Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 16:54

RISC logo

Mnémo : RSC

Dernier cours : 5,85 €

Capitalisation boursière : 6,31 M €

http://www.risc-group.com/risc-group-corporate/

http://www.navaho.fr/site/index.htm

Lors de l’AG du 29 décembre 2011, j’avais demandé à Mr B. Calvignac s’il ne serait pas opportun de fermer le pôle Inbox plutôt que de le voir tirer l’ensemble du groupe au fond du trou. Il m’a été répondu que je me trompais et qu’il y avait une grande synergie commerciale entre Inbox et les produits STS ….

Quelques mois plus tard je constate que la synergie est celle de la destruction de valeur pour RISC et STS !

En 1 an le résultat opérationnel courant de RISC à baissé de près de 5 M € auquel il faut ajouter 13 M € de perte de valeur …. aie aie !

Je ne comprends pas non plus ces tours de « passe passe » comptables entre les différentes filiales de STS !

Depuis presque 2 ans que Deloitte & Associés a été nommé comme commissaire aux comptes, on ne rigole plus. On peut se demander s’il n’y a pas plusieurs genres de comptabilité dans les entreprises françaises ? Peut être un peu moins depuis l’adoption des normes IFRS.

Premier semestre 2011-2012 :

Une perte opérationnelle de 15,5 M€

incluant une perte de valeur de 13,2 M€ sans effet de trésorerie

Une réflexion en cours sur l’évolution du modèle économique

et sur le financement du groupe à court et moyen terme

Boulogne-Billancourt, le 15 mai 2012

1- Comptes consolidés semestriels au 31 décembre 2011

1-1 Compte de résultat consolidé simplifié

en K€

31/12/2011

30/06/2011

31/12/2010

6 mois

12 mois

6 mois

Produit des activités ordinaires

20 398

49 876

27 824

Charges d'exploitation

-22 412

-48 593

-24 968

Résultat opérationnel courant

-2 015

1 283

2 856

Cession des filiales

0

6 913

6 913

Autres charges & produits opérationnels

-314

947

-386

Perte de valeur (IAS 36)

-13 181

-2 076

-2 076

Résultat opérationnel

-15 510

7 068

7 307

Résultat financier

-1 062

-1 580

-1 262

Résultat Net part du groupe

-16 582

5 434

6 041

Le résultat opérationnel courant du groupe au 31 décembre 2011 (6 mois) affiche une perte de - 2 M€ contre un profit de +2,85 M€ au 31 décembre 2010 (6 mois).

Cette perte est concentrée sur le pôle INBOX et provient directement de la baisse d’activité du pôle au niveau de ses ventes directes. Le pôle subit sur le second trimestre de l’exercice la baisse de l’activité reconduction de contrats, en raison de la décision prise en 2008 d’allonger la durée des contrats de 48 à 60 mois, qui génère aujourd’hui une période de 12 à 15 mois sans contrats à renouveler. Cette baisse de l’activité reconduction n’a pas pu être compensée par l’activité directe de nouveaux contrats.

Le pôle IT Solutions a en revanche parfaitement amorcé sa relance après la fin de la refonte technologique de Risc Group IT Solutions et présente un potentiel de développement prometteur sur le marché du « Cloud Computing », notamment grâce aux nouveaux agréments obtenus en début d’année 2012.

Malgré cette reprise affirmée du modèle Risc Group IT Solutions, la nécessaire révision du taux d’actualisation liée au contexte économique toujours dégradé et le réajustement des objectifs de résultats de ce pôle, avec une remontée de la rentabilité attendue plus étalée dans le temps ont entraîné la constatation d’une perte de valeur de 13,2 M€ (sans effet de trésorerie).

En conséquence, le résultat opérationnel s’affiche à -15,5 M€ au 31 décembre 2011 contre +7,3 M€ au 31 décembre 2010. Pour mémoire le résultat au 31 décembre 2010 incluait un profit non récurrent de 6,9 M€ lié à la cession par Risc Group de quatre de ses filiales étrangères.

1.2 Bilan consolidé

Immobilisations financières

Les immobilisations financières varient à la hausse suite à deux opérations spécifiques liées au financement du groupe :

- 1 M€ de dépôt de garantie réalisé dans le cadre d’un contrat d’affacturage signé par

Risc Group IT Solutions : à noter que ce contrat a été dénoncé depuis- voir point ci-dessous ;

- 2,3 M€ de dépôt de garantie signé dans le cadre d’un contrat de financement signé

par Risc Group IT Solutions.

Autres passifs courants

Les autres passifs courants augmentent principalement en raison du poste créditeurs divers, qui comptabilise la position créditrice du compte d’affacturage au 31 décembre 2011 (4,6 M€) qui doit être diminuée du compte courant débiteur de 1 M€ à l’actif. Ce contrat d’affacturage a été dénoncé en mars 2012 car non adapté au système de facturation de la société. L’autre variation significative de ce poste provient d’une dette de Risc Group IT Solutions vis à vis de DEAL IT, filiale de STS Group, pour un montant net de 6 M€ au 31 décembre 2011. Cette dette se compense avec la créance constatée en débiteurs divers à l’actif du bilan. Elle correspond à une cession de contrats réalisée par Risc Group IT Solutions à DEAL IT en décembre 2011, dans le cadre des financements du groupe.

La créance et la dette vont décroitre en parallèle au fur et à mesure de la facturation mensuelle des contrats sur leur durée (en moyenne 36 mois), qui reste assurée par Risc Group IT Solutions, DEAL IT prenant en charge le risque financier.

Dettes financières non courantes

Un nouveau financement portant sur un montant brut de 11,5 M€ a été mis en œuvre en octobre 2011. Sur ce montant de 11,5 M€, 4.9 M€ ont été utilisés pour rembourser le solde des deux financements précédents (qui représentaient un total de 6,8 M€ au 30 juin 2011 (1,5 M€ à plus d’un an et 5,3 M€ à moins d’un an).

2 - Financement du groupe

Au regard du mode de financement actuel et de son besoin de financement à court et moyen terme, Risc Group continue de travailler sur plusieurs projets de cession totale ou partielle d’actifs ainsi que sur des opérations de financement, pouvant inclure des opérations en capital. L’aboutissement de ces opérations est nécessaire pour pérenniser la continuité d’exploitation.

Dans l’attente de la réalisation effective de ces opérations, le groupe a mis en place fin 2011 et début 2012 des financements adossés aux contrats récurrents de Risc Group IT Solutions qui ont assuré la continuité d’exploitation au niveau du groupe.

Ces financements consistent à céder à des organismes financiers des séries de contrats de Risc Group IT Solutions et à encaisser par avance la somme actualisée du solde des mensualités prévues jusqu’à la fin du contrat. Les remboursements sont ensuite assurés par Risc Group IT Solutions au fur et à mesure des encaissements effectués par les clients.

Ces types de financement sont renouvelables en fonction de la maturité des échéances des contrats de Risc Group IT Solutions, et ce d’autant plus que l’activité est en croissance, mais ils restent une solution de transition.

3 - Evolutions et perspectives

Sur le pôle INBOX

Ce pôle affiche des résultats négatifs sur le semestre, en raison de ventes directes inférieures aux objectifs. Bien que restructuré en 2010, le modèle économique développé par le pôle reste fragile et source de contre performances dans un contexte économique toujours difficile pour les TPE et leur « scoring » par les sociétés de financement.

Le groupe est dans une réflexion de fond pour faire évoluer ce modèle économique qui est trop risqué dans le contexte économique actuel.

Sur le pôle IT Solutions

Ce pôle confirme sur le semestre son retournement amorcé il y a déjà six mois. Après un renouvellement complet de son outil industriel en 2010/2011, Risc Group IT Solutions a amorcé depuis juillet 2011 un redéploiement de son commerce avec le lancement d’une nouvelle offre de produits baptisée « NAVAHO », toujours basée sur son métier historique d’hébergeur, mais complétée de nouveaux produits autour de la confiance numérique et de la nouvelle offre Microsoft Office 365.

En parallèle, l’obtention de l’agrément SIAF (Archives de France) ouvre à la société l’accès à de nouveaux marchés de taille significative. Elle a également sollicité l’agrément HDS (Hébergement des données de santé) qui pourrait également lui ouvrir un marché spécifique très demandeur.

La croissance attendue sur le pôle est d’autant plus intéressante que ses infrastructures sont prêtes pour doubler l’activité sans nouvel investissement : les nouveaux contrats vont ainsi contribuer au chiffre d’affaires et au résultat de la société quasiment sans augmentation des frais fixes.

A cette occasion, Bernard Calvignac, Président directeur général de Risc Group, déclare : « Risc Group IT Solutions avait montré sur l’exercice précédent 2010/2011 toutes les qualités d’amortisseur de son modèle récurrent en période de crise et a amorcé sur ce premier semestre 2011/2012 un retour à la croissance satisfaisant et surtout très prometteur.

Les conditions de marché nous ont imposé une révision à la baisse des objectifs de Risc Group IT Solutions, entraînant la constatation d’une perte de valeur dans les comptes, mais son potentiel de développement sur le marché porteur du Cloud Computing reste néanmoins confirmé.

En revanche, le pôle INBOX, bien que déjà sérieusement restructuré dès notre arrivée à la direction du groupe en 2010, présente encore des pertes sur ce semestre, ce qui confirme les difficultés de ce modèle économique dans un contexte de crise économique des TPE et d’une notation de plus en plus drastique de la part des organismes de financement. Nous réfléchissons donc à une évolution de ce modèle, axé sur le parc client historique qui reste un actif de valeur, tout en migrant l’activité commerciale de recherche de nouveaux clients vers un modèle indirect beaucoup plus flexible.

Parallèlement, nous étudions actuellement plusieurs opérations destinées à stabiliser la structure financière du groupe sur le moyen terme.»

Risc Group précise que :

- Le rapport sur l’information financière semestrielle du 1er juillet 2011 au 31 décembre 2011 sera disponible sur le site internet du groupe le mercredi 23 mai 2012 après bourse.

- Le communiqué sur l’activité du troisième trimestre de l’exercice 2011/2012 (janvier à juin 2012) sera publié lundi 21 mai 2012 après bourse.

A propos de Risc Group

Risc Group, acteur majeur européen des services informatiques externalisés, propose aux entreprises des solutions de réseaux, de communication, d’hébergement/infogérance, de sauvegarde en ligne et de confiance numérique en mode SaaS.

Risc Group est organisé autour de deux pôles :

Risc Group InBox : le pôle TPE & PME dédié aux sociétés en France et à l’international disposant de 5 à 100 postes informatiques.

Risc Group IT Solutions : le pôle Moyennes & Grandes Entreprises en France dédié aux sociétés disposant de plus de 100 postes informatiques (ex Ornis).

Coté sur Euronext Paris, Risc Group est une société anonyme au capital de 21.580.900 € qui a réalisé un chiffre d’affaires de 49,9 M€ sur son dernier exercice fiscal de 12 mois clos le 30 juin 2011.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche