Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 10:51

Rentabiliweb logo 1

Dernier cours : 4,82 €

Mnémo : BIL

Capitalisation boursière : 82,76 €

http://www.rentabiliweb.org/

Les capitaux propres au 30 juin 2012 étaient de 70 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,18. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. On peut ainsi penser que la valeur est à son prix en attendant que le repositionnement du secteur BtoB porte ses fruits. Celui de Rémy Cointreau est de 4 par exemple.

RESULTATS SEMESTRIELS 2012

L’offre monétique Be2bill : priorité stratégique pour la période à venir

 Bruxelles, le 30 août 2012

Le Groupe Rentabiliweb publie ce jour ses comptes pour les six premiers mois de 2012.

Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président du Conseil d’administration du Groupe, déclare :

«Depuis 18 mois, le Groupe a entrepris un virage stratégique majeur en réaffectant ses ressources humaines et financières pour se positionner durablement, et dès 2013, sur les marchés à très fort potentiel de croissance et de marge que nous avons identifiés : l’offre d’un service complet de paiement pour les commerçants. Nous sommes en ligne avec le plan élaboré, la phase technique est maintenant terminée et nous nous consacrons désormais pleinement à la phase commerciale.»

La priorité stratégique et les axes de croissance du Groupe sont :

- Déployer l’offre monétique, grâce à la solution Be2bill, sur les marchés francophones et européens dès fin 2012.

- Accélérer le déploiement des offres de Marketing direct, qui participe à la croissance dans un environnement économique orienté vers la gestion de la data liée à l’identité du cyber-acheteur.

- Continuer à proposer aux internautes des offres innovantes de divertissements en ligne, adaptées à leurs attentes.

Les faits marquants du semestre

èUn impact de cette stratégie sur les comptes conforme aux anticipations du management.

èLa confirmation de la pertinence de l'offre monétique Be2bill qui confère au Groupe une position unique sur le marché français.

èUne forte capacité d'adaptation et de réactivité dans le domaine du BtoC avec la montée en puissance de nouveaux relais de croissance tels que l'astrologie.

èUne progression du taux de marge brute à périmètre constant.

èUne situation financière solide et une trésorerie positive.

Evolution de l’activité du premier semestre 2012

BtoB : des avancées commerciales solides sur l’offre Be2bill

Sur les six premiers mois de l’année, l’activité BtoB a réalisé un chiffre d’affaires de 12,8 millions d’euros (18,7 millions d’euros au 1er semestre 2011). Les ventes du pôle BtoB sont en repli principalement du fait de l’arrêt de la commercialisation des Facebook Credit en juin 2011 (contre 3,5 millions d’euros au S1 2011). D’autre part, le Groupe a poursuivi la restructuration du Pôle Micro-Paiement en renonçant à certains clients à faible marge ou à risque, comme le secteur Loterie; les autres secteurs étant progressivement basculés en facturation monétique.

La division Télécoms a pâti d’une base de comparaison exigeante (fort développement au 1er semestre 2011), tandis que les activités Marketing direct ont maintenu des niveaux d’activités semblables à ceux du premier semestre 2011, malgré un resserrement important des budgets marketing des annonceurs ou un décalage de ces budgets sur le second semestre 2012, comme constaté à l’occasion des soldes.

De nouveaux produits comme la solution email retargeting Eperflex, représentant un poids encore négligeable dans le total du Chiffre d’affaires BtoB, affichent des bons taux de pénétration du marché. La solution remporte ainsi un franc succès tant auprès des éditeurs que des annonceurs, gagnant plusieurs appels d’offres auprès de très grandes enseignes. L’offre Eperflex permet notamment de recibler jusqu’à 45% de l’audience d’un site avec des taux d’ouverture qui atteignent plus de 30%.

Conformément à la stratégie définie avec le Conseil d’Administration visant l’obtention rapide de parts de marché, la solution de paiement Be2bill travaille en priorité sur le top 100 des e-commerçants français. La solution Be2bill enregistre des signatures d’enseignes de premier plan, dans les industries du retail (opticien, habillage, maison), du luxe, du « gambling », du voyage et du digital (rencontre, astrologie, etc). Au 30 juin 2012, la solution Be2bill encaissait les flux de cartes bancaires de 13 marchands avec une commission moyenne conforme aux anticipations et proche de 0.8%. Au 30 août, ce sont déjà 40 clients qui utilisent les solutions Be2Bill sur 70 ayant déjà signés des contrats d’engagement.

L’offre commerciale a été présentée aux e-commerçants français fin janvier 2012, à l’occasion du salon e-marketing à Paris. Contrairement à nos prévisions, l’exploitation commerciale proprement dite n’a démarré qu’à partir d’avril 2012 ; les premières transactions n’ayant été facturées en conséquence qu’à compter du second trimestre 2012.

Compte tenu d’une montée en puissance progressive qui reflète les délais de mise en place et d’adaptation de l’architecture aux spécifiés techniques des grosses plateformes commerçantes de nos clients, le chiffre d’affaires du nouveau pôle monétique est à ce stade encore marginal.

Au cours du premier semestre 2012, l’offre s’est enrichie de fonctionnalités à forte valeur ajoutée pour les commerçants avec notamment la mise à disposition d’outils pour augmenter la conversion et réduire le taux d’abandon couplés aux solutions de retargeting ainsi que des fonctions de réconciliation financière.

BtoC : le secteur Astrologie s’affirme comme un véritable relais de croissance

Le chiffre d’affaires du pôle BtoC atteint 23,5 millions d’euros au 1er semestre 2012 (25,8 millions d’euros au 30 juin 2011), en légère croissance séquentielle par rapport au 2nd semestre 2011, malgré la persistance d’un contexte concurrentiel tendu et de fortes pressions sur les coûts de référencement des secteurs Rencontre et Jeu.

Les performances du secteur Astrologie sont très encourageantes et permettent d’anticiper rapidement un poids croissant au sein du pôle BtoC. L’activité Astrologie confirme son rôle de relais de croissance tant en termes de chiffre d’affaires que de résultats, et valide la pertinence de la politique d’allocation grandissante des investissements marketing du Groupe sur ce pôle. Le secteur de la Voyance, produit fidélisant, présente en effet un taux moyen d’abonnement supérieur à celui du marché de la Rencontre, et donc un revenu moyen par utilisateur plus important.

Progression du taux de Marge Brute

Au cours du 1er semestre, la Marge Brute du Groupe s’établit à 21,7 millions d’euros contre 23,6M€ au 1er semestre 2011, traduisant une hausse du taux de marge brute de 6,7 points, à 59,7%.

Au premier semestre 2012, le taux de marge brute du Pôle BtoB s’est apprécié de près de 12 points par rapport aux six premiers mois de l’exercice précédent, à 40,3%, le recul de 0,3 million d’euros de la Marge brute étant essentiellement due au ralentissement séquentiel des activités du pôle Télécoms.

Le taux de marge brute du BtoC est quasi stable (à 70,2%), la marge brute ayant été pénalisée par la hausse du poids du trafic généré par les affiliés.

Une évolution du Résultat Opérationnel marquée par l’impact conjoncturel et le lancement de Be2bill

Le Résultat Opérationnel Courant du Groupe s’établit à 4,2 millions d’euros, en recul de 47,4%.

Dans le BtoB, il traduit le plein impact des recrutements, réalisés au 2ème trimestre 2011, destinés au renforcement des équipes commerciales de la division marketing direct alors que la conjoncture s’est amollie sur les tous derniers mois de l’année 2011 et le premier semestre de l’année 2012. Il enregistre également les effets des investissements publicitaires engagés sur le marketing direct ainsi que les dépenses liées à la conception et au déploiement de l'activité monétique. Ainsi, hors impact de la nouvelle activité monétique, le recul du Résultat Opérationnel Courant ressort à 21,5 %, en ligne avec l’évolution de l’activité.

Le pôle BtoB enregistre en effet la contribution à ce stade négative de Be2bill, à hauteur de 2,1 millions d’euros, reflétant, comme annoncé, les coûts opérationnels découlant des investissements et des recrutements entrepris à partir du 2nd semestre 2011. Au total, le Groupe aura consacré depuis 3 ans 2,6M€ en investissements et 1,9M€ en charges d’exploitation pour concevoir et développer la plate-forme monétique dédiée au e-commerce.

Le Résultat Opérationnel Courant du pôle BtoC du 1er semestre 2012 s’est maintenu à un niveau comparable à celui du 2nd semestre 2011 grâce à une bonne gestion des effectifs traduisant les efforts de rationalisation et les développements fournis depuis 12 mois.

La contribution des départements centraux est en ligne avec le premier semestre 2011, et le second semestre 2011, et s’élève à 2,1 millions d’euros.

Au-delà de la baisse enregistrée au niveau du ROC, le recul du Résultat Opérationnel, qui ressort à 3,1 millions d’euros, s'explique essentiellement par l’existence de coûts exceptionnels non récurrents sur le semestre (principalement le non versement d’un complément de prix et un défaut de paiement d’un de nos clients suite à l’insolvabilité d’un de ses partenaires), alors que le Groupe avait enregistré sur le 1er semestre 2011 un produit exceptionnel de 2,5 millions d’euros (débouclage de la garantie de passif liée à une précédente acquisition).

Au total, le Résultat Net consolidé s’établit à 2.4 million d’euros au premier semestre 2012.

Une situation financière très solide

Pour les six premiers mois de l’exercice 2012, le cash-flow disponible s’établit à 1,1 millions d’euros, tenant compte des performances opérationnelles évoquées, notamment sur l’activité Be2bill, et une variation négative besoin en fond de roulement essentiellement due au rattrapage d’un décalage temporaire de paiement fournisseurs.

Les flux de trésoreries liées aux opérations de financement s’élève à 4,2 millions d’euros, notamment du fait du paiement du solde du dividende 2011 en numéraire pour 3,6 millions d’euros.

Le Groupe affiche une structure financière toujours solide avec des capitaux propres, au 30 juin 2012, s’élevant à 70,0 millions d’euros, et aucun endettement financier.

Perspectives

En ligne avec les performances du premier semestre, l’impact conjoncturel, consommation des ménages et marché publicitaire, pourrait continuer de peser sur la rentabilité du pôle BtoB au second semestre à un niveau similaire à celui du premier semestre.

Particulièrement, be2bill, le second semestre 2012 sera consacré à :

- la montée en puissance des clients existants ;

- la mise en production phasée de marchands de premier rang ;

- l’élargissement de l’offre d’acceptation de cartes bancaires avec l’intégration de nouveaux moyens de paiements (Amex, etc) ;

- la conception d’offre de paiement convergente et multi-canal entre les encaissements en ligne et l’encaissement dit de proximité en magasin

- l’internationalisation de son offre dès la fin de l’année 2012.

Pour le pôle BtoC, le Groupe confirme un objectif de niveau de rentabilité opérationnelle en ligne avec les niveaux constatés durant l’exercice 2011.

Prochaine communication

Publication du Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2012 : le 9 novembre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans RENTABILIWEB
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche