Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 11:10

Auplata logo

Mnémo : ALAUP

Dernier cours : 1,60 €

Capitalisation boursière : 29,76 M €

http://www.auplata.fr/

http://www.marketwire.com/news_room/stock?ticker=TSXV:CGT

(pour suivre le cours de Columbus)

 

Le 1er décembre 2012, Boursier.com avait donné l’information suivante : Columbus Gold, le partenaire canadien du Français Auplata, a annoncé la vente de son intérêt dans le projet aurifère "Summit" au Nevada à l'Américain Agnico-Eagle Limited pour un montant de 8,5 Millions de dollars. Le CEO de Columbus, Robert Giustra, explique que la transaction fournit un cash considérable à la firme et représente une étape significative dans le financement du projet Paul Isnard en Guyane française, sans dilution de participation pour ses actionnaires, au nombre desquels Auplata.

Columbus a donc les moyens financiers pour exploiter le site de Paul Isnard.

Les résultats obtenus (s’ils sont positifs) permettront de donner un coup de projecteur sur le potentiel aurifère de la Guyane et ainsi d’attirer d’autres exploitants qui pourront acquérir les permis acquis en 2009.

Cette valorisation par appartement, en plus de l’exploitation propre d’Auplata, devrait permettre de donner une meilleure valorisation de la société pour les actionnaires.

La participation de 34 % dans Columbus représente déjà plus de la moitié de la capitalisation d’Auplata.

Il me semble que c’est une bonne choses que l’exploitation aurifère en Guyane de soit plus simplement franco-française.

 

 Paris, le 06/12/2011

Nouvel accord Auplata - Columbus Gold :

Accélération du projet minier de Paul Isnard

Selon les termes de l’accord opérationnel et capitalistique entré en vigueur le 29 juin 2011 entre les sociétés Auplata, société d’exploration et d’exploitation aurifère basée en Guyane française, et Columbus Gold Corp., société d’exploration aurifère canadienne, Columbus Gold pouvait devenir, à terme, propriétaire de 100% des concessions Paul Isnard jusqu’alors détenues par Auplata en contrepartie d’une émission de titres Columbus Gold, de dépenses d’exploration minimum (7 MUSD sous 2 ans) et de la réalisation d’une étude de faisabilité dans un délai maximal de 4 ans.

Auplata et Columbus Gold annoncent la signature d’un amendement à cet accord donnant immédiatement et sans condition la pleine propriété de 100% des titres des concessions Paul Isnard à Columbus Gold. En contrepartie, Columbus Gold s’engage à verser la somme de 1,5 MUSD (soit 1,1 M€) à Auplata.

Conformément à l’accord entré en vigueur le 29 juin 2011, Auplata s’est vu remettre, à cette date, 30 276 266 actions Columbus Gold, soit 34% du capital, devenant le premier actionnaire de la société canadienne. Un tiers de ces titres, soit 10 092 088 actions, est librement cessible depuis le 30 octobre 2011. Le solde des actions, soit 20 174 178 titres, fait l’objet d’une obligation de conservation (clause de lock-up) pendant une durée de 2 ans à compter de l’entrée en vigueur de l’accord, soit jusqu’au 29 juin 2013. Dès leur émission, les titres concernés ont été mis sur un compte sous séquestre.

En contrepartie des nouvelles dispositions entre les deux sociétés, Auplata peut désormais demander la cession de tout ou partie de ces titres sous séquestre sous certaines conditions. Sur la base du cours de clôture de l’action Columbus Gold de 0,68 $CAD le 5 décembre 2011, la valeur de la participation d’Auplata au capital de la société canadienne s’élève à 20,6 M$CAD (15,1 M€).

La mise en oeuvre de l’ensemble de ces nouvelles dispositions reste soumise à l’approbation, en France, du ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement et, au Canada, du marché TSX de la Bourse de Toronto.

Une participation dans Columbus Gold valorisée 20,6 M$CAD

Pour rappel, les concessions Paul Isnard étaient détenues par Auplata depuis l’acquisition du portefeuille de titres mis en vente par Golden Star Resources au 2nd semestre 2009. Ce portefeuille minier comprenait, outre ces concessions, les Permis Exclusifs de Recherche (PER) de Bon Espoir (123 km²) et d’Iracoubo sud (300 km²). Le projet Paul Isnard aura donc été cédé en contrepartie de 30,3 millions d’actions Columbus Gold (soit une valorisation de 20,6 M$CAD sur la base du cours de clôture de l’action Columbus Gold au 5 décembre 2011) cessibles et un montant en numéraire de 1,5 MUSD.

Auplata confirme sa capacité à développer des projets miniers, notamment en concluant des accords stratégiques avec d’autres acteurs du monde minier, et ainsi créer de la valeur pour ses actionnaires. La société confirme que d’autres accords sont à l’étude afin de continuer de valoriser son portefeuille minier.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : publication de la production et du chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2011 avant la fin du mois de janvier 2012.

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or de Guyane Française. Née en juillet 2004, la société Auplata exploite deux mines d’or, Dieu Merci et Yaou. Au total, Auplata dispose de plus de 750 km² de permis et titres miniers.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière aurifère guyanaise.

Auplata détient, depuis février 2009, la qualification « entreprise innovante » décernée par OSEO innovation.

Le capital social d’Auplata est composé de 18 600 499 actions. Auplata est coté sur le marché NYSE Alternext à Paris (NYSE Euronext).

Action Auplata : FR0010397760 – ALAUP

Obligation Auplata 03/2015 : FR0010849968 – ALXP

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article

commentaires

philippe 06/12/2011 12:05


La réponse est toute simple : quand la famille Gorgé vendait, que ce soit le père ou le fils, il était écrit qu'il fallait alors les suivre, principe que j'ai appliqué à plus de 4 €.Faire croire
 maintenant que c'est une bonne affaire me semble risqué, à moins que les Gorgé rachettent ..


 Un avis publié aujourd'hui par l'AMF indique par
ailleurs que Raphaël Gorgé, le fils du président d'Auplata, Jean-Pierre Gorgé, a cédé des actions Auplata pour un montant de 80 000 euros le 5 janvier, à un prix unitaire de 4 euros. 



PHILIPPE 06/12/2011 11:24


Posez vous simplement cette question avant d'extrapoler :


         - malgré la hausse d'hier , auplata = -47% depuis le 1/01/2011


         - or : + 30% depuis le 1/01/2011

Bernard 06/12/2011 11:46



Philippe avez vous une réponse à votre propre question ?


Auplata n'a pas un grand passé dans ce métier. Le marché peut donc douter de son savoir faire. De plus une société française se fait plus facilment mettre des batons dans les roues par sa propre
administration.


Avec des spécialistes étrangers les choses peuvent être différentes et donner de meilleurs résultats.


C'est ce que j'espère.



Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche