Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 09:44

TRAILOR logo-copie-1  TRAILOR ACTM logo

Mnémo : MLTAI

Dernier cours : 4,92 

Capitalisation boursière : 8,18 M €

Introduction en bourse au cours de 45 € le 1eraoût 2007

http://www.actm-trailor.com/

http://www.behm.fr/

Publiée le 23/05/2013

social - nancy La société Trailor en redressement judiciaire

La société a été placée en redressement judiciaire jusqu’au 22 août.

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/05/23/la-societe-trailor-en-redressement-judiciaire

Les salariés, inquiets, ont entretenu un feu de pneus et de palettes de bois depuis plusieurs jours.

 

Le tribunal de commerce de Nancy a placé, hier, la société Trailor SA en redressement judiciaire pour une période de trois mois. Les potentiels repreneurs devront s’être prononcés avant le 21 juin à midi. Des éventuels dossiers de reprise, qui seront examinés par le tribunal de commerce le 25 juin, date clé qui scellera l’avenir de l’entreprise lunévilloise. À défaut de plan de cession effectif à cette date, il semblerait difficile de passer, cette fois, à côté d’une liquidation redoutée depuis des semaines par les derniers salariés lunévillois (ils ne sont plus que 38).

Compétences et qualités

Lesquels, depuis quelques jours, entretiennent un feu de pneus et de palettes de bois pour faire savoir leur mécontentement. La situation semble en effet piétiner depuis l’an passé après que 62 licenciements aient été prononcés en février 2012. Les dettes se sont accumulées depuis et, faute de pouvoir payer ses fournisseurs en matières premières, le site lunévillois n’avait produit que quelques citernes de façon sporadique.

Gérant de Trailor SA et PDG du groupe Behm International, Eric Vaney reconnaissait hier, « des difficultés face à un environnement bancaire aujourd’hui très compliqué et frileux. » En parallèle, les espoirs qui avaient été placés sur un soutien financier du FSI (Fonds stratégique d’investissement) se sont également volatilisés. La seule piste, qui permettrait de sauvegarder l’emploi et le site, demeure donc celle d’un possible repreneur dont on ne connaît pas, aujourd’hui, l’existence.

« Les compétences et les qualités du site sont reconnues », tenait à rappeler, hier, le PDG du groupe Behm International, né de la fusion en juin 2012 de Trailor ACTM Internatinal SA (TAI SA) et Behm Titan Kaiser SA (BTK SA) et possédant plusieurs sites en France, à Thionville, Monchanin, Longuyon, Montélimar et Lunéville. Depuis ce rapprochement, le site de Lunéville avait recentré sa production sur les citernes à hydrocarbure.

Un savoir-faire reconnu, mais qui n’a abouti, de source syndicale, à la production, en 2012, que de six remorques.

Hasard du calendrier, on parlera encore de Trailor aujourd’hui mais devant le conseil des Prud’hommes cette fois où près de 150 dossiers seront présentés dans le cadre des contaminations à l’amiante,

Jean-Christophe PIGNON.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans TRAILOR ACTM
commenter cet article

commentaires

Jean-Michel 26/05/2013 07:30


je crois que c'est la fin ! pour nous actionnaires de MLTAI.........une fois de plus


Que deviendra alors Behm International ?

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche