Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 16:33

 

Le site internet « Café du patrimoine » publie un article très complet (mais avec quelques erreurs) et simple sur la fiscalité 2013.

Tout savoir sur vos impôts 2012 – 2013

http://www.cafedupatrimoine.com/archive/article/tout-savoir-sur-vos-impots-2012-2013

Je vous laisse le lire mais je retiendrai, en particulier, 2 nouveautés qui vous amèneront peut être à agir pour éviter le prélèvement de 21 % sur vos dividendes et de 24 % sur les produits produisants intérêts.

Pour ceux qui ne feront rien, il faudra bien veiller à ce que la régularisation de l’Etat ne soit pas oubliée.

Une raison de plus pour se rendre compétent, responsable et de rédiger soi même sa déclaration d’impôts. Cela ne va pas dans le sens des simplifications.

Les risques sont à la charge des contribuables …. faiblement imposés !!

Voici les 2 paragraphes « corrigés de quelques erreurs » qui me semblent concerner presque tout le monde :

Dividendes et obligations

Les revenus des dividendes supporteront à partir du 1er janvier 2013 le prélévement d'un acompte de 21%, directement prélevé par la banque.

En fonction de votre tranche d'imposition, l'Etat vous demandera un complément d'impôt ou vous remboursera le trop perçu.

En 2013, l'abattement de 40% sur le montant des dividendes est conservé mais l'abattement forfaitaire de 1 525€ pour un célibataire et 3 050€ pour un couple a été supprimé.

Les contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 50 000€ pour un célibataire et 75 000€ pour un couple ont jusqu'au 31 mars 2013 pour demander une dispense de cet acompte.

Produits bancaires et obligataires 

Les produits bancaires comme les comptes courants rémunérés, livrets d’épargne, comptes à terme ou les coupons d’obligations supporteront à partir du 1er janvier 2013 le prélévement d'un acompte de 24%, directement prélevé par la banque.

En fonction de votre tranche d'imposition, l'Etat vous demandera un complément d'impôt ou vous remboursera le trop perçu.

Les contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 25 000€ pour un célibataire et 50 000€ pour un couple ont jusqu'au 31 mars 2013 pour demander une dispense de cet acompte.

Ne pas oublier qu’à ces prélèvements de 21 % ou 24 % s’ajoutent les 15,5 % de prélèvement sociaux.

S’ajoutent également un prélèvement de 3 % sur le montant des dividendes avant distribution par les sociétés (loi rectificative du 16 août 2012 mais cela plus personne n’en parle !!).

Il faut adresser une demande « sur l’honneur » à son intermédiaire financier avant le 31 mars 2013 pour être dispensé du prélèvement d’acompte ensuite il faudra le faire avant le 30 novembre de chaque année.

On peut lire également, sur le même sujet :

http://blog.bforbank.com/fiscalite/tag/prelevement-forfaitaire-liberatoire/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche