Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 17:26

Eneovia logo 1

Mnémo : MLENE

Dernier cours : 0,11 €

Capitalisation boursière : 0,72 M €

http://eneovia-batiment.com/

http://www.eneovia.fr/eneovia/front/Home.aspx

Certes la capitalisation boursière ne représente qu’1/3 de la valeur des actifs mais je ne vois pas bien, dans les perspectives, ce qui pourrait enthousiasmer un actionnaire potentiel.

Les actionnaires, du début de l’aventure (à l’époque prometteuse du photovoltaïque), ont perdu beaucoup et n’ont aucune chance de reconstituer leur capital. Moyenner son prix de revient n’a jamais été une bonne solution. Il vaut mieux placer ses liquidités sur « un cheval » qui court plus vite.

La diversion dans la construction ne fait pas rêver surtout lorsque l’on a l’état comme client « mauvais payeur ».

L’assemblée Générale de la société ENEOVIA SA du 29 mai 2013 s’est très bien déroulée

Actusnews le 03/06/2013 à 10:55

JOINVILLE-LE-PONT (Val de Marne) le 3 juin 2013. L'ensemble des résolutions proposées au vote ont été votées. Le groupe confirme la poursuite des efforts entrepris dès 2010 et renforcés en 2012.

Le groupe ENEOVIA a présenté, devant les actionnaires présents pour l'assemblée générale annuelle, ses nombreuses réalisations qui se sont déroulées au cours de l'année 2012 et du premier quadrimestre 2013 :

- Encaissement régulier de revenus EDF provenant des centrales solaires photovoltaïques détenues à 100% à travers la filiale Stratègéco Exploitation. Reste à percevoir sur les 17 prochaines années 1.020K€.

- Vente du dernier appartement de l'immeuble de Vichy en avril 2012, pour 154K€, détenu par la filiale 7 Concordiale

- Vente du dernier Kab'in à la base de Loisirs de Vaire sur Marne (93) en janvier 2012 construit par la filiale Kab'In Solution.

- Acquisition de 100% de la société ERMA SAS intervenant dans le gros œuvre du bâtiment le 4 mai 2012 par ENEOVIA SA pour 1.615K€.

La société a ensuite exposé les difficultés traversées dans l'intégration de la nouvelle filiale ERMA SAS et des découvertes post-acquisition. Deux principaux éléments ont été exposés aux actionnaires :

- Les délais de paiement anormalement longs de la part des clients publics dont les échéances de règlements effectifs peuvent aller jusqu'à plus de 12 mois après réalisation des travaux entrainant des tensions de trésorerie au niveau du groupe ENEOVIA
- La rectification rétroactive du bilan clos au 31 août 2011 qui présentait de nombreuses anomalies.

Le président d'ENEOVIA SA a détaillé toutes les mesures mises en œuvre pour continuer à redresser les comptes du groupe et améliorer de façon significative la compétitivité de l'offre ERMA :

- Centralisation des locaux de toutes les filiales à Joinville le Pont (économies annuelles 25K€)

- Renégociation de tous les contrats des prestataires ERMA (économies annuelles 80K€) et arrêt de relation avec les prestataires inefficients

- Augmentation des lignes de crédit court terme accordées à ERMA (150K€ contre 20K€ précédemment)

- Augmentation du rythme de réponse aux appels d'offre publics et privés

- Mise en place d'un nouveau système de management du personnel et de gestion de la relation client
L'ensemble des mesures prises ont permis d'abaisser de plus de 600K€ les charges d'exploitation sur ENEOVIA SA en 2012 par rapport à 2011 et de diminuer de plus de 500K€ les sorties de cash pour ERMA en 2013 par rapport à 2012 en rythme annuel.

Le groupe ENEOVIA dispose désormais d'une équipe dédiée de 20 personnes au total (incluant les partenariats externes) qui pourrait monter à 26 personnes en fin d'année 2013 afin d'accompagner la croissance d'activité en cours du fait de la signature de nouveaux appels d'offres pour la 1ère fois cher ERMA depuis plus de 2 ans.

Le président du groupe a rappelé aux actionnaires présent que la valeur cumulée des actifs immobilisés bruts inscrit au bilan d'ENEOVIA SA et de ses filiales s'élevait à 2.282K€ au 31 décembre 2012 incluant notamment la valeur de participation brute d'ERMA SAS, des 4 terrains encore détenus par les filiales, des centrales solaires photovoltaïques.

Les revenus d'exploitation d'ENEOVIA SA, société holding, devrait excéder de plus de 100K€ les charges d'exploitation en 2013. Le CA d'ERMA, devrait être stable en 2013 (exercice de 16 mois) par rapport à 2012 (environ 2M€ de produits d'exploitation hors apurement des fin de marchés), compte tenu de la restructuration lourde engagée chez ERMA depuis mai 2012 et de l'absence de nouveaux marchés significatifs signés entre janvier 2011 et avril 2012 à réaliser en 2013. Le CA d'ERMA devrait atteindre les 3M€ en 2014 (en hausse de 50%) compte tenu des signatures déjà effectuées depuis début 2013 (résultat du changement organisationnel mis en place) et des contacts en cours. Le carnet de commande cours toujours actuellement jusqu'à la fin du 1er trimestre 2014.

Après une période d'hivers 2012-2013 particulièrement creuse en terme d'activité dans le secteur du bâtiment, le CA mensuel d'ERMA devrait rapidement croitre à partir de juin 2013 pour atteindre un nouveau rythme de croisière de 185K€/mois à travers 6 chantiers en parallèle sur le second semestre 2013 (contre 2 chantiers seulement en décembre 2012).

Tous les chiffres publiés lors du dernier communiqué de presse du 21 mars 2013 ont été confirmé au cours de l'AG du 29 mai 2013.

La résolution légale obligatoire tous les 3 ans, relative à l'augmentation de capital réservée aux salariés a été rejetée conformément à la recommandation du Conseil d'administration.

A propos du groupe ENEOVIA (www.eneovia.fr ) :

Le groupe ENEOVIA créé en 1999, (Paris Euronext : Euronext Paris – FR0010535849 – MLLAR) se positionne sur l'immobilier bioclimatique au service des professionnels et des particuliers. Le groupe est composé de 2 filiales opérationnelles : Stratègéco Exploitation, créé en 2008, qui exploite des centrales solaires en propre et la société ERMA tout juste acquise spécialisé sur la rénovation immobilière en site occupé, créée en 1976.

CHASTLETON, actionnaire majoritaire d'ENEOVIA SA, est une société de capital investissement, basée à Hong Kong, dont l'horizon de placement est entre 5 et 8 ans. Elle est entrée au capital d'ENEOVIA SA en décembre 2009 et a régulièrement augmenté sa participation. Le soutien financier des filiales est toujours important et couvre généralement l'intégralité des besoins sous forme de capital, comptes courant d'associé, lignes de crédit.

Les références du groupe ENEOVIA sont : BP, Spie Batignoles, NEXITY, 1er Ministre, VEOLIA Propreté, Mairie de Joinville le Pont, Mairie de Saint Maur, Conseil Général du 85 et du 66, Lycée Saint Maximim dans le Var, CNRS, SOLABIOS, SunEdison, Tenergie, Rouen Business School, General Electric, AXE OUEST Energie, EDF EN Elyosun, Hôpital Ambroise Paré, Hôpital Kremlin Bicêtre, Orpéa, Sanofi Aventis, Hôpital Saint Antoine, Assemblée Nationale, Hôpital de Melun, OPH Aulnay-sous-Bois, Université d'Orsay, Hôpital Franco-Britannique, Mairie de Pantin, Hôpital Sainte Périne, Institut National des Jeunes Aveugles…

 

Le capital d'ENEOVIA, composé de 6.584.111 actions, était détenu au 21 novembre 2011 par 1.825 actionnaires dont 13 fonds d'investissement financiers institutionnels ( 4 français et 9 étrangers) détenant 65% du capital soit 4,2M d'actions et 1.812 particuliers détenant 35% du capital soit 2,3M d'actions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche