Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 16:53
SCBSM : résultats S1 et analyse d'Investir

Mnémo : CBSM

Dernier cours : 6,35 €

Capitalisation boursière : 78,86 M €

Mnémo : CBSBS (10 BS + 5,80 € = 1 act nouvelle, échéance 30 juin 2015)

Dernier cours : 0,048 €

Mnémo : YCBS (obligation convertible, nominal = 6,75 € ; intérêt annuel 9% = 0,6 €, échéance 1erjuillet 2016)

Dernier cours : 7,06 €

http://www.scbsm.fr/

Les capitaux propres au 31 décembre 2014 étaient de 101,7 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 0,77. En dessous de 1, c’est considéré comme faible. Plus de 4 c’est le signe d’une société de croissance et en bonne santé.

Au 31 décembre 2014, SCBSM dispose d'un Actif Net Réévalué (ANR) par action de 10,60 €Au cours d'aujourd'hui cela représente encore une décote de 40 %.

Pour cette foncière les actionnaires sont habitués à une décote autour de 40% et on vit très bien avec lorsque l'on est positionné "moyen / long terme".

En 1 an l'ANR a augmenté de 8,2% mais le cours de bourse a progressé de 21,65%. Les choses vont donc dans le bon sens !

Une des raisons de cette décote est sans doute la faiblesse du rendement qui n'est que de 0,8% mais le 1er dividende versé au mois de janvier est appelé à augmenter.

N'oublions pas que le 1er actionnaire est le dirigeant lui même, directement et indirectement. Beaucoup d'actionnaires ne s'intéressent qu'au rendement sans considérer la plus value en capital. La France a toujours été un peuple de rentiers et pas d'investisseurs !

Cette société a pourtant un profil intéressant pour l'actionnaire individuel mais elle ne peut plus figurer dans un PEA puisqu'elle est SIIC.

La société et son dirigeant sont, depuis longtemps, les premiers acheteur de titres en bourse !

Cette société est peu connue du public et des grands fonds (le flottant n'est que de 20%). Chaque année, lors de l'AG annuelle du mois de décembre, quelques actionnaires se retrouvent "en famille". Chaque question obtient sa réponse sans détour. Cela donne confiance. Lors de la dernière AG du 17 décembre 2014, le quorum était tout de même de 90% !

L'hebdomadaire Investir continue de suivre la société (voir plus bas) mais sans être fortement suivi dans son conseil.

 

Encore du potentiel après 5 semestres de hausse de l’ANR

Comptes intermédiaires au 31 décembre 2014

Paris, le 1er avril 2015 – SCBSM, foncière cotée sur Euronext Paris, présente ses comptes semestriels au 31 décembre 2014 (exercice 2014-2015) audités et arrêtés ce jour par le Conseil d’administration (1).

Patrimoine immobilier

301 M€

+5,0 M€

 

Revenus locatifs

9,6 M€

7%

dont Paris QCA

48%

+1,5 point

 

Résultat opérationnel (2)

5,9 M€

7%

ANR / action

10,60 €

+8,2 %

 

Bénéfice net

4,0 M€

9%

(1) Variations calculées par rapport au 31 décembre 2013

(2) Avant variation de valeur des immeubles

Un portefeuille de plus de 300 M€ associant Paris QCA et retail parks en développement

SCBSM s’impose aujourd’hui comme une des rares foncières patrimoniales cotées disposant d’un portefeuille harmonieusement réparti sur 2 classes d’actifs de qualité et complémentaires : la sécurité d’un portefeuille parisien associée à la capacité de générer des plus-values importantes des retail parks.

Au cours du semestre, SCBSM a ainsi vu la valeur de son patrimoine progresser, tant par la valorisation de ses actifs Prime (Paris QCA) qui représentent 48% du total que par le travail sur les actifs en Développement. Au 31 décembre 2014, la valeur d’expertise des actifs immobiliers atteint 301 M€ (+2% sur un an) après cession d’actifs non-stratégiques pour 2,3 M€.

 En parallèle, SCBSM a renforcé l’attractivité de son retail park « Cap-Roussillon » à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), totalement restructuré en 2013/2014, en implantant l’enseigne Stokomani, spécialiste du déstockage de grandes marques. Le magasin, d’une surface de vente de 1.600 m², ouvrira ses portes le 22 avril prochain. Cette nouvelle implantation vient compléter l’offre du site déjà riche de plusieurs enseignes nationales dont Aubert, Centrakor, Maxitoys, La Pataterie et Poivre rouge et assure le succès du programme. Ce programme ambitieux de rénovation-extension lancé en 2013 permet à SCBSM de détenir un retail park neuf de 19.000 m² au cœur d’une zone commerciale prime.

Ce travail a permis de faire progresser la valeur d’expertise du site de 5 M€ en 2 ans (+30%).

De nouveaux partenaires financiers séduits par la qualité des actifs et du modèle

Sur ce semestre, SCBSM a réalisé une émission obligataire de 28 M€ par placement privé auprès de nouveaux investisseurs institutionnels européens. Le produit de cette émission a notamment été consacré au remboursement anticipé et à l’annulation de l’intégralité des obligations ordinaires SCBSM 8% 2016 et au rachat d’environ 30 % des obligations convertibles SCBSM 9% 2016.

Parallèlement, SCBSM a mis en place 41 M€ de nouvelles lignes bancaires en remplacement du solde de lignes anciennes arrivant à échéance en 2015 / 2016. Ces emprunts intégraient notamment le refinancement des retail parks de Rivesaltes et Wittenheim (Alsace). La société n'a ainsi plus aucune échéance financière majeure au cours des 4 prochaines années au regard de son solide niveau de

trésorerie.

Au 31 décembre 2014, la dette totale du Groupe (bancaire et obligataire) s’élève à 193,7 M€ et présente une maturité moyenne de 5,4 ans et un coût moyen de 4,07% (4,48% un an plus tôt). La trésorerie de l’entreprise s’élève à 12,7 M€ contre 10,9 M€ un an plus tôt.

Le LTV bancaire (hors financement obligataire) ressort à 50,7% contre 54,4% au 30 juin 2014. SCBSM a ainsi atteint son objectif de revenir rapidement à un niveau de 50%.

Plus de 100 M€ de fonds propres et 10,60 € d’ANR par action à fin 2014

Grâce à la montée en puissance des revenus générés par les deux immeubles parisiens acquis en décembre 2013, les revenus locatifs ressortent en hausse de +7% à 9,6 M€ et le résultat opérationnel avant variation de la juste valeur des immeubles de placement progresse de +5% à 5,9 M€.

La variation de juste valeur est principalement liée à la revalorisation des actifs de Développement, notamment le futur retail park de Soyaux (+2 M€) pour lequel le Groupe dispose des autorisations d’urbanisme purgées de recours.

Les charges financières sont globalement stables malgré l’accroissement du périmètre. Au final, le bénéfice net réalisé sur ce semestre progresse de +9%, à 4,0 M€.

Normes IFRS – données auditées

31 déc. 13

31 déc. 14

Revenus locatifs

9,0 M€

9,6 M€

Résultat opérationnel avant variation

5,5 M€

5,9 M€

de la juste valeur des immeubles de placement

Résultat opérationnel

8,6 M€

8,8 M€

Charges financières

-4,9 M€

-4,8 M€

Résultat net

3,6 M€

4,0 M€

Au 31 décembre 2014, SCBSM dispose de 101,7 M€ de fonds propres et d’un Actif Net Réévalué (ANR) par action de 10,60 € contre 9,80 € fin décembre 2013, soit une nouvelle progression de +8,2% en un an. SCBSM enchaine ainsi un 5ème semestre consécutif de hausse de son ANR par action.

2 nouveaux programmes créateurs de valeur engagés en 2015

 En 2015, SCBSM va engager 2 projets immobiliers majeurs qui doivent contribuer à accroitre la valeur de son patrimoine :

- Lancement du programme de construction du futur retail park de Soyaux, à l’Est d’Angoulême (Charente). Ce site, dont les travaux viennent de démarrer, va entrainer la création de 12.000 m² de commerces sur un axe majeur de circulation situé entre un Hypermarché Carrefour et un magasin Leroy Merlin.

- Rénovation de l’immeuble de bureaux de la rue Poissonnière à Paris. Ce programme, qui ne génèrera pas de vacance locative, prévoit de rendre aux façades de l’immeuble le cachet architectural (style industriel fin 19ème) exceptionnel dont il jouissait lors de sa conception et d’embellir les parties communes (Hall, accès, jardins d'agrément, etc.). Le Groupe vise une certification environnementale (BREEAM In-Use).

Politique engagée de retour aux actionnaires

Grâce à cette stratégie, SCBSM a initié une politique active de retour aux actionnaires tout en poursuivant l’optimisation de sa structure financière. Le Groupe a ainsi annulé environ 6,5% de son capital en décembre 2014 et décidé une 1ère distribution de 0,05 € / action réalisée en janvier 2015.

SCBSM a l’ambition de pérenniser et amplifier cette démarche dans le temps.

A propos de SCBSM :

SCBSM est une foncière cotée sur Euronext à Paris (FR0006239109- CBSM) depuis novembre 2006.

Le patrimoine immobilier du Groupe, hors projets en développement et participations minoritaires, s’élève au 31 décembre 2014 à plus de 300 M€ dont 50% environ à Paris QCA. SCBSM dispose du statut SIIC.

 

Une des foncières françaises les plus décotées

01/04/15 à 08:25 - Investir.fr

A l’occasion de la publication de ses résultats semestriels, SCBSM a fait état d’un patrimoine dont la valeur a nettement augmenté. Le titre est largement décoté par rapport à l’actif net réévalué, ce qui est rare dans le contexte actuel.

L'analyse (Investir)

La petite foncière, dont l’exercice décalé se termine le 30 juin, a publié ses résultats semestriels. Ceux-ci font état d’un patrimoine de 301 millions d’euros, en progression de 2% sur un an après revalorisation des actifs et la cession de certains éléments. L’ANR par action a ainsi augmenté de 8,2% à 10,6 euros, faisant ressortir une décote du cours de Bourse de plus de 40% ! Alors que le quantitative easing de la BCE a catapulté un grand nombre de foncières au-delà de leur ANR, avec une surcote allant jusqu’à plus de 50% pour Unibail-Rodamco, par exemple, l’action SCBSM n’a pas suivi le mouvement. Pour Jacques Lacroix, président de la société, c’est une question de communication. « Nous n’allons pas au-delà de notre actualité. Nous préférons rester relativement secrets sur notre développement plutôt que vendre du vent au marché », avance-t-il.

Pourtant, la foncière est loin d’être opaque. Le communiqué des résultats semestriels décrit deux projets immobiliers « qui doivent contribuer à accroitre la valeur de son patrimoine » : la construction d’un retail park à l’Est d’Angoulême et la rénovation d’un immeuble de bureaux dans le 9e arrondissement de Paris. Par ailleurs, le bénéfice net a augmenté de 9% au premier semestre, à 4 millions d’euros, porté entre autres par une croissance de 7% des loyers, à 9,6 millions d’euros. L’acquisition de deux immeubles parisiens en décembre 2013 y a fortement contribué.

« Nous ne voulons pas aller dans la surenchère »

Alors que la concurrence fait rage à Paris, les investisseurs étant maintenant prêts à payer de plus en plus cher pour avoir un rendement stable et relativement élevé, la société tire son épingle du jeu avec une activité de promotion qui lui permet de jouer sur deux tableaux. « Tout le monde veut des très bons actifs dans le quartier des affaires parisien, or il y a plus d’argent que d’actifs, donc ça entraîne une surenchère dans laquelle nous ne voulons pas aller », explique Jacques Lacroix. Comme beaucoup, SCBSM perçoit des loyers d’un patrimoine parisien. Mais elle participe également, en tant que promoteur, à la construction et la rénovation de petits centres commerciaux de province, appelés retail parks. Les revenus tirés de cette deuxième jambe servent ensuite à développer le patrimoine de rendement, via des acquisitions ou des rénovations qui soutiennent par ailleurs la progression de l’ANR.

LE CONSEIL

ACHAT

La progression des résultats et de l’ANR témoignent de l’efficacité du modèle économique de SCBSM. Un premier dividende, certes peu élevé, a été distribué au titre de 2014. Mais la décote, selon nous injustifiée, et les perspectives positives de cette société prudemment gérée nous incitent à recommander l’achat.


Le cours au moment du conseil : 6.14 €

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans SCBSM
commenter cet article

commentaires

Bernard 01/04/2015 18:57

Perso j'ai vendu mes BS en 2014 avec une belle PV. Le cours est très volatil et il faut profiter des hausses de cours.
L'exercer est intéressant mais il faut bcp de liquidités

Michel 01/04/2015 17:41

Je l'ai depuis des lustres celle-là dans mon PEA et j'arrive enfin à une PV virtuelle de 50%. Et finalement, je compte la garder en fond de portefeuille. Par contre, pour le bs, je ne m'en tirerai pas à aussi bon compte...

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche