Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 22:41

Mnémo : ALAUP

Dernier cours : 1,36 

Capitalisation boursière : 50,85 M €

http://www.auplata.fr/

http://www.columbusgoldcorp.com/s/StockQuote.asp

(pour suivre le cours et les nouvelles de Columbus)

Les capitaux propres au 31 décembre 2014 s’élevaient à 25,5 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 1,99.

OMCI était une possession d'OSEAD fondée par Truffle Capital en 2006.

On reste en famille !

 

Auplata : acquiert OMCI en Côte d’Ivoire

 

Rémire-Montjoly, 09/06/2015

Auplata acquiert OMCI en Côte d'Ivoire Auplata (Alternext - FR0010397760 - ALAUP), premier producteur d'or français, annonce l'acquisition de 100% du capital de la société minière ivoirienne OMCI auprès de ses actionnaires historiques, OSEAD et CMT (Compagnie Minière de Touissit).

OMCI a pour activité la recherche et le développement de gisements de minerais, en particulier d'or, ainsi que la commercialisation de produits issus de l'extraction et du traitement de ces minerais. Le portefeuille minier d'OMCI est constitué de deux projets miniers : Mont Goma, situé près de la ville de Seguela dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, et Adzopé, situé près d'Abidjan dans le sud-est du pays.

Poursuite de l'exploration sur Mont Goma

Une campagne de prospection géochimique, réalisée en 2009 et 2010, a permis de mettre en évidence 4 zones anormales justifiant la poursuite de l'exploration sur les permis de Mont Goma, d'une surface totale de 673,8 km².
Les permis de recherche Mont Goma Sud et Mont Goma Nord ont été attribués à OMCI lors du conseil des Ministres du 25 février 2015, pour une première période de 4 ans. Ces deux permis constituent le projet minier de Mont Goma qui a une durée de vie en exploitation de 12 années. OMCI entend poursuivre sa campagne géochimique sur les 4 zones anormales découvertes, puis initier une phase de forages en s'appuyant sur les capacités financières de son partenaire local et en s'autofinançant via une politique de sous-traitance.

Adzopé : un gisement minier en partenariat avec Newmont Mining

OMCI a conclu l'acquisition, en 2013, auprès de Newmont Mining du permis minier d'Adzopé, qui s'étend sur une superficie de 186 km². Ce permis est actuellement en cours de renouvellement.
Au cours des premières campagnes de forage, deux zones se sont révélées particulièrement intéressantes : la zone de Kong avec un total de 64 forages (pour 3 508 mètres) et des anomalies aurifères solides (12m@7,9g/t, 48m@1,2g/t, 20m@1,7g/t) et la zone d'Adonkoi avec un total de 44 forages (pour 3 145 mètres) et des résultats également très encourageants (2m@5,4g/t, 12m@1,54g/t, 4m@5,49g/t, 2m@10,8g/t)
Dès renouvellement du permis, OMCI est déterminée à poursuivre les campagnes de forages, en s'appuyant sur son partenaire industriel et financier, afin de valoriser un potentiel qui pourrait atteindre le million d'onces sur ce permis.

Jean-François Fourt, Président-Directeur général d'Auplata déclare :

« Auplata est impatient de développer les activités d'OMCI en Côte d'Ivoire, à la fois à moyen terme en matière d'exploration et à court terme en matière d'exploitation aurifère, notamment au travers de sa politique éprouvée de sous-traitance et d'occupation du terrain. Cela permettra à la Côte d'Ivoire de devenir un relais de croissance pour le groupe Auplata. La similitude des caractéristiques géologiques et du potentiel de minéralisation aurifère entre le bouclier guyanais et la Côte d'Ivoire, va aussi nous permettre de capitaliser sur l'expérience des talents présents au sein du groupe et de mettre en valeur tout le potentiel d'OMCI. »

 

Auplata annonce l’entrée du Groupe Atlantique au capital de sa filiale OMCI

Signature d’un partenariat entre Auplata et le Groupe Atlantique pour le développement de l’activité minière d’OMCI

Projet de cotation en Bourse d’OMCI

Rémire-Montjoly, 21/07/2015

Auplata (Alternext - FR0010397760 - ALAUP), premier producteur d’or français, annonce l’entrée du Groupe Atlantique au capital de sa filiale ivoirienne OMCI, à hauteur de 50,0% à travers une augmentation de capital réservée.

Créé en 1988, Groupe Atlantique est un groupe privé africain, basé en Côte d’Ivoire, qui a pour objectif de contribuer au développement économique et social du continent africain. Depuis 2001, le Groupe Atlantique a connu une croissance soutenue dans de nombreux secteurs d’activité (Mines, Banques, Télécommunications, Assurances, Agro-industrie, Aéronautique, Ingénierie informatique, etc.), totalisant plus de 3 milliards de dollars d'actifs en Afrique de l’ouest et Afrique centrale.

Parallèlement à cette prise de participation, Groupe Atlantique renforce le portefeuille minier d’OMCI à travers l’apport de son patrimoine minier situé au Cameroun. Ce dernier est constitué de 184 autorisations d’exploitation de 1 ha chacune, dont certaines font déjà l’objet d’une exploitation aurifère, et d’un permis de recherche d’une superficie de 500 km².

Partenariat de développement entre Groupe Atlantique et Auplata

En marge de cette opération capitalistique, Groupe Atlantique et Auplata ont conclu un accord de partenariat pour le développement d’OMCI.

Groupe Atlantique s’est engagé à financer les développements opérationnels d’OMCI, avec pour objectif la mise en production, à court terme, du site minier de Mont Goma, d’une superficie de 445 km² dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, à travers un programme d’intégration de toute l’activité d’orpaillage artisanale locale dans un schéma de sous-traitance similaire à celui développé avec succès par Auplata en Guyane française. Dans cette perspective, OMCI va entreprendre une prise en main des sites en cours d’exploitation, à travers le déploiement d’équipes minières et de sécurité par site, et opérer une recherche de nouveaux sites d’exploitation.

Auplata sera pour sa part en charge de la poursuite des programmes d’exploration et des campagnes géologiques sur les différents permis miniers, dont celui d’Adzopé pour lequel OMCI a conclu un accord de partenariat avec Newmont Mining.

 Projet de cotation d’OMCI à la Bourse de Londres

Consécutivement à cette opération capitalistique et à la mise en œuvre d’un développement dynamique du patrimoine minier, Auplata et Groupe Atlantique envisagent un projet de cotation d’OMCI, à la Bourse de Londres.

Cette entrée en Bourse permettrait d’accroître la dimension internationale d’OMCI, tout en permettant de lever des fonds pour accélérer le développement en Afrique de l’Ouest.

Jean-François Fourt, Président-Directeur général d’Auplata et Président d’OMCI, commente :

« Nous sommes heureux et particulièrement fiers d’accueillir le Groupe Atlantique au capital d’OMCI, un partenaire industriel et financier solide, remarquablement bien implanté en Afrique de l’ouest. Grâce à leur fort appui local, nous allons pouvoir accélérer le développement d’OMCI, afin de permettre la génération immédiate de revenus provenant de l’activité minière, et mettre en valeur tout le potentiel minier.

OMCI va être doté d’organes de gouvernance et d’un management, composé d’une véritable équipe de professionnels de la mine sur le continent africain, qui seront indépendants de ceux d’Auplata, afin d’assurer un développement dynamique et parfaitement autonome de la société. Après les opérations couronnées de succès avec Colombus Gold et Nordgold, Auplata démontre ainsi, une nouvelle fois, sa capacité à favoriser le développement de sociétés minières disposant de leurs propres sources de financement, de gouvernance, et une vie boursière indépendante, tout en tant détenant une participation significative de leur capital. »

Kone Dossongui, Président du Groupe Atlantique, déclare :

« Nous avons toute confiance dans le business model et le track record d'Auplata. Nous sommes heureux d’avoir ainsi l’opportunité de développer notre pôle minier en bénéficiant de l'accompagnement et de la mise en place de procédures et de milestones pilotés par Auplata. »

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or français, basé en Guyane française. Au total, Auplata dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers en Guyane française. Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise.

Depuis juin 2015, Auplata est actionnaire de la société minière ivoirienne OMCI, détentrice de deux projets miniers en Côte d’Ivoire et de permis miniers au Cameroun.

Depuis juin 2011, Auplata détient une participation dans la société canadienne d’exploration aurifère Columbus Gold cotée sur le marché TSX de la Bourse de Toronto (Canada).

Le capital social d’Auplata est composé de 37 463 881 actions cotées sur le marché Alternext à Paris (Euronext). ISIN :

FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.

 

 

L’Ivoirien Koné Dossongui acquiert 50 % du minier OMCI

 

Par Jeune Afrique

 

http://www.jeuneafrique.com/249478/economie/cote-divoire-kone-dossongui-acquiert-50-du-groupe-minier-omci/

Le Groupe Atlantique, fondé et contrôlé par Koné Dossongui, apporte son patrimoine minier au Cameroun en échange de la moitié du capital de la société d'exploration aurifère OMCI, qui compte deux projets en Côte d'Ivoire.

 

Le producteur d’or français Auplata a annoncé l’entrée du Groupe Atlantique, contrôlé par Koné Dossongui, au capital de sa filiale OMCI. Le groupe ivoirien prend 50 % de cette société détentrice de deux projets miniers en Côte d’Ivoire : Mont Goma, situé près de la ville de Seguela dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, et Adzopé, situé près d’Abidjan. Groupe Atlantique apporte à OMCI son patrimoine minier situé au Cameroun, soit « 184 autorisations d’exploitation de 1 ha chacune, dont certaines font déjà l’objet d’une exploitation aurifère, et d’un permis de recherche d’une superficie de 500 km² », indique le communiqué diffusé par Auplata.

 

Présidé par Jean-François Fourt, qui détient 18,5 % du capital, Auplata a également annoncé un partenariat de développement avec le groupe de Koné Dossongui. Ce dernier « s’est engagé à financer les développements opérationnels d’OMCI, avec pour objectif la mise en production, à court terme, du site minier de Mont Goma, d’une superficie de 445 km² dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, à travers un programme d’intégration de toute l’activité d’orpaillage artisanale locale dans un schéma de sous-traitance similaire à celui développé avec succès par Auplata en Guyane française », a expliqué Auplata. OMCI compte « entreprendre une prise en main des sites en cours d’exploitation, à travers le déploiement d’équipes minières et de sécurité par site ».

Cotation

Un projet de cotation d’OMCI à la Bourse de Londres est également envisagé, notamment pour financer le développement de la société en Afrique de l’Ouest. Fondé en 1988 par Koné Dossongui, le Groupe Atlantique a notamment créé dans le passé l’opérateur télécoms ouest-africain Moov, revendu ensuite à Etisalat, ainsi que le groupe Banque Atlantique, dont la majorité du capital est désormais entre les mains du marocain Banque centrale populaire. Outre les mines, il reste actif dans les assurances et l’agro-industrie.

Premier producteur d’or français, Auplata est basé en Guyane française, où il opère historiquement. Au premier semestre 2015, la société a produit 143 kilogrammes d’or, soit 45,6 % de moins que l’an dernier, pour un revenu de 6 millions d’euros (contre 9,2 millions d’euros durant la même période en 2015). Début juin, Auplata a annoncé l’acquisition de 100 % du capital de la société minière ivoirienne OMCI, auparavant détenue par Osead, une société elle-aussi liée à Jean-François Fourt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche