Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 22:42

Mnémo : ALAUP

Dernier cours : 1,76 

Capitalisation boursière : 53,45 M €

http://www.auplata.fr/

http://www.columbusgoldcorp.com/s/StockQuote.asp

(pour suivre le cours et les nouvelles de Columbus)

Les capitaux propres au 31 décembre 2014 s’élevaient à 25,5 M €. Le « price to book » (ratio capitalisation boursière / capitaux propres), notion très utilisée par les professionnels de la finance, est ainsi de 2,09.

La volatilité du cours de bourse est énorme, le 13 janvier 2015 on était à 2,26 € pour retomber à 1,47 € le 11 février. Les volumes ont considérablement augmenté depuis le 12 décembre 2014. L'or fait rêver et attire les spéculateurs !

 

Résultats annuels 2014

- Production d’or de 505 kg

- Amélioration de +3,6 M€ du résultat opérationnel

- 25,5 M€ de capitaux propres à fin 2014

 Rémire-Montjoly, 11/03/2015

 Jean-François Fourt, Président d’Auplata, déclare :

« Auplata a franchi des étapes majeures de développement en 2014 avec notamment la construction de la première unité de traitement du minerai par cyanuration des concentrés aurifères de Guyane française qui ouvre de nouvelles perspectives à Auplata, à sa filiale Columbus Gold, mais aussi à l’ensemble du secteur aurifère guyanais qui va pouvoir profiter de cette avancée industrielle.

Parallèlement, nous avons poursuivi la stratégie de valorisation notre portefeuille minier avec la conclusion d’un nouvel accord stratégique avec la major Newmont Mining et la signature d’un partenariat avec le BRGM.

Alors que le contexte du marché de l’or est plus favorable depuis quelques mois, Auplata aborde l’année 2015 avec pour ambition d’accroître sa production d’or, grâce notamment à la mise en service de l’usine pilote, mais surtout avec la volonté de déployer à plus grande échelle le nouveau procédé directement sur les sites miniers, dès accord des autorités françaises. »

Principaux faits marquants de l’exercice 2014

Ventes d’or affiné stables en 2014, hors impact de l’arrêt de la mine de Yaou

Sur l’ensemble de l’exercice 2014, les ventes d’or affiné se sont élevées à 462 kg, stables par rapport à 2013 à périmètre constant (hors Yaou). Auplata enregistre ainsi un chiffre d’affaires annuel de 18,5 M€, en repli limité de -9%, alors que les cours de l’or ont reculé de -10% sur l’ensemble de l’année, soit un impact sur le chiffre d’affaires de l’ordre de -1,5 M€.

Succès de la politique d’optimisation des coûts : recul de 3,8 M€ des charges d’exploitation

Auplata a poursuivi au 2nd semestre 2014 sa politique de gestion optimisée de ses coûts d’exploitation, qui se sont inscrits en baisse de -15% sur l’ensemble de l’exercice, soit des économies de 3,8 M€ d’un exercice à l’autre. Ces mesures ont ainsi permis d’améliorer le résultat opérationnel de +3,6 M€ par rapport à 2013 et le résultat net de +3,3 M€, en dépit d’un contexte défavorable des cours de l’or.

Renforcement des capitaux propres et de la situation financière

13,2 M€ ont été levés en 2014 (6,7 M€ via émission obligataire et 6,5 M€ par augmentations de capital), permettant de renforcer les capitaux propres, qui s’établissaient à 25,5 M€ fin 2014, et de réduire l’endettement financier net, à 4,2 M€, tout en finançant l’investissement de l’unité pilote de cyanuration. En outre, Auplata a perçu un produit de 2,8 M€ au 2nd semestre 2014 lié à la cession de titres Columbus Gold, dont le groupe conserve 14,8% du capital.

Finalisation de la mise au point du nouveau procédé de cyanuration

Auplata a finalisé fin 2014 la construction et la mise en place des équipements industriels de l’unité pilote de traitement des concentrés aurifères par cyanuration. Les différentes phases de mise en service et les tests de production se sont déroulés de manière concluante au cours du 1er trimestre 2015 et permettent désormais d’envisager une mise en service opérationnelle de l’unité à compter du mois d’avril, avec une montée en cadence progressive au 2ème trimestre.

Conclusion de deux accords stratégiques majeurs : BRGM et Newmont Mining

Auplata a conclu deux accords stratégiques au cours du 2nd semestre 2014 :

(i) un accord de partenariat technique avec le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) en cours de finalisation au 1er trimestre 2015 ;

(ii) un accord stratégique de joint-venture avec le groupe minier international Newmont Mining sur les titres de Bon Espoir et Iracoubo Sud.

Comptes annuels 2014

Au cours de sa réunion du 9 mars 2015, le Conseil d’administration d’Auplata (Alternext - FR0010397760

- ALAUP) a arrêté les comptes annuels consolidés au titre de l’exercice 2014, clos le 31 décembre 2014.

Comptes consolidés en K€ - Normes IFRS - Données auditées

2014

2013

Variation

CHIFFRE D'AFFAIRES

18 543

20 314

-1 771 K€

 

 

 

 

EBITDA

(3 328)

(5 335)

+2 007 K€

 

 

 

 

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT

(5 952)

(8 480)

+2 528 K€

 

 

 

 

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL

(3 777)

(7 373)

+3 596 K€

 

 

 

 

RÉSULTAT NET PART DU GROUPE

(5 156)

(8 488)

+3 332 K€

EBITDA : Résultat opérationnel courant avant dotations nettes aux amortissements et aux provisions

Auplata a produit 505 kg d’or brut en 2014. Les ventes d’or affiné ont atteint 462 kg, contre 516 kg en 2013.

Elles sont stables par rapport à l’année 2013 à périmètre constant (hors impact de l’arrêt de la mine de Yaou).

Le chiffre d’affaires consolidé s’est établi à 18,5 M€, comparé à 20,3 M€ en 2013 soit un recul de -9%. Il intègre 4,4 M€ de prestations connexes de négoce liées à la sous-traitance. La baisse des cours de l’or, amorcée en 2013, s’est poursuivie jusqu’à fin septembre 2014. Ce recul des cours de -10% en moyenne sur l’année a un impact négatif de l’ordre de -1,5 M€ sur le chiffre d’affaires et la marge d’Auplata.

Les charges d’exploitation reculent de -15% par rapport à 2013, suite à l’arrêt du site de Yaou, au plan d’économie mis en place au 2nd semestre 2013 et à la politique d’optimisation des coûts poursuivie tout au long de l’exercice 2014.

Ainsi, l’EBITDA s’améliore de +2,0 M€ d’une année sur l’autre, à (3,3) M€, et le résultat opérationnel courant de +2,5 M€ à (6,0) M€. Après comptabilisation d’un produit non récurrent purement comptable, correspondant à la reprise partielle de la dépréciation des titres Columbus Gold, et d’une provision, le résultat opérationnel progresse de +3,6 M€, pour s’établir à (3,8) M€ versus (7,4) M€ un an plus tôt.

Après prise en compte du coût de l’endettement financier et de la quote-part des résultats des entreprises mises en équivalence, le résultat net part du groupe s’élève à (5,2) M€ en 2014, contre (8,5) M€ en 2013.

Au 31 décembre 2014, les capitaux propres d’Auplata s’établissaient à 25,5 M€ (versus 23,2 M€ fin 2013), et le groupe bénéficiait d’une trésorerie disponible de 7,8 M€ pour des dettes financières de 12,0 M€.

Postérieurement à la clôture de l’exercice 2014, Auplata a procédé, le 2 mars 2015, au remboursement du solde des obligations émises en mars 2010, soit 7 863 obligations restant en circulation, pour un montant de 3,9 M€, ainsi qu’au versement du dernier coupon au taux de 9%.

Perspectives 2015 : mise en service du procédé de cyanuration et poursuite de la stratégie de valorisation du portefeuille minier d’Auplata

Au cours de l’exercice 2014, Auplata a franchi avec succès l’ensemble des étapes, administratives, réglementaires et opérationnelles, pour la mise en œuvre en Guyane française d’un nouveau procédé de récupération de l’or. Les résultats positifs des tests de mise au point du procédé de lixiviation (lire le communiqué de presse relatif aux résultats des tests) confortent Auplata dans son choix technologique et permettent d’envisager une mise en service de l’unité pilote au mois d’avril, avec une montée en cadence progressive au 2ème trimestre.

Auplata rappelle que l’objectif de cette unité pilote, 1ère du genre en Guyane française, est de traiter, de manière centralisée, les concentrés aurifères produits par Auplata sur ses différents sites miniers, ou par d’autres exploitants miniers, en les acheminant par voies aérienne, routière ou fluviale selon l’origine de la production. Dans un premier temps, elle permettrait d’augmenter la production aurifère actuelle d’Auplata de l’ordre de 20%.

Cette unité pilote constitue également une première étape vers l’usine de plus grande capacité pour la mine de Dieu Merci, dont le dossier est en cours d’instruction auprès des autorités françaises de la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL). Un dossier similaire a été déposé pour le site de Yaou le 29 décembre 2014 et fait l’objet de premiers échanges avec la DEAL.

Parallèlement, Auplata et le BRGM finalisent, au 1er trimestre 2015, la convention de prestations de services d’une durée de trois ans qui permettra à Auplata de bénéficier de l’expertise du BRGM dans les domaines des procédés de traitement, notamment pour la cyanuration, et de la prospection minière, (études géologiques et évaluation de réserves), et ainsi de poursuivre la valorisation de ses titres miniers en Guyane française. Parallèlement, Auplata a proposé au BRGM une extension, jusqu’au 31 décembre 2015, pour activer l’option d’entrée au capital d’Auplata.

Par ailleurs, Auplata et Newmont Mining Corporation (NYSE - US6516391066 - NEM), l’un des premiers producteurs d’or au monde, ont conclu en septembre 2014 un accord portant sur les titres miniers de Bon Espoir et d’Iracoubo Sud détenus par Auplata. Cet accord prévoit deux phases d’exploration avec des dépenses engagées par Newmont pouvant aller jusqu’à 12 M $USD. A ce jour, cet accord reste soumis à la réalisation de différentes conditions suspensives, et notamment à l’accord du Ministère chargé des Mines, qui dispose d’un délai d’instruction jusqu’au 4 avril 2015.

Enfin, poursuivant sa stratégie d’accroissement de son patrimoine minier et d’optimisation de sa valorisation, Auplata annonce l’obtention de permis de recherches minières d’une superficie de 200 km² dans le sud-ouest de l’Espagne, dans la province de Badajoz. Des indices encourageants de présence de métaux précieux (or et argent) et d’autres métaux (zinc, plomb, cuivre) ont été découverts, et des travaux complémentaires d'exploration vont être initiés.

 

 

Résultats concluants des tests de production de l’unité pilote de cyanuration : taux d’extraction d’or de 92,5%

Après avoir finalisé en 2014 la construction et la mise en place des équipements industriels de l'unité pilote de traitement de minerai par cyanuration des concentrés aurifères, Auplata a pu procéder aux premiers essais de mise en service et de cinétique des installations au mois de janvier et aux phases de mise au point du procédé de lixiviation en février et mars 2015.

Ces premiers tests de cyanuration de concentrés aurifères ont permis de confirmer l'efficacité du procédé avec un taux d'extraction d'or de 92,5% sur un lot de concentrés aurifères de 4,2 tonnes ayant une teneur moyenne de 258 grammes/tonnes.
L'unité pilote sera mise en service opérationnellement au mois d'avril 2015 avec une montée en cadence progressive au 2ème trimestre, alimentée à la fois par les concentrés aurifères produits par Auplata, mais aussi d'opérateurs aurifères tiers.

Cette unité pilote constitue également une première étape vers l'usine de plus grande capacité pour la mine de Dieu Merci, dont le dossier est en cours d'instruction auprès des autorités françaises de la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DEAL). Cette unité mobile, d'une capacité de traitement de 300 tonnes jour a pour vocation à traiter les rejets actuellement stockés dans six bassins et issus du traitement gravimétrique actuel.

Un dossier similaire a été déposé pour le site de Yaou le 29 décembre 2014 et fait l'objet de premiers échanges avec la DEAL.

Inauguration officielle de l'unité pilote le vendredi 6 mars 2015

L'inauguration de l'unité pilote de lixiviation des concentrés aurifères, située sur la commune de Remire-Montjoly à proximité de Cayenne, s'est déroulée le vendredi 6 mars 2015 en présence de près de 150 invités, dont de nombreuses personnalités du monde politique, économique et socio-professionnel de Guyane française.

A cette occasion, Mr. Jean Ganty, maire de Remire-Montjoly, a rappelé qu'Auplata avait franchi, avec succès, toutes les étapes d'autorisation pour le déploiement de cette unité pilote, première du genre en Guyane française.

Mr. Rodolphe Alexandre, Président de la Région Guyane, a pour sa part confirmé son engagement pour le développement de la filière minière et salué l'initiative d'Auplata, qui marque un pas de plus pour l'industrialisation de la filière aurifère en Guyane.

Enfin Mr. Eric Spitz, Préfet de la région Guyane, a mis en avant les solides compétences techniques d'Auplata pour la mise au point de ce procédé utilisant du cyanure, et a confirmé l'engagement de l'Etat français pour ce type de projets innovants au service du développement de la région. Dans le cadre d'une mutualisation de moyens, Il a également encouragé les autres opérateurs miniers à utiliser cette unité pilote d'Auplata pour accroitre leur production.

Jean-François Fourt, Président d'Auplata, déclare :

« A l'occasion de cette inauguration, je tiens à saluer les compétences et les efforts des équipes d'Auplata, ingénieurs et techniciens, qui ont contribué au succès de cette réalisation.

Je remercie monsieur le maire de Remire-Montjoly pour son accueil sur sa commune, et je salue l'engagement du Président de la Région Guyane pour l'ensemble de la filière minière et pour cette unité pilote, premier pas vers une industrialisation.

Enfin, j'apprécie la proposition de monsieur le Préfet d'encourager la mutualisation de cette installation d'Auplata pour traiter les concentrés aurifères d'opérateurs miniers tiers. »

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d'or français, basé en Guyane française. Au total, Auplata dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise.

Depuis juin 2011, Auplata est également actionnaire de la société canadienne d'exploration aurifère Columbus Gold cotée sur le marché TSX de la Bourse de Toronto (Canada).

Le capital social d'Auplata est composé de 30 371 811 actions cotées sur le marché Alternext à Paris (Euronext). ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard - dans AUPLATA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FINANCES pour TOUS
  • FINANCES pour TOUS
  • : Analyses personnelles, en particulier sur les actions des petites sociétés, la fiscalité et les énergies nouvelles
  • Contact

Profil

  • Bernard
  • Je m'intéresse à l'économie, aux entreprises en particulier aux petites, à l'astronautique, aux nouvelles énergies .... En un mot je suis curieux de la vie.

Recherche