Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 19:18

 

9ème séance de forte baisse à la bourse de Paris.

Tous les jours on nous parle de la dette des états …. c’est effectivement le PROBLEME !

Il y a 10 jours les pays européens se sont partagés une partie de la dette de la Grèce pour soulager ce dernier pays. Oui, mais pour alourdir celle des autres pays de l’Europe comme s’ils avaient les capacités à le supporter alors qu’eux-mêmes sont mal en point.

On se refile le mistigri et on se le partage.

Aux Etats-Unis on accorde l’autorisation d’augmenter la dette déjà faramineuse.

Tous les gens sérieux savent que ni les EU et ni les pays européens ne seront capables de rembourser un jour leur dette …..

On nous demande de réaliser des budgets en équilibre alors que l’un des principaux postes est constitué par les intérêts de notre dette et qu’évidemment il ne fait qu’augmenter. Ce poste constitué du payement des intérêts est totalement improductif et freine notre croissance donc notre chance de diminuer notre dette. C’est le chat qui se mord la queue.

La plus grande partie des épargnants ont quitté la bourse mais que se passera t-il lorsqu’ils demanderont à récupérer leur avoirs dans les Fonds et les Assurances Vie ? Les banques et les compagnies d’assurances ne disposent pas des liquidités nécessaires pour le faire, alors ?? Crise de liquidité ??

Les banquent et les compagnies d’assurances sont d’ailleurs  certainement en train de vendre en bourse pour se constituer des liquidités à tout prix ?

Les agences de notation appuient sur la tête des états pour les obliger à prendre de vraies mesures pour sortir de l’ornière mortelle de l’endettement. Elles font leur travail et elles ont raison ! Car si l’on ne fait rien c’est une crise sans précédent qui va éclater et qui touchera tout le monde.

Depuis 3 ans (d’une façon visible) ce ne sont plus les politiques qui ont le pouvoir. Ces derniers se font dicter leurs décisions par de grands financiers sans états d’âme.

Avec les instruments financiers virtuels qu’ils ont créés, plus cela va mal, plus ils gagnent de l’argent. Ils étranglent les états, spéculent sur notre monnaie.

En 2008, les états ont sauvé les banques. Aujourd’hui ces dernières sont plus riches que nos banques centrales. Qui va sauver nos états ? N’oublions pas que l’état c’est nous (pour ceux qui ne se sentiraient pas concernés) !

Alors que faire ?

èdans un 1er temps il faut interdire les produits dérivés (de spéculation) sur les dettes et les monnaies

èensuite il faut instaurer un moratoire sur les intérêts des dettes des états. Cela permettra d’obtenir des budgets en équilibre et de redonner un coup de fouet à la croissance. Mais gare à la réaction des banques et des compagnies d’assurances !! Mais il faut choisir entre la survie ou la mort par étouffement progressif.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Serge 06/08/2011 09:43



·         Pour compléter ce qui dit par Mangrove, je me permets de rajouter que les
interets des deficits budgétaires que nous avons donner aux banques de 1973 à 2008 est de 1300 millards des seuls interets sans rembourser un centime de capital


Ces EXCES ne peuvent continuer  et apportent   ces
observations interessantes , faites par un commentateur étranger


http://www.dailymotion.com/video/x97wl0_non-au-new-word-order_news


à regarder pour une prise de conscience en comprenant ce
que bcq ignorent de "ce qui est une banque".... un produit privé qui devrait etre un bien d'Etat



mangrove 05/08/2011 12:41



Bernard, les dettes contractés par l'Europe et les US sont bien réels et les créanciers qui les achètent ne font pas semblants.Un pays endetté appartient à ces créanciers, c'est ça la seule
vérité (cf Grèce).Mais comment les peuples vont-ils pouvoir accepter que leurs pays ne leur appartient plus ? Il est aussi dommage que le seul atout positif en commun que les européens
possédaient, c'est à dire l'EURO, ait été dénaturé par nos Politiques qui en ont fait un outil pour s"endetter toujours plus.Comme l'a dit Sarkosy récemment, on ne peut plus revenir au franc, la
dette serait impossible à gérer ! Triste constat, ite missa est.



Serge 04/08/2011 20:35



 


C'est un vaste sujet, sur la crise globale.


La bourse rentre dans un long baissier, tant que l'économie ne sera pas en phase de reprise et surtout plus transparente avec ceux qui "fabriquent " la monnaie. Cette dilution monétaire
porte atteinte à l'épargne. On veut promouvoir ou "inventer" l'inflation pour fondre la dette, mais cette dernière continue à augmenter..... alors  comme dit un celèbre chroniste de BFM,
Bernanke FED, Directeur  banque d'intéret privée travaille pour ses patrons et rachète les  produits dérivés, avec l'argent public.


On applique ce qu'avait dit impliciment Kissenger vers 1980


1 Celui qui controle la monnaie, controle les population  (Et on voit bien tous les produits transformés pour la mal boffe)


2 Celui qui controle l'Energie, controle les nations ( on voit bien comment le pétrole a encore de beaux jours, avec ses réserves...)


3 Celui qui controle la Monnaie , controle le MONDE (et là  , on va voir  comment on va aller vers une banque mondiale, dont nos politiques nous parle, depuis peu , sans vergogne...


Lisez ou regardez les conférences de Denisto, qui sont très clairs sur ce sujet


et le livre de Marc Roche sur "la Banque " .... (la banque en question est GS Goldman Sachs, celle qui a promu la Grèce dans l'Euro......



Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche