Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 15:18

RISC logo

Tout d’abord je remercie les lecteurs qui se sont inquiétés de mon silence sur les blogs depuis le 12 octobre 2010.

La raison est la suivante :

- j’ai déménagé le 20 octobre

- depuis cette date je n’ai pas réussi à faire connecter ma nouvelle maison au réseau téléphonique !! La raison est que les lignes étant enterrées, il faut retrouver le fourreau téléphonique et le dériver vers celui que j’ai fait poser. Mais comme cela ne se fait pas depuis un écran et qu’il faut creuser dans le sol, c’est compliqué!!!! C’est comme cela en France aujourd’hui …

- et cela peut encore durer quelques semaines

- et je ne vous parle pas des problèmes du même ordre concernant Numéricâble. Ils n’ont pas de service installation à eux !!!!

Je reprends mon clavier pour vous communiquer la réponse de Bernard Calvignac (PdG de STS Group et de RISC Group) à des actionnaires inquiets et furieux du projet de regroupement par 100 des titres de RISC Group.

Ce projet est inscrit à l’AGM de RISC du 16 décembre.

Cette résolution me semble venir du bon sens. L’action RISC est, depuis des mois, cotée autour de 0,35 €. De ce fait elle a le statut de

" penny stock " et n’attire pas les grands investisseurs. Cela leur fait même peur.

A l’ordre du jour de cette AGM, il est prévu des AK. Il est donc nécessaire de rassurer les investisseurs potentiels d’où ce regroupement.

Ce dernier ne change rien à la valorisation de la société. Les actionnaires ne seront ni plus, ni moins riches.

Je connais la déception de certains actionnaires importants de RISC. Ils ont perdu beaucoup. Sans BCA, ils auraient certainement tout perdu et n’auraient plus aucune chance de se refaire. Pour ceux qui sont restés collés à ce dossier, la seule issue est la patience et la confiance dans la nouvelle direction présidée par BCA.

La réponse de BCA est très franche même si la vérité ne plaît pas toujours.

Pour ma part je suis confiant sur le dossier RISC à l’échéance d’1 an.

Dès que j’aurai retrouvé ma ligne internet, je reviendrai vers vous pour vous parler de STS Group qui reste ma valeur préférée pour les mois et les années à venir. Mais là aussi ce titre s’adresse aux

" investisseurs " et pas aux " joueurs ".

 

Bonsoir Messieurs,

Je fais une réponse collective à vos différents mails et questions posées sur le forum.

Une entreprise ne peut pas rester durablement un objet de spéculation surtout quand elle est classée dans la catégorie des penny stocks qui lui interdit tout crédit bancaire.

En terme de valorisation je ne comprends aucune de vos remarques :

- La valeur d’une société telle qu’on l’apprend dans toutes les écoles de management du monde (sa capitalisation boursière) est égale à la multiplication du résultat net dégagé par un coefficient dit PER qui est fonction du métier, du secteur d’activité et surtout de sa vitesse de développement.

- Que la capitalisation ainsi dégagée (disons 100M€ pour faire simple) soit divisée par 1Mo d’actions formant le capital social cela conduit à une action d’une valeur de 100€ ou bien soit divisée par 100Mo d’actions ce qui conduit à une valeur de 1€, la valeur de la société est toujours la même !

Si vous pensez que durablement vous pouvez créer l’illusion d’une plus value sur action tout simplement parce que le nominal est très faible et permet à de petits spéculateurs de manipuler quotidiennement le cours indépendamment des résultats intrinsèques de l’entreprise, vous vous trompez ! la valeur d’une action ne tient qu’à la qualité de ses résultats et comme je le répète depuis un an publiquement, la valeur de RISC est trop élevée quand on constate les océans de pertes dont nous avons hérités !

J’ai dit publiquement le 28/9 que RISC aller passer d’une valeur liquidative à une valeur de rendement qui est la valorisation de toutes les entreprises normales du monde (Bénéfice net x PER) et que vraisemblablement sa capitalisation allait baisser car si vous multipliez disons 3M€ de profit par un PER de 6 (STS avec son développement n’a qu’un PER de 9 !) cela vous donne une capitalisation boursière de 18M€ contre 35M€ actuellement et donc une baisse potentielle du titre (avant ou après regroupement) par 2 !

Ce n’est pas nous qui vous volons ce sont les lois du marché qui s’appliquent que vous ne voulez pas voir et auxquelles vous pensez échapper en vous engouffrant dans le mirage de la spéculation sur un penny stock ! On vous a sauvé d’une faillite assurée et la société ne perd plus : un jour l’action reconnaîtra cette réalité car c’est la seule que considèrent les milieux financiers et en attendant nous ne sommes pas payés (on prend 0€ dans RISC) pour encourager la spéculation mais pour redresser une société qui était au bord du gouffre ! le regroupement de l’action par 100 est une nouvelle étape dans le redressement de l’image de RISC et c’est la positon que nous défendrons à l’AG car à terme cette décision est la seule qui sert le mieux vos intérêts.

Tous les spéculateurs qui se plaignent peuvent quitter l’actionnariat de RISC, nous ne les retiendrons pas car ils sont nuisibles à la société.

Si vous décidez de citer mes propos sur le forum, soyez vigilants à les donner en intégralité !

Bien à vous

BCA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylvain 11/11/2010 15:37



Content de te retrouver Bernard !


Juste une question annexe : Bernard Calvignac = BCA ? Si oui, que veux dire le A ?


 


 



Bernard 11/11/2010 22:14


Sylvain, BCA = B ernard CA lvignac


Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche