Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 17:20

Par cette lettre je ne veux pas prendre partie pour ou contre les gaz de schiste.

Je veux tout simplement montrer que le gouvernement ne veut pas entendre parler des gaz / pétroles de schiste, non pas pour des raisons de pollution mais pour les mêmes raisons que pour toutes les énergies alternatives dont le photovoltaïque.

On assiste actuellement, dans tous les médias, à un matraquage contre les énergies renouvelables de la part de la cour des comptes :

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/energies-renouvelables-la-facture-de-la-france-est-elle-trop-lourde_396152.html?xtor=EPR-3124-[xpn_18h]-20130725--523061@253820425-20130725191901

http://www.lemoniteur.fr/137-energie/article/actualite/21914110-la-cour-des-comptes-prone-l-abandon-du-soutien-au-photovoltaique-integre-au-bati

Mais il faut savoir que le photovoltaïque s’installe de plus en plus en autoconsommation, pour les industriels mais aussi pour les particuliers.

L'installation d'un système photovoltaïque sur un centre commercial ou sur une entreprise peut permettre une synchronisation de la consommation et de la production. Les activités qui s'y déroulent coïncident souvent avec la production solaire. Ainsi, la quasi-totalité de l'énergie produite est consommée sur place.

A l'échelle d'un îlot ou d'un quartier, l'électricité produite par un bâtiment peut être transférée au bâtiment voisin qui, lui, peut en avoir besoin. Après une modélisation sur une commune de 7 000 habitants, le SER estime que, si l'installation a été bien dimensionnée après étude des consommations locales, la totalité de l'électricité produite peut être consommée à cette échelle, sans évacuation vers l'extérieur.

Plus de subvention de la part d’EDF !

Mais le lobby veille, il ne faut pas mettre des bâtons dans les roues du nucléaire, 80 % de l’électricité française. Sinon, il y aurait « plus » de transparence entre les diverses parties prenantes.

 

DELPHINE BATHO NOUS NARGUE

Lundi, 01 Juillet 2013 Jean-Claude Rémondet

http://foreurs.net/index.php?option=com_content&view=article&id=754:delphine-batho-nous-nargue&catid=18:actualites-amicale&Itemid=59

Texte de la lettre adressée à Mme Delphine Batho en date du 28 juin 2013 faisant suite au rendez-vous manqué du 17 juin 2013 :

Madame la Ministre,

Faisant suite  à mon déplacement  le 17 juin courant  à Paris, Hôtel de Roquelaure,   pour  me rendre à un rendez-vous  accordé et prévu avec deux de vos conseillers  techniques (puis  unilatéralement  annulé sine die sans raison évoquée ni excuses de politesse), je vous  confirme  avoir  quand même  (après un épique forcing, dans le hall  sécuritaire de l’immeuble) , pu m’entretenir quelques  courts instants avec votre Chef de cabinet  M. David Roizen  qui, sur ma requête, est venu me rencontrer.

 Je viens de recevoir  un surprenant  courrier  (sans référence aucune,  daté  du 19 Juin 2013)  émanant  de la directrice adjointe du Cabinet de votre Ministère, Mme Paquita  Morellet-Steiner.

Ce courrier (dont ci-joint copie) aurait pour but de clore (plutôt cavalièrement)  un volumineux dossier de correspondances  que je vous ai adressées  depuis votre nomination à ce Ministère, auxquelles nous n’avons jamais reçu de réponse.

Il est toujours plus évident  que notre Amicale  est  boycottée, blacklistée, rejetée  comme le serait une délinquante  ….  Et  je ne l’accepte pas. Toutes les entités  légalement constituées  dans la République méritent respect et considération  et  notre Association  exige d’être  traitée et reçue  avec les même égards accordés aux « collectifs » de toutes obédiences  que vous recevez .

Et ce n’est hélas  pas le cas.

Comment  dois-je analyser  l’affront   que vous m’avez fait subir  ce même 17 Juin, en acceptant de recevoir  en matinée un collectif d’opposants,  alors que vous avez fait annuler  le rendez-vous  qui m’avait été accordé  pour 16 heures  avec vos conseillers techniques ? Ce procédé est inqualifiable.

La réponse de Mme Paquita Morellet-Steiner comporte des contre vérités :

- Le rendez vous avec les deux conseillers techniques n’a pas été REPORTÉ comme il est indiqué, mais  tout simplement ANNULÉ sans aucune explication, ni la moindre excuse de politesse minimale.

- Ce procédé d’élimination  arbitraire  est intolérable  et, malgré l’avis d’annulation intempestive, c’est la raison primordiale pour laquelle j’avais maintenu  mon déplacement à PARIS, désireux obtenir les explications  que je dois à nos adhérents. J’ai le regret  à devoir dire que la patiente écoute et l’extrême courtoisie de M. David Roizen n’y a d’ailleurs pas pourvu.

Evidemment, pour NOUS, la question de fond est bien l’exploration/exploitation de tous  hydrocarbures  en France, classiques ou non conventionnels,   et j’ai hélas   noté  la position toujours négative intransigeante   de notre  Président de la République  (quoiqu’elle semblait avoir évoluée lors de sa visite  en Algérie,…. Mirage probablement !!!

Mme Morellet-Steiner dit ne pas vouloir donner suite à notre demande d’audience.   Pourquoi ?

Absence d’élément nouveau dit-elle. Elle devrait compulser bien plus sérieusement notre dossier, ou changer ses   lunettes  qui  paraissent à foyers  variables  puisqu’elle  ne semble lire que ce qui va dans le sens de la pensée unique de votre Ministère.

Elle a certainement eu  connaissance de notre lettre au Premier Ministre  (vous  en avez reçu copie de notre part, en plus de l’original  qui vous a été transmis par M. Guérin Chef de Cabinet  de M. Ayrault)

Son contenu est plus qu’un nouvel  élément  puisque nous demandons d’effectuer intégralement l’application de la loi du 14 juillet  2011. Si l’article premier est effectivement mis en application avec l’interdiction  zélée de la fracturation hydraulique,  les deux derniers sont toujours mis en veilleuse dans un total irrespect.

Une loi de la République doit  être intégralement appliquée, et l’ÉTAT doit donner l’exemple.

Nous vous demandons donc, Madame la Ministre, de bien vouloir faire réponse à notre démarche ou nous donner le rendez-vous que nous sollicitons en vain depuis plusieurs mois.

Dans cette attente, veuillez croire, Madame la Ministre, à nos respectueux sentiments.

Jacques  Sallibartant

 

Président

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Michel 28/07/2013 08:42


Article intéressant, merci Bernard.


Cependant je ne vois pas ce que vient faire le nucléaire la dedans (Cf. le titre de l'article). EDF défend peut-être son pré carré mais ce n'est pas parce qu'elle gère des centrales nucléiares.
Elle défend son activité contre une concurrence comme pourrait le faire n'importe quelle entreprise.


Par ailleurs, je suis tout à fait favorable aux énergies alternatives (pour protéger l'environnement) mais je ne suis pas sûr que le solaire et l'éolien soient vraiment des exemples pour la
protection de l'environnement (très polluants à la fabrication et à l'élimination). Et puis, pronons les véhicules électriques car c'est bien contre la pollution des villes mais comment fera t on
pour recharger les batteries (très polluantes), avec des éoliennes ou des panneaux solaires (polluants également à la fabrication et l'élimination) ?

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche