Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 09:00

Auplata logo

Mnémo : ALAUP

Dernier cours : 3,09 €

Capitalisation boursière : 52,55 M €

Mnémo : AUBSR jusqu’au 3 mars 2011 : (6 BS + 3,66 €) = 1 action nouvelle

Dernier cours : 0,03 €

Mnémo : AUPFRN

Dernier cours : 100%

http://www.auplata.fr/

 

 Paris, le 15/02/2011

Prochaine transition aux normes comptables IFRS :

impact positif attendu sur les comptes 2010

Auplata, société d’exploitation et d’exploration aurifère basée en Guyane française, dispose du plus vaste portefeuille de titres miniers du département d’outre-mer qui recèlent d’importantes ressources aurifères.

A l’occasion du rachat des titres miniers détenus par Golden Star Resources Ltd., Auplata a lancé une étude sur le passage aux normes IFRS des comptes consolidés de la société. Le standard international de normes comptables est en effet plus adapté pour la prise en compte de la valeur des ressources aurifères des titres miniers. En outre, l’adoption des normes IFRS facilitera la lecture des comptes et la comparaison avec les acteurs internationaux du secteur.

Auplata annonce aujourd’hui son choix d’adopter le référentiel comptable international. La date de conversion des comptes consolidés aux normes IFRS est fixée au 1er janvier 2009, afin de permettre de disposer rétroactivement de comptes consolidés 2009 comparables aux comptes 2010.

A ce jour, la conversion des comptes consolidés, menée en collaboration avec le cabinet Ernst & Young, est en cours, plusieurs options comptables restant encore à définir. L’évaluation à la juste valeur des titres miniers détenus en portefeuille au 1er janvier 2009 (si cette option est adoptée) et des titres miniers acquis en 2010 pourrait conduire à l’amélioration substantielle du résultat opérationnel consolidé 2010 du fait de la comptabilisation d’un écart d’acquisition négatif et à un impact positif très significatif (de 5 à 50 millions d’euros) sur les capitaux propres consolidés à fin d’exercice. Cette fourchette très large correspond à la meilleure estimation de la direction à ce jour.

Les comptes annuels 2010 aux normes IFRS seront publiés au plus tard le 29 avril 2011. Un nouveau communiqué sera diffusé avant cette date, lorsque des chiffres plus précis sur l’impact de la conversion aux normes IFRS pourront être avancés avec suffisamment d’assurance.

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or de Guyane Française. Née en juillet 2004, la société Auplata exploite deux mines d’or, Dieu Merci et Yaou. Au total, Auplata dispose de plus de 750 km² de permis et titres miniers.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière aurifère guyanaise.

Auplata détient, depuis février 2009, la qualification « entreprise innovante » décernée par OSEO innovation.

Le capital social d’Auplata est composé de 17 032 681 actions. Auplata est coté sur le marché NYSE Alternext à Paris (NYSE Euronext).

Action Auplata : FR0010397760 – ALAUP

Obligation Auplata 03/2015 : FR0010849968 – ALXP

Pour plus d’information sur la société Auplata, vous pouvez consulter le site Internet de la société à l’adresse suivante : www.auplata.fr.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article

commentaires

PAMD 15/02/2011 09:25



Bernard,


J'ai l'impression que le marché ne valorise pas cette société à sa juste valeur, surtout après l'envolée de l'or sur un an. Je crois avoir compris que, à la suite des derniers sondages, des ilons
extrêmement rentables ont été localisés. Ont-ils été valorisés au titre des réserves en sol ?


Le changement comptable n'enrichira bien entendu pas la société puisqu'il s'agit seulement d'un simple jeu d'écritures, mais peut-être cela permettra t'il à des instutionnels de s'intéresser au
titre et mieux comprendre son activité si ses comptes répondnt aux normes internationales ?


La question se pose bientôt de l'exercice du BS, alors qu'il faut une valorisation de l'action de plus de 20 % en deux mois pour que (hors considérations TEPA) les BS puissent être exercés.


Quel est votre avis sur ce point ?


Cordialement - Pierre



Bernard 15/02/2011 09:35



J'ai la même impression que vous Pierre.


Personnellement je vais exercer mes BS pour défiscaliser.


Ce qui m'intrique c'est la quantité des échanges : 3 fois le capital en 2010 ! Qui et pourquoi ?



Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche