietswell logo 1

Mnémo : ALDIE

Cours : 1,82 €

Capitalisation boursière : 9,65 M €

http://www.dietswell.com/

Les capitaux propres au 31 décembre 2012 s’élevaient à 19,3 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,5. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Rémy Cointreau et de Solutions 30 sont respectivement de 4,68 et de 4,74. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Le CA est prévu à 21 M € en 2013 et 30 M € en 2014.

Le RN est prévu à 1,2 M € en 2013 et 2,1 M € en 2014.

 

Entretien avec Pierre Laborie, PDG de Dietswell

Nous serons vigilants à la stabilité de notre actionnariat qui est indispensable à la poursuite de notre redressement

Boursier.com : A l'issue de l'exercice 2012, êtes-vous en phase avec votre plan 2014?

P.L. : Nous avons réalisé en 2012 ce que nous ambitionnons, avec un résultat net positif, un bon niveau de Trésorerie, un désendettement qui s'est poursuivi et des frais généraux qui ont atteint le niveau prévu...

Boursier.com : Vous aviez annoncé un objectif, à fin 2014, de 30 ME de chiffre d'affaires. Le confirmez-vous ?

P.L. : Les objectifs 2014 sont confirmés ! Je les rappelle : 30 ME uniquement grâce à la croissance organique. Le résultat net devrait atteindre 2,1 millions. Le désendettement sera aussi poursuivi.

Boursier.com : Quid de l'étape de passage 2013 ?

P.L. : Pour ce qui est de l'activité, 2013 sera une année de confirmation, dans la continuité de 2012. Nous visons une croissance rentable sur tous les métiers et Dietswell Contracting devrait accélérer son redressement. Concernant le désendettement, la dette, de 1,6 ME fin 2011 devrait atteindre 0,70 ME fin 2013, après 1 ME fin 2012...

Boursier.com : Vous expliquiez en décembre dernier ne pas viser d'acquisitions dans le cadre de ce plan. Est-ce toujours le cas?

P.L. : Nous ne l'excluons plus... En l'occurrence, si l'opportunité se présente, nous étudierons la possibilité de réaliser une petite opération de croissance externe nous permettant d'intégrer une société de services, avec des compétences et un personnel qualifié pouvant immédiatement être opérationnels sur nos métiers. Nous constatons qu'il est long de former du personnel qualifié. Une telle acquisition nous permettrait de gagner du temps.

Boursier.com : Vous comptiez initier une politique de dividende dès cette année...

P.L. : Cela ne sera finalement pas le cas ! C'est en effet exclu dans la mesure où nous avons un déficit reportable. Nous ne sommes pas en mesure de verser de dividende à cause de cela ni cette année, ni l'an prochain...

Boursier.com : Votre titre, sur Alternext, présente un intérêt limité étant donné la faiblesse des échanges...

P.L. : Nous en sommes conscients et nous comptons mettre en place un contrat de liquidité pour accompagner plus efficacement la cotation du titre. Nous menons aussi des réflexions sur la structure de l'actionnariat.

Boursier.com : C'est-à-dire ?

P.L. : Truffle est notre actionnaire de référence et nous sommes très attachés à eux. Ils nous ont soutenus durant une période difficile. Or, un des fonds de Truffle devrait sortir du capital prochainement. Cela ne représente que quelques pourcentages du capital, mais nous serons vigilants à la stabilité de notre actionnariat qui est indispensable à la poursuite de notre redressement.

Propos recueillis par Arnaud Bivès

Repost 0
Published by Bernard - dans DIETSWELL
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 15:11

Solutions 30 logo

Mnémo : ALS30

Dernier cours : 24,20 €

Capitalisation boursière : 60,16 M €

http://www.solutions30.com/

Introduction à 2,425 € (ajusté : distributions gratuites d’action 1 pour 1 en juin 2009 et 2010) le 15 déc 2005

Les capitaux propres au 31 décembre 2012 sont de 12,67 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 4,74.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé. Ainsi celui de Rémy Cointreau est de 4,68.

Sur 293 571 entreprises créées en 2003, 48 388 sont encore en activité en 2013, soit 16% !
http://www.chefdentreprise.com/Breves/L-entreprise-Babilou-laureate-du-Trophee-de-la-Decennie-2013-52610.htm

 

 Communiqué de presse du 24 avril

SOLUTIONS 30 distingué au Trophée de la Décennie

SOLUTIONS 30, leader européen des solutions pour les Nouvelles Technologies, fait parti des trois premières sociétés distinguées hier à l’occasion du Trophée de la Décennie 2013 décerné par Bain & Company et CroissancePlus.

Crée par Bain & Company, un des leaders mondiaux du conseil en stratégie, le Trophée de la Décennie distingue la meilleure entreprise en France âgée de dix ans parmi toutes celles créées la même année. Ce prix tire son originalité du fait qu’il n’y a ni candidature, ni parrainage mais évalue toutes les entreprises créées il y a dix ans.

Celles-ci sont présélectionnées en fonction de la croissance de leur chiffre d’affaires et de leurs effectifs depuis leur création ainsi que de leurs résultats financiers. Elles sont ensuite soumises à un jury composé de personnalités du monde économique (grands patrons d’entreprises et entrepreneurs en très forte croissance) et des médias.

Parmi les 294 000 entreprises créées en 2003 en France, le Groupe SOLUTIONS 30 a été récompensé pour avoir inventé un business model unique sur le marché européen lui permettant d’atteindre un chiffre d’affaires de 77 M€ en 2012 et de viser un chiffre d’affaires de 100 M€ en 2013 après 10 ans de croissance rentable et continue.

Sur la période 2006-2012 notamment, SOLUTIONS 30 a connu une croissance annuelle moyenne de 38% de son activité et de 32% de ses effectifs devenant le leader européen des services numériques sur site.

M. Jean-Marc Le Roux, directeur général de Bain & Company co-organisateur du Trophée de la Décennie, déclare : « Nous avons souhaité récompenser la vision stratégique du groupe Solutions 30 qui a su anticiper et répondre aux besoins croissants d'accompagnement dans l'utilisation des nouvelles technologies. Gianbeppi Fortis a su diversifier son offre tout en pérennisant ses succès via l’expansion à l’international ».

Gianbeppi Fortis, Président fondateur de SOLUTIONS 30, indique : « Nous sommes très fiers de recevoir ce prix qui récompense le travail de nos équipes et les performances de SOLUTIONS 30 au cours des 10 dernières années. C’est une véritable reconnaissance pour notre Groupe et cela nous encourage à poursuivre notre stratégie de développement. Nous allons continuer sur cette voie en renforçant encore notre présence en Europe par la duplication du modèle mis en place avec succès en France ».

Prochains rendez-vous :

15 mai 2013 : Assemblée générale des actionnaires

A propos de Solutions 30

Le groupe Solutions 30 (ex PC30) est le leader européen des solutions pour les Nouvelles Technologies. Sa mission est de rendre accessibles à tous, particuliers et entreprises, les mutations technologiques qui transforment notre vie quotidienne: hier l’informatique et Internet, aujourd’hui le numérique, demain les technologies qui rendront le monde toujours plus interconnecté en temps réel. Fort de plus de 4 millions d’interventions réalisées depuis sa création et organisé autour d’un réseau de techniciens de proximité, Solutions 30 couvre actuellement la totalité du territoire en France, Italie, Espagne, Pays-Bas, Belgique et Allemagne.

Solutions 30 est une société cotée sur Alternext- ISIN FR0010263335 – code ALS30. 

Repost 0

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche