Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 10:51

Mnémo : MLV4S

Dernier cours : 1,50 €

Capitalisation boursière : 2,72 M €

Introduction le 23 septembre 2010 au prix de 7,20 €

http://www.lv4s.be/

Les capitaux propres au 30 septembre 2014 étaient de 11,20 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,24. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

en M €

2008 / 2009

2009 / 2010

2010 / 2011

2011 / 2012

2012 / 2013

2013 / 2014

2014 / 2015

2015 / 2016

Capitaux propres

3,57

9,67

10,22

19,41

17,84

13,8

11,06

11,2

CA

4,93

4,3

5,1

7,64

8,36

4,91

4,04

4,11

RN

0,3

0,43

0,47

0,75

1,75

0,98

0,29

0,17

 

L’exercice se termine au 30 septembre.

La société Les Vérandas 4 Saisons (LV4S), coté sur le Marché Libre depuis septembre 2010, communique très peu ..... malheureusement !!

Le CA 2015 / 2016 progresse de 0,07 M € à 4,11 M €. L'activité centrale de LV4S a très bien fonctionné et ce malgré de très mauvaises conditions climatiques durant l'hiver 2015 / 2016.

Le résultat d'exploitation s'élève à 48 851 € contre 31 299 €.

La charge opérationnelle s'est élevée à 2,64 M € contre 2,60 M €.

Les charges financières se sont élevées à 184 K € contre 209 K €

Résultat : 170 022 € à reporter. Le bénéfice reporté se monte ainsi à 4,55 M € (2,51 € par action !!)

Les dettes se montent à 1,52 M € contre 2,52 M €

La baisse du résultat s'explique par une baisse importante des produits exceptionnels.

Le nombre de salariés est de 28 à temps plein + 2 à temps partiel à la clôture de l'exercice.

LV4S possède :

- 24,67 % du capital de GE4S

- 12,13 % du capital de GM

Il y a 1 817 030 actions.

22% du capital se trouve "en bourse" principalement chez des actionnaires ayant participé à des AK par l'intermédiaire d'Arkéon.

Le conseil d'administration était confiant car au 30 septembre 2016, le carnet de commandes était rempli. L'équipe commerciale sera renforcée.

Cette société familiale n'a certainement aucun intérêt, en l'absence de nouvelle AK, à ce que le cours de bourse soit haut.

J'encourage tous les actionnaires individuels à téléphoner à la société pour demander des nouvelles et la publication de communiqués.

Rien d'enthousiasmant sur cette société mais rien de catastrophique non plus.

En tout cas le cours de bourse me semble bradé.

Mais il faudrait que les petits actionnaires s'intéressent un peu plus à leurs avoirs !

Repost 0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 18:15

Dernier cours : 15,80 €

Capitalisation boursière : 322,96 M €

http://www.solutions30.com/

Introduction à 0,30 le 15 déc 2005 (ajusté : distributions gratuites d’action 1 pour 1 en juin 2009, 2010, 2013, 2015 et 2016)

Les capitaux propres au 30 juin 2016 sont de 31,1 M €. Le « price to book »(ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 10,38.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Le CA 2016 est au dessus du consensus de celui des analystes : 191,7 M € contre 189,4 M € prévu par Genesta par exemple.

Dans le CA du T4, il y a sans doute 1 M € provenant de la dernière acquisition en Allemagne (ABM Communication GmbH)

2015

2016

T1

T2

T3

T4

T1

T2

T3

T4

29,5 

30,8 

30,8 

34,0 

36,0 

50,3 

48,4 

57,0 

Si l'on regarde le tableau ci-dessus, on voit que c'est à partir du T4 2016 que le CA a décollé (FO et Linky).

Pas étonnant que le cours de bourse soit à +16% depuis le 1er janvier 2017 et x52 en 11 ans ! Tout cela sans énorme volatilité.

Pour Sphene Capital, la société de bourse qui suit ALS30 en Allemagne, l'objectif ( 25/01/2017) de cours est de 20,60 € contre 17,10 € le 17/01/2017.

Genesta reste avec un objectif de 16 €.

Curieusement, en France, la société ne fait jamais les gros titres des médias financiers. Juste quelques lignes lors de la publication d'un communiqué et quelques mots d'un gérant de Fonds à BFM. Mais jamais d'étude sur le fond !

Pourtant le titre est très liquide : autour d'1 M € / jour. Je crois que c'est le titre le plus liquide d'Alternext.

Genesta prévoit un RN de 10,1 M € en 2016 contre 6,1 M € en 2015 (+65,5 %). Le taux de marge devrait encore augmenté lors des années à venir !

Attendons le 26 avril2017 20h.

 

Croissance de +53,1% du chiffre d’affaires 2016

Croissance de +67,6% au 4ème trimestre 2016

Poursuite d’une dynamique de croissance à deux chiffres rentable en 2017

COMMUNIQUE DE PRESSE 23 JANVIER 2017 – 20H

SOLUTIONS 30, leader européen des Solutions pour les Nouvelles Technologies, publie ce jour son chiffre d’affaires non audité pour le 4ème trimestre et l’ensemble de l’exercice 2016.

en millions €

4ème trimestre

12 mois

Chiffres non audités

2016

2015

var. %

2016

2015

var. %

 

 

 

 

 

 

 

Total

57,0 

34,0 

67,6%

191,7 

125,2 

53,1%

dont France

37,1 

23,6 

63,1%

133,4 

88,5 

50,7%

dont International

18,5 

10,4 

77,9%

58,3 

36,7 

58,9%

 

Une croissance portée par la mise en production des contrats Fibre & Compteurs Intelligents

 Au 4ème trimestre 2016, SOLUTIONS 30 a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 57,0 M€, en progression de 67,6% par rapport à la même période de 2015. Pour l’ensemble de l’exercice 2016, SOLUTIONS 30 enregistre un chiffre d’affaires de 191,7 M€ en hausse de 53,1%, dont environ 2/3 en organique.

En France, la croissance du chiffre d’affaires s’appuie la mise en production des contrats signés en 2015 pour le déploiement des infrastructures internet haut-débit et pour l’installation des compteurs intelligents Linky. Ces contrats conclus pour des durées de 5 ans atteindront leur rythme de croisière en 2017.

A l’international, où le Groupe réalise au 4e trimestre 32,5% de son activité, (le chiffre d’affaires annuel progresse de 58,9% grâce à l’intégration des sociétés espagnoles, Rexion (novembre 2015) et Autronic (mars 2016), de la société belge JFS (mai 2016) et de la société Allemande ABM (novembre 2016).

Une activité commerciale soutenue

En France, SOLUTIONS 30 a remporté un premier contrat pour le déploiement de 6% d’une première tranche de 5,2 millions de compteurs gaz. A l’international, les récentes acquisitions permettent à SOLUTIONS 30 d’atteindre la taille critique sur l’ensemble de ses marchés. Le Groupe bénéficie désormais de solides plateformes de développement comme en témoignent ses récents succès :

- En Belgique, Proximus (ex-Belgacom) a annoncé un investissement de 3 milliards d'euros sur 10 ans en vue d'accélérer le déploiement de la fibre optique. JFS fait partie des entreprises retenues par l’opérateur pour collaborer à ce projet, illustrant la pertinence de la stratégie de croissance externe de SOLUTIONS 30.

- En Italie, dans le cadre d’un appel d’offre portant sur une tranche de 1,8 millions de compteurs, Italgas (ex-ENI) a retenu SOLUTIONS 30 pour déployer 16% de ces compteurs à compter du mois de mars prochain.

2017 : poursuite de la stratégie de croissance à deux chiffres rentable

En 2016, SOLUTIONS 30 a franchi une nouvelle étape majeure dans son développement et a conforté son leadership européen.

En 2017, SOLUTIONS 30 poursuivra sa stratégie de croissance rentable et anticipe une nouvelle progression à deux chiffres de son activité.

Calendrier de communication financière 2017

- 26 avril 2017 Résultats annuels 2016 et chiffre d’affaires du 1er trimestre 2017

- 25 juillet 2017 Chiffre d’affaires du 2ème trimestre 2017

- 26 septembre 2017 Résultats semestriels 2017

- 8 novembre 2017 Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2017

- 23 janvier 2018 Chiffre d’affaires 2017

Ce calendrier donné à titre indicatif, il est susceptible d'être modifié si nécessaire. Les publications auront lieu après la clôture des marchés Alternext et XETRA, soit à 20h.

Repost 0
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 19:07

Mnémo : MLGES

Dernier cours : 1,60 €

Capitalisation boursière : 1,64 M €

Introduction le 4 septembre 2009 au prix de 16,28 €

http://www.greenenergy4seasons.be/

Les capitaux propres au 31 janvier 2016 sont de 13,34 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,12.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

En dépit d'un marché devenu compliqué en Belgique et d'une baisse importante du CA, GE4S a su préserver les fondamentaux de son bilan, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

en M €

2010 / 2011

2011 / 2012

2012 / 2013

2013 / 2014

2014 / 2015

2015 / 2016

Capitaux propres

6,4

8,2

11,19

12,89

13,16

13,34

CA

21,39

26,18

33,23

24,48

11,3

7,71

RN

2,85

0,85

2,75

1,5

0,12

0,18

 

Exercice du 1er février 2015 au 31 janvier 2016

Contexte (extrait du rapport de gestion)

"Le marché du photovoltaïque en Belgique connait énormément de difficultés depuis 3 ans, en conséquence du changement de législation. De grands noms du secteur phtovoltaïque ont même déposé le bilan (Sunswitch, Solar Living, Elekt-Ra, Photovoltech, Home Vision, Concept Eco-Energy, WindeoEnergy, etc.)

Mais le marché, après une année de stabilisation en 2015, a entamé sa reprise cette année. Les commandes reprennent lentement mais sûrement. La restructuration que nous avons entreprise, a permis à notre société de faire face aux difficultés du marché et de rester un acteur solide financièrement et leader du marché."

Les chiffres :

Green Energy 4 Seasons enregistre pour l'année 2015 / 2016 une baisse de son chiffre d'affaires qui s'établit à 7,71 M € contre 11,3 M €.

Green Energy 4 Seasons a anticipé cette baisse et a procédé à une restructuration importante de la société afin d'adapter sa structure.

Les frais de personnels sont de 0,746 M € contre 0,943 M € l'année précédente.

Les frais généraux sont en forte diminution de 25,60 %.

Le taux d'endettement net de la société passe de 112,54 % à 79,20 %.

Les charges non décaissées sont en augmentation, principalement avec l'amortissement des installations exploitées sur le long terme et générant des revenus récurrents, installations réalisées sur cet exercice fiscal.

Le résultat d'exploitation est en baisse et représente 5,49 % du CA à 0,423 M € contre 1 584 M € l'année précédente.

Green Energy 4 Seasons dispose de 13,345 M € de capitaux propres contre 13,164 M € l'année précédente.

La trésorerie nette à la clôture s'élève à 0,589 M € et est consacrée au maintien de GE4S

Je rajouterai que le bénéfice net se monte à 184,2 K € (soit 0,15 € / act) contre 122,37 K €.

Le report à nouveau est positif de 7,68 M € (soit 6,49 € par action et près de 5 fois la capitalisation boursière !)

Personnels : 12 personnes + 2 à temps partiel.

Il y a 1 183 044 actions

Perspectives (extrait du rapport de gestion) :

"Nous pouvons confirmer que le marché des particuliers reprend comme annoncé. Le carnet de commande est complet jusqu'à fin juin.

Green Energy a signé avec test-Achat, magazines de défense des consommateurs, dont la notoriété n'est plus à faire, un contrat de vente groupé d'installations photovoltaïques de plusieurs milliers de KWc.

Nous prévoyons d'installer entre 5 et 7 Mw ce qui situerait le CA à venir entre 6 et 10 M €.

Les investissements passés dans le modèle tiers investisseur ont permis de garantir des revenus récurrents  globaux sur 10 ans (+/- 4 M € / an), garantissant toujours sur cette période la pérennité de la société."

Pour l'actionnaire le cours de bourse est ridiculement bas en raison de l'absence de transactions. Beaucoup d'actionnaires pensent que la société n'existe plus puisqu'elle ne communique plus.

Sur Boursorama, les chiffres clefs sont absents depuis 2015. Et pourtant je n'ai eu de cesse de demander à la société qu'elle communique même si les circonstances étaient moins favorables.

Mais, est-ce un signe, la société communique à nouveau depuis fin 2016 sur ses succès commerciaux ! (voir rubrique "News" sur le site internet de la société).

Nombres de ses concurrents ont disparu et le photovoltaïque devient de plus en plus compétitif. L'entreprise est restructurée.

On remarquera aussi que les capitaux propres ont augmenté d'année en année !

Fin 2016, un rapport de la Bloomberg New Energy Finance a révélé que l’énergie solaire est désormais la moins chère en matière de prix. De quoi donner envie de se mettre à cette énergie renouvelable.

Peut être que les investisseurs vont redécouvrir les quelques sociétés, du secteur, qui existent encore ?

L'exercice en cours, qui se termine le 31 janvier 2017, est-il celui d'une reprise douce ? Les résultats devrait être connus courant juillet 2017 (AG le 30 juin 2016).

Il y a 1 183 044 actions dont 146 671 (12,4%) dans le public.

Repost 0
Published by Bernard - dans GREEN ENERGY
commenter cet article
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 19:29

Mnémo : MLV4S

Dernier cours : 0,66 €

Capitalisation boursière : 1,19 M €

Introduction le 23 septembre 2010 au prix de 7,20 €

http://www.lv4s.be/

Les capitaux propres au 30 septembre 2014 étaient de 11,06 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,10. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

en M €

2008 / 2009

2009 / 2010

2010 / 2011

2011 / 2012

2012 / 2013

2013 / 2014

2014 / 2015

Capitaux propres

3,57

9,67

10,22

19,41

17,84

13,8

11,06

CA

4,93

4,30

5,10

7,64

8,36

4,91

4,04

RN

0,30

0,43

0,47

0,75

1,75

0,98

0,29

 

L’exercice se termine au 30 septembre.

La société Les Vérandas 4 Saisons (LV4S), coté sur le Marché Libre depuis septembre 2010, communique très peu ..... malheureusement !!

Le CA 2014/2015 régresse de 0,95 M € à 4,04 M € principalement à cause de la diminution du marché des vérandas solaires suite à la suppression des incitants fiscaux en Wallonie. L'activité centrale de LV4S a très bien fonctionné.

Le résultat d'exploitation s'élève à 31 299 € contre 276 114 €.

La charge opérationnelle s'est élevée à 2,6 M € contre 3,03 M €.

Les charges financières se sont élevées à 209 K € contre 116 K €

Résultat : 295 618 € (soit 0,15 € / act) à reporter. Le bénéfice reporté se monte ainsi à 4,52 M €  (près de 4 fois la capitalisation boursière et 2,48 € par action !!)

Les dettes se montent à 2,52 M € contre 3,27 M €

Une réduction de valeur sur les participations détenues d'une manière durable sur la société GE4S a été actée par diminution des plus values figurant dans le poste "Participations"

Le nombre de salariés est de 27 à temps plein + 3 à temps partiel à la clôture de l'exercice.

LV4S possède :

- 24,67 % du capital de GE4S

- 12,13 % du capital de GM

Il y a 1 817 030 actions.

22% du capital se trouve "en bourse" principalement chez des actionnaires ayant participé à des AK par l'intermédiaire d'Arkéon,

Cette société familiale n'a certainement aucun intérêt, en l'absence de nouvelle AK, à ce que le cours de bourse soit haut.

J'encourage tous les actionnaires individuels à téléphoner à la société pour demander des nouvelles et la publication de communiqués.

Rien d'enthousiasmant sur cette société mais rien de catastrophique non plus.

On peut espérer que l'exercice 2014/2015 était un point bas.

Cela sera à vérifier lors de la publication, fin mars, des comptes 2015/2016.

En tout cas le cours de bourse me semble bradé.

Mais il faudrait que les petits actionnaires s'intéressent un peu plus à leurs avoirs !

Repost 0
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 12:28

Mnémo : ALS30

Dernier cours : 14,95 €

Capitalisation boursière : 305,59 M €

http://www.solutions30.com/

Introduction à 0,30 le 15 déc 2005 (ajusté : distributions gratuites d’action 1 pour 1 en juin 2009, 2010, 2013, 2015 et 2016)

Les capitaux propres au 30 juin 2016 sont de 31,1 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 9,82.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Lors de la réunions du 29 septembre, G. Fortis le pdg affirmait : "l'effort sera fait en 2017 sur l'Allemagne pour avoir la taille critique partout dans ce pays".

Voilà c'est fait.

http://www.abm-com.de/

Au S1 le CA de l'Allemagne était de 8 M€, le voici augmenté de 6 M € pour l'année entière. Plus d'un tiers, la rentabilité va être au rendez-vous !

Les effectifs en Allemagne vont passer de 200 à 350 personnes.

La méthode de Solutions 30 n'est pas de faire des acquisitions spectaculaires qui grèverait la rentabilité. Au contraire ce sont toujours des acquisitions de niche supportées par la trésorerie générée et qu'il est facile d'amener rapidement à la rentabilité de 8% du groupe.

Ces petites sociétés ont un marché et du personnel formé.

Environ 10% de hausse du cours de bourse depuis hier, le marché ne s'est pas trompé.

Prochaine étape : CA 2016 lundi prochain (en hausse d'environ 50%)

 

Solutions 30 se renforce en Allemagne

16 JANVIER 2017

Solutions 30, leader européen des Solutions pour les Nouvelles Technologies, annonce l’acquisition de 51% du capital de la société allemande ABM Communication GmbH, avec l’option d’acquérir le solde du capital dans un délai de quatre ans.

ABM Communication sera consolidée dans les comptes de Solutions 30 par intégration globale avec effet rétroactif au 1er novembre 2016. Créée en 2003, ABM Communication a réalisé un chiffre d’affaires de 12 M€ en 2016, avec un effectif de 150 personnes. La société, basée dans la région de Stuttgart, intervient dans le déploiement de solutions pour l’internet à très haut débit auprès d’acteurs de référence.

Les équipes d’ABM Communication, y compris ses fondateurs, collaboreront étroitement avec le management de Solutions 30 pour développer les synergies entre les entités du Groupe.

Solutions 30 pourra désormais s’appuyer sur une force de frappe technique et commerciale de 350 personnes à travers l’Allemagne. Une solide base de développement dans une zone particulièrement dynamique Cette opération s’inscrit en pleine cohérence avec la stratégie d’acquisition de Solutions 30. En ciblant prioritairement l’Allemagne, le groupe entend compléter son maillage territorial pour renforcer son efficacité commerciale dans un pays qui dispose d’un fort potentiel de croissance.

Gianbeppi Fortis, Président du Directoire de Solutions 30, déclare : « Grâce à l’acquisition d’ABM Communication, nous atteignons la taille critique en Allemagne. Cela va nous permettre d’accélérer notre développement dans l’une des régions les plus dynamiques du pays et même d’Europe. »

Jan Machuletz, Directeur Général d’ABM Communication, commente : « Le rapprochement d’ABM Communication avec Solutions 30 et ses filiales allemandes, nous offre la possibilité de renforcer notre impact commercial et d’entreprendre des projets de plus grande envergure. »

Karim Rachedi, Directeur Général de Solutions 30, ajoute : « Par leur qualité et leur expertise reconnues, les équipes d’ABM Communication viennent renforcer les atouts de notre groupe et enrichissent notre offre en Allemagne où s’ouvrent clairement de nouvelles perspectives de développement. »

Prochain rendez-vous : Lundi 23 janvier 2017 : publication du chiffre d’affaires 2016.

A propos de Solutions 30

Le groupe Solutions 30 est le leader européen des solutions pour les Nouvelles Technologies. Sa mission est de rendre accessibles à tous, particuliers et entreprises, les mutations technologiques qui transforment notre vie quotidienne : hier l’informatique et Internet, aujourd’hui le numérique, demain les technologies qui rendront le monde toujours plus interconnecté en temps réel. Fort de plus de 10 millions d’interventions réalisées depuis sa création et organisé autour d’un réseau de 3000 techniciens de proximité, Solutions 30 couvre actuellement la totalité de la France, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et l’Espagne.

Le capital de de SOLUTIONS 30 S.E. est composé de 20 440 516 actions, identique au nombre de droits de vote théoriques et exerçables. Solutions 30 S.E. est une société cotée sur Alternext - ISIN FR0013188844 – code ALS30, éligible au PEA-PME ainsi qu’à la Bourse de Francfort sur le système de cotation électronique XETRA (ISIN FR0013188844 – code 30L2)

Repost 0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 10:29

Mnémo : ACAN

Dernier cours : 0,76 €

Capitalisation boursière : 111,72 M €

http://www.acanthedeveloppement.com/

Les capitaux propres au 30 juin 2016 sont de 213,8 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,52.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Voici les dividendes versés ces 12 dernières années :

en €

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2014

2015

2016

Total

en cash

0,68

0,65

0,58

0,29

0,39

0,04

0,15

0,47

0,09

0,03

0,27

0,42

4,06

en actions FIPP

 

 

 

 

 

 

 

0,6

 

 

 

 

0,6

Au 31 décembre 2015, le cours de bourse était de 0,44€. Le dividende annuel de 0,42 € représente 95 % du cours de bourse ! La plus value, sur le cours de bourse est de 0,32 €. Soit en tout 0,74 € de gain !!

Au 31 décembre 2003, le cours de bourse était de 4,89 €. Si l'on ajoute 4,06 de dividende + 0,15 € de FIPP + 0,76 € pour le cours actuel, l'actionnaire n'aura gagné que 0,09 €

On voit l'intérêt de "travailler" une action et de ne pas rester statique.

Après le versement de 44 M € de dividende vendredi 25 novembre 2016, la situation de la société sera de :

- un patrimoine immobilier de 12 646 m2 pour une valeur d'expertise de 120 M € à laquelle on accordera une décote de 30% soit 84 M €

- des dettes de 35 M €

- des provisions pour 21 M € 

- une énorme tirelire cash de 112 M € 

Donc au total on obtient une valeur de 140 M € soit 0,95 € pour chacune des 147 M d'actions après le détachement des 0,30 €.

 

Paris, le 18 novembre 2016

Mise en paiement d’un acompte sur dividendes

Le Conseil d’Administration d’Acanthe Développement s’est réuni le 4 novembre 2016 et a décidé la distribution d’un acompte à valoir sur le dividende de l’exercice qui sera clos le 31 décembre 2016, d’un montant de 44 137 578 euros, soit un dividende unitaire de 0,30 euro par action existant au 1er janvier 2016.

Le Conseil d’Administration de ce jour a précisé que le détachement du coupon est fixé au mercredi 23 novembre 2016 et la mise en paiement de l’acompte sur dividendes interviendra le vendredi 25 novembre 2016.

Repost 0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 18:12

Dernier cours : 0,03 €

Mnémo : FPN (ex ADT)

Capitalisation boursière : 1,14 M €

http://www.fonciere-parisnord.com/

Les capitaux propres au 31 décembre 2015 sont de 3,6 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,31.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Vendredi 18 novembre 2016, s'est tenue l'AG pour valider les comptes 2015 et faire le point de la situation de FPN.

3 petits actionnaires étaient présents.

Une discussion ouverte et sincère s'est déroulée, principalement, avec Mr Jean Jacques Rosalia qui est certainement l'homme clé de cette société depuis 4 ans.

Le "Rapport Financier Annuel" de 149 pages a servi de base à cette réunion.

En voici quelques extraits qui me semblent intéressants :

"Foncière Paris Nord a proposé d’étudier en collaboration avec la municipalité plusieurs scenarii d’aménagement global s’articulant autour des grandes lignes du projet soutenu par la Mairie qui pourraient être effectués soit directement par la Foncière soit en partenariat avec un ou plusieurs promoteurs de renom. Le Conseil d’administration de Foncière Paris Nord est convaincu de l’aspect stratégique de ce projet privé dans le cadre du Grand Paris.

La surface actuelle est de 53 000 M² en l’état. La surface constructible n’est pas arrêtée à ce jour et ne peut être estimée de manière suffisamment fiable. Le nouveau PLU permettrait la construction de 87 500 M² d’habitations et de commerces

La durée maximale d’attente de l’approbation par la commune d’un projet d’aménagement global est de 5 ans.

Le quartier du Centre d’Affaires fait partie d’un des périmètres de gel, servitude consistant à bloquer toute construction pour une durée maximale de 5 ans, dans l’attente de l’approbation par la commune d’un projet d’aménagement global. En conséquence, dans l’attente de cette approbation et donc de la fixation de la surface constructible (pouvant varier à la hausse de celle existante dans des proportions importantes), la juste valeur des immeubles de placement basée sur les revenus et précédemment estimée par un expert indépendant ne peut plus être déterminée de manière fiable.

Le PLU dans sa version votée par le conseil municipal en date du 16 juillet 2015 n’a été refusé initialement par le Préfet qu’en raison d’une insuffisance de densification. Dès lors, le principe de modification de PLU est acté en 2015 et la surface minimale existante du site pérennisée.

Le Centre d’Affaires Paris Nord grâce à sa situation géographique bénéficie d’une desserte par les autoroutes A1 et A3 ainsi que par la N17 et N2. Il doit également bénéficier, mais uniquement à long terme des aménagements prévus dans le cadre du projet « Grand Paris ». En effet, dès 2022, la ville du Blanc-Mesnil bénéficiera des aménagements prévus dans le cadre du projet du « Grand Paris » avec deux nouvelles stations de métro dont une au sein du Parc Jean Duclos (face au Centre d’Affaires Paris Nord). Le développement de ce nouveau réseau de transports augmentera l’attractivité du site pour les entreprises désirant rationnaliser leurs coûts immobiliers tout en maintenant des installations agréables."

Au 19 septembre 2016, les 5 principaux actionnaires déclarés :

(le nombre d'actions étaient de 37 960 253)

- Foncière 7 Investissement : 288 955 actions soit 0,76%,

- Paul Wolfenden : 998 355 actions soit 2,63%,

- Advenis : 2 500 000 actions soit 6,59%,

- FIPP : 8 750 000 actions soit 23,05%

- Ott Partners Limited : 10 431 478 actions soit 27,48% 

détenaient  60,5 % du capital.

Il reste 166 904 175 ORA non converties pouvant donner droit à 166 904 175 actions ou pouvant être remboursées, à 0,05 € chacune, au terme du contrat fin 2019 soit, au pire, un remboursement de 8,35 M €. Ce remboursement ne serait possible que si la société était vendue entre temps.

Il reste 187 005 861 BSA non exercés pouvant donner droit à 374 011 722 actions moyennant un versement de 18 700 566 €.

On voit que beaucoup de combinaisons et d'hypothèses sont possibles.

Si FIPP exerçait toutes ses ORA et tous ses BS, elle pourrait monter à 75% du capital !

La valorisation du patrimoine à 18,5 M € est un minimum puisqu'elle a été faite par rapport à une surface constructible de 53 000 m2. On sait que depuis la validation du PLU, cette surface sera supérieure, probablement autour de 87 000 m2.

Le prix de vente du m2 dans le secteur de FPN est de 3 500 € /m2.

Mais il faudra aménager le site et détruire les bâtiments existants avant toute construction. La marge pourrait être de 500 € /m2.

Bien entendu la société est endettée. Mais une grande partie de la dette a été convertie en ORA.

Alors que restera t-il aux actionnaires ? L'opération devrait, à mon avis, être positive pour quelqu'un qui achèterait des actions au cours actuel. Mais l'avenir est très dépendant de la politique à venir et en particulier des élections de mai 2017.

Les 5 grands actionnaires n'interviennent pas sur le marché autrement que par la conversion d'ORA ou l'exercice de BS.

L'accord, avec les 2 banques, pour reporter les échéances de mars 2016 au 31 décembre 2017 à été signé et validé.

Repost 0
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 11:14

Mnémo : ALGAU

Dernier cours : 0,37 €

Capitalisation boursière : 10,60 M €

Mnémo BSAR 2013 : GAUBS  (1 act à 1,35 € jusqu'au 20 nov 2020)

Dernier cours : 0,19 €

Mnémo BSA 2016 : GAUBT  (1 act à 1,35 € pour 8 BSA jusqu'au 31 déc 2018)

Dernier cours : 0,03 €

http://www.gaussin.com/

 

Mnémo : MLLEA

Dernier cours : 1,76 

Capitalisation boursière : 25,71 M €

http://www.leaderlease.fr/

 

Les capitaux propres de Gaussin au 30 juin 2016 s’élevaient à 9,3 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,13. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est, en principe, le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Les capitaux propres de Leaderlease au 31 décembre 2015 s’élevaient à 5,35 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 4,80. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est, en principe, le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

 

Une interview, du pdg, de 12 mn après la publication de résultats semestriels décevants :

https://www.labourseetlavie.com/linterview/christophe-gaussin-pdg-groupe-gaussin-je-ne-suis-pas-dans-la-recherche-dune-augmentation-de-capital

Les problèmes sont-ils maintenant réglés après le retard de 2,5 années dans la mise au point du "powerpack full electric" ?

Les problèmes sont réglés affirme le pdg. Les lignes d'assemblage sont en ordre de marche. La trésorerie est satisfaisante. La marge opérationnelle est de 70%.

Les marchés avec Singapour pourraient être prometteurs et déclencheurs.

L'adossement capitalistique n'est pas oublié mais ne doit pas enlever ses fondamentaux à la société donc peut-être mais avec prudence.

Repost 0
Published by Bernard - dans GAUSSIN
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 10:38

Dernier cours : 0,04 €

Mnémo : FPN (ex ADT)

Capitalisation boursière : 1,52 M €

http://www.fonciere-parisnord.com/

Les capitaux propres au 31 décembre 2015 sont de 3,6 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,42.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Je n'avais rien écrit sur la société depuis 3 ans mais 2016 m'a semblé être un tournant dans l'évolution de la société FPN.

C'est pourquoi je suis intervenu auprès d'Euronext  et de FPN, début mars 2016, pour qu'officiellement la société perde son statut de SIIC et que l'on puisse acheter des actions dans son PEA.

Officieusement FPN avait perdu son statut de SIIC le 1er janvier 2013 mais elle n'avait jamais fait le nécessaire auprès d'Euronext pour régulariser !!

Tout a été régularisé le 11 mars 2016, avec plus de 3 ans de retard !

Et depuis les évènements se sont précipités, favorablement,  pour FPN.

Le 3 octobre2016 la société a publié un communiqué, très explicite, sur les résultats 2015 (l'essentiel est reproduit ci-dessous).

Dans la foulée, le "Rapport Financier Annuel" de 149 pages a également été publié.

Cela fait de nombreuses années qu'un rapport aussi complet et aussi précis n'avait pas été publié.

En voici quelques extraits qui me semblent intéressants :

"Foncière Paris Nord a proposé d’étudier en collaboration avec la municipalité plusieurs scenarii d’aménagement global s’articulant autour des grandes lignes du projet soutenu par la Mairie qui pourraient être effectués soit directement par la Foncière soit en partenariat avec un ou plusieurs promoteurs de renom. Le Conseil d’administration de Foncière Paris Nord est convaincu de l’aspect stratégique de ce projet privé dans le cadre du Grand Paris.

La surface actuelle est de 53 000 M² en l’état. La surface constructible n’est pas arrêtée à ce jour et ne peut être estimée de manière suffisamment fiable. Le nouveau PLU permettrait la construction de 87 500 M² d’habitations et de commerces

La durée maximale d’attente de l’approbation par la commune d’un projet d’aménagement global est de 5 ans.

Le quartier du Centre d’Affaires fait partie d’un des périmètres de gel, servitude consistant à bloquer toute construction pour une durée maximale de 5 ans, dans l’attente de l’approbation par la commune d’un projet d’aménagement global. En conséquence, dans l’attente de cette approbation et donc de la fixation de la surface constructible (pouvant varier à la hausse de celle existante dans des proportions importantes), la juste valeur des immeubles de placement basée sur les revenus et précédemment estimée par un expert indépendant ne peut plus être déterminée de manière fiable.

Le PLU dans sa version votée par le conseil municipal en date du 16 juillet 2015 n’a été refusé initialement par le Préfet qu’en raison d’une insuffisance de densification. Dès lors, le principe de modification de PLU est acté en 2015 et la surface minimale existante du site pérennisée.

Le Centre d’Affaires Paris Nord grâce à sa situation géographique bénéficie d’une desserte par les autoroutes A1 et A3 ainsi que par la N17 et N2. Il doit également bénéficier, mais uniquement à long terme des aménagements prévus dans le cadre du projet « Grand Paris ». En effet, dès 2022, la ville du Blanc-Mesnil bénéficiera des aménagements prévus dans le cadre du projet du « Grand Paris » avec deux nouvelles stations de métro dont une au sein du Parc Jean Duclos (face au Centre d’Affaires Paris Nord). Le développement de ce nouveau réseau de transports augmentera l’attractivité du site pour les entreprises désirant rationnaliser leurs coûts immobiliers tout en maintenant des installations agréables."

Au 5 juillet 2016, les 5 principaux actionnaires déclarés :

(au 1er août 2016 le nombre d'actions étaient de 37 545 253)

- Foncière 7 Investissement : 288 955 actions soit 0,77%,

- Better Options LLP : 779 441 actions soit 2,07%,

- Advenis : 2 500 000 actions soit 6,65%,

- Ott Partners Limited : 6 457 216 actions soit 17,20%  

- FIPP : 8 750 000 actions soit 23,31%,

détenaient  50 % du capital.

Alain Duménil détient-il des actions en propre, autrement que par l'intermédiaire de FIPP ou de F7I ?

415 000 actions nouvelles ont été encore crées en septembre 2016, par remboursement d'ORA, mais je ne sais pas pour qui !

Si FIPP exerçait toutes ses ORA et tous ses BS, elle pourrait monter à 75% du capital !

Je pense que la valorisation du patrimoine à 18,5 M € est un minimum garanti mais qu'il pourrait varier à la hausse dans des proportions importantes. C'est ce qui explique la montée au capital rapide des 5 actionnaires ci-dessus.

 

Communiqué sur les Résultats au 31 Décembre 2015

A Paris, le 3 octobre 2016

Patrimoine

18,5 Millions d'euros (y compris Restaurant Inter Entreprises)

Résultat net consolidé

829 K€

ANR

ANR consolide : 3 599 K€

ANR consolide dilue par action après conversion des ORA : 0,018 euro

ANR consolide dilue par action après conversion des ORA et exercice des BSA : 0,039 euro

Cours de bourse au 3 octobre 2016

0,04 euro

Faits marquants de l'exercice :

- La révision du PLU s'est poursuivie au cours de l'année 2015 pour aboutir le 2 mai 2016 a l'entrée en vigueur d'un nouveau PLU (purge de tous recours le 2 juillet 2016) ;

- Les négociations avec les services fiscaux concernant les contestations des taxes foncières ont continue en 2015. Elles ont abouti le 27 juin 2016 par la conclusion avec la Commission des Chefs des Services Financiers (CCSF) de Seine Saint Denis d'un accord de règlement partiel de la dette exigible de 2 375 K€ avec mise en place d'un échéancier jusqu'en juin 2018. Un premier versement de 800 K€ est intervenu en juillet 2016 ;

- L'obtention du nouveau PLU a permis au groupe d'entrer en négociation avec ses deux banques pour reporter l'exigibilité de sa dette financière de 6 107 K€ initialement fixée au 18 mars 2016. Un accord de principe a été trouve pour reporter, dans un premier temps, l'échéance au 31 décembre 2017. Un avenant au protocole de 2014 est en cours de rédaction ;

- Un patrimoine évalue selon la méthode du coût amorti à 18,5 Millions d'euros entièrement situe au Centre d'Affaires Paris Nord (LE BLANC MESNIL) (changement de méthode comptable conforme aux règles d'IAS 40, la juste valeur des actifs immobiliers n'étant plus déterminable de manière fiable suivant l'entrée en vigueur du nouveau PLU) ;

- Protocole transactionnel avec Advenis (Ex litige Adyal) finalise en janvier 2016 et générant l'encaissement de 300 K€ en février 2016 ;

- Augmentation du capital social d'un montant global de 113 K€ suivant l'exercice partiel d'ORA et de BSA au cours de l'exercice.

Patrimoine

Au 31 décembre 2015, le patrimoine du Groupe Foncière Paris Nord est compose de 3 immeubles de bureaux et d'un Restaurant Inter Entreprises situes au Centre d'Affaires Paris Nord - 183 avenue Descartes au BLANC MESNIL (93) :

- Les immeubles Ampère, Continental et les services généraux représentent une surface totale d'environ 39 000 m2 ;

- Le bâtiment Bonaparte partiellement démoli a une SHON de 15 000 m2.

Suivant la validation du nouveau PLU purge de tous recours le 2 juillet 2016, le centre a été classe en zone UAb et fait partie des projets urbains de la Ville du Blanc Mesnil. A ce titre le Centre d'affaires Paris Nord pourrait se transformer en un nouveau quartier de ville comprenant logements, activités tertiaires et équipements.

Néanmoins, le quartier du Centre d'Affaire fait partie d'un des périmètres de gel de la commune du Blanc Mesnil, servitude consistant a bloquer toute construction pour une durée maximale de 5 ans, dans l'attente de l'approbation par la commune d'un projet d'aménagement global.

Compte tenu de ces éléments nouveaux, la méthode d'évaluation du patrimoine immobilier a été modifiée. En effet, dans le cadre de la norme d'IAS 40 « immeubles de placement », le patrimoine immobilier était évalue précédemment selon la méthode de la juste valeur. Cette méthode de valorisation n'est plus pertinente au regard du nouveau PLU pour les raisons suivantes :

- Le changement de destination du site (de centre d'affaire en quartier résidentiel), rendu possible par le nouveau PLU,

- La surface actuelle est de 53 000 M2 en l'état. La surface constructible n'est pas arrêtée a ce jour et ne peut être estimée de manière suffisamment fiable. Le nouveau PLU permettrait la construction de 87500 M2 d'habitations et de commerce ;

- Le quartier du Centre d'Affaire fait partie d'un des périmètres de gel ;

- La durée maximale d'attente de l'approbation par la commune d'un projet d'aménagement global est de 5 ans.

En conséquence, le modèle de valorisation base sur les revenus, duquel découlait la juste valeur du patrimoine, doit être abandonne, la juste valeur n'étant plus déterminable de manière fiable. Au 31 décembre 2015, la méthode de valorisation retenue est celle de la méthode du coût amorti qui se justifie de la manière suivante :

- Le PLU dans sa version votée par le conseil municipal en date du 16 juillet 2015 a été refuse initialement par le Préfet en raison d'une insuffisance de densification. Des lors, le principe de modification de PLU est acté en 2015 et la surface minimale existante du site pérennisée.

Au regard des éléments ci dessus, il a été décide de reprendre les provisions pour dépréciation antérieurement comptabilisées sur le patrimoine immobilier pour un total net de 4 465 K€. Au 31 décembre 2015, il ressort une valeur nette de patrimoine immobilier de 18 515 K€.

Actif Net Réevalue

Au 31 décembre 2015, l'Actif Net Réévalue consolide est de 3 599 K€, y compris les ORA comptabilisées en fonds propres pour un montant de 8 805 K€.

Perspectives

La révision du PLU obtenue a déjà eu divers effets positifs pour le Groupe FPN :

- Accord avec la CCSF sur les contestations de taxes foncières :

Poursuivant ses réclamations au cours de l'exercice 2015, la société Pamier, filiale a 100% du groupe FPN, a été assignée le 21 janvier 2016 en liquidation judiciaire devant le Tribunal de Commerce de Paris, par le Service des Impôts du Blanc Mesnil (reliquats des taxes foncières 2010, 2012 a 2015, taxe sur les bureaux 2012 a 2014 et la taxe sur les locaux vacants 2015).

Les services fiscaux ont ainsi accorde à la société un délai de paiement pour les impositions ne faisant pas l'objet d'une réclamation, moyennant une inscription hypothécaire sur l'immeuble Le Bonaparte. La société Pamier a effectué un premier versement de 800 000 euros le 8 juillet 2016 et s'est engagée a verser 800 000 euros le 8 juillet 2017 et la somme de 775 396,75 euros le 8 juillet 2018. La conclusion de cet accord a été possible grâce au soutien des deux principaux actionnaires du Groupe FPN.

Le Trésor public a convenu d'envisager une remise de pénalités au terme de la procédure de règlement en cas de respect des échéances fixées.

Compte tenu de cet accord, les services fiscaux se sont désistés de leur action en liquidation judiciaire de la société Pamier lors de l'audience du 21 septembre 2016. La procédure est close.

La taxe foncière restant donc due a ce jour s'élève a 3,1 M€ pour les années 2012 a 2015. Concernant les années 2014 et 2015, les taxes foncières ne sont pas exigibles car elles font l'objet de réclamations assorties de demandes de sursis de paiement sur lesquelles l'Administration n'a pas encore statué.

La Société estime que les différentes procédures intentées en 2015 par notre conseil, le cabinet De Gaulle & Fleurance, et sa reprise prochaine de contact avec l'Administration locale pour, a nouveau, chercher une solution amiable sur ce dossier, rendent peu probable un décaissement de taxe foncière d'ici la fin de l'année 2016 (a ce jour, aucune mise en recouvrement n'est parvenue a la Société).

- Négociation sur le report de l'exigibilité de la dette bancaire :

Suite aux perspectives ouvertes par le nouveau PLU de la ville du Blanc Mesnil, la société a obtenu le 22 septembre 2016 l'accord de principe de ses deux banques pour reporter dans un premier temps au 31 décembre 2017, l'échéance de mars 2016 (dette bancaire de 6 M€).

Cet accord reste a formaliser par la signature d'un avenant en cours de rédaction a cette même date. Aucun remboursement d'emprunts en principal, soit 6 M€, dus aux banques Crédit Foncier et Sade n'a été pris en compte dans le budget de trésorerie établi pour la période 2016 à juin 2018.

- Soutien d'un des principaux actionnaires du groupe :

Au delà du soutien apporte au Groupe FPN par l'un de ses principaux actionnaires, la société FIPP, pour respecter l'accord conclu avec la CCSF (déjà 800 K€ apportes en juillet 2016 par FIPP), cet actionnaire s'est également engagé à apporter au Groupe FPN 1 850 K€ au cours de la période du 1er janvier 2016 au 30 juin 2018 (dans la limite des besoins qui seront constatés). La société FIPP a déjà apportée 200 K€ en juillet 2016.

Le Conseil d'Administration précise à nouveau que les perspectives très favorables offertes par le nouveau PLU doivent faire face a la lourdeur de la procédure administrative d'approbation du nouveau projet d'aménagement du site qui ne permet pas à Foncière Paris Nord d'avoir une vision précise du calendrier de décisions prises par la Mairie et par le préfet qui valide ce projet.

Repost 0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 15:14

Dernier cours : 0,04 €

Mnémo : FPN (ex ADT)

Capitalisation boursière : 1,52 M €

http://www.fonciere-parisnord.com/

Les capitaux propres au 31 décembre 2015 sont de 3,6 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,42.

En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Je n'avais rien écrit sur la société depuis 3 ans mais 2016 m'a semblé être un tournant dans l'évolution de la société FPN.

C'est pourquoi je suis intervenu auprès d'Euronext  et de FPN, début mars 2016, pour qu'officiellement la société perde son statut de SIIC et que l'on puisse acheter des actions dans son PEA.

Officieusement FPN avait perdu son statut de SIIC le 1er janvier 2013 mais elle n'avait jamais fait le nécessaire auprès d'Euronext pour régulariser !!

Tout a été régularisé le 11 mars 2016, avec plus de 3 ans de retard !

Et depuis les évènements se sont précipités, favorablement,  pour FPN.

Le 3 octobre2016 la société a publié un communiqué, très explicite, sur les résultats 2015 (l'essentiel est reproduit ci-dessous).

Dans la foulée, le "Rapport Financier Annuel" de 149 pages a également été publié.

Cela fait de nombreuses années qu'un rapport aussi complet et aussi précis n'avait pas été publié.

En voici quelques extraits qui me semblent intéressants :

"Foncière Paris Nord a proposé d’étudier en collaboration avec la municipalité plusieurs scenarii d’aménagement global s’articulant autour des grandes lignes du projet soutenu par la Mairie qui pourraient être effectués soit directement par la Foncière soit en partenariat avec un ou plusieurs promoteurs de renom. Le Conseil d’administration de Foncière Paris Nord est convaincu de l’aspect stratégique de ce projet privé dans le cadre du Grand Paris.

La surface actuelle est de 53 000 M² en l’état. La surface constructible n’est pas arrêtée à ce jour et ne peut être estimée de manière suffisamment fiable. Le nouveau PLU permettrait la construction de 87 500 M² d’habitations et de commerces

La durée maximale d’attente de l’approbation par la commune d’un projet d’aménagement global est de 5 ans.

Le quartier du Centre d’Affaires fait partie d’un des périmètres de gel, servitude consistant à bloquer toute construction pour une durée maximale de 5 ans, dans l’attente de l’approbation par la commune d’un projet d’aménagement global. En conséquence, dans l’attente de cette approbation et donc de la fixation de la surface constructible (pouvant varier à la hausse de celle existante dans des proportions importantes), la juste valeur des immeubles de placement basée sur les revenus et précédemment estimée par un expert indépendant ne peut plus être déterminée de manière fiable.

Le PLU dans sa version votée par le conseil municipal en date du 16 juillet 2015 n’a été refusé initialement par le Préfet qu’en raison d’une insuffisance de densification. Dès lors, le principe de modification de PLU est acté en 2015 et la surface minimale existante du site pérennisée.

Le Centre d’Affaires Paris Nord grâce à sa situation géographique bénéficie d’une desserte par les autoroutes A1 et A3 ainsi que par la N17 et N2. Il doit également bénéficier, mais uniquement à long terme des aménagements prévus dans le cadre du projet « Grand Paris ». En effet, dès 2022, la ville du Blanc-Mesnil bénéficiera des aménagements prévus dans le cadre du projet du « Grand Paris » avec deux nouvelles stations de métro dont une au sein du Parc Jean Duclos (face au Centre d’Affaires Paris Nord). Le développement de ce nouveau réseau de transports augmentera l’attractivité du site pour les entreprises désirant rationnaliser leurs coûts immobiliers tout en maintenant des installations agréables."

Au 5 juillet 2016, les 5 principaux actionnaires déclarés (Foncière 7 Investissement : 0,77%, Better Options LLP : 2,42%, Advenis : 12,23%, FIPP : 23,31%, Ott Partners Limited : 28,14%)  détenaient 66,87 % du capital.

Alain Duménil détient-il des actions en propre, autrement que par l'intermédiaire de FIPP ou de F7I ?

Je pense que la valorisation du patrimoine à 18,5 M € est un minimum garanti mais qu'il pourrait varier à la hausse dans des proportions importantes. C'est ce qui explique la montée au capital rapide des 5 actionnaires ci-dessus.

 

Communiqué sur les Résultats au 31 Décembre 2015

A Paris, le 3 octobre 2016

Patrimoine

18,5 Millions d'euros (y compris Restaurant Inter Entreprises)

Résultat net consolidé

829 K€

ANR

ANR consolide : 3 599 K€

ANR consolide dilue par action après conversion des ORA : 0,018 euro

ANR consolide dilue par action après conversion des ORA et exercice des BSA : 0,039 euro

Cours de bourse au 3 octobre 2016

0,04 euro

Faits marquants de l'exercice :

- La révision du PLU s'est poursuivie au cours de l'année 2015 pour aboutir le 2 mai 2016 a l'entrée en vigueur d'un nouveau PLU (purge de tous recours le 2 juillet 2016) ;

- Les négociations avec les services fiscaux concernant les contestations des taxes foncières ont continue en 2015. Elles ont abouti le 27 juin 2016 par la conclusion avec la Commission des Chefs des Services Financiers (CCSF) de Seine Saint Denis d'un accord de règlement partiel de la dette exigible de 2 375 K€ avec mise en place d'un échéancier jusqu'en juin 2018. Un premier versement de 800 K€ est intervenu en juillet 2016 ;

- L'obtention du nouveau PLU a permis au groupe d'entrer en négociation avec ses deux banques pour reporter l'exigibilité de sa dette financière de 6 107 K€ initialement fixée au 18 mars 2016. Un accord de principe a été trouve pour reporter, dans un premier temps, l'échéance au 31 décembre 2017. Un avenant au protocole de 2014 est en cours de rédaction ;

- Un patrimoine évalue selon la méthode du coût amorti à 18,5 Millions d'euros entièrement situe au Centre d'Affaires Paris Nord (LE BLANC MESNIL) (changement de méthode comptable conforme aux règles d'IAS 40, la juste valeur des actifs immobiliers n'étant plus déterminable de manière fiable suivant l'entrée en vigueur du nouveau PLU) ;

- Protocole transactionnel avec Advenis (Ex litige Adyal) finalise en janvier 2016 et générant l'encaissement de 300 K€ en février 2016 ;

- Augmentation du capital social d'un montant global de 113 K€ suivant l'exercice partiel d'ORA et de BSA au cours de l'exercice.

Patrimoine

Au 31 décembre 2015, le patrimoine du Groupe Foncière Paris Nord est compose de 3 immeubles de bureaux et d'un Restaurant Inter Entreprises situes au Centre d'Affaires Paris Nord - 183 avenue Descartes au BLANC MESNIL (93) :

- Les immeubles Ampère, Continental et les services généraux représentent une surface totale d'environ 39 000 m2 ;

- Le bâtiment Bonaparte partiellement démoli a une SHON de 15 000 m2.

Suivant la validation du nouveau PLU purge de tous recours le 2 juillet 2016, le centre a été classe en zone UAb et fait partie des projets urbains de la Ville du Blanc Mesnil. A ce titre le Centre d'affaires Paris Nord pourrait se transformer en un nouveau quartier de ville comprenant logements, activités tertiaires et équipements.

Néanmoins, le quartier du Centre d'Affaire fait partie d'un des périmètres de gel de la commune du Blanc Mesnil, servitude consistant a bloquer toute construction pour une durée maximale de 5 ans, dans l'attente de l'approbation par la commune d'un projet d'aménagement global.

Compte tenu de ces éléments nouveaux, la méthode d'évaluation du patrimoine immobilier a été modifiée. En effet, dans le cadre de la norme d'IAS 40 « immeubles de placement », le patrimoine immobilier était évalue précédemment selon la méthode de la juste valeur. Cette méthode de valorisation n'est plus pertinente au regard du nouveau PLU pour les raisons suivantes :

- Le changement de destination du site (de centre d'affaire en quartier résidentiel), rendu possible par le nouveau PLU,

- La surface actuelle est de 53 000 M2 en l'état. La surface constructible n'est pas arrêtée a ce jour et ne peut être estimée de manière suffisamment fiable. Le nouveau PLU permettrait la construction de 87500 M2 d'habitations et de commerce ;

- Le quartier du Centre d'Affaire fait partie d'un des périmètres de gel ;

- La durée maximale d'attente de l'approbation par la commune d'un projet d'aménagement global est de 5 ans.

En conséquence, le modèle de valorisation base sur les revenus, duquel découlait la juste valeur du patrimoine, doit être abandonne, la juste valeur n'étant plus déterminable de manière fiable. Au 31 décembre 2015, la méthode de valorisation retenue est celle de la méthode du coût amorti qui se justifie de la manière suivante :

- Le PLU dans sa version votée par le conseil municipal en date du 16 juillet 2015 a été refuse initialement par le Préfet en raison d'une insuffisance de densification. Des lors, le principe de modification de PLU est acté en 2015 et la surface minimale existante du site pérennisée.

Au regard des éléments ci dessus, il a été décide de reprendre les provisions pour dépréciation antérieurement comptabilisées sur le patrimoine immobilier pour un total net de 4 465 K€. Au 31 décembre 2015, il ressort une valeur nette de patrimoine immobilier de 18 515 K€.

Actif Net Réevalue

Au 31 décembre 2015, l'Actif Net Réévalue consolide est de 3 599 K€, y compris les ORA comptabilisées en fonds propres pour un montant de 8 805 K€.

Perspectives

La révision du PLU obtenue a déjà eu divers effets positifs pour le Groupe FPN :

- Accord avec la CCSF sur les contestations de taxes foncières :

Poursuivant ses réclamations au cours de l'exercice 2015, la société Pamier, filiale a 100% du groupe FPN, a été assignée le 21 janvier 2016 en liquidation judiciaire devant le Tribunal de Commerce de Paris, par le Service des Impôts du Blanc Mesnil (reliquats des taxes foncières 2010, 2012 a 2015, taxe sur les bureaux 2012 a 2014 et la taxe sur les locaux vacants 2015).

Les services fiscaux ont ainsi accorde à la société un délai de paiement pour les impositions ne faisant pas l'objet d'une réclamation, moyennant une inscription hypothécaire sur l'immeuble Le Bonaparte. La société Pamier a effectué un premier versement de 800 000 euros le 8 juillet 2016 et s'est engagée a verser 800 000 euros le 8 juillet 2017 et la somme de 775 396,75 euros le 8 juillet 2018. La conclusion de cet accord a été possible grâce au soutien des deux principaux actionnaires du Groupe FPN.

Le Trésor public a convenu d'envisager une remise de pénalités au terme de la procédure de règlement en cas de respect des échéances fixées.

Compte tenu de cet accord, les services fiscaux se sont désistés de leur action en liquidation judiciaire de la société Pamier lors de l'audience du 21 septembre 2016. La procédure est close.

La taxe foncière restant donc due a ce jour s'élève a 3,1 M€ pour les années 2012 a 2015. Concernant les années 2014 et 2015, les taxes foncières ne sont pas exigibles car elles font l'objet de réclamations assorties de demandes de sursis de paiement sur lesquelles l'Administration n'a pas encore statué.

La Société estime que les différentes procédures intentées en 2015 par notre conseil, le cabinet De Gaulle & Fleurance, et sa reprise prochaine de contact avec l'Administration locale pour, a nouveau, chercher une solution amiable sur ce dossier, rendent peu probable un décaissement de taxe foncière d'ici la fin de l'année 2016 (a ce jour, aucune mise en recouvrement n'est parvenue a la Société).

- Négociation sur le report de l'exigibilité de la dette bancaire :

Suite aux perspectives ouvertes par le nouveau PLU de la ville du Blanc Mesnil, la société a obtenu le 22 septembre 2016 l'accord de principe de ses deux banques pour reporter dans un premier temps au 31 décembre 2017, l'échéance de mars 2016 (dette bancaire de 6 M€).

Cet accord reste a formaliser par la signature d'un avenant en cours de rédaction a cette même date. Aucun remboursement d'emprunts en principal, soit 6 M€, dus aux banques Crédit Foncier et Sade n'a été pris en compte dans le budget de trésorerie établi pour la période 2016 à juin 2018.

- Soutien d'un des principaux actionnaires du groupe :

Au delà du soutien apporte au Groupe FPN par l'un de ses principaux actionnaires, la société FIPP, pour respecter l'accord conclu avec la CCSF (déjà 800 K€ apportes en juillet 2016 par FIPP), cet actionnaire s'est également engagé à apporter au Groupe FPN 1 850 K€ au cours de la période du 1er janvier 2016 au 30 juin 2018 (dans la limite des besoins qui seront constatés). La société FIPP a déjà apportée 200 K€ en juillet 2016.

Le Conseil d'Administration précise à nouveau que les perspectives très favorables offertes par le nouveau PLU doivent faire face a la lourdeur de la procédure administrative d'approbation du nouveau projet d'aménagement du site qui ne permet pas a Foncière Paris Nord d'avoir une vision précise du calendrier de décisions prises par la Mairie et par le préfet qui valide ce projet.

Repost 0

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche