Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 12:40

AUREA home logo

Mnémo : AURE

Dernier cours : 4,14 €

Capitalisation boursière : 49,03 M €

http://www.aurea-france.com/

et maintenant le blog d’Auréa :

http://aureactive.wordpress.com/

Les capitaux propres au 30 juin 2012 étaient de 69,9 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,70. En dessous de 1, c’est considéré comme faible surtout pour une société de croissance et en bonne santé. Ainsi celui de Rémy Cointreau est de 4.

Les métiers d’Auréa consistent à acheter des déchets pour en fabriquer des matières premières souvent techniques.

Dans le tableau des résultats, j’ai ajouté les années 2009 et 2010 pour essayer de comprendre quelle est la « situation normale » de la société en termes de résultats.

On voit que le CA augmente régulièrement mais que les résultats semblent erratiques et méritent donc quelques commentaires.

èjusqu’en 2011, la charge d’impôts était faible car le groupe bénéficiait de reports à nouveau négatifs provenant des filiales récemment acquises

En 2012, l’impôt est devenu « normal » (1,82 M € contre 0,25 M € en 2011)

èLes années précédentes, les résultats bénéficiaient de « sur valeurs » attachées aux sociétés récemment acquises à bas prix (en général à la barre du tribunal) : 7,6 M € en 2011

En 2012, il n’y a eu aucune acquisition.

En 2013, il devrait y avoir des acquisitions mais plus aucune usine ne sera achetée en France. En effet, le pdg considère que les entreprises françaises sont peu fiables et que notre administration ne fait que de mettre des bâtons dans les roues de nos PME !

En 2012 une nouvelle société, Plastinéo à Poligny, est tout de même rentrée dans le giron d’Auréa qui n’est que locataire des lieux. Elle est filiale à 60%, le dirigeant détenant les 40% restants. Son activité consiste à recycler les plastiques alimentaires (films et barquettes).

èAuréa est de plus en plus présente à l’export :

 

2009

2010

2011

2012

part du CA réalisé à l'export

21%

28%

35%

41%

Et ce pourcentage devrait continuer à augmenter (60% en 2013 ?).

M Lego pourrait obtenir une certification aéronautique qui lui ouvrirait un important débouché aux EU.

IBER Reciclagem a enfin démarré son activité au Portugal, avec 18 mois de retard (dus à la situation difficile du pays) dans l’obtention des certifications nécessaires. Les 2 plus gros collecteurs de déchets au Portugal ont déposé le bilan ! Le point bas portugais semble avoir été atteint

èdébut 2013, Auréa a acquis les 20% des minoritaires de RULO. Le paiement a été réalisé en actions Auréa sur la base de 5,16 € / action (prix déterminé par un expert indépendant).

èun dividende de 0,10 € sera proposé à l’AG

èla trésorerie est de 19,3 M €. La société n’a tiré que 5 M € sur sa ligne de crédit de 25 M €. L’endettement net est maintenant de -2 M €. La société n’est donc plus endettée !! En 2012 la variation de trésorerie générée par l’activité s’est montée à 15,22 M €.

èà noter que la concurrence diminue dans beaucoup de métiers (beaucoup d’acteurs ont disparu) et qu’il y a un retour à l’optimisme au niveau des industriels

Conclusion :

La société est très saine, elle est en ordre de marche, me semble peu chère et prête à faire un nouveau bond en avant. Il reste à construire une renommée à l’étranger.

 

Exercice 2012

Résultat des opérations courantes en augmentation de 31%

Chiffre d’affaires export en croissance de 26% à l’exportation

En KEUR - normes IFRS

31/12/2012

31/12/2011

31/12/2010

31/12/2009

Variation 2012/2011

Chiffre d'affaires consolidé

173 914

162 390

117 624

64 157

7%

Résultat opérationnel courant

5 940

4 527

7 425

1 819

31%

Résultat opérationnel

4 928

8 227

7 632

7 166

-40%

Résultat avant impôt

 3 766

6 192

 

 

-39%

Résultat consolidé part du groupe

1 944

6 049

6 543

6 263

-68%

Le chiffre d’affaires de l’exercice 2012 s’élève à 173,9 M€, en augmentation de 7% par rapport à l’an dernier. La part export des ventes représente à présent 41%, en croissance significative de 26% par rapport à l’exercice précédent.

Le résultat des opérations courantes progresse de 31% à 5,9 M€.

Le résultat opérationnel, qui inclut également les effets des restructurations et de la croissance externe, est inférieur à celui de 2011 qui avait bénéficié de l’effet favorable des acquisitions de POUDMET et M LEGO, avec un "badwill" de 7,6 M€. Retraité de cet effet, la progression du résultat opérationnel serait de 4,3  M€.

Après prise en compte du résultat financier, meilleur que l’an dernier après le remboursement des OCEANEs en juillet 2012, et de l’impôt sur les sociétés, plus élevé qu’en 2011 en raison de la progression des résultats imposables, le résultat net consolidé ressort à 1,9 M€. Retraité du "badwill", le résultat net part du groupe serait en augmentation de 3,7 M€ par rapport au résultat net consolidé de 2011.

Tous les pôles contribuent positivement au résultat opérationnel courant :

èLe pôle Métaux & Alliages a rencontré chez POUDMET des difficultés pour finaliser la réorganisation de la société et redéployer ses ventes, s’agissant de produits techniques demandant des délais longs de certification clients. Chez REGEAL, la limitation volontaire des ventes, conséquence de l’arbitrage entre les risques clients, en particulier les sous-traitants automobiles, et la recherche de marge, a contraint le résultat. Le pôle a par ailleurs été soumis à une baisse globale des cours des métaux dont l’effet a toutefois été limité.

èLe pôle Produits dérivés du Pétrole a bénéficié d’une conjoncture favorable en ce qui concerne la régénération des huiles, ainsi que d’une bonne activité thermoplastiques et PVC tant en France qu'en Belgique. La restructuration de l’usine Allemande de recyclage de PVC, intervenue en milieu d’exercice 2012, ne lui a toutefois pas permis de revenir à une contribution positive.

èLe pôle Caoutchouc & Développements a montré tout au long de l’exercice une activité soutenue chez ROLL GOM, dont les marges se sont toutefois effritées sous la forte pression du marché. Le processus de production a été amélioré en cours d’année par l’ajout en amont d’un pré-broyeur de pneus et en aval de deux robots palettiseurs, dont les effets sur la productivité seront sensibles en 2013. Au Portugal, le retard au démarrage de l’activité d’IBER Reciclagem, lié à l’obtention tardive des autorisations administratives d’exploitation, a empêché la société d’atteindre l’équilibre en 2012.

Au 31/12/2012, les fonds propres consolidés s’élèvent à 69,9 M€ et la trésorerie disponible s’établit à 19,3 M€.

La trésorerie nette de dettes s’élevant à 2,0 M€ au 31/12/2012, le groupe n’est donc plus endetté.

Perspectives pour l’exercice 2013

L’année 2013 s’annonce complexe pour l’ensemble des industries françaises. La diversification géographique et sectorielle de ses ventes, entreprise par AUREA depuis plusieurs exercices, complétée de la concrétisation de projets ciblés de renforcement de la performance, devrait permettre d’en minimiser l’impact.

Plusieurs dossiers d’acquisition sont à l’étude. AUREA reste toutefois très prudente en matière de croissance externe dans le contexte actuel, en particulier en raison des nombreuses défaillances d’entreprises rendant problématique l’évaluation de la solidité des comptes clients des entreprises cibles.

Une réunion d'information se tiendra le mardi 23 avril à 10h00 chez NYSE Euronext - 39, rue Cambon - 75001 Paris

A propos d’AUREA

AUREA est un pôle de regroupement de PME spécialisées dans le développement durable. Le groupe est notamment n°1 en Europe de la régénération des huiles noires moteur, n°1 en Europe pour la fabrication de roues à bandages à partir de pneus usagés, leader en Europe dans le recyclage du PVC rigide. Il est également recycleur de plastiques complexes et d'emballages, recycleur et affineur d'aluminium, recycleur de cuivre et producteur d'alliages cuivreux.

NYSE Euronext Paris Compartiment C - Code ISIN FR 0000039232 - Mnémonique AURE - Indices CAC All-Tradable® et CAC Small®

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans AUREA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche