Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 16:05

CBO logo 1

Mnémo : CBOT

Dernier cours : 3,05 €

Capitalisation boursière : 97,66 M €

http://www.cboterritoria.com/

Les capitaux propres au 30 juin 2012 s’élevaient à 137 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,71. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Rémy Cointreau et de Solutions 30 sont respectivement de 4,68 et de 4,27. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Eric Wuillai, CBo Territoria

CBo Territoria prend résolument le virage de la fonciarisation

27.11.2012

CBo Territoria, aménageur-promoteur-investisseur sur l’Ile de la Réunion, vient de lancer une émission d’Oceane de 26 M€. Cette opération marque un tournant dans l’histoire de la jeune foncière cotée, avec en ligne de mire un patrimoine de 360 M€ à l'horizon 2015. Entretien avec Eric Wuillai, président directeur général de CBo Territoria.

Business Immo: Pourquoi cette émission d’OCEANE ?

Eric Wuillai : CBo Territoria3.15 | +0.64% a annoncé le lancement d’une émission d’OCEANE d’un montant de 23 M€, susceptible d’être portée à un montant nominal maximum de 26 M€. D’ores et déjà, Proparco, filiale de l’Agence Française du Développement dédiée au financement du secteur privé, a pris un engagement ferme de souscription à hauteur de 10 M€. L’objectif de cette émission est de permettre à CBo Territoria de diversifier ses sources de financement dans le cadre du fort développement de son activité de foncière à partir du foncier déjà aménagé détenu, sur la base d’un pipeline identifié d’opérations créatrices de valeur et au rendement avéré. Cette émission représente une opération clé pour accompagner l’entrée de la foncière dans sa nouvelle dimension à horizon 2015.

BI: En quoi consiste cette nouvelle dimension ?

EW: Après sept ans de développement soutenu, CBo Territoria prend résolument le virage de la fonciarisation. Parallèlement à notre activité de promoteur, principalement en logements et terrains à bâtir, nous développons un patrimoine immobilier locatif avec une activité de foncière majoritairement dans le secteur professionnel, avec l’objectif d’augmenter les revenus locatifs en immobilier d’entreprise. Cette foncière, aujourd’hui constituée de 177 M€ d’actifs de rendement, portera son patrimoine à 360 M€ à horizon 2015, avec une forte montée en puissance des commerces, premier secteur de développement pour CBo Territoria. Notre plan de développement de près de 200 M€ concentré sur l’immobilier d’entreprise intègre déjà un pipeline d’opérations d’ores et déjà identifiées de 160 M€.

BI: Quel est le track-record de CBo pour 2012 ?

EW: Sur les 9 premiers mois de l’année 2012, CBo Territoria a réalisé un chiffre d’affaires de 70,7 M€, en légère baisse (- 3 %) par rapport à la même période de 2011. L’activité de promotion a atteint 57,8 M€ (- 6 %), tandis que les revenus locatifs de la foncière ressortent à 9,6 M€ (+ 19 %). Nous anticipons un haut d’activité d’ici la fin de l’année, avec la transformation attendue des contrats de réservations acquis en promotion immobilière. Nos opérations d’aménagement en cours sur 180 hectares détenus en propre offrent un potentiel de développement de plus de 3 000 logements et de plus de 130 000 m2 de shon d’activités. La plus emblématique de ces opérations est celle de Beauséjour à Sainte-Marie. Première ville durable en milieu tropical réalisée par un opérateur privé, Beauséjour accueillera, à terme, 2 300 logements et 60 000 m2 de locaux professionnels et d’équipements, avec un horizon de livraison jusqu’en 2018.

BI: Comment accueillez-vous le nouveau dispositif d’investissement locatif Duflot plutôt favorable à l’outre-mer ?

EW: Nous sommes plutôt réservés sur ce nouveau dispositif fiscal s’il entre dans le plafond des 10 000 €. Pour investir à 10 000 km de la métropole, un vrai coup de pouce fiscal est nécessaire. La Réunion a besoin d’investisseurs métropolitains car, compte-tenu de son essor démographique porté par une population jeune, notre région a de forts besoins en logement en général et en logement intermédiaire en particulier.

AUTEUR : Sandra Roumi

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans CBO TERRITORIA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche