Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 14:30

 

Les français en ont ras le bol de la pression fiscale mais savent ils qu'il est possible :

- de toucher des dividendes et des intérêts sans payer d'impôt ?

- de diminuer ou d'annuler son impôt sur le revenu ?

Pour cela il faut se rendre un tout petit peu compétent et se donner un peu de peine !

Quand j'entends qu'une majorité de français serait pour la retenue à la source de leurs impôts, cela me donne froid dans le dos. Pour ces français cela signifie :

- plus de paperasse à remplir

- mais aussi faire confiance aveuglément aux machines qui calculeront les impôts à notre place alors qu'il y a tellement de cas particuliers (personnellement je viens de me rendre compte qu'une machine m'avait prélevé 826 € de cotisations sociales à tort ! Ce n'est pas rien.)

Et croyez moi ce n'est pas évident de faire rectifier les erreurs car il n'y a plus grand monde de responsable et de compétent !!

Mais revenons à notre sujet. Il y a 13 jours je vous conseillais de demander une dispense du prélèvement obligatoire de 21% sur vos dividendes et de 24% sur vos intérêts :

http://appyjimmy92.over-blog.com/categorie-11285564.html

Ceci s'adresse à tout les "moyens contribuables". Cela vous permet de ne pas faire une avance d'un an d'impôt à l'état. Et est-on bien certain que ce dernier nous remboursera le trop perçu ?

En étant dispensé de ce prélèvement obligatoire, vos dividendes et vos intérêts seront déclarés avec vos revenus et imposés à votre tranche marginale (15% pour la plus grande partie des français).

Et si de plus vous défiscalisez votre impôt sur le revenu (IR), vous ne paierez rien !

Pour défiscaliser votre IR, le plus efficace est d'investir en direct dans une PME.

La réduction d'IR est de 18% de votre investissement.

Prenons un exemple : celui qui devrait payer 2 000 € d'impôt sur le revenu  doit investir 11 111 € dans une ou plusieurs PME pour l'annuler complètement. Mais il est possible de ne le faire qu'en partie.

Et cerise sur le gâteau, le montant de votre investissement est déductible de votre patrimoine ISF (loi Madelin). Cela peut vous aider à ne pas dépasser le seuil des 1,3 millions € fatidique. Et cette sortie du patrimoine ISF est valable tant que vous conserverez l'investissement en question.

Mais le problème est comment trouver la ou les PME pour investir. Nous avons été échaudés en 2007/2009 !

Je connais 2 organismes spécialisés dans la recherche de ces PME et dans leur financement :

- Alternativa

http://www.alternativa.fr/

La bourse européenne des sociétés de croissance.

Elle organise une réunion ce soir, à 18h15, au Palais Brongniart à Paris

- Love Money

http://www.love-money.org/

Une association pour les PME.

 

Ces 2 organismes ont beaucoup d'années d'expériences derrière eux et leur but n'est pas de profiter de ces petites entreprises mais de les aider.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stéphane 26/11/2013 03:58


Bonjour,


Mais au fait, si on ne paye plus d'impôts et ceux qui ont beaucoups d'argent en premier lieu, comment construisons-nous nos écoles, sécurisons nos rues, etc. ?

Bernard 26/11/2013 10:10



Stéphane ces possibilités de réduire ses impôts ne concerne pas les gros contribuables.


Il me semble que si l'on aide les PME à se développer, elles embaucheront donc :


- plus de salaires = plus de cotisations sociales et plus d'impôt sur le revenu


- plus d'impôt sur les bénéfices pour les sociétés


- plus de consommation de la part des nouveaux salariés


Le développement de l'économie a tjs été bon pour les finances publiques.


Par contre il est démontré que trop d'impôt tue l'impôt !



Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche