Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 17:38

Auplata logo

Mnémo : ALAUP

Dernier cours 1,59 €

Capitalisation boursière : 34,27 M €

http://www.auplata.fr/

http://www.marketwire.com/news_room/stock?ticker=TSXV:CGT

(pour suivre le cours de Columbus)

Les capitaux propres au 30 juin 2012 s’élevaient à 28 M €. Le« price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,22. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Ceux de Rémy Cointreau et de Solutions 30 sont respectivement de 4,68 et de 4,27. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

La nouvelle direction a fait le ménage dans le bilan. Tous les chiffres liés à l’exploitation sont en forte hausse mais une provision sur les titres Columbus Gold amène le résultat du S1 à être fortement négatif.

Les fondamentaux sont sains avec une trésorerie supérieure à la dette !

Paris, le 29/10/2012

Résultats semestriels 2012 :

Croissance de 86% du chiffre d’affaires

EBITDA : 1,2 M€, soit une marge de 12,6%

Progression de 5,2 M€ de la trésorerie au 1er semestre 2012

Au cours de sa réunion du 26 octobre 2012, le Conseil d’administration d’Auplata a arrêté les comptes semestriels consolidés au titre du 1er semestre de l’exercice 2012 clos le 30 juin 2012. Ces comptes sont établis selon le référentiel comptable international IFRS (International Financial Reporting Standards).

Les comptes semestriels 2012 ne sont pas directement comparables à ceux publiés au 30 juin 2011 du fait de la variation de périmètre intervenue au 2ème semestre 2011 et des éléments comptables non directement liés à l’exploitation détaillés ci-dessous :

ècession de SOTRAPMAG SAS (détenant les concessions Paul Isnard) à Columbus Gold dont le transfert juridique devrait se faire au cours du 2ème semestre 2012 (IFRS 5 - Actifs non courants détenus en vue de la vente) ;

èreclassement de certains titres miniers afin de traduire plus précisément les différentes natures des droits attachés de façon analogue aux comptes clos au 31 décembre 2011 ;

èreclassement de certaines charges et produits en éléments non récurrents.

Compte tenu de ces éléments et afin de permettre une lecture comparative entre les deux semestres, les comptes du 1er semestre 2011 ont été retraités.

Au 1er semestre 2012, le chiffre d’affaires consolidé d’Auplata s’est élevé à 9,2 M€, en augmentation de 86% par rapport au 1er semestre 2011. Cette forte croissance est le résultat d’une progression de 48% de la production d’or sur le semestre (239 kg contre 161 kg un an plus tôt) conjuguée à la hausse des cours de l’or, avec un prix moyen de vente en croissance de 23% par rapport à la même période l’an passé.

Parallèlement, le 1er semestre 2012 a été marqué par la poursuite de la politique de contrôle des coûts, qui avait été renforcée au 2ème semestre 2011. Ainsi, les dépenses de personnel ont diminué de 9% par rapport au 1er semestre 2011. Les achats consommés ont progressé de 44%, hausse exclusivement liée à l’accroissement de la sous-traitance minière. Hors sous-traitance minière, les achats consommés se sont inscrits en recul de 7% au 1er semestre 2012.

Dans ce contexte, l’EBITDA, principal indicateur traduisant la performance économique de l’entreprise, s’est fortement amélioré pour s’élever à 1,2 M€, contre 0,1 M€ au 1er semestre 2011, soit une marge d’EBITDA de 12,6% contre 1,7% en 2011.

En vertu du principe de juste valeur induit par le référentiel IFRS, le Conseil d’administration d’Auplata a décidé d’ajuster la valeur de la participation d’Auplata dans Columbus Gold inscrite au bilan pour un montant de 12,4 M€. Ce montant, sans impact sur la trésorerie d’Auplata, correspond à la dépréciation des titres Columbus Gold, le cours de ces derniers ayant connu une baisse significative et prolongée depuis le 1er janvier 2012. Pour rappel, Auplata détient 30 276 266 actions Columbus Gold représentant 29,63% du capital de la société canadienne au 30 juin 2012.

En tenant compte de cette dépréciation, minorée par l’enregistrement de divers produits non récurrents liés à la cession de SOTRAPMAG, le résultat opérationnel semestriel s’est établi à (12,0) M€.

Après comptabilisation du coût de l’endettement financier net, soit (339) K€, de la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence, soit (885) K€ liés à Columbus Gold, et du résultat net des activités poursuivies, le résultat net part du groupe ressort à (13,4) M€ au 1er semestre 2012.

Progression de 5,2 M€ de la trésorerie d’Auplata au 1er semestre 2012

Au-delà de l’amélioration des performances opérationnelles d’Auplata, le 1er semestre 2012 a également été marqué par une appréciation sensible de la trésorerie du groupe.

Le flux net de trésorerie généré par l’activité s’est élevé à 2,2 M€ sur le semestre, contre un montant de 0,5 M€ sur la totalité de l’exercice 2011.

Parallèlement, Auplata a réalisé 0,6 M€ d’investissements. Le flux net de trésorerie lié aux opérations de financement s’est élevé à 3,4 M€, constitué de l’augmentation de capital réservée de 4,5 M€ souscrite par OSEAD et NG² en juin 2012, des remboursements d’emprunts et du coût de l’endettement financier.

Au final, la trésorerie d’Auplata a ainsi progressé de 5,2 M€ au 1er semestre 2012.

Au 30 juin 2012, les capitaux propres consolidés d’Auplata s’établissaient à 28,0 M€. La trésorerie disponible s’élevait à 8,0 M€ et les dettes financières se limitaient à 5,4 M€, constituées désormais pour leur quasi-totalité de l’emprunt obligataire contracté début 2010 et d’échéance mars 2015.

Perspectives

Le 2ème semestre 2012 sera marqué par une activité soutenue et la poursuite de l’amélioration des performances opérationnelles de la société dans un contexte de marché de l’or qui demeure orienté à la hausse.

En outre, Auplata confirme son intention d’exploiter le site minier de Dorlin, zone sur laquelle le groupe détient un permis d’exploitation (PEX) d’une superficie de 84 km², notamment à travers une nouvelle filiale, la Compagnie Minière de Dorlin créée en août 2012.

Enfin, s’agissant de l’évolution de ses techniques d’extraction, la société poursuit son évaluation de la possible mise en œuvre, à moyen terme, d’un procédé chimique de récupération de l’or dans le respect de la réglementation et de l’environnement.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : Production et chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2012, le 5 novembre 2012 après Bourse.

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or de Guyane française. Née en juillet 2004, la société Auplata exploite deux mines d’or, Dieu Merci et Yaou. Au total, Auplata dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers, tous situés en Guyane française.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière aurifère guyanaise.

Depuis juin 2011, Auplata est également le premier actionnaire de la société canadienne d’exploration aurifère Columbus Gold cotée sur le marché TSX de la Bourse de Toronto (Canada).

Depuis février 2009, Auplata a obtenu la qualification « entreprise innovante » décernée par OSEO innovation.

Le capital social d’Auplata est composé de 21 700 388 actions cotées sur le marché NYSE Alternext à Paris (NYSE Euronext).

Action Auplata : FR0010397760 – ALAUP

Obligation Auplata 03/2015 : FR0010849968

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche