Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 14:25

 

C’est surtout le 2ème point qui est grave (sortie des actions SIIC du PEA).

On veut tout faire pour dégoûter « l’actionnaire investisseur » !

L’actionnaire investisseur est une race en voie de disparition. Normal lorsque l’on taxe les plus values à 32,5 % et que les moins values sont pour sa pomme.

Le risque ne vaut plus la peine !

Résultat :

alors que chaque jour ce ne sont pas moins de 2 000 milliards qui sont traités dans les marchés financiers, seulement 3,5 % des volumes négociés s’investissent dans l’économie réelle (source Michel Lemosof dans Investir Magazine).

Notre société est tombée sur la tête.

Malheureuses entreprises, pauvre économie ….

Il est évident que cela ne peut pas continuer comme cela et que notre système va imploser !!

 

Sociétés foncières: fin d'exonération d'impôt sur les dividendes

12.10.2011

 

(AFP) - La commission des Finances de l'Assemblée nationale a adopté mercredi un amendement pour supprimer l'abattement d'impôt de 40% sur les dividendes distribués par les sociétés d'investissement immobilier cotées (SIIC).

Cet amendement a été adopté dans le cadre de l'examen en commission du projet de loi de Finances 2012.

Les SIIC sont des sociétés ayant pour objet principal l'acquisition ou la construction d'immeubles en vue de la location ou de la détention de participations dans des sociétés ayant le même objet.

Les dividendes issus des bénéfices distribués par ces SIIC font l'objet d'un abattement et ces bénéfices font aussi l'objet d'une exonération d'impôt sur les sociétés. Ces sociétés ont connu depuis une dizaine d'années une embellie grâce à ce statut et se sont considérablement développées.

"Particulièrement complexe, coûteux et ne répondant à aucun objectif d'intérêt général, ce dispositif revient en fait à subventionner les bénéfices réalisées par lesdites SIIC et leurs actionnaires personnes physiques", selon le président de la commission des Finances, Jérôme Cahuzac (PS), auteur de l'amendement.

Outre la suppression de l'abattement, la commission a adopté un sous-amendement du rapporteur général du Budget, Gilles Carrez (UMP), prévoyant que les titres de SIIC et de sociétés foncières européennes comparables ne pourront plus être logés dans un plan d'épargne en actions et bénéficier à ce titre de l'exonération d'impôt sur le revenu sur les dividendes distribués.

Les détenteurs de PEA auront jusqu'au 1er janvier 2013 pour régulariser leur situation. Mais les dividendes de SIIC versés en 2012 dans le cadre d'un PEA ne pourront bénéficier de l'exonération d'impôt sur le revenu.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Serge 13/10/2011 19:51



Est ce ca tourne rond dans la tete de Carrez, son concepteur?


Doit-on tous les 5 ans remettre en cause des "faux" aides à un immobilier qui a besoin d'exister que sur un investissement à LT?


Décidemment, on aime pas les longtermistes, mais on laisse faire pour les produits spécu CT, qui eux ne devraient plus exister, mais qui fait les recettes des banques.  
 Povres de nous et surtout de notre Epargne!



Francois 13/10/2011 15:17



Bonjour Bernard,


 


Et oui tout va mal, et je me pose aussi la question sur l'interet de l'investissement des petits porteurs dans un future proche !!.


Comme tu dis Bernard ca risque vraiment d'exploser , et pas seulement en (bourse), mais c'est autre chose!! quoi que !! comme disait R.Devos !! .


Bonne journée Bernard .


 


Francois.



Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche