Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:42

AD-Industrie-logo.png

On connaît Alain Dumenil (AD) pour ses activités dans la banque, l’immobilier, le luxe et la presse mais ce que l’on sait moins c’est sa passion pour l’industrie aéronautique.

C’est en 2004 qu’il a fondé « AD Industrie » groupe spécialisé dans la fabrication et l'assemblage de pièces et ensembles hydrauliques et mécaniques de précision.

http://www.adgroupe.com/

Voici une description du groupe qui appartient au Gicat (Groupement des Industries Françaises de Défense Terrestre) :

http://www.gicat.com/fr/adherents/ad_industrie-83.html

Le groupe, qui a réalisé 113 M € de CA en 2010, vient de réaliser un joli coup en reprenant la société Examéca mais surtout, à cette occasion, en faisant entrer à son capital l’Etat et General Electric.

http://www.exameca.fr/

L’Etat, par l’intermédiaire du FSI (Fonds Stratégique d’Investissement), a investi 10 M € et General Electric, au travers de GE Capital Equity, y est entré pour 8 M €.

AD Industrie est maintenant un groupe taillé pour réaliser 150 M € de CA avec 1 500 personnes.

AD Industrie rachète Exameca

Par Jean-Marc Faure
Publié le 13 décembre 2011 à 04h00

Dans les tuyaux depuis quelques mois, le rachat d'Exameca par le groupe AD Industrie est aujourd'hui effectif. Cette acquisition a été permise par l'arrivée au capital du groupe de deux partenaires financiers, le Fonds stratégique d'industrialisation (Caisse des dépôts et consignations) et GE Capital (société financière du groupe General Electric).

Une gamme de produits élargie

Cette absorption par laquelle AD Industrie prend 100 % du capital d'Exameca doit permettre à la société béarnaise de conforter son rôle de fournisseur de rang 1 pour ses clients. « Cette acquisition permet au nouvel ensemble de proposer une gamme de produits et process élargie. Exameca apporte son expertise en tôlerie, chaudronnerie et mécano-soudure aux savoir-faire d'usinage, assemblage essais et mise en oeuvre de composites d'AD Industrie », confirme le groupe dans un communiqué.

Jean-Claude Ganza, qui avait rejoint Exameca en 1974 (fondée à la fin des années 1960 par Raymond Monedi) et en était devenu le PDG en 1986, reste directeur général de la nouvelle filiale, « afin de faciliter dans un premier temps l'intégration de l'entreprise au sein du groupe  ». Par la suite, il sera appelé, à prendre en charge le développement du groupe à l'international. On pense à la construction d'une nouvelle usine au Mexique, demandée par son partenaire Snecma, projet qu'il va être amené à réactiver. Il est également chargé d'une mission de développement du bureau d'études qui pourrait permettre de doubler l'effectif « études » de Serres-Castet. Avec l'arrivée en son sein d'Exameca, AD Industrie affiche la triple ambition de participer à la restructuration de la filière aéronautique, d'être présent dans de nouveaux programmes et de se développer à l'international.

===> 1 500 collaborateurs pour AD Industrie

Le site d'Exameca de Serres-Castet, qui constitue le dixième site industriel en France du groupe AD Industrie dont le siège est à Paris, a été fondé en 2004. En France, ce groupe a des établissements à Brive (Deshors ADI, Deshors Moulage, Mecalim), à Taverny (95) (Epsitech), à Gurmençon (64) (Micro Mécanique Pyrénéenne), à Lievin (62) (MS Composites), à Chevry-Cossigny et Réau (77) (Kalfa, Durual) et à Blois (41) (Mékamicron). Il est également présent au Maghreb (Tunisie, Maroc). Avec ses 400 collaborateurs, le groupe Exameca (330 à Exameca aéronautique ; 32 au bureau d'études Exameca développement, 30 à Exameca tuyauterie et 8 à Exameca érosion) porte à 1 500 le nombre total des salariés d'AD Industrie.

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/12/13/ad-industrie-rachete-exameca,220992.php

 

Je pense que l’introduction en bourse de AD Industrie n’est plus très loin car le FSI et GE auront le désir de valoriser leurs participations.

Mais qu’est ce qui pousse AD à se disperser dans autant de secteurs industriels, apparemment sans synergie ? A-t-il vraiment les moyens et le temps de mener à bien toutes ses entreprises ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylvain 14/12/2011 11:00


Probablement tout simplement qu'il y trouve un intérêt économique personnel, comme dans tout ce qu'il fait...

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche