Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 12:45

CBO logo 1

Mnémo : CBOT

Dernier cours : 2,86 €

Capitalisation boursière : 91,57 M €

http://www.cboterritoria.com/

Les capitaux propres au 30 juin 2012 s’élevaient à 137 M €. Le« price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,66. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Rémy Cointreau et de Solutions 30 sont respectivement de 4,68 et de 4,27. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

En plus de ses 2 métiers : « Promotteur » qui permet de faire grossir celui de « Foncière », la société est propriétaire de son foncier : 3 000 hectares (anciens champs de canne à sucre).

Le rendement de l’action est de 3,14 % sur le dividende versé en 2011.

La décote, par rapport à l’ANR de 4,40 €, est de 35 %.

Pour étayer l’impression favorable que donne cette société, voici l’interview du pdg réalisée par Boursier.com ainsi que le communiqué des résultats du S1.

Entretien avec Eric Wuillai, PDG de CBO Territoria

Nous avons besoin des investisseurs métropolitains pour construire la Réunion de demain et répondre aux besoins des réunionnais

Boursier.com : Comment s'est déroulé le premier semestre de CBO Territoria ?

E.W. : Le premier semestre s'est révélé excellent pour notre activité. Pour la promotion immobilière, nous avons connu un haut niveau d'activité, soutenu par les contrats que nous avons passés avec des institutionnels importants. Nous produisons du logement social, vendu à une société locale et nous avons signé pour la réalisation du siège de la CAF à La Réunion.

Boursier.com : De façon globale, comment se comporte le marché de l'immobilier à La Réunion ?

E.W. : Le marché est un peu comme en métropole : les investisseurs attendent le détail des nouvelles règlementations. En ce qui concerne CBO Territoria, nous avons enregistré une forte progression des parts de marché, du fait du départ de plusieurs promoteurs et grâce à notre offre de qualité et bien située.

Boursier.com : CBO Territoria est à la fois promoteur et foncière, quelle est la différence de rendement entre ces deux pôles ?

E.W. : Notre stratégie de développement est d'être, à terme, une foncière. Notre particularité est d'avoir un apport d'actifs de 3.600 hectares que nous valorisons en les transformant. Le premier axe de développement consiste à nous développer dans la promotion immobilière, dans le secteur résidentiel. Ce pôle dégage un rendement moyen de l'ordre de 15%. Les résultats dégagés servent à rémunérer les actionnaires, mais aussi à dégager une capacité d'auto-financement pour développer nos activités de foncière, pour laquelle nous affichons des rendements bruts de 9% sur l'immobilier professionnel et de 3 à 4,5% sur le logement.

Boursier.com : L'atout majeur de la société réside donc dans ses réserves foncières...

E.W. : C'est l'atout essentiel de CBO Territoria. Nous disposons actuellement de 180 hectares de terrain en cours d'aménagement. Nous construisons des quartiers d'affaires et des quartiers résidentiels et en particulier la ville nouvelle de Beau Séjour à St Marie : plus de 2.300 logements. 800 sont en cours de réalisation et en mars prochain nous compterons plus de 3.000 habitants dans cette ville nouvelle.

Boursier.com : Que vous inspire l'annonce de la ministre du logement selon laquelle, les Dom devraient échapper au plafonnement de 10.000 Euros des niches fiscales ?

E.W. : C'est une bonne nouvelle si cela est confirmé. Les investisseurs achètent généralement proche de chez eux. Or, La Réunion a des besoins très importants, estimés à 9.000 logements par an, ce qui représenterait, à l'échelle de la Métropole, 700.000 logements à construire chaque année. Or, nous avons besoin des investisseurs métropolitains pour construire la Réunion de demain et répondre aux besoins des réunionnais. Pour cela, il faut un petit plus, motivant !

Boursier.com : L'idée de mettre un pied en métropole vous effleure t-il l'esprit ?

E.W. : La métropole est loin. Nous étudions la possibilité d'aller sur certains territoires plus proches...

Boursier.com : Le titre affiche une décote de plus de 30% par rapport à son ANR... Comment l'interpréter ?

E.W. : Que notre action est une bonne affaire ! Sûre et sécurisée ! Nous avons la maîtrise de notre foncier. La foncière est, elle, sûre. CBO peut hélas apparaître comme un titre "exotique", mais nous ne cessons d'expliquer aux investisseurs ce qu'est La Réunion et ce que nous y faisons.

Propos recueillis par Arnaud Bivès

 

Sainte-Marie, le 19 septembre 2012

Haut niveau d’activité et forte génération de cash flow

au 1er semestre 2012

Chiffre d’affaires : 46,4 M€, + 7 %

Cash flow courant : 6,8 M€, + 27 %

Perspectives favorables pour le 2nd semestre 2012

Opération majeure pour le développement de la Foncière sur 2013-2014

« Au 1er semestre 2012, notre haut niveau d’activité en Promotion – soutenu par la production des contrats avec les institutionnels - et la forte croissance de nos revenus locatifs, ont permis une hausse significative du cash flow généré. A cette performance s’ajoute une progression importante du volume des réservations en logement privé qui nous permet de rester confiants pour le 2nd semestre 2012.

Par ailleurs, le démarrage dès septembre 2012 des travaux du centre commercial du Portail et son effet accélérateur sur les autres investissements prévus sur cette zone d’activité, marque l’entrée de notre activité de Foncière dans une nouvelle dimension. » déclare Eric Wuillai, Président-directeur général de CBo Territoria.

Hausse du chiffre d’affaires de 7 %, portée par les deux activités du Groupe

Au 1er semestre 2012, CBo Territoria a réalisé un chiffre d’affaires de 46,4 M€ en croissance de 7 % par rapport au 1er semestre 2011.

L’activité de Promotion atteint un haut niveau à 37,7 M€, en hausse de + 5 % grâce au pic de production sur les contrats institutionnels (logements sociaux et siège régional de la CAF) tandis que les ventes en logement privé restent peu représentatives compte tenu de leur concentration saisonnière sur le 4ème trimestre de chaque exercice.

L’activité de Foncière poursuit sa progression avec des revenus locatifs bruts de 6,3 M€ sur le semestre (+ 18 %) soutenue par l’accroissement continu du patrimoine locatif dont la surface a augmenté à fin 2011 (Vs fin 2010) de 16 % en immobilier d’entreprise et de 10 % en logement.

Un résultat des activités de 9,0 M€

La marge en Promotion dégagée sur le semestre progresse de 7 % à 5,9 M€ contre 5,5 M€ au 1er semestre 2011.

L’activité de Foncière a dégagé un revenu net (EBITDA) en hausse de 26 % de 5,7 M€, représentant 91 % des revenus locatifs.

Fort de ces performances et d’une stabilisation des frais de structure, le résultat des activités augmente de 22 % à 9,0 M€ contre 7,4 M€ au 1er semestre 2011.

Augmentation de 27 % du cash flow

Après prise en compte d’une revalorisation nette des actifs de + 1,1 M€ qui confirme la robustesse des immeubles de placement du Groupe, le résultat opérationnel du 1er semestre 2012 s’élève à 10,3 M€, soit + 9 % par rapport à la même période de l’exercice précédent.

La maîtrise du coût de l’endettement net (à 2,6 M€ contre 2,5 M€ au 1er semestre 2011) permet de faire ressortir un résultat avant impôts de 7,7 M€, en progression de 10 %.

En l’absence provisoire d’investissement en patrimoine résidentiel en défiscalisation, la charge d’impôts sur les résultats s’inscrit sur ce semestre à un niveau normalisé.

Après prise en compte des intérêts minoritaires, le résultat net Part du Groupe est de 4,7 M€ contre 4,3 M€ au 1er semestre 2011 (+ 11 %).

Soutenu par le développement de l’activité de Foncière et par la maîtrise des charges, le cash flow généré par le Groupe atteint sur le semestre 6,8 M€, en croissance de 27 % par rapport au 1er semestre 2011.

Poursuite de la croissance du patrimoine d’actifs de rendement : + 12,5 M€

Au 1er semestre 2012, les investissements réalisés et les livraisons ont permis au Groupe d’accroître la valeur de ses actifs de rendement en service d’un montant net de 12,5 M€, pour les porter à 189,4 M€ (+ 7 %).

Structure bilancielle équilibrée avec un endettement maîtrisé

Au 30 juin 2012, les capitaux propres Part du Groupe s’élèvent à 137,0 M€ avec en contrepartie à l’actif des biens immobiliers récents et bien situés, évalués par expertise indépendante.

L’endettement net reste stable à 45 % des actifs immobiliers totaux.

L’évolution du besoin en fonds de roulement est maîtrisée, avec notamment des stocks et en cours (60,2 M€) qui reculent légèrement par rapport au 30 juin 2011 (62,3 M€).

La trésorerie nette atteint toutefois un point bas annuel lié au cycle infra-annuel du secteur du logement privé dont la signature des ventes est concentrée sur les derniers mois de l’année.

Actif Net Réévalué (ANR) de 4,40 € par action

L’ANR, qui traduit principalement la valeur de Foncière du Groupe, atteint 140,7 M€ au 30 juin 2012 ; il s’établit ainsi à 4,40 € par action. L’évolution de + 1 % de l’ANR sur le 1er semestre intègre le versement du dividende (0,09 €/action) en juin 2012.

Perspectives : 2nd semestre 2012 dynamique et opération stratégique en 2013

Le Groupe anticipe un 2nd semestre dynamique avec :

• pour la Promotion, la poursuite de la production sur les grands contrats et le développement des ventes en logement privé notamment sur le 4ème trimestre,

• pour l’activité de Foncière, une nouvelle croissance des revenus locatifs avec un objectif de hausse de 15 % sur l’année.

L’année 2013 sera caractérisée pour CBo Territoria par l’entrée de l’activité de Foncière dans une nouvelle dimension avec la réalisation du plus grand centre commercial E. Leclerc du département dont la livraison est prévue fin 2014. Cette opération majeure représente à elle seule une progression de près de 23 % du montant des actifs de rendement du Groupe.

Parallèlement, CBo Territoria entend poursuivre, dans un contexte économique global sensible et dans l’attente des décisions gouvernementales - en terme de dispositif de soutien à l’investissement locatif intermédiaire se substituant au Scellier-Dom - une stratégie de développement prudente de son activité de Promotion. Le Groupe dispose par ailleurs d’une forte capacité de réponse rapide aux nouvelles opportunités d’un territoire qui reste durablement porté par l’évolution démographique.

Prochaines publications :

• Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2012 : jeudi 15 novembre 2012

• Chiffre d’affaires annuel 2012 : mercredi 22 février 2013

• Résultats annuels 2012 : mercredi 20 mars 2013

Publications avant Bourse

A propos de CBo Territoria

Propriétaire d’un patrimoine foncier exceptionnel de 3 000 hectares, CBo Territoria est un acteur clé du développement immobilier de l’Ile de La Réunion, département français caractérisé par une forte croissance démographique.

CBo Territoria détient un positionnement de premier plan dans ses trois métiers :

- Gestion foncière et aménagement de quartiers d’affaires, zones commerciales et quartiers résidentiels ;

- Promotion immobilière et vente de terrains à bâtir ;

- Développement et gestion immobilière d’actifs patrimoniaux détenus en propre.

NYSE Euronext, FR0010193979, CBOT

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans CBO TERRITORIA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche